La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AVEC MARIJO BEIJING : CITÉ INTERDITE CHINE 2 Lorsque lempereur Yongle décida de transférer son gouvernement de Nankin à Pékin, commença la construction.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AVEC MARIJO BEIJING : CITÉ INTERDITE CHINE 2 Lorsque lempereur Yongle décida de transférer son gouvernement de Nankin à Pékin, commença la construction."— Transcription de la présentation:

1

2 AVEC MARIJO

3 BEIJING : CITÉ INTERDITE CHINE 2

4 Lorsque lempereur Yongle décida de transférer son gouvernement de Nankin à Pékin, commença la construction de la Cité interdite qui dura de 1407 à Pendant 500 ans, pour les Ming comme pour les Qing, elle fut le centre, tant du Pouvoir politique que du monde lui-même, selon la philosophie chinoise. Dans un immense espace de 960 par 750 m, tout saligne selon une symétrie presque parfaite, suivant un axe central nord-sud. La porte du Midi, dans le prolongement de la porte de la Paix céleste, sur la Place Tianannem, est la principale entrée pour les visiteurs.

5 Les toits harmonieux dominant la muraille de dix m de hauteur, qui fait le tour de la Cité et… … lune des douves de 52 m de large, la protégeant.

6 En arrivant par le sud, on pénètre dabord dans la cour extérieure qui abrite les bâtiments officiels où se traitaient les affaires de la cour et se déroulaient les grandes cérémonies. La cour intérieure, qui lui fait suite, comprenait la résidence de lEmpereur, celle des impératrices douairières, des concubines et des enfants de lEmpereur. De chaque côté de cet axe central, une multitude de constructions, toutes dans le même style. Nous, nous avons longé les douves et pénétré par une porte de louest pour rejoindre le circuit.

7 Porte du Midi : de son sommet, lEmpereur présidait les parades militaires et annonçait le nouveau calendrier. Le passage du milieu lui était réservé ainsi quà lImpératrice, le jour de son mariage seulement…

8 Nous arrivons à une immense esplanade, particulièrement imposante, traversée par la rivière aux Eaux dOr quenjambent cinq ponts, celui du centre ayant été réservé à lEmpereur. En face, de lautre côté des ponts, se dresse limposante porte de lHarmonie suprême à laquelle on accède par un escalier de marbre. Cette porte donne accès à la cour extérieure. Encore une autre grande esplanade qui pouvait recevoir jusquà personnes lors des grandes manifestations et une série descaliers de marbre qui grimpent à lassaut du palais de lHarmonie suprême où se déroulaient les plus importantes cérémonies de lEmpire. Il est actuellement en restauration.

9

10 À lest de la cour, nous empruntons ce passage pour dépasser le palais en restauration.

11 On peut apercevoir, sur la terrasse, la grue, symbole de longévité des femmes. À proximité se trouve aussi la tortue à tête de dragon, symbole de longévité et même dimmortalité.

12 Le palais de lHarmonie du Milieu est le plus petit des trois qui occupent la cour extérieure. Placé entre les deux autres, lui aussi se dresse sur de magnifiques terrasses de marbre. LEmpereur sy arrêtait pour se reposer et méditer avant les grandes cérémonies ou les rencontres officielles. Il sy préparait en révisant ses discours et relisant les textes de prières.

13 Beaucoup plus petit que les deux autres, le palais de lHarmonie du Milieu.

14 Palais de lHarmonie du Milieu.

15 Le trône

16 De la terrasse, vue sur la cour.

17 Les gardes zoomorphes, créatures mythologiques devaient protéger des incendies et des éclairs…

18 Le troisième palais de cette cour extérieure est celui de lHarmonie préservée. LEmpereur y organisait les grands banquets et les réceptions dambassadeurs ou de princes. Cest aussi là quil faisait passer lui-même, lultime épreuve des grands concours pour devenir haut fonctionnaire de la Cour.

19 Salle de lHarmonie préservée. Le mobilier et le trône datent de lépoque Qing.

20 Elles servaient à conserver leau en vue de la maîtrise dun éventuel incendie. En hiver cette eau était chauffée… Dans la Cité, on découvre 300 vasques de fer ou de bronze, plaquées or.

21 En prolongement des trois palais de la cour extérieure, trois autres, constituant les appartements privés de lEmpereur sous les Ming et les premiers Qing, sont situés dans la cour intérieure. Ceinte dun grand mur rouge, on y pénètre en franchissant la porte de la Pureté céleste. Cependant, nous nous dirigeons plutôt sur la gauche, du côté des palais de lOuest, pour retrouver le palais de la Nourriture de lEsprit dans lequel le premier Empereur qui sy installa fut Yongzhen, au XVIIIe siècle. Tous y demeurèrent par la suite jusquau départ de Puyi. La première cour était réservée aux concubines. Dans la deuxième, le bâtiment central abritait la salle du trône avec un remarquable plafond.

22 Lion avec la boule du pouvoir, lionne avec le bébé marquant la continuité. Ces deux superbes lions, en bronze plaqué or, surveillent lentrée du palais de la nourriture de lEsprit…

23 Ameublement du palais de la Nourriture de lEsprit.

24 Dans la chambre ci- dessus, lEmpereur recevait en audience les fonctionnaires supérieurs et annotait les documents officiels.

25 Plafond à caissons dans la chambre principale du Palais de la Nourriture de lEsprit. Cette pièce servait à la fois de cabinet de travail et de salle daudience.

26 Ces passage et ruelle rejoignent la résidence de lImpératrice douairière.

27 On y observe tortue et grue…

28 Résidence de lImpératrice.

29 Nous rejoignons enfin, les jardins de lEmpereur, parsemés de pavillons et kiosques, avec une colline artificielle, celle des Élégances entassées, surmontée du kiosque du Paysage impérial et sur laquelle lEmpereur montait lors de la fête du double neuf pour admirer le paysage automnal…

30

31

32 Du jardin, nous pouvons gagner la sortie, en empruntant la porte nord. Cela nous permet de découvrir, de lautre côté de lavenue, la colline du Charbon. Cette colline fut réalisée en utilisant la terre retirée pour le percement des douves et des lacs artificiels de Pékin. Elle est censée protéger des mauvais esprits venant du nord. Seul lEmpereur avait le droit de sy promener… Il faut grimper jusquau sommet pour découvrir le Pavillon oriental et jouir de la vue sur Pékin et surtout sur la Cité interdite. De magnifiques jardins ont été aménagés. On les découvre par la descente en pente plus douce.

33

34 En cours de route, un petit kiosque.

35 La Cité interdite, une forêt de toits!

36 Tulipes et pivoines arbustives.

37 Musique traditionnelle chinoise : Kanding love song - lute Sources de documentation : Guides Gallimard, Bleu Hachette et Routard. Photos, conception et réalisation : Marie-Josèphe Farizy-Chaussé Mai 2008

38 À BIENTÔT

39


Télécharger ppt "AVEC MARIJO BEIJING : CITÉ INTERDITE CHINE 2 Lorsque lempereur Yongle décida de transférer son gouvernement de Nankin à Pékin, commença la construction."

Présentations similaires


Annonces Google