La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chapitre : L'eau, entre abondance et rareté III. Une ressource menacée et convoitée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chapitre : L'eau, entre abondance et rareté III. Une ressource menacée et convoitée."— Transcription de la présentation:

1 Chapitre : L'eau, entre abondance et rareté III. Une ressource menacée et convoitée

2 Sous quels aspects l'eau est-elle en danger ?

3 au niveau quantitatif au niveau quantitatif au niveau qualitatif - prélèvement excessif - localisation et partage de cette ressource - pollution - salinisation - biodiversité -....

4 Chapitre : L'eau, entre abondance et rareté III. Une ressource menacée et convoitée 1. Gérer l'eau, un enjeu environnemental. A. (E.d.c.) quantité & qualité menacées au M- O

5 DOCUMENT 2 : Le G.A.P. : atouts et limites d'un projet titanesque Au nord de Sanliurfa [...] un décor assoiffé, déshydraté. Difficile d'imaginer à quelques kilomètres plus loin la présence du barrage d'Atatürk, son lac de 48,7 milliards de m3, plein des eaux transparentes de l'Euphrate, [...] la 6ème construction du genre au monde : 27 MM de Kw/ par an [...] pivot de son gigantesque projet de développement du sud-est anatolien : le GAP [dont les 22 barrages et 19 stations hydroélectriques] augmenteront sensiblement les ressources énergétiques du pays. En outre, il est prévu que les bassin de retenue d'eau servent à la construction d'un système d'irrigation qui transformera la face des 9 provinces du sud-est turque, l'une des régions les plus pauvres du pays : 1,7 M d'ha de terres sont ainsi concernées par cette colossale entreprise. La plaine d'Harran, forme une langue verte qui s'étire jusqu'à la Syrie. Ici les canaux d'irigation [...] ont fait disparaître les traditionnels champs de blé ou d'orge au profit de plants de coton, premier effet du GAP. "Avec le développement de l'agriculture du coton, nous pourrons créer des usines de textiles et développer ainsi l'industrialisation de la région, créer des emplois, explique le directeur régional du projet. Puis viendront les fruits et les légumes, et d'autres fabriques qui produiront, par exemple, de la purée de tomate." Ahmed habite dans la plaine d'Harran, comme ses voisins, il a dû apprendre à utiliser l'eau désormais disponnible en quantités astronomiques et les engrais indispensable à la culture du coton. [Mais] Les spécialistes constatent avec inquiétude les premiers méfaits de ce bouleversement agricole : à cause du surplus d'eau, de l'utilisation excessive de fertilisants et de la monoculture, les terres se salinis ent, risquant à terme de s'appauvrir. Pour les habitants de la plaine, le coton a permis d'améliorer un peu le quotidien. Mais le système féodal de la propriété du sol limite leur enrichissement potentiel puisque les fermiers de la région travaillent pour 150 propriétaires terriens et reçoivent pour tout revenu une partie des récoltes qu'ils revendent ensuite à des fabriques de tissus appartenant... à ces mêmes propriétaires. Magazine Le Temps, 2001 document 2 sur fiche ; 3 p. 89 et 12 p. 91 document 2 sur fiche ; 3 p. 89 et 12 p. 91 1) Quelles sont les conséquences sociales et écologiques du G.A.P. en Turquie ? 2) (carte) Lorsque l'agriculture irriguée n'est pas à proximité d'un fleuve, quelle est source en eau ? 3) En quoi cela peut-il être un problème écologique ? ?° 1 ?° 1 ?°2_ 3 ?°2_ 3 EXERCICE 5 EXERCICE 5 FICHE 1

6 DOCUMENT 2 : Le G.A.P. : atouts et limites d'un projet titanesque Au nord de Sanliurfa [...] un décor assoiffé, déshydraté. Difficile d'imaginer à quelques kilomètres plus loin la présence du barrage d'Atatürk, son lac de 48,7 milliards de m3, plein des eaux transparentes de l'Euphrate, [...] la 6ème construction du genre au monde : 27 MM de Kw/ par an [...] pivot de son gigantesque projet de développement du sud-est anatolien : le GAP [dont les 22 barrages et 19 stations hydroélectriques] augmenteront sensiblement les ressources énergétiques du pays. En outre, il est prévu que les bassin de retenue d'eau servent à la construction d'un système d'irrigation qui transformera la face des 9 provinces du sud-est turque, l'une des régions les plus pauvres du pays : 1,7 M d'ha de terres sont ainsi concernées par cette colossale entreprise. La plaine d'Harran, forme une langue verte qui s'étire jusqu'à la Syrie. Ici les canaux d'irigation [...] ont fait disparaître les traditionnels champs de blé ou d'orge au profit de plants de coton, premier effet du GAP. "Avec le développement de l'agriculture du coton, nous pourrons créer des usines de textiles et développer ainsi l'industrialisation de la région, créer des emplois, explique le directeur régional du projet. Puis viendront les fruits et les légumes, et d'autres fabriques qui produiront, par exemple, de la purée de tomate." Ahmed habite dans la plaine d'Harran, comme ses voisins, il a dû apprendre à utiliser l'eau désormais disponnible en quantités astronomiques et les engrais indispensable à la culture du coton. [Mais] Les spécialistes constatent avec inquiétude les premiers méfaits de ce bouleversement agricole : à cause du surplus d'eau, de l'utilisation excessive de fertilisants et de la monoculture, les terres se salinis ent, risquant à terme de s'appauvrir. Pour les habitants de la plaine, le coton a permis d'améliorer un peu le quotidien. Mais le système féodal de la propriété du sol limite leur enrichissement potentiel puisque les fermiers de la région travaillent pour 150 propriétaires terriens et reçoivent pour tout revenu une partie des récoltes qu'ils revendent ensuite à des fabriques de tissus appartenant... à ces mêmes propriétaires. Magazine Le Temps, 2001 document 2 sur fiche ; 3 p. 89 et 12 p. 91 document 2 sur fiche ; 3 p. 89 et 12 p. 91 1) Quelles sont les conséquences sociales et écologiques du G.A.P. en Turquie ? 2) (carte) Lorsque l'agriculture irriguée n'est pas à proximité d'un fleuve, quelle est source en eau ? 3) En quoi cela peut-il être un problème écologique ? ?° 1 ?° 1 ?°2_ 3 ?°2_ 3

7 DOCUMENT 2 : Le G.A.P. : atouts et limites d'un projet titanesque [...] La plaine d'Harran, forme une langue verte qui s'étire jusqu'à la Syrie. Ici les canaux d'irigation [...] ont fait disparaître les traditionnels champs de blé ou d'orge au profit de plants de coton, premier effet du GAP. "Avec le développement de l'agriculture du coton, nous pourrons créer des usines de textiles et développer ainsi l'industrialisation de la région, créer des emplois, explique le directeur régional du projet. Puis viendront les fruits et les légumes, et d'autres fabriques qui produiront, par exemple, de la purée de tomate." Ahmed habite dans la plaine d'Harran, comme ses voisins, il a dû apprendre à utiliser l'eau désormais disponnible en quantités astronomiques et les engrais indispensable à la culture du coton. [Mais] Les spécialistes constatent avec inquiétude les premiers méfaits de ce bouleversement agricole : à cause du surplus d'eau, de l'utilisation excessive de fertilisants et de la monoculture, les terres se salinisent, risquant à terme de s'appauvrir. Pour les habitants de la plaine, le coton a permis d'améliorer un peu le quotidien. Mais le système féodal de la propriété du sol limite leur enrichissement potentiel puisque les fermiers de la région travaillent pour 150 propriétaires terriens et reçoivent pour tout revenu une partie des récoltes qu'ils revendent ensuite à des fabriques de tissus appartenant... à ces mêmes propriétaires. Le Temps, ) Quelles sont les conséquences sociales et écologiques du G.A.P. en Turquie ?

8 DOCUMENT 2 : Le G.A.P. : atouts et limites d'un projet titanesque [...] La plaine d'Harran, forme une langue verte qui s'étire jusqu'à la Syrie. Ici les canaux d'irigation [...] ont fait disparaître les traditionnels champs de blé ou d'orge au profit de plants de coton, premier effet du GAP. "Avec le développement de l'agriculture du coton, nous pourrons créer des usines de textiles et développer ainsi l'industrialisation de la région, créer des emplois, explique le directeur régional du projet. Puis viendront les fruits et les légumes, et d'autres fabriques qui produiront, par exemple, de la purée de tomate." Ahmed habite dans la plaine d'Harran, comme ses voisins, il a dû apprendre à utiliser l'eau désormais disponnible en quantités astronomiques et les engrais indispensable à la culture du coton. [Mais] Les spécialistes constatent avec inquiétude les premiers méfaits de ce bouleversement agricole : à cause du surplus d'eau, de l'utilisation excessive de fertilisants et de la monoculture, les terres se salinisent, risquant à terme de s'appauvrir. Pour les habitants de la plaine, le coton a permis d'améliorer un peu le quotidien. Mais le système féodal de la propriété du sol limite leur enrichissement potentiel puisque les fermiers de la région travaillent pour 150 propriétaires terriens et reçoivent pour tout revenu une partie des récoltes qu'ils revendent ensuite à des fabriques de tissus appartenant... à ces mêmes propriétaires. Le Temps, ) Quelles sont les conséquences sociales et écologiques du G.A.P. en Turquie ?

9 * conséquences écologiques : 1) du G.A.P.: - monoculture du coton => nécessite engrais => pollution - appauvrissement des terres (salinisation)

10 2) (carte) Lorsque l'agriculture irriguée n'est pas à proximité d'un fleuve, 2) (carte) Lorsque l'agriculture irriguée n'est pas à proximité d'un fleuve, quelle est source en eau ? 3) En quoi cela peut-il être un problème écologique ?

11 2) (carte) Lorsque l'agriculture irriguée n'est pas à proximité d'un fleuve, 2) (carte) Lorsque l'agriculture irriguée n'est pas à proximité d'un fleuve, quelle est source en eau ? 3) En quoi cela peut-il être un problème écologique ?

12 * conséquences écologiques : 2) : échelle du M_O - pompage excessif des nappes phréatiques (& fleuves)

13 Chapitre : L'eau, entre abondance et rareté III. Une ressource menacée et convoitée 1. Gérer l'eau, un enjeu environnemental. B). prélèvements excessifs & qualité menacée

14 Comment les sociétés devraient répondre au stress hydrique ?

15 Dans les régions arides et semi-arides, les nappes phréatiques ne bénéficient que d'une recharge saisonnière limitée et irrégulière. Celles-ci vont donc s'épuiser ½ milliard d'humains ½ milliard d'humains connaissent une situation de stress / pénurie hydrique; soit 1/6 de la population mondiale. 9,4 milliards d'humains 9,4 milliards d'humains connaîtront une situation de stress / pénurie hydrique; soit 40% de la population mondiale.

16 * une quantité d'eau stable sur la Terre mais une demande accrue : - régions vulnérables* souvent situées dans les « P.E.D » : situation de stress hydrique pour 1/6 pop. mondiale - En 2025, 40% ? Alors que le volume total d'eau douce reste globalement le même, la population augmente. Stress hydrique < m3 eau d'eau par personne par an; valeur en deça de laquelle les besoins vitaux ne sont plus assurés.

17 Quelle est l'information apportée par ce document ? Quelle est l'information apportée par ce document ?

18 Dans la décennie 1990, la quantité d'eau disponible par habitant a chuté de : habitant a chuté de : - 64% en Asie - 50% en Afrique - 16% en Europe

19 Alors que le volume total d'eau douce reste globalement le même,la population augmente. * une quantité d'eau stable sur la Terre mais une demande accrue : - régions vulnérables* sont souvent dans les « P.E.D » : stress hydrique concerne 1/6 pop. Mondiale - En 2025, 40% ? - env. 20% de la population mondiale ne dispose d'aucun accès à l'eau potable.

20 document 16 p.105 1) Quels types de pollutions sont 1) Quels types de pollutions sont ici évoqués ? ici évoqués ? 2) En connaissez-vous d'autres ? 2) En connaissez-vous d'autres ? 3) Quels sont les risques pour 3) Quels sont les risques pour les sociétés ? les sociétés ? 4) Quelles infrastructures 4) Quelles infrastructures permettent d'y remédier (du moins permettent d'y remédier (du moins Partiellement) ? Partiellement) ?

21 document 16 p.105 1) Quels types de pollutions sont 1) Quels types de pollutions sont ici évoqués ? ici évoqués ? 2) En connaissez-vous d'autre 3) Quels sont les risques pour 3) Quels sont les risques pour les sociétés ? les sociétés ? 4 ) Quelles infrastructures 4 ) Quelles infrastructures permettraient d'y remédier permettraient d'y remédier ?° 1 ?° 3 ?° 3 ?° 4 ?° 4

22 *qualité : - nombreux usages de l'eau dégrade la qualité. (agriculture) - Le traitement des eaux est indispensable mais souvent réservé aux « pays riches ».

23 Chapitre : L'eau, entre abondance et rareté III. Une ressource menacée et convoitée 1. Gérer l'eau, un enjeu environnemental. C. Comment préserver une eau en quantité et en qualité suffisante ?

24 Que peut provoquer le non accès à l'eau potable ? Que peut provoquer le non accès à l'eau potable ?

25 La consommation globale d'eau dans 15 ans suppose le prélèvement d'un volume d'eau tel qu'il sera impossible à réaliser, insoutenable pour la planète ( km3 en 2025). * une nécessité de changer nos pratiques : Par groupe de 2, réfléchissez sur les pratiques qui doivent Par groupe de 2, réfléchissez sur les pratiques qui doivent nécessairement évoluer, en matière de : Gestion de la quantité : réaliser des économies Gestion de la qualité Gestion de la qualité

26 Gestion de la quantité : réaliser des économies - limiter les gaspillages en améliorant les réseaux et la distribution de l'eau : - améliorer les réseaux de distribution (vétusté, fuites) - sensibiliser les populations - limiter les infrastructures de loisir (piscines individuelles) - légiférer afin d'inciter les usines à économiser et recycler l'eau - promouvoir une irrigation plus économe et rationnelle : éviter l'évaporation (canalisation à ciel ouvert et défectueuses) et développement de l'irrigation par micro goutte ou au goutte à goutte. - consommation industrielle : - consommation agricole déperdition urbaine : déperdition urbaine : -Nord : 10 à 20% - Sud : > 50% à Mexico, Djakarta, au Caire, à Lagos.. Les incitations à l'économie et au Les incitations à l'économie et au recyclage pourraient réduire de 40 à *90% de leurs besoins en eau. Ex : Ex : - PAKISTAN : 40% seulement de l'eau prélevée arrive aux champs, le reste s' évapore (canaux à ciel ouvert) économie / irrigation par gravitation : économie / irrigation par gravitation : -par aspersion : 5 fois moins d'eau -par goutte à goutte : 10 fois moins d'eau -par micro aspersion : 50 fois moins d'eau UNE DIMINUTION DE 10% des volumes actuellement consommés par l'irrigation permettrait de couvrir l'ensemble de la consommation domestique mondiale.

27 Gestion de la qualité Gestion de la qualité - traiter les déchets et développer la recherche dans ce domaine - limiter : - promouvoir,développer et transférer les savoirs faire: - généraliser les usines d'épurations dans les suds - promouvoir la charte de l'eau adoptée à l'O.N.U - sensibiliser les populations et acteurs économiques. - les rejets des usines (législation) - les engrais chimiques et certains naturels (lisiers..) au risque de baisser les rendements - transfert de fonds du Nord vers le Sud 1,7 milliards d'habitants au sud ne bénéficient pas d'un assainissement suffisant. La charte de l'eau donne la priorité à l'approvisionnement des populations. Quelques pays seulement se sont dotés de lois réglementant l'utilisation de l'eau. (France, Allemagne..)

28 La consommation globale d'eau dans 15 ans suppose le prélèvement d'un volume d'eau tel qu'il sera impossible à réaliser, insoutenable pour la planète ( km3 en 2025). * une nécessité de changer nos pratiques : Par groupe de 2, réfléchissez sur les pratiques qui doivent Par groupe de 2, réfléchissez sur les pratiques qui doivent nécessairement évoluer, en matière de : Gestion de la quantité : réaliser des économies Gestion de la qualité Gestion de la qualité -limiter les gaspillage (agricoles / industrielles / réseaux de distribution/ loisirs) - promouvoir une agriculture économe - retraiter les déchets -limiter les rejets

29 Chapitre : L'eau, entre abondance et rareté III. Une ressource menacée et convoitée 2. Quand l'eau devient une source de tensions - (E.d.c.) : la Tunisie (GROUPE 1) - (E.d.c.) : le G.A.P, l'Irak & la Syrie (GROUPE 2) (GROUPE 2)

30 1) Quelles activités sont consommatrices d'eau? 2) Laquelle de ces activités est selon vous la plus en expansion ? 3) Quel sont les enjeux relatifs à ces secteurs ? En quoi ces secteurs sont-ils primordiaux pour la Tunisie ? 4) A votre avis, laquelle de ces deux activités est prioritaire ? 5) Quels peuvent en être les conséquences ? 6) Dans quel type de pays trouve t-on ce type de concurrence ? document 11 p.103

31 1) Quelles activités sont consommatrices d'eau? 2) Laquelle de ces activités est selon vous la plus en expansion ? 3) Quel sont les enjeux relatifs à ces secteurs ? En quoi ces secteurs sont-ils primordiaux pour la Tunisie ? 4) A votre avis, laquelle de ces deux activités est prioritaire ? 5) Quels peuvent en être les conséquences ? 6) Dans quel type de pays trouve t-on ce type de concurrence ? Proposition d'éléments de réponse : 1) L'agriculture irriguée, le tourisme. 2) le tourisme 3) tourisme => devise étrangère représentant 1/3 du PIB agriculture => auto-suffisance alimentaire 4) le tourisme 5) dépendance alimentaire accrue ; exode rural et augmentation de la ponction urbaine en eau 6) dans les pays touristiques, chaud et sec, donc connaissant généralement déjà des problèmes de disponibilités d'eau

32 * généralisation : conflits d'usages entre : - usages domestiques et urbains - usages agricoles - usages touristiques * conséquences potentielles : - sociales (exode rurale, faillites,..) - géographiques (désertification, attrait touristique).

33 Chapitre : L'eau, entre abondance et rareté III. Une ressource menacée et convoitée - (E.d.c.) : le G.A.P, l'Irak & la Syrie (GROUPE 2) (GROUPE 2) 2. L'eau, source de tensions internationales

34 1) Les sources d'approvisionnement en eau connaissent-elles des frontières ? 2) Quelles sont les conséquences du projet du GA.P. à une échelle régionale pour le Moyen Orient, et notamment en Syrie et Irak ? pour le Moyen Orient, et notamment en Syrie et Irak ? 3) Expliquer en quoi la maîtrise de l'eau peut-elle susciter des tensions, voire devenir une arme. ?° 1 ?° 1 3 p 89 ?° 2 ?° 2 12 p 91

35 1) Les sources d'approvisionnement en eau connaissent-elles des frontières ?

36 DOCUMENT 2 : Le G.A.P. : atouts et limites d'un projet titanesque [...] Ahmed habite dans la plaine d'Harran, comme ses voisins, il a dû apprendre à utiliser l'eau désormais disponible en quantités astronomiques et les engrais indispensable à la culture du coton. [Mais] Les spécialistes constatent avec inquiétude les premiers méfaits de ce bouleversement agricole : à cause du surplus d'eau, de l'utilisation excessive de fertilisants et de la monoculture, les terres se salinisent, risquant à terme de s'appauvrir. [...] Le Temps, ) Quelles sont les conséquences du projet du GA.P. à une échelle régionale 2) Quelles sont les conséquences du projet du GA.P. à une échelle régionale pour le Moyen Orient, notamment en Syrie et en Irak ? pour le Moyen Orient, notamment en Syrie et en Irak ?

37 DOCUMENT 2 : Le G.A.P. : atouts et limites d'un projet titanesque [...] Ahmed habite dans la plaine d'Harran, comme ses voisins, il a dû apprendre à utiliser l'eau désormais disponible en quantités astronomiques et les engrais indispensable à la culture du coton. [Mais] Les spécialistes constatent avec inquiétude les premiers méfaits de ce bouleversement agricole : à cause du surplus d'eau, de l'utilisation excessive de fertilisants et de la monoculture, les terres se salinisent, risquant à terme de s'appauvrir. [...] Le Temps, ) Quelles sont les conséquences du projet du GA.P. à une échelle régionale 2) Quelles sont les conséquences du projet du GA.P. à une échelle régionale pour le Moyen Orient, notamment en Syrie et en Irak ? pour le Moyen Orient, notamment en Syrie et en Irak ?

38 *tensions entre États : - le contrôle d'un fleuve en amont peut être source de tensions et une éventuelle arme politique. - idem quant à la ponction des nappes phréatiques - 40 % de la pop. mondiale dépend de ressources en eau partagées entre États

39 Diaporama créé par M. Moitel Sources images : - cliophoto - wikipédia (images libres de droits) - manuel Magnard 2nde (2005) - Atlas mondiale de l'Eau (S. Diop et P. Rekacewich; 2003) - Atlas du Monde diplomatique - quotidien le Temps, 24/09/2001 Ouvrir le diaporama suivant pour la suite du cours. Ouvrir le diaporama suivant pour la suite du cours.


Télécharger ppt "Chapitre : L'eau, entre abondance et rareté III. Une ressource menacée et convoitée."

Présentations similaires


Annonces Google