La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AVEC MARIJO P E R R E C Y - l e s - F O R G E S.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AVEC MARIJO P E R R E C Y - l e s - F O R G E S."— Transcription de la présentation:

1

2 AVEC MARIJO

3 P E R R E C Y - l e s - F O R G E S

4 Perrecy-les-Forges est une commune rurale qui atteignait habitants en 1990, alors quelle est passée à moins de 1800 en Elle est située en Bourgogne, au sud de la Saône-et-Loire, en territoire Charolais- Brionnais, à la limite de lAutunois et à 22 km du parc naturel du Morvan.

5 Il semble quun habitat existait déjà à lépoque gallo-romaine, étant sur la voie Charolles-Autun. Charles Martel fit cadeau de ce territoire à son frère Childebrand, vers 736, pour le remercier d'avoir vaincu les Sarrazins dans la vallée du Rhône. Son héritier, le Comte Eccard II, fonda un prieuré en 834 et, sans enfants, le légua à la grande abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire en 876. La fondation du prieuré marque le début de la petite localité. Cet édifice religieux fut créé avant l'an mil et l'église actuelle construite au début du XIe siècle pour remplacer celle bâtie entre 885 et 905. Perrecy-les-Forges doit vraisemblablement son nom actuel aux forges qui furent installées là en 1634 par le prieuré de Perrecy. Ces forges se développèrent dun siècle à lautre mais le déclin commença au XIXe siècle entraînant la fermeture en En 1876, ce fut un puits pour lextraction de la houille qui fut créé, celui de la Romagne, puis en 1939, les premières fondations de celui de Rozelay par les établissements Schneider. Lextraction y commença en 1959, employant rapidement environ 600 mineurs. La fermeture survint en 1986.

6 Malgré linconvénient de la surimpression, jai voulu utiliser cette photo qui montre bien ce qui reste du prieuré et des ses bâtiments conventuels dont la maison du Prieur et deux tours dépoque romane. De rares vestiges du cloître subsistent au flanc sud de l'église.

7 Durant plus de 300 ans, le monastère se développa. A son apogée, au XIIIe siècle, il compta environ 20 moines qui assurèrent le développement de la région par le commerce, lartisanat et les foires. Les bâtiments conventuels devinrent très vastes et importants. Ils comprenaient notamment le château du prieuré et un hospice construit « à chaux et à sable » pour accueillir les pèlerins. Il était considéré comme étant le plus beau de toute la Bourgogne. La situation commença à se dégrader dès le XVIe siècle, malgré la création des forges au siècle suivant. La communauté disparaîtra en 1776 par arrêté du Conseil dEtat. Le roi Louis XVI supprima alors le couvent, accorda 1000 livres de pension à chacun des quatre religieux qui restaient et cest lévêque dAutun qui hérita de tous les biens.

8 En approchant, léglise Saint- Pierre et Saint-Benoît surprend par son ampleur dans une si petite cité. Sa construction fut entreprise par le prieur Raoul entre 1020 et Elle fut alors dénommée Notre-Dame et Saint-Benoît. Dans sa conception du début, elle se composait dune nef un peu moins longue quactuellement et était flanquée de deux bas-côtés dont un seul subsiste. La dernière travée de la nef fut ajoutée dès le XIIe siècle. Léglise était claire car léclairage direct était privilégié par les constructeurs bourguignons.

9 On peut voir ici, une partie des communs du prieuré qui sont bien conservés. En face subsiste aussi la maison du prieur qui abrite de nos jours un centre médical.

10 Un haut clocher carré rappelle le style du Brionnais avec ses archivoltes, ses pilastres cannelés et ses colonnettes. Mais le joyau de léglise est, sans conteste, son merveilleux porche monumental ajouté vers Il est reconnu comme lun des plus originaux de la période romane. Il frappe notamment par sa vaste architecture et lélégance de son décor qui contraste avec la simplicité extérieure de léglise. Il est dominé par un clocher aux baies multiples, de facture brionnaise.

11 Ce porche « sordonne autour dune sorte de tour lanterne intérieure, couverte dune voûte darêtes décorées darcatures sur les parois ajourées de baies qui donnent sur le couloir coudé de létage ». (brochure éditée par la commune et la paroisse de Perrecy-les-Forges)

12 On trouve, dans ce narthex, des décorations de fleurs à la base des colonnes et des chapiteaux ornés de façon particulièrement intéressante : coquilles Saint-Jacques, éléphants qui saffrontent, luxure punie et sirène ainsi que motifs végétaux de qualité. Le portail en est la pièce maîtresse qui retient toute lattention par sa beauté faite à la fois daustérité des lignes et de puissance. Le tympan, de la fin du XIe siècle, appartient aux plus anciens registres de la Bourgogne. Le linteau lui est légèrement postérieur.

13 Comme très souvent en Bourgogne, le tympan sorne dun Christ en Gloire dans sa mandorle ovale, soutenu par deux anges dotés chacun de trois paires dailes… Il lève la main droite et retient le livre saint de la gauche. Sur le linteau sont présentées des scènes de la Passion du Christ : Gethsémani, le baiser de Judas, larrestation, la comparution devant Pilate et le reniement de Pierre.

14 Ci-dessus, malheureusement dégradée, une scène avec trois personnages dont un moine à capuchon qui converse avec un chèvre-pied dont il ne reste que les jambes. La signification nen est pas déterminée avec certitude. A gauche, un ange brandit son épée tandis quun personnage se cache derrière un bouclier. Il pourrait sagir du chrétien que lange défend contre le démon. Un deuxième ange est tourné vers lextérieur de la scène.

15 La même scène en gros plan

16 Actuellement en restauration pour encore une période dau moins deux ans, léglise nest pas ouverte au public. Les photos présentées viennent du site de lAssociation pour la restauration de l'église Saint- Pierre et Saint-Benoît de Perrecy-les-Forges et du site « romane.com ». Les murs sont nus, sans sculpture ce qui pourrait laisser penser que, primitivement, ils étaient décorés de peintures peut-être encore à découvrir… Sur cette photo, on remarque aisément le bas-côté sud qui subsiste.

17 De chaque côté de lautel souvre un transept fortement saillant du côté nord alors que la partie sud a disparu et a été remplacée par un mur aveugle.

18 Le croisement du transept avec la nef est surmonté dune coupole lanterne octogonale sur trompes, très haute. Elle est délimitée par quatre grands arcs en plein cintre. Ces derniers sont surmontés de baies géminées.

19 Le chœur fut reconstruit au XVe siècle à lexception des murs de sa base qui remontent à la première construction, réalisés en maçonnerie de petits moellons carrés, caractéristique du XIe siècle. Il est éclairé par dimmenses baies.

20 Difficile de déterminer la provenance de cette photo car je lai retrouvée sur plusieurs sites!!! Elle montre la façade sud et lemplacement du cloître dont il ne subsiste rien. Les travaux empêchent lapproche actuelle.

21 Reconstitution en 3D imaginée par Monsieur Chavron à partir de documents originaux en 2D de Le 16 avril 2009, suite à la visite de l'architecte en chef des Monuments historiques et par mesure de précaution, le maire a pris un arrêté interdisant l'accès du public à l'intérieur de l'église. Les architectes pensent que des problèmes graves menaçant la sécurité, ont pour origine une restauration réalisée au XIXe siècle, laquelle aurait supprimé des éléments de support dimportance pour la stabilité de la construction. Lédifice, étant inscrit à lInventaire des Monuments historiques, peut recevoir des aides publiques mais la commune doit absorber 20% des frais. Or le projet a été évalué à environ 3 millions deuros! Sur linitiative du maire, une association à but non lucratif sest constituée : LAssociation pour la restauration de l'église Saint-Pierre et Saint- Benoît de Perrecy-les-Forges a pour objectif essentiel de promouvoir les dons, les recevoir, puis les reverser à la souscription publique lancée par la commune.

22 Aspect bien différent de léglise quand on la contourne!

23 Lintégralité vue du côté nord!

24 Cette tour domine un passage qui devait donner accès aux édifices conventuels dont le logement du prieur.

25 En contrebas, le long de lOudrache, sétale la partie basse de la ville. Là, était installé un moulin dans le passé.

26

27 Au cœur de la partie haute, on retrouve bien des vieilles maisons. Il faut noter, la courbe de la toiture.

28 Selon les architectes, plusieurs maisons du village auraient des parties contemporaines du développement du prieuré. Ici, cette fenêtre affiche nettement son appartenance à la Renaissance.

29 Et que dire de ces deux tours qui donnent tout le cachet à cette charmante place de la Poterie?

30

31 La place de lHôtel de Ville séduit par la variété de ses constructions.

32 Un peu partout, de jolies constructions anciennes…

33 De tous temps jai sillonné le Charolais-Brionnais, terre de mes ancêtres. Pourtant, jamais je navais poussé jusquà Perrecy- les-Forges, à ses confins… Il a fallu linvitation dune homonyme, une certaine Marie-Josèphe Farizy comme moi, pour que je découvre, émerveillée, ce joyau que constitue le prieuré! Un grand merci à Marie-Jo et à Gérard pour la visite quils mont offerte et la présentation des lieux dont ils sont fiers à juste titre. Mon émerveillement est sans doute bien justifié si jen juge par le nombre de thèses de doctorats qui lont pris pour sujet, jusquà la prestigieuse université dAnn Harbor au Michigan! Il faut dire que ce prieuré qui est né à lépoque carolingienne a su conserver de précieux vestiges de lart roman bourguignon à ses débuts, bien faits pour retenir lattention des chercheurs..

34 Musique : Bernard de Cluny (XIVe siècle) Le Panthéon est détruit Documentation : brochure éditée par la Commune et la Paroisse, différents sites Internet dont « roman.com », ceux de la mairie et celui de lAssociation pour la restauration de l'église Saint- Pierre et Saint-Benoît de Perrecy-les-Forges Photos (à lexception de celles de lintérieur, de la façade sud et de lensemble du porche), conception et réalisation : M.J. Farizy-Chaussé Mai 2012 Dautres diaporamas sur :

35 A U R E V O I R

36


Télécharger ppt "AVEC MARIJO P E R R E C Y - l e s - F O R G E S."

Présentations similaires


Annonces Google