La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE Pascal KRYSZEWSKI Christian MOREL Albane SALVER Nicolas VAUTRIN.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE Pascal KRYSZEWSKI Christian MOREL Albane SALVER Nicolas VAUTRIN."— Transcription de la présentation:

1

2 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE Pascal KRYSZEWSKI Christian MOREL Albane SALVER Nicolas VAUTRIN présentent:

3 I- Pourquoi ce thème II- Progression de l organisation du projet III- Déroulement du débat IV- Intérêts de cet événement L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE

4 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE I- Pourquoi ce thème II- Progression de l organisation du projet III- Déroulement du débat IV- Intérêts de cet événement

5 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE I- Pourquoi ce thème II- Progression de l organisation du projet III- Déroulement du débat IV- Intérêts de cet événement

6 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE I- Pourquoi ce thème II- Progression de l organisation du projet III- Déroulement du débat IV- Intérêts de cet événement

7 Pourquoi ce thème

8 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE On voit apparaître depuis plusieurs années ce quon a appelé léconomie solidaire. Cette économie est apparue comme un besoin pour une société où linsertion demande un grand effort et où les problèmes sociaux prennent une grande envergure. Cependant, la question se pose : celle ci peut-elle concurrencer une économie qui ne serait gouvernée que par lobsession du retour sur investissement ? POURQUOI CE THEME

9 Léconomie sociale et solidaire en terme demploi Au niveau national : - C.A. : milliards de francs salariés Dans le Nord Pas de Calais : salariés soit 8.5 % des emplois régionaux L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE POURQUOI CE THEME

10 Évolutions des emplois et Perspectives professionnelles de léconomie sociale

11 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE I- Pourquoi ce thème II- Progression de l organisation du projet III- Déroulement du débat IV- Intérêts de cet événement

12 Élaboration du projet

13 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE Etude préliminaire Conception Construction Mise en route Réalisation Élaboration du projet Nicolas Pascal Albane Léquipe du projet

14 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE Pascal Albane Nicolas Léquipe du projet Etude préliminaire Conception Construction Mise en route Réalisation Élaboration du projet Fonction: Chef de projet. Responsabilités: Médiateur du projet, négociation avec les différents acteurs (intervenants et collaborateurs). Fonction: Responsable logistique. Responsabilités: Conception du déroulement du débat, recherches dinformations sur les intervenants. Fonction: Responsable communication. Responsabilités: communication externe (publicité), recherches de partenaires. Christian Problèmes médicaux qui lont contraint à neffectuer que certaines tâches en matière de publicité

15 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE Léquipe du projet Conception Construction Mise en route Réalisation Elaboration du projet 2ème phase: octobre 2000: Études sur les MJC (Structures menant une démarche solidaire concrète et militante). 3ème phase: décembre 2000: Une volonté de donner à notre problématique une vision plus générale. 4ème phase: déc- jan 2001: Entretiens avec Mr Vandecastel (Directeur de la FRMJC), Mr Gesquière (MJC dHalluin), Mr Besson (IAE de Lille), Mr Desmettre ( Directeur de lURACEN). 1ère phase: octobre 2000: Détermination des rôles de chaque membre du groupe. Etude préliminaire

16 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE Léquipe du projet Etude préliminaire Construction Mise en route Réalisation Elaboration du projet Janvier 2001: Détermination de la problématique et de ses orientations. Janvier février 2001: Détermination des intervenants et collaborateurs potentiels. Février 2001: Volonté dorganiser le débat au sein de la MJC dHalluin, lieu symbolique en terme dinsertion professionnelle dans le tiers secteur. Conception

17 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE Léquipe du projet Etude préliminaire Conception Mise en route Réalisation Elaboration du projet Février 2001: Réalisation du partenariat avec la MJC dHalluin : Mise à disposition du foyer et du matériel nécessaire (sonorisation, chaises, tables…)pour la réalisation du débat le jeudi 12 avril Février 2001: Démarche auprès de Mr Besson afin quil puisse intervenir en tant que médiateur lors du débat. Construction

18 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE Léquipe du projet Etude préliminaire Conception Construction Mise en route Réalisation Elaboration du projet Février mars 2001: Prise de contact avec les intervenants dans le souci de toucher les différents milieux acteurs de léconomie sociale et solidaire.

19 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE Léquipe du projet Etude préliminaire Conception Construction Mise en route Réalisation Elaboration du projet Représentants dinstances politiques Mr Hascoët, Secrétaire détat à léconomie solidaire: indisponibilité ce jour. Mr Senhadji, Délégué régional à léconomie solidaire: acceptation de linvitation.

20 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE Léquipe du projet Etude préliminaire Conception Construction Mise en route Réalisation Elaboration du projet Représentants dassociations intermédiaires (insertion) Mr Velastegui, Président de lAIEJI: indisponibilité ce jour. Md Reversat, Présidente de lassociation ALORE: acceptation de linvitation.

21 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE Léquipe du projet Etude préliminaire Conception Construction Mise en route Réalisation Elaboration du projet Représentants dassociations militantes Mr Denimal, Représentant de lATTAC: indisponibilité ce jour. Mr Dewalle, Porte parole de la Confédération Paysanne: acceptation de linvitation.

22 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE Léquipe du projet Etude préliminaire Conception Construction Mise en route Réalisation Elaboration du projet Représentants dassociations socioculturelles et socio-éducatives Mr Chastain, Directeur de la MJC dHalluin: Il sest placé en position dauditeur. Mr Desmettre, Directeur de lURACEN: acceptation de linvitation.

23 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE Léquipe du projet Etude préliminaire Conception Construction Réalisation Elaboration du projet Début des démarches publicitaires (Mutuelle des étudiants) par le biais daffiches, de tractes, dune annonce dans le magazine SORTIR, dune communication sur le site e-rh.fr et de communiqués de presse. Envois des courriers de confirmation aux intervenants. Mise en route

24 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE Léquipe du projet Etude préliminaire Conception Construction Mise en route Elaboration du projet Préparation de la salle accueillant le débat. Accueil des intervenants. Distribution au public de fiches permettant de connaître son origine et son implication dans le milieu de léconomie sociale et solidaire. Organisation dun pot de clôture. Réalisation

25 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE I- Pourquoi ce thème II- Progression de l organisation du projet III- Déroulement du débat IV- Intérêts de cet événement.

26 Déroulement du débat

27 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE Le jeudi 12 avril à 20h Foyer de la M.J.C dHalluin Animé par: Dominique BESSON Maître de conférence en gestion à lI.A.E de LILLE

28 LES INTERVENANTS AU DEBAT

29 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE LES INTERVENANTS Mme REVERSAT M. DEWALLE M. DESMETTRE Mr SENHADJI : Conseillé auprès du Préfet de région et Délégué Régional à lÉconomie Sociale et Solidaire. Son rôle : Il assure le relais entre Paris et les services régionaux et départementaux de lÉtat. Il met également en place les partenariats avec les collectivités territoriales et avec les partenaires de léconomie solidaire. M. SENHADJI

30 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE LES INTERVENANTS M. SENHADJI M. DEWALLE M. DESMETTRE Md REVERSAT : Présidente de lAssociation ALORE, (Association Lille Orientation Relais Emploi) association intermédiaire créée en Rôle : La réinsertion de personnes en difficulté sur le marché du travail. Elle a notamment réinsérer en CDI 68 personnes en Mme REVERSAT

31 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE LES INTERVENANTS M. SENHADJI Mme REVERSAT M. DESMETTRE Mr DEWALLE : Porte Parole de la Confédération Paysanne dans la région Nord Pas de Calais. Il est à lorigine de la création du « Centre dÉtudes pour une Agriculture plus Autonome et Solidaire » et de « lAssociation Régionale des Agriculteurs en difficulté ». M. DEWALLE

32 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE LES INTERVENANTS M. SENHADJI Mme REVERSAT M. DEWALLE Mr DESMETTRE : Directeur de lURACEN (Union Régionale dAssociations Culturelles et Educatives sur le Nord Pas de Calais) qui regroupe 300 associations et 30 collectivités locales. LURACEN est membre du Conseil Nationale de la vie associative. M. DESMETTRE

33 THEMES ABORDES ET INTERVENTIONS

34 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE LES INTERVENTIONS M.BESSON M. SENHADJI Mme REVERSAT M. DEWALLE M. DESMETTRE Voici les diverses problématiques proposées par Mr BESSON lors du débat : _ Quel est le rôle de chaque intervenant dans léconomie sociale et solidaire ? _ En quoi les acteurs privés et publics peuvent gagner à se voir développer des activités de type économie solidaire ? _ Comment caractériser ce quest ou ce que pourrait être léconomie solidaire ? _ Quels sont les indicateurs de performances des associations agissant dans léconomie solidaire ?…

35 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE M.BESSON M. SENHADJI Mme REVERSAT M. DEWALLE M. DESMETTRE LES INTERVENTIONS Mr SENHADJI : Délégué régional à léconomie solidaire « Il y a un résultat quantitatif en terme de retour à lemploi et en terme de rééquilibrage financier en matière sociale. » « Léconomie solidaire est un fabuleux champs dexpérimentations. Elle permet dinventer de nouveaux statuts, de nouveaux marchés mais le marché capitalistique saccapare les choses grâce à des financements partiellement publics. » « Lintérêt du tiers secteur est quil soit porté par des citoyens qui agissent de façon autonome. »

36 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE M.BESSON M. SENHADJI Mme REVERSAT M. DEWALLE M. DESMETTRE LES INTERVENTIONS Mme REVERSAT : Présidente de lassociation ALORE « Il existe une énorme concurrence des agences de travail temporaire. Cependant, notre association sinvestit en terme de suivi socioprofessionnel. » « La démocratie ne veut pas dire tout attendre de lÉtat » « Être citoyen cest se prendre en charge. »

37 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE M.BESSON M. SENHADJI Mme REVERSAT M. DEWALLE M. DESMETTRE LES INTERVENTIONS Mr DEWALLE : Confédération Paysanne « Je ne suis pas de ceux qui pensent que loasis déconomie solidaire puisse prendre le dessus sur locéan déconomie Capitaliste. Cependant, je pense quil sagit de lieux décole qui peuvent faire beaucoup plus et montrer dautres modèles. » « Nous avons répondu aux absences de lÉtat. » « Léconomie solidaire rend la place à lhomme. »

38 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE M.BESSON M. SENHADJI Mme REVERSAT M. DEWALLE M. DESMETTRE LES INTERVENTIONS Mr DESMETTRE : Directeur de lURACEN « La culture joue un rôle énorme en terme de réinsertion professionnelle. » « Les associations doivent se défendre mais lassociation a beaucoup de choses à apprendre du milieu marchand. »

39 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE « Suppléer lÉtat ou se faire flouer par le secteur non- marchand… On peut se demander si les craintes des acteurs de léconomie sociale et solidaire sont fondées. Le flou des frontières entre secteur évite un cloisonnement, qui serait préjudiciable à leurs actions: retour à lemploi, réintégration du secteur marchand… Les risques évoqués pour léconomie sociale et solidaire sont en fait les garants de son efficacité. » Nord Eclair du 22 / 23 avril 2001

40 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE BILAN Origine des participants

41 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE I- Pourquoi ce thème II- Progression de l organisation du projet III- Déroulement du débat IV- Intérêts de cet événement.

42 Intérêts de lévénement

43 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE INTERETS DE LA REFLEXION Étendre la réflexion des divers acteurs de léconomie solidaire pour mettre en valeur dautres champs et dautres optiques. Réfléchir sur de nouvelles orientations à prendre en terme dactions et dinitiatives. Resituer la place de léconomie sociale et solidaire par rapport à léconomie marchande et aux instances gouvernementales.

44 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE INTERETS POUR LA M.S.S.A.G Faire connaître la Formation. Donner un autre visage aux formations de lI.A.E. Trouver de nouveaux partenaires (stages, missions, …)

45 LA CAPITALISATION

46 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE Un article dans le journal Nord Eclair

47 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE Captures audio et vidéo du débat Publication du compte rendu du débat sur internet

48 REMERCIEMENTS Nous tenons tout dabord à remercier nos intervenants: Mr SENHADJI, Mme REVERSAT, Mr DEWALLE, Mr DESMETTRE, Mr CHASTAIN ainsi que Mr BESSON pour son rôle de tuteur et danimateur. Nous remercions également la MJC dHalluin et les étudiants de lIAE sétant déplacés pour assister à cet évènement.

49 L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE Pascal KRYSZEWSKI Christian MOREL Albane SALVER Nicolas VAUTRIN présentent:


Télécharger ppt "L ECONOMIE SOLIDAIRE: ALTERNATIVE ECONOMIQUE OU OUTIL SUBORDONNE A L ECONOMIE DE MARCHE Pascal KRYSZEWSKI Christian MOREL Albane SALVER Nicolas VAUTRIN."

Présentations similaires


Annonces Google