La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quelques résultats de lEtude européenne des compétences en langues et dune action Socrates La participation à ces études européennes a été réalisée avec.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quelques résultats de lEtude européenne des compétences en langues et dune action Socrates La participation à ces études européennes a été réalisée avec."— Transcription de la présentation:

1 Quelques résultats de lEtude européenne des compétences en langues et dune action Socrates La participation à ces études européennes a été réalisée avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles Christiane BLONDIN & Christelle GOFFIN Université de Liège Service danalyse des systèmes et des pratiques denseignement

2 Limportance des attitudes et de la motivation dans la perspective de lacquisition des langues LEtude européenne des compétences en langues (European Survey on Language Competencies ou ESLC) Les différentes langues dans lESLC (perspective européenne) o Lutilité des langues o La proximité linguistique La Communauté française de Belgique o Le contexte o Les apports dune action Socrates o Les apports de lESLC Des pistes de réflexion 2

3 Lanalyse des résultats de la première étude internationale relative aux langues : le temps investi, les aptitudes et la motivation (Carroll, 1963) Le modèle socio-éducationnel de lapprentissage des langues : la motivation (Gardner & Lambert, 1959, 1972 ; Masgoret & Gardner, 2003) Les études de Dörnyei: le macro-contexte dans la motivation et lintégrativité redéfinie comme le « moi idéal en langue seconde » (Dörnyei, 1998 ; Csizér & Dörnyei, 2005) 3

4 Les principales caractéristiques de lESLC

5 Une initiative européenne, un Consortium et une enquête principale en 2011 (SurveyLang, 2012) Des standards de qualité comparables à ceux des autres études internationales (PISA, PIRLS, …) Des tests de compétence et des questionnaires de contexte Ladministration sur papier ou sur ordinateur Cinq langues : anglais, allemand, espagnol, français, italien Les deux langues les plus enseignées dans chaque système éducatif 5

6 Soit la dernière année de lenseignement secondaire inférieur (CITE 2), soit la 2 e année du secondaire supérieur (CITE 3) Un test dorientation préalable Trois domaines de compétence (compréhension à la lecture, compréhension à laudition, expression écrite) Le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR) et 5 niveaux : pré-A1, A1, A2, B1 & B2 6

7 Entité adjudiquée Langue la plus enseignée (1 re position) Langue la plus enseignée (2 e position) LangueAge théoriqueLangueAge théorique AngleterreFrançais15Allemand15 Communauté flamandeFrançais13Anglais15 Fédération Wallonie-BruxellesAnglais15Allemand15 Communauté germanophoneFrançais13Anglais15 BulgarieAnglais16Allemand16 CroatieAnglais14Allemand14 EspagneAnglais15Français15 EstonieAnglais15Allemand15 FranceAnglais14Espagnol14 GrèceAnglais14Français14 MalteAnglais15Italien15 Pays-BasAnglais14-15Allemand14-15 PologneAnglais15Allemand15 PortugalAnglais14Français14 SlovénieAnglais14Allemand14 SuèdeAnglais15Espagnol15 7 Population cible en termes dâge théorique et de langue testée (ESLC)

8

9 Lindice composite « Perception de lutilité de la langue et de son apprentissage » basé sur les opinions des élèves o Utilité de la langue dans différentes circonstances (voyages, vie personnelle, emploi, ordinateur, …) o Intérêt relatif pour le cours de langue ( « aimes-tu …» … réponse de « Pas du tout » à « Beaucoup » par rapport aux différentes matières scolaires) o Utilité relative du cours de langue (… « à ton avis » … réponse de « Pas du tout utile » à « Très utile » par rapport aux différentes matières scolaires) SurveyLang,

10 10 Scores des élèves à lindice dutilité de la langue et de son apprentissage en fonction de la langue testée (ESLC)

11 11 Scores des élèves à lindice dutilité de la langue et de son apprentissage en fonction de la langue testée (ESLC)

12 Plus les élèves trouvent la langue utile, meilleurs sont leurs scores aux tests … o Dans tous les systèmes éducatifs o Pour toutes les langues et o Pour les 3 domaines de compétences SurveyLang,

13 13 Pourcentage délèves atteignant au moins le niveau B1 en anglais en fonction de la langue denseignement (ESLC)

14

15 Un enseignement en français Lenseignement des langues modernes, en général o Enseignement dune langue moderne I (LM1 : allemand, anglais ou néerlandais) dès la 5 e année primaire à raison de 2 périodes par semaine (1998) o Au 1 er degré du secondaire, 4 périodes par semaine (dans certains cas, 2) dune LM1 o Aux 2 e et 3 e degrés de lenseignement secondaire, les règles varient selon le degré et la filière (une, deux, trois langues modernes, voire aucune) o Langues modernes 2: LM1, plus espagnol, italien et arabe o Langues modernes 3: LM2, plus russe Dans les zones à statut linguistique spécial o Dès la 3 e primaire, 3 périodes par semaine et dès la 5 e primaire, 5 périodes, dune langue nationale o Dans la Région de Bruxelles-Capitale, la LM1 est le néerlandais, au primaire et au secondaire (sauf rares exceptions) 15

16 Létude approfondie dans chacun des 5 systèmes éducatifs impliqués de deux zones détendue limitée En Communauté française, Herstal (banlieue de Liège) et les Communes malmédiennes (Malmédy et Waimes – statut spécial en vue de la protection de la minorité germanophone) Un questionnaire soumis à tous les élèves de 5 e primaire et de 3 e secondaire 16

17 Communes malmédiennes Herstal AllemandAnglais Néerlandais 5 e primaire- 98 % (N = 249) 3 e secondaire 94 % (N = 152) 91 % (N = 404) 17 Pourcentage délèves affirmant que la langue étudiée leur sera utile quand ils seront adultes (Socrates)

18 Communes malmédiennes Herstal AllemandAnglais Néerlandais 5 e primaire 94 % (N = 222) - 98 % (N = 249) 92,5 % (N = 120) 3 e secondaire 85 % (N = 141) 94 % (N = 152) 91 % (N = 404) 75 % (N = 282) 18 Pourcentage délèves affirmant que la langue étudiée leur sera utile quand ils seront adultes (Socrates)

19 19 Indices composites relatifs à des variables potentiellement explicatives des performances (Socrates)

20 20 Indices composites relatifs à des variables potentiellement explicatives des performances (Socrates)

21 Communes malmédiennesHerstal Allemand (N = 141) Anglais (N = 152) Anglais (N = 404) Néerlandais (N = 282) Je me sens motivé(e) pour apprendre cette langue. 80 %75 % Cette langue me plaît, tout simplement. 86 % Cette langue est agréable à entendre. 86 %84 % Jaime bien les pays où on parle cette langue. 84 %80 % 21 Pourcentage délèves de 3 e secondaire « daccord » ou « tout à fait daccord » avec chaque proposition (Socrates)

22 Communes malmédiennesHerstal Allemand (N = 141) Anglais (N = 152) Anglais (N = 404) Néerlandais (N = 282) Je me sens motivé(e) pour apprendre cette langue. 49 %80 %75 %41 % Cette langue me plaît, tout simplement. 58 %86 % 43 % Cette langue est agréable à entendre. 31 %86 %84 %16 % Jaime bien les pays où on parle cette langue. 37 %84 %80 %36 % 22 Pourcentage délèves de 3 e secondaire « daccord » ou « tout à fait daccord » avec chaque proposition (Socrates)

23 Communes malmédiennesHerstal Allemand (N = 141) Anglais (N = 152) Anglais (N = 404) Néerlandais (N = 282) Incitations extérieures Mes parents disent quil faut absolument connaître cette langue. 76 %77 % Mes amis pensent que cela vaut la peine de connaitre cette langue. 76 %68 % Jentends souvent dire que cette langue est importante. 95 % Opportunités de contact Jai loccasion de discuter avec des gens dans cette langue. 39 %41 % Jai loccasion dutiliser cette langue quand je surfe sur lInternet. 76 %74 % Ma famille ou mes amis peuvent maider à apprendre cette langue. 67 %65 % 23 Pourcentage délèves de 3 e secondaire « daccord » ou « tout à fait daccord » avec chaque proposition (Socrates)

24 Communes malmédiennesHerstal Allemand (N = 141) Anglais (N = 152) Anglais (N = 404) Néerlandais (N = 282) Incitations extérieures Mes parents disent quil faut absolument connaître cette langue. 70 %76 %77 %69 % Mes amis pensent que cela vaut la peine de connaitre cette langue. 48 %76 %68 %41 % Jentends souvent dire que cette langue est importante. 68 %95 % 70 % Opportunités de contact Jai loccasion de discuter avec des gens dans cette langue. 71 %39 %41 %38 % Jai loccasion dutiliser cette langue quand je surfe sur lInternet. 33 %76 %74 %21 % Ma famille ou mes amis peuvent maider à apprendre cette langue. 77 %67 %65 %55 % 24 Pourcentage délèves de 3 e secondaire « daccord » ou « tout à fait daccord » avec chaque proposition (Socrates)

25 25 Réponses des élèves (de « Pas du tout utile » à « Très utile » - ESLC – SQ33)

26 Lutilité des différentes matières scolaires (échelle de -1,5 « Pas du tout utile » à + 1,5 « Très utile ») o Peu de différences en Communauté française en fonction de la langue cible o Lutilité du français : 1,08 (anglais) et 1,05 (allemand) – AE : 0,03 o Lutilité du cours de langue cible : 1,12 (anglais) et 0,66 (allemand) – AE : 0,67 ESLC – SQ 35 Lattrait des différentes matières scolaires (« aimes-tu », échelle de - 1,5 « Pas du tout » à +1,5 « Beaucoup ») o Peu de différences en Communauté française en fonction de la langue cible o Lattrait du français : 0,08 (anglais) et 0,04 (allemand) – AE : 0,05 o Lattrait du cours de langue cible : 0,34 (anglais) et -0,09 (allemand) – AE : 0,46 ESLC – SQ 34 26

27 27 Réponses des élèves (de « Très difficile » à « Très facile » - ESLC – SQ 48)

28 28 Degré daccord des directeurs, des professeurs et des élèves avec chaque proposition (ESLC – Questions spécifiques)

29 29 Degré daccord des directeurs et des professeurs avec chaque proposition (ESLC – Questions spécifiques)

30 30 Degré daccord des élèves avec chaque proposition (ESLC – Questions spécifiques)

31 31 Degré daccord des élèves avec chaque proposition (ESLC – Questions spécifiques)

32

33 Les réponses des adolescents reflètent des représentations et des attitudes moins positives à légard des langues nationales quà légard de langlais (ESLC & Socrates). Selon les adultes (chefs détablissement, professeurs), langlais est important, mais les langues nationales également (ESLC). Les amis sont plus favorables à langlais quaux langues nationales (ESLC & Socrates). Les plus jeunes se montrent positifs à légard des différentes langues, mais les ainés répondent de façon plus négative aux questions portant sur les langues nationales (Socrates) 33

34 Débuter lapprentissage des langues par une langue nationale et aborder langlais dans un second temps o La Déclaration de politique communautaire prévoit douvrir une concertation avec les partenaires de lécole sur la pertinence de privilégier en Communauté française lapprentissage de lune des langues nationales Renforcer léveil aux langues qui semble de nature à sensibiliser les élèves à lintérêt dune variété de langues (Candelier, 2003) o Un outil adapté à la Communauté française a été distribué dans toutes les écoles primaires et/ou maternelles 34

35 Promouvoir les langues nationales dans les médias o Ne pas couvrir la voix originale par une traduction lors des interviews o Sous-titrer plutôt que doubler les films (plus souvent) Promouvoir les langues nationales lors des cours de langue o Rendre plus apparente lutilité de la connaissance de ces langues o Ménager une place à la culture que les jeunes apprécient en néerlandais, en allemand, …. o Établir des contacts avec des locuteurs natifs (rencontres, projets communs, communication via lInternet, …) o … 35

36 Pour en savoir plus …


Télécharger ppt "Quelques résultats de lEtude européenne des compétences en langues et dune action Socrates La participation à ces études européennes a été réalisée avec."

Présentations similaires


Annonces Google