La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

NOUVEAUX HORIZONS GEOGRAPHIQUES ET CULTURELS DES EUROPEENS A L'EPOQUE MODERNE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "NOUVEAUX HORIZONS GEOGRAPHIQUES ET CULTURELS DES EUROPEENS A L'EPOQUE MODERNE."— Transcription de la présentation:

1 NOUVEAUX HORIZONS GEOGRAPHIQUES ET CULTURELS DES EUROPEENS A L'EPOQUE MODERNE

2 L'ELARGISSEMENT DU MONDE ( XVè-XVIème) Construction progressive au contact d'autres humanités et d'autres savoirs au prix de risques, d'échanges mais aussi d'agressions Premier processus de mondialisation ( facteurs, modalités); dimension politique, matérielle, culturelle et religieuse

3 Au Xvème siècle, le monde s'organise autour de vastes territoires plus ou moins unifiés: Chine de Ming, l'Empire Ottoman, les empires Atzèque et inca.Il y a aussi des régions plus morcelées: les royaumes européens. De vastes zones d'échanges et de circulation relient déjà ces mondes.

4 Replacer le contexte Byzance, devenue Constantinople puis Istanbul, est depuis sa fondation un lieu de croisements et un point de rencontre des cultures. Lexistence dun port, attestée depuis huit mille ans, est la marque dune place commerciale éminente et prospère. Léconomie et la vie quotidienne de Byzance, fondation grecque au VII e siècle avant Jésus-Christ, sont déterminées par la position de la ville. Loccupation romaine ne modifie pas cette identité, mais y ajoute lactivité propre à la présence de garnisons. En 330, à la suite de la scission entre les empires romains dOrient et dOccident, la ville devient capitale sous le nom de Constantinople, en hommage à lempereur Constantin. Sa position de centre commercial, politique, militaire et religieux se renforce jusquà la fin du Moyen Âge. Des groupes ethniques variés se mêlent toujours. La ville antique modernisé (port, murailles, artères, forum, hippodrome, palais, Sainte-Sophie), se complète dimplantations vénitienne et génoise. La ville chute devant les Turcs en 1453, à la suite dun long déclin de lEmpire. Mehmet II le Conquérant et Soliman I er le Magnifique veulent faire de la Ville un point de domination sur lest et louest, et la capitale dun nouvel empire musulman (conversion des édifices chrétiens pour répondre aux usages de lIslam, construction du nouveau palais, dun fort et mosquées) A limage de lextension de lEmpire Ottoman, le visage de la ville se transforme. Néanmoins, des communautés chrétiennes demeurent et la cité reste cosmopolite. Daprès le catalogue de lexposition De Byzance à Istanbul, Grand Palais, octobre 2009-janvier Byzance, devenue Constantinople puis Istanbul, est depuis sa fondation un lieu de croisements et un point de rencontre des cultures. Lexistence dun port, attestée depuis huit mille ans, est la marque dune place commerciale éminente et prospère. Léconomie et la vie quotidienne de Byzance, fondation grecque au VII e siècle avant Jésus-Christ, sont déterminées par la position de la ville. Loccupation romaine ne modifie pas cette identité, mais y ajoute lactivité propre à la présence de garnisons. En 330, à la suite de la scission entre les empires romains dOrient et dOccident, la ville devient capitale sous le nom de Constantinople, en hommage à lempereur Constantin. Sa position de centre commercial, politique, militaire et religieux se renforce jusquà la fin du Moyen Âge. Des groupes ethniques variés se mêlent toujours. La ville antique modernisé (port, murailles, artères, forum, hippodrome, palais, Sainte-Sophie), se complète dimplantations vénitienne et génoise. La ville chute devant les Turcs en 1453, à la suite dun long déclin de lEmpire. Mehmet II le Conquérant et Soliman I er le Magnifique veulent faire de la Ville un point de domination sur lest et louest, et la capitale dun nouvel empire musulman (conversion des édifices chrétiens pour répondre aux usages de lIslam, construction du nouveau palais, dun fort et mosquées) A limage de lextension de lEmpire Ottoman, le visage de la ville se transforme. Néanmoins, des communautés chrétiennes demeurent et la cité reste cosmopolite. Daprès le catalogue de lexposition De Byzance à Istanbul, Grand Palais, octobre 2009-janvier Epoque grecque Epoque romaine Empire byzantin Empire ottoman BYZANCECONSTANTINOPLEISTANBUL Un carrefour économique majeur et ancien Une histoire longue qui permet de revendiquer les prestigieux héritages de la Grèce, de Rome et de Byzance La Capitale dun empire byzantin disparu au profit dun empire musulman en expansion La plus grande ville dEurope en 1492, en plein essor démographique ( habitants)

5 De Constantinople à Istanbul Un lieu de contacts entre différentes cultures et religions (chrétienne, musulmane, juive)

6 Problématique de la séquence Le libellé suggère deux problématiques emboitées : le passage dune capitale à une autre, le cosmopolitisme dIstanbul La problématique peut sénoncer autour de lobjectif suivant : comprendre comment lIstanbul ottomane intègre et transforme lhéritage culturel et artistique de lancienne Constantinople et comment y cohabitent les populations dun empire multiconfessionnel et multiethnique Comment est-on passé de la capitale d'Empire byzantin à la capitale de l'islam? En quoi l'empire ottoman est-il un concurrent direct à la volonté de domination européenne?

7 Nommer et périodiser des continuités et des ruptures chronologiques (1453) Confronter des situations historiques et géographiques : situer Constantinople dans l'empire byzantin, Istanbul dans lempire ottoman, par rapport aux grandes routes commerciales, localiser la ville sur le Bosphore, les monuments les plus importants dans le plan de la ville. Exploiter et confronter des informations, analyser des documents de nature différente, présenter des sources de façon critique. Méthodes et capacités mises en œuvre

8 I. CONSTANTINOPLE AU Xvème siècle 1. Capitale de l'empire byzantin

9 Lempire byzantin du XIIe s au XVe s Manuel Hachette 2de (collection Lambin) 2010

10 Source : site de l'université Laval, Québec, d'aprés l'Encyclopédia Britannica. Lempire ottoman du XIVe au XVIIe s

11 Mur de Théodose

12

13 Le plan: c'est une basilique a 3 nefs, surmontée d'une coupole qui représente l'image terrestre de la voûte céleste. Elle est gigantesque car cette coupole culmine à 61 mètres au dessus du sol. L'architecte a pour but d'amener vers le haut l'âme des fidèles.

14 Le symbole de la lumière: la coupole compte 40 fenêtres à sa base. Le but de cet éclairage est de montrer que la lumière vient du haut, c'est à dire du ciel, donc de Dieu.

15 II. ISTANBUL, CAPITALE DE L'EMPIRE OTTOMAN 1. La chute de Constantinople

16

17 Les décisions du sultan Mehmed II au lendemain de sa victoire « Avec la permission du Sultan, les troupes pillèrent la ville durant trois jours et trois nuits (…) Le troisième jour, les hérauts de la cour sublime firent connaître la volonté de Mehmet, cétait que les soldats cessassent le pillage. Par les soins du monarque fortuné, la poussière du combat fut abattue, lépée de la guerre suspendue. Par ses efforts généreux, on entendit, au lieu du bruit détestable des cloches, la profession de foi musulmane et le cri, cinq fois répété par jour, de la religion du prophète » ( daprès le chroniqueur turc Saad Uddin, extraits du Diadème des histoires, fin du XVIe s). « Le Sultan entra dans la cité et, observant lhorizon, admira son ampleur, sa situation, sa grandeur et sa beauté (…), il considéra également la disposition du port, et de ses arsenaux et à quel point toute la cité avait été construite de façon ingénieuse et habile, aussi bien les bâtiments que leurs ornements. Quand il découvrit lampleur des massacres ainsi que les ruines des édifices de la cité dans son ensemble, son cœur semplit de compassion et il regretta la destruction et le pillage. ( extraits de Histoire de Mehmet II le conquérant, par le chroniqueur grec Kritovoulos, qui, après avoir été au service de lempereur byzantin, passa à celui des Ottomans). NB : Sur les à que comptait la ville à la veille de la conquête, la moitié a alors disparu, massacrée, réduite en esclavage, ou enfuie.

18 2. Une nouvelle capitale LE PALAIS TOPKAPI De 1485 à 1853, il est la résidence urbaine, principale et officielle, du sultan ottoman. Le palais est construit sur lemplacement de lacropole de lantique Byzance. Il domine la Corne d'Or, le Bosphore et la mer de Marmara. Le nom de « Topkapı Sarayı » signifie littéralement « palais de la porte des Canons », d'après le nom d'une porte voisine aujourd'hui disparue. Il s'étend sur m² (70 ha), et est entouré de cinq kilomètres de remparts.ha

19

20 Le bazar construit aussi par Mehmed II contribue à la richesse de la ville; elle retrouve un rôle de centre économique majeur du bassin méditerranéen.

21 Domination turque dans la vieille ville: centre administratif, commercial et religieux avec nombreuses mosquées, mais aussi des quartiers juifs Quartier génois avec quelques grecs et quelques rares mosquées Rendez-vous des marchands, avec la présence des Turcs, Iraniens, Arméniens. Sur la colline de Péra: étrangers et ambassadeurs européens s'y installent. Une mosaïque de cultures

22 Les différentes religions et populations ; leur statut; les raisons de ce cosmopolitisme La population de la ville au milieu du XVIe s. vue par un voyageur français : « La ville est habitée principalement de Turcs, puis de juifs innombrables (…) qui ont été chassés dEspagne, Portugal et Allemagne (…). Il y a aussi beaucoup de grecs et plusieurs chrétiens marchands étrangers qui commercent par tout le pays du Levant : des Vénitiens, Florentins, Ragusois, et quelques Français, qui habitent tous en une petite ville quils appellent Galata, séparée de Constantinople par un grand canal de la mer qui est le plus grand port de Constantinople, le plus sûr, le plus beau, et le plus aisé qui soit au monde (…). A Constantinople se trouve le monastère où se tiennent le patriarche grec et des moines (…). Le patriarche paye chaque année trois mille ducats au Grand Seigneur (…) Et dans la ville de Pera, il y a un couvent de cordeliers et un autre de jacobins à la façon de ceux dItalie ou de France » ( Le voyage de Monsieur dAramon, ambassadeur pour le roi en Levant en 1555, de J. Chesneau. ) NB : la population de la ville est alors repassée à plus de habitants

23 Palais de Topkapi Montrer que les contacts entre différentes cultures et religions se lisent dans la ville Richesse culturelle liée aux héritages historiques quon peut lire dans le plan et larchitecture de la ville Cohabitation de différentes communautés religieuses (Chrétiens orthodoxes, catholiques, Musulmans, Juifs chassés dEspagne) : identification des quartiers, des différents édifices religieux, de la composition de la population … Manifestation déchanges économiques intenses avec le reste du Monde (quartiers des marchands génois, vénitiens, florentins, port et entrepôts, comptoirs, Grand bazar …). Aquarelle or & argent, 1537 Sainte-Sophie Tour de Galata Ancien Hippodrome Mosquée de Fatih, construite par Mehmet II

24 LA GRANDE MOSQUEE DE SOLIMAN La cour est pavée en marbre, et encadrée par une galerie couverte de 28 coupoles. Au centre, une fontaine rectangulaire ornementée. Dix balcons sur les minarets, indiquent que Soliman était le dixième sultan ottoman. La mosquée elle-même est presque à angle droit dans son plan, mesurant 63 x 68 m. Le dôme est de 53 m. Très sobre, la décoration peinte est aussi discrète et les 138 fenêtres à vitraux rehaussent la simplicité de lensemble. "Soliman le Magnifique", voulut que cette mosquée illustre sa puissance et dépasse en beauté toutes les mosquées précédentes.

25 4 minarets d'angle de 70 mètres Coupole : diamètre 26 m et 48 m de hauteur 2 demi- coupoles Petites coupoles d'angle

26

27 La ville à la fin du XVIe s. Illustration ottomane du XIXe siècle, daprès une œuvre de la fin du XVIe s.

28 Constantinople devient « Islambol » La vue partielle de la ville montre qu Ayasofya est devenue le modèle des mosquées à coupole et à plan centré quil faut parfaire et surpasser et dont les sultans multiplient la construction, en particulier avec larchitecte Sinan sous Soliman le Magnifique ( ), en en renforçant les dimensions et laspect pyramidal. La ville, officiellement dénommée Kostantinyyé ( forme arabisée de Constantinople, et appellation de la capitale ottomane jusquen 1922), devient Islambol, (pleine dislam) selon une forme turquisée du grec « eis tén polin » (vers la ville).

29 2. Istanbul, capitale cosmopolite et multiconfessionnelle dun empire ottoman en expansion Comment les différentes religions et populations de la capitale cohabitent-elles ?

30 Lempire ottoman et son extension

31 Istanbul, capitale cosmopolite et multiconfessionnelle dun empire en expansion Les différentes communautés (citées, identifiées), font de la ville une mosaïque de quartiers où les non musulmans sont regroupés par appartenance religieuse, sous lautorité de leurs propres chefs religieux; le paiement dun impôt spécifique, la djizya, leur procure le statut de dhimmi ; ( on évoque le système dintégration forcée du devchirme pour le service du sultan). La ville reste un port et un carrefour actif du commerce terrestre et maritime entre trois continents; le commerce international est entre les mains des étrangers, Vénitiens, Génois, puis Français et Anglais. Elle est le centre dun empire vaste lui- même constitué dune mosaïque de populations ; la cour du sultan et les chantiers urbains attirent de nombreuses populations.

32 Conclusion intermédiaire Istanbul aux XVe-XVIe. est un espace de rencontres et déchanges ainsi quune interface géopolitique et culturelle.

33 Conclusion On peut dire que la prise de Constantinople en 1453 sest faite dans une extrême violence, mais la tolérance des sultans qui se succéderont fera qu'Istanbul deviendra pour tous les voyageurs européens un haut lieu culturel, économique et politique. Les Turcs se sont intéressés eux aussi à la découverte du monde, notamment en organisant des voyages dans locéan indien. Sils se sont intéressés aux découvertes de lAmérique par les Européens, ils n'ont pas su rivaliser dans ce domaine.


Télécharger ppt "NOUVEAUX HORIZONS GEOGRAPHIQUES ET CULTURELS DES EUROPEENS A L'EPOQUE MODERNE."

Présentations similaires


Annonces Google