La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Exposée sur:. I. Introduction II. Présentation Propriétés physiques et chimiques Classification Incidence dans lenvironnement III. Les effets toxiques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Exposée sur:. I. Introduction II. Présentation Propriétés physiques et chimiques Classification Incidence dans lenvironnement III. Les effets toxiques."— Transcription de la présentation:

1 Exposée sur:

2 I. Introduction II. Présentation Propriétés physiques et chimiques Classification Incidence dans lenvironnement III. Les effets toxiques Effets aigus et chroniques IV. Conclusion: moyens de prévention

3 Introduction: Le rayonnement ultraviolet est émis par des sources naturelles ou artificielles. Cest une portion de la partie non-ionisante du spectre électromagnétique. Il se situe dans lintervalle de longueurs dondes compris entre 100 et 400 nm.

4 Présentation Propriétés physiques et chimiques Les caractéristiques physiques des UV sont similaires à celles de la lumière visible, à lexception du fait que les rayons UV transportent plus dénergie du fait de leur plus grande fréquence. Les rayonnements ultraviolet présentent une grande activité photochimique et photoélectrique : ils facilitent un grand nombre de réactions et ils sont employés en photothérapie et dans la stérilisation des eaux.

5 Classification Les rayons ultraviolets (UV) sont de trois types : Les UV A ( de 320 à 400 nm ) sont beaucoup moins filtrés : nous y sommes exposés dès le lever du soleil. Ils pénètrent jusquau derme et représentent 98 % des ultraviolets solaires parvenant à la surface de la Terre. Les UV B ( de 280 à 320 nm ) ne représentent que 1 à 5 % des UV atteignant la surface de la terre et sont filtrés à 99 % par latmosphère. Les UV C (de 100 à 280 nm) sont les plus énergétiques, mais ils sont arrêtés en totalité par la couche dozone de latmosphère.

6 Incidence dans lenvironnement Le rayonnement ultraviolet affecte non seulement les humains, mais aussi la faune et la flore. Un excès dUV-B peut inhiber la croissance de la plupart des plantes vertes. Certains craignent donc que lappauvrissement de lozone nentraîne la perte despèces végétales et la réduction de lapprovisionnement alimentaire. Toute perturbation de léquilibre des espèces végétale peut avoir des graves conséquences, car tous les organismes vivants sont interconnectés. Les végétaux forment la base de la pyramide alimentaire, préviennent lérosion du sol et réduisent les pertes hydriques; ce sont les principaux producteurs doxygène sur la planète.

7 Chez les animaux domestiques, les UV-B causent lapparition de cancers semblables à ceux observés chez les humains. La plupart des animaux bénéficient dune protection accrue contre les UV-B grâce à leur fourrure épaisse ou à la pigmentation de leur peau, mais ils ne peuvent pas être protégés artificiellement contre les UV-B à grande échelle.

8 Les effets toxiques Les effets cutanés Cancers de la peau Les carcinomes Majorité des cancers cutanés dénombrés chaque année, également les moins graves. Apparaissent généralement après 50 ans, directement liés pour certains dentre eux à la quantité de soleil reçue depuis la naissance. Les mélanomes Cancers plus rares pouvant apparaître à un âge jeune. Liés principalement aux coups de soleil reçus, notamment durant lenfance. Potentiellement graves, peuvent entraîner des métastases.

9 Coup de soleil Brûlures dues aux rayons ultraviolets B mais également aux UV A (artificiels comme naturels). La peau devient rouge violacée et cause une douleur avec apparition de cloques

10 Vieillissement cutané prématuré Se manifeste 10 ou 20 ans après les irradiations. Les UVA sintroduisent dans le derme et détruisent les fibres de collagène et délastine. Des taches pigmentaires de couleur plus ou moins foncée apparaissent sur le dos des mains et le visage. Pour des raisons inconnues.

11 Les effets oculaires La cornée Lophtalmie des neiges qui correspond à une brûlure de la couche superficielle de la cornée (lépithélium). Le cristallin Absorbe la majeure partie des UVA. Apparition possible dune cataracte (opacification). Perte délasticité et donc apparition plus précoce de la presbytie. La rétine Organe de la vision où les effets des UV peuvent savérer les plus graves. Les lésions, situées au centre de la vision, pouvant causer une dégénérescence maculaire.

12 Les effets sur le système immunitaire Les UV affectent notre capacité à combattre les maladies. Le système immunitaire est la première ligne de défense du corps contre les germes qui se sont introduits dans lorganisme. Des études ont montré que certains virus peuvent être activés par une exposition accrue aux UV.

13 moyens de prévention Recommandation - Privilégier la prévention des enfants dès le plus jeune âge (protection des yeux, éducation), - Bien connaître son type de peau avant toute exposition, - Utiliser des produits antisolaires dont lindice de protection est égal ou supérieur à 15 et des lunettes de soleil qui protègent avec la même efficacité des rayons UVA et UVB, - Porter des vêtements opaques et couvrants.

14 - Ne pas utiliser les crèmes solaires pour prolonger lexposition au soleil, - Pratiquer des expositions solaires dautant plus progressives que la peau est sensible, - Eviter les heures densoleillement les plus nocives entre 12 et 16 heures lété.

15


Télécharger ppt "Exposée sur:. I. Introduction II. Présentation Propriétés physiques et chimiques Classification Incidence dans lenvironnement III. Les effets toxiques."

Présentations similaires


Annonces Google