La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Avantage » et Continuité du jeu Décembre 2012. 2 Sommaire Définition de lAbécédaire Constat = Missions essentielles de larbitre Alternative : Siffler.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Avantage » et Continuité du jeu Décembre 2012. 2 Sommaire Définition de lAbécédaire Constat = Missions essentielles de larbitre Alternative : Siffler."— Transcription de la présentation:

1 « Avantage » et Continuité du jeu Décembre 2012

2 2 Sommaire Définition de lAbécédaire Constat = Missions essentielles de larbitre Alternative : Siffler tout / Ne rien siffler Les règles 13:1 et 13:2 Continuité du jeu - Règle 13:2 Progressivité des sanctions La continuité du jeu - Exceptions Sanctions différées Sanctions sportives / Sanctions disciplinaires Conclusion : lavis du Technicien Schéma de la continuité Dans les pages suivantes, les textes : - en noir, sont issus des règles du jeu et du Livret darbitrage - en bleu, émanent de laspect « technique » du sujet

3 Définition Issue de lAbécédaire de larbitrage Article du site Arbitrhand du 10/9/2006 ( mise à jour décembre 2008 ; Référent textes CCA ) Possibilité à larbitre de ne pas sanctionner immédiatement une faute commise pour laisser le jeu se dérouler si en le faisant léquipe qui subit la faute conserve le ballon et peut, de ce fait, encore en tirer un avantage. Possibilité de revenir à la faute mais dans un court délai. Nota: Il est inopportun de revenir sur une faute commise plus de 3 ou 4 passes après.

4 Le constat Missions essentielles des arbitres 1 °) – Protéger lintégrité physique du joueur, dans un sport où le contact est autorisé mais règlementé. Les attaquants doivent se livrer sans craintes particulières Volonté affichée de sanctionner tous les actes anti sportifs Siffler avec discernement, les fautes « cataloguées » de la sorte 2 °) – Permettre lexpression du rapport de force Qui devrait déboucher sur la victoire de la meilleure équipe « apprécier » le jeu « faciliter » son expression, en laissant vivre, même au prix de ne pas tout siffler

5 Lalternative : Siffler tout / Ne rien siffler (Avis du technicien) SIFFLER TOUT. Facilite la défense ( remise en place ) Permet daboutir plus rapidement aux sanctions progressives Ne Rien SIFFLER La balle continue à circuler, la défense na pas atteint son objectif de rupture Risque que le défenseur considère que tout ce qui nest pas sifflé est « autorisé » ( peut aboutir au « laisser faire » ) SOLUTION Le bon compromis Utiliser son sifflet que pour les fautes : De nature à mettre en danger lintégrité physique du joueur Affectées de conduites anti sportives Bloquant les possibilités de lattaque à se développer

6 Continuité du match: les règles 13/1 et 13/2 NON Pas Avantage. Principe : décision de jet franc Règle 13:1 – Les arbitres interrompent le match et le font reprendre par un jet franc pour léquipe adverse lorsque : a) léquipe en possession du ballon commet une irrégularité qui doit mener à une perte de la possession du ballon b) les adversaires commettent une irrégularité entraînant une perte du ballon pour léquipe qui le possédait OUI Avantage Règle 13:2 - Les arbitres devraient veiller à la continuité du match en sabstenant dinterrompre le jeu prématurément par une décision de jet franc

7 La continuité du jeu Règle 13:2 Les arbitres devraient veiller à la continuité du match en sabstenant dinterrompre le jeu prématurément par une décision de jet franc. Cela veut dire que les arbitres, suivant la règle 13:1a, ne devraient pas accorder un jet franc si léquipe qui défend récupère le ballon immédiatement après une irrégularité commise par léquipe attaquante. De même, dans le cadre de la règle 13:1b, les arbitres devraient seulement intervenir quand il est clair que léquipe qui attaque a perdu la possession du ballon ou est incapable de poursuivre son attaque en raison de lirrégularité commise par léquipe qui défend.

8 Progressivité des sanctions Meilleure ou pire des choses ? Intégration par les défenseurs quune même faute sera appréciée différemment selon le moment du match où elle a été commise (interprétation n°5 ). Dordinaire le corps arbitral se réserve de sanctionner trop sévèrement, par crainte dépuiser trop précocement son arsenal répressif ! Bien que soit défendue lidée selon laquelle on pourrait sortir le « rouge » dès la première minute, les entraineurs conseillent couramment de ne pas se priver sur les premières défenses. Une disqualification directe pouvant, bien entendu, être prononcée dentrée si elle sanctionne un comportement anti sportif grossier. Le jeu aspire à la continuité. La responsabilité de larbitre est donc dutiliser la possibilité de laisser lavantage à lattaque quand cela semblerait pouvoir profiter à léquipe qui a commis la faute. ( sans oublier lapplication de la sanction différée, si nécessaire )

9 La continuité du jeu Exceptions Règle 13:2 Les arbitres devraient veiller à la continuité du match en sabstenant dinterrompre le jeu prématurément par une décision de jet franc. La règle 13:2 ne sapplique pas dans le cas dinfraction aux règles : 4:2 et 4:3 Irrégularités des officiels déquipe ; personnes autorisées à participer au match 4:5 et 4:6 Changement Irrégulier – joueur supplémentaire Interprétation n°9 ; Interruption par le chronométreur.

10 Sanctions différées 13:2 - Sanctions personnelles Si lirrégularité appelle une sanction personnelle, les arbitres peuvent décider dinterrompre le match immédiatement: Si cela ne représente pas un désavantage pour léquipe opposée à léquipe responsable de lirrégularité. Sinon, la sanction est reportée jusquà ce que la situation de jeu existante soit terminée. Lesprit de la loi : (principe) 1) Toute faute danti jeu délibéré mérite une sanction disciplinaire, quel que soit le moment où elle aura été perpétrée. 2) Cependant ce type de faute nexige pas forcément une sanction immédiate si incapacité à poursuivre pour lattaque = il faut siffler la faute Laccompagner, selon sa gravité, soit dun commentaire, soit dune sanction disciplinaire. ( appropriée ) Par contre, si la faute, aussi grave quelle soit, ne bloque pas la continuité du jeu = Il faut différer son intervention. Il est pénalisant pour le coupable de constater que larbitre laisse poursuivre le jeu, et arrête au terme, pour le sanctionner privant ainsi du même coup son équipe de contre attaquer ou dengager rapidement.

11 Analyse - Règle 13:2 Sanction sportive Veiller à la continuité du jeu Intervenir seulement quand il est clair que léquipe qui attaque a perdu la possession ballon ou est incapable de poursuivre son attaque en raison de lirrégularité commise par léquipe qui défend. Sanction disciplinaire Interrompre immédiatement le jeu Sanction disciplinaire différé jusquà ce que la situation de jeu existante soit terminée (à percevoir ex : avant lorganisation de la contre attaque adverse)

12 Conclusion : lavis du Technicien Apprendre à lire le jeu Permettre lexpression du rapport de force Protéger lintégrité physique du joueur Apprécier la gravité de la faute Ne siffler que ce qui paraît « rédhibitoire » quant à la continuité de laction – trouver le bon compromis Garder la trace des fautes non sifflées pour mieux en tenir compte lors de la prochaine intervention Savoir revenir à « lesprit de la loi » Savoir anticiper sur les actions des uns et des autres Constat : Certains coups de sifflet avantagent celui qui vient de commettre la faute !

13 Schéma simplifié de la Continuité Ce schéma simplifié, en mode animation, est à lattention des formateurs. Il doit être utilisé avec les commentaires appropriés.

14 Cette 1 ère faute nécessite-t-elle une sanction ? Non = Le jeu se poursuit Oui = Sanction différée Qui fait la première faute ? Lattaquant = SANCTION Faute dattaquant Le défenseur = Lattaquant peut il encore jouer correctement le ballon ? Non Sanction de la faute Oui Le jeu se poursuit Lattaquant fait une faute par la suite ? Oui = Retour à la 1 ère faute Non = Le jeu se poursuit

15 Ce document a été réalisé par léquipe ARBITRHAND en collaboration avec Daniel COSTANTINI et validation par le référent des textes CCA A partir : du Livret darbitrage, de lAbécédaire du handball (article site Arbitrhand) dun texte « Technique et Arbitrage » de D. COSTANTINI dune introduction « A propos de lavantage » de D.COSTANTINI dun diaporama (schéma simplifié continuité) de Cédric TESTA – CRJA LIFE remise en forme USGPH décembre 2012 B. MOREAUX


Télécharger ppt "« Avantage » et Continuité du jeu Décembre 2012. 2 Sommaire Définition de lAbécédaire Constat = Missions essentielles de larbitre Alternative : Siffler."

Présentations similaires


Annonces Google