La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

14-1 Tabagisme passif Les professionnels de santé doivent connaître les effets du tabagisme actif mais aussi du tabagisme passif. Le tabagisme passif est.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "14-1 Tabagisme passif Les professionnels de santé doivent connaître les effets du tabagisme actif mais aussi du tabagisme passif. Le tabagisme passif est."— Transcription de la présentation:

1 14-1 Tabagisme passif Les professionnels de santé doivent connaître les effets du tabagisme actif mais aussi du tabagisme passif. Le tabagisme passif est le fait dinhaler, de manière involontaire la fumée dégagée par un ou plusieurs fumeurs.

2 14-2 Tabagisme passif Les courants de la fumée Courant latéral ou secondaire Courant principal ou primaire Courant tertiaire

3 14-3 Tabagisme passif Fumées du tabac : phase gazeuse Type de toxicité Quantité dans le courant principal / cig. Ratio courant secondaire/ courant principal Monoxyde de carboneToxique26,8-61 mg2,5-14,9 BenzèneCancérogène µg8-10. FormaldéhydeCancérogène1 500 µg50 3-VinylpyridineSuspect cancérogène µg24-34 Cyanide dhydrogèneToxique g0, 06-0,4 HydrazineSuspect cancérogène 90 ng3 Oxydes dazote (NOx)Toxique µg3,7-12,8 N-nitrosodiméthylamineSuspect cancérogène ng N-nitrosopyrrolidineSuspect cancérogène ng6-120

4 14-4 Tabagisme passif phase particulaire Type de toxicitéQuantité dans le courant principal / cig Ratio courant secondaire/ courant principal GoudronsCancérogène14-30 mg1,1-15,7 NicotineToxique2,1-46 mg1,3-21 PhénolPromoteur µg1,3-3 CatécholSuspect cancérogène µg0,67-12,8 O-ToluidineCancérogène3 µg18,7 2-NaphthylamineCancérogène70 ng39 4-AminobiphénylCancérogène140 ng3,1 Benz(a)anthracèneCancérogène ng2-4 Benzo(a)pyrèneCancérogène40-70 ng2,5-20 QuinoléineCancérogène15-20 µg8-11 N-nitrosonornicotineSuspect cancérogène0,15-1,7 µg0,5-5 nor nitrosocotinineSuspect cancérogène0,2-1,4 µg1-22 N-nitrosodiéthanolamineSuspect cancérogène43 ng1,2 CadmiumCancérogène0, 72 µg7,2

5 14-5 Tabagisme passif La gêne provoquée par la fumée des autres est réelle Les enquêtes du Baromètre santé 2000 montrent que 72 % des non-fumeurs se plaignent dêtre gênés par la fumée des autres. Ces résultats montrent le chemin qui reste à parcourir pour réellement protéger la population de la fumée du tabac des autres. NB : 53 % des fumeurs se plaignent aussi de la fumée des autres, témoignant de leur adhésion majoritaire à la réglementation des lieux fumeurs.

6 14-6 Tabagisme passif Gêne liée à la fumée des autres en Europe 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% Belgique Danemark Allemagne Grèce Espagne France Irlande Italie Luxembourg Pays Bas Portugal GB Sources: Europe contre le cancer, 1993 et OMS Europe, Gêne % fumeurs

7 14-7 Tabagisme passif Gêne par la fumée des autres chez les fumeurs eux-mêmes Dans le Baromètre 2000 du CFES, parmi les fumeurs, la réponse à la question «est-ce que la fumée des autres vous gêne ?» dépend de la quantité de tabac fumée. 33,2 39,4 45,4 47,5 58,1 65,3 40,2 44,2 42,7 40,9 32,5 25,7 26,6 16,4 11,9 11,7 9, % <1 cig/jour 1 à 5 cig/jour 6 à 10 cig/jour 11 à 15 cigjour 16 à 20 cig/jour > 20 cig/jour Non, pas du toutOui, un peu Oui, beaucoup Source: Baromètre santé 2000, CFES

8 14-8 Tabagisme passif Exposition au tabagisme passif % Restaurants Avec amis Lieu public Transports Lieu de travail A la maison Eurobaromètre 1995 (12 Etats européens)

9 14-9 Tabagisme passif Les données scientifiques récentes prouvent le danger pour la santé de la fumée du tabac des autres Les fumeurs sont de très loin les premières victimes du tabac : morts par an en France. Les données scientifiques récentes, dont la plupart ont été publiées après la parution de la loi Evin, apportent des preuves ne laissant plus de doute, sur les effets de la fumée du tabac sur la santé de lentourage des fumeurs, quil sagisse denfants ou dadultes. Pour le groupe de travail, ces données nécessitent que les autorités agissent aussi vite que possible pour assurer la protection des non- fumeurs en informant la population et en prenant des mesures de prévention à hauteur du danger.

10 14-10 Tabagisme passif la fumée du tabac provoque une augmentation du risque : dinfections respiratoires basses de lenfant: + 72 % si la mère fume, dotites récidivantes de lenfant: + 48 % si les 2 parents fument, de crise dasthme et de râles sibilants chez lenfant, de retard de croissance intra-utérin et petit poids de naissance, même si la mère ne fume pas mais est seulement enfumée par son entourage, de mort subite du nourrisson (risque doublé), daccidents coronariens : + 25 %, cest la cause la plus importante en nombre de victimes, de cancer du poumon: + 26 %. A côté des ces effets scientifiquement établis, le rapport rassemble les données disponibles qui font suspecter de très nombreux autres effets, quil sagissent de maladies bénignes, daggravations de maladies existantes ou de cancers, mais pour lesquels on na pas aujourdhui assez détudes scientifiques et/ou de qualité suffisante pour les confirmer.

11 14-11 Tabagisme passif Maladies cardiaques (coronariennes) Trois méta-analyses, qui rassemblent plus de 25 études épidémiologiques, établissent que le tabagisme passif est associé à un excès de maladies coronariennes (A+), angine de poitrine et infarctus du myocarde. Cet effet est démontré que les non-fumeurs soient enfumés au domicile (A+) ou sur le lieu de travail (B+). Il existe des données biologiques qui expliquent lexcès de risque (C+). Le risque disparaît à larrêt de lexposition (C+). Il existe une relation dose-effet (B+). La meilleure estimation de cet excès de risque par rapport à une personne non exposée est de 25 %. Du fait du grand nombre de sujets concernés, cest le risque majeur de mortalité lié au tabagisme passif.

12 14-12 Tabagisme passif Cancer du poumon Plus de 40 enquêtes épidémiologiques synthétisées dans 3 méta-analyses établissent que le tabagisme passif est responsable dun excès de cancer du poumon (A+). Cet effet est démontré par des études chez les non-fumeurs enfumés au domicile (A+) ou sur le lieu de travail (B+). Il existe une relation dose-effet (B+). La meilleure estimation de lexcès de risque par rapport à une personne non exposée est de 26 %.

13 14-13 Tabagisme passif Cancer du poumon Risque augmenté de 26% Accident coronarien Risque augmenté de 25% Gêne Risque augmenté de 80 % pour les non-fumeurs, 53 % pour les fumeurs. Les deux principaux risques du tabagisme passif chez ladulte en dehors grossesse

14 14-14 Tabagisme passif Bronchites Risque augmenté de: 72 % si la mère fume, 29 % si un autre membre de la famille fume Mort subite du nourrisson Risque multiplié par 2 Otites récidivantes Risque augmenté de % selon que le père, la mère ou les 2 fument Crises dasthme Risque augmenté de: +14, +38 et +48% selon que le père, la mère ou les 2 fument Les quatre principaux risques du tabagisme passif chez lenfant

15 14-15 Tabagisme passif Nombre douvriers exposés en France à des cancérogènes respiratoires Fumée de tabac environnement. (>75% du temps) Radon et ses produits de dégradation Fumée d'échappement diesel Brouillards d'acides inorganiques forts (ac. sulf.) Formaldéhyde Poussières de bois Source : Base européenne CAREX 2000

16 14-16 Tabagisme passif Pourcentage de personnes qui déclarent que les non-fumeurs sont protégés (%) CFES 1995 CFES1998 CREDOC 2000 CFES Lieux de travail 53,856,861,960,3 Transports 53,740,156,145,7 Restaurants 36,1 4440,141,2 Bars 12,117,2-13,2 Gares et métros --26,9- Lieux publics en général 37,243,9-31,5 Ecoles, lycées, universités 50,8

17 14-17 Tabagisme passif Polluants du tabac dans les locaux ComposésValeur typique lieu non pollué Valeur pièce enfumée Valeur limite atmosphère des villes CO< 1 ppm10 ppm16mg/m 3 : 14,5 ppm actuel; va baisser à 10mg/m 3 8,5 ppm au 1/1/2005 Cotinine0,34 ± 0,007 µg/m 3 3,74 ± 0,52 µg/m 3 Nicotine < 0,3 g/m g/m 3 < limite détection Particules en suspension de moins de 1 m de diamètre (MMAD) g/m g/m g/m 3 respirable aux Etats-Unis Benzène 3,6 g/m 3 7,2 g/m 3 10 g/m 3 descendant à 5 g/m3 au 1/1/2010

18 14-18 Tabagisme passif Baisse de la nicotine dans lair des locaux de travail selon la réglementation tabac Source : Trout D, J Occup Environ Med 1998; 40:270-6 Hammond SK, JAMA 1995; 274: ,6 1,3 0,3 2,3 0,7 0, pas de règlezone non-fumeurétablissements non-fumeur nicotine air (mcg/m3) casino autres lieux de travail


Télécharger ppt "14-1 Tabagisme passif Les professionnels de santé doivent connaître les effets du tabagisme actif mais aussi du tabagisme passif. Le tabagisme passif est."

Présentations similaires


Annonces Google