La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La vaccination en France et dans la région du Languedoc- Roussillon 3 septembre 2008 École de puéricultrices Montpellier Dr Eric Schwarztentruber DRASS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La vaccination en France et dans la région du Languedoc- Roussillon 3 septembre 2008 École de puéricultrices Montpellier Dr Eric Schwarztentruber DRASS."— Transcription de la présentation:

1 La vaccination en France et dans la région du Languedoc- Roussillon 3 septembre 2008 École de puéricultrices Montpellier Dr Eric Schwarztentruber DRASS Languedoc-Roussillon

2 Le contexte réglementaire et régional Deux lois récentes de 2004 : La loi du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique : -création du Haut conseil de la santé publique (HCSP) -précise que « la politique de vaccination est élaborée par le ministre chargé de la santé qui fixe les conditions dimmunisation, énonce les recommandations nécessaires et rend public le calendrier des vaccinations après avis du HCSP » des objectifs spécifiques La Loi du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales : - recentralise à lEtat les activités de prévention sanitaire confiées aux départements par les lois de décentralisation du 22 juillet 1983, hormis la Protection maternelle et infantile la loi redonneà lEtat la compétence et donc la responsabilité sur la politique vaccinale et sa mise en œuvre. Plan régional de Santé Publique (PRSP): prévoit une amélioration de la couverture vaccinale de la population générale et des populations cibles

3 Des constats qui rendent difficile la mise en œuvre de la politique vaccinale sur le terrain Des confusions liées à la coexistence de deux régimes distincts et des recommandations vaccinales mal connues Une multiplicité dacteurs qui morcelle les responsabilités Une grande variabilité dans la prise en charge financière des vaccins Un effet bénéfique des nouveaux vaccins moins évident et des préoccupations collectives qui se perdent Des opinions, attitudes et réticences à prendre en compte

4 Mise en place dune Commission régionale de la politique vaccinale le 14 décembre 2007 à linitiative de la DRASS composée de 5 groupes de travail : 1.professionnels et responsables des centres de vaccinations pour accompagner et soutenir la mise en œuvre de leurs nouvelles missions 2.un deuxième groupe est dédié à lanalyse de la couverture vaccinale 3.Un troisième groupe de travail se consacre à la vaccination contre la tuberculose par le BCG 4.Un quatrième groupe travaille sur les obligations en matière de vaccination (principalement la vaccination des professionnels de santé) et la vaccination des étudiants 5.Un dernier groupe de travail est consacré à lorganisation de la semaine de la vaccination

5 La couverture vaccinale dans la région à partir des sources statistiques disponibles Méthode de travail : les différents types de données disponibles. Nourrisson : CS24 Enfants au-delà de 4 ans et les adolescents : enquêtes en milieu scolaire Chaque année, une enquête est réalisée alternativement auprès dune des trois générations denfants des classes de grande section maternelle (GSM), de cours moyen 2ème année (CM2) et de classe de 3ème Peu de données chez les adultes

6 Certificats de santé du 24ème mois: BCG: taux inférieur dans le Gard, très bon dans les PO DTPolio :9 enfants sur 10 à jour ROR: cest mieux dans le 34 mais <95% Hépatite B: CV basse, meilleure dans les PO

7 Evolution par département et France entière du taux de couverture Hépatite B à 24 mois

8 CM Enquête nationale Bonne couverture pour BCG et DTPolio CV très basse pour hépatite B CV basse pour 2ème ROR

9 6 ème ORES BCG : CV bonne DTPolio: CV basse ROR : 2ème en faveur dune amélioration Hépatite B: CV plus élevée que dans lenquête précédente mais faible

10 Taux de vaccination contre la grippe des personnes de 65 – 69 ans en 2006/2007

11 Des taux inférieurs aux moyennes nationales

12 Des objectifs prioritaires concernant certains vaccins Pour améliorer la couverture vaccinale des enfants et des adolescents : les efforts doivent porter prioritairement sur la vaccination contre lhépatite B Un deuxième objectif prioritaire consiste à augmenter la pratique des secondes doses Rougeole, rubéole, oreillons (ROR) Un troisième objectif consiste à augmenter la pratique du deuxième rappel contre la coqueluche à ans Afin daméliorer la couverture vaccinale des adultes : Augmenter la pratique des rappels systématiques contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite tous les 10 ans Un objectif spécifique en matière dobligation vaccinale contre lhépatite B (professionnels de santé) Le calendrier 2008 recommande également de vacciner contre la grippe lentourage familial des nourrissons de moins de 6 mois à risque

13 Des moyens à mettre en œuvre pour améliorer la couverture vaccinale dans la région La participation à lamélioration du suivi de limpact est essentielle Une bonne organisation en amont et en aval Une implication large dans la formation et linformation Une coordination des différents acteurs Une volonté politique +++

14 La recentralisation et la participation des nouveaux centres de vaccinations habilités dans la région Languedoc-Roussillon

15

16 SYNTHESE Données de CV exploitées dans la région du Languedoc-Roussillon: rassurantes pour les enfants en ce qui concerne les vaccinations obligatoires (diphtérie, tétanos et poliomyélite) mais insuffisantes pour lhépatite B, le 2ème ROR, la coqueluche Nécessité de développer les objectifs du PRSP en actions En matière de communication et dinformation, la région Languedoc- Roussillon sest impliquée fortement en 2008 dans la participation à la semaine de la vaccination de lOMS Europe ; de nombreux débats et actions de proximité ont eu lieu avec le grand public dans plusieurs villes de la région Lun des enjeux majeur consistera à convaincre les sceptiques qui ne sont pas totalement opposés à la vaccination mais qui exigent des explications sur les effets secondaires et demandent à être rassurés sur la qualité et la sécurité

17 Les nouveautés du calendrier vaccinal 2008 Vaccination contre la coqueluche Vaccination contre la grippe saisonnière Vaccination contre lhépatite B Vaccination contre les papillomavirus humains Vaccination contre la tuberculose

18 Semaine européenne de la vaccination Organisée dans 33 pays dEurope du 21 au 27 avril 2008 Objectif : meilleure compréhension des enjeux de la politique vaccinale par la population +++ et les professionnels de santé Participation française de 10 régions dont le Languedoc-roussillon Parution du nouveau calendrier vaccinal 2008 Organisation par le Groupement Régional de Santé Publique

19 Il reste du travail pour… Faire connaître les recommandations –Par les professionnels –Par le public Mettre à dispositiondes documents clairs, simples, compréhensibles Convaincre Se mobiliser!


Télécharger ppt "La vaccination en France et dans la région du Languedoc- Roussillon 3 septembre 2008 École de puéricultrices Montpellier Dr Eric Schwarztentruber DRASS."

Présentations similaires


Annonces Google