La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prévention et de sensibilisation de la violence familiale des FC Les dirigeants : Rôles et responsabilités.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prévention et de sensibilisation de la violence familiale des FC Les dirigeants : Rôles et responsabilités."— Transcription de la présentation:

1 Prévention et de sensibilisation de la violence familiale des FC Les dirigeants : Rôles et responsabilités

2 Aperçu Partie I : Point de vue des FC sur la violence familiale Partie II : Données sur la violence familiale Partie III : Rôles et responsabilités des dirigeants en matière de prévention de la violence familiale Partie IV : Ressources disponibles 2

3 Contexte les indicateurs de la violence familiale; les activités de prévention; les ressources disponibles. Dans un délai de 90 jours suivant la prise en charge de leur commandement, les commandants des bases et descadres, ainsi que les CO doivent être soumis à des séances dinformation offertes par léquipe daide aux victimes de crise familiale, sur les dynamiques de la violence en milieu familial, y compris : 3

4 Partie I Point de vue des FC sur la violence familiale

5 Pourquoi lutter contre la VF au sein des FC? Les FC reconnaissent que la VF a des répercussions directes sur : Si les dirigeants ne prennent pas les mesures appropriées, leur inaction pourrait se traduire, chez les membres, par un rendement moindre ou entraîner des blessures graves, voire même la mort. 5 létat de préparation opérationnelle; le rendement au travail; le bon ordre et la discipline.

6 Principes opérationnels de base La violence familiale, quelle que soit sa forme, peu importe qui lexerce, constitue un problème qui doit être traité en priorité au sein des FC. Les dirigeants des FC, peu importe leur grade, doivent jouer un rôle actif dans la détection et la prévention de la violence familiale. Les FC apporteront toute laide possible et nécessaire et tout le soutien requis à la famille, avec discrétion et en faisant preuve dempathie, dans le respect de la vie privée. 6

7 Mieux comprendre la violence familiale pour mieux soutenir les membres Partie II

8 Quest-ce que la violence familiale? La violence familiale sentend dun abus de pouvoir au sein dune relation familiale, de confiance ou de dépendance. 8

9 Violence familiale : plusieurs comportements violents peuvent se manifester : Blessures infligées à des animaux de compagnie Violence physique Violence sexuelle Homicide Harcèlement criminel (harcèlement avec menaces) Violence émotive Violence psychologique Négligence Exploitation financière Destruction de la propriété (ou des biens) 9

10 Le cycle de la violence : Montée de la tension Incident particulièrement violent Justification et blâme « Lune de miel » 10

11 11 Violence psychologique à violence verbale Violence verbale à exploitation financière Exploitation financière à violence sexuelle Violence sexuelle à violence physique Homicide ou suicide Escalade de la violence :

12 Doù vient la violence familiale? Il y a de nombreux facteurs de risque qui ne sont pas aisément modifiables. Détresse conjugale, consommation dalcool, historique de violence familiale dans les périodes préalables au déploiement. Les croyances sociales et culturelles selon lesquelles chercher de laide sous la forme de services peut nuire à la réussite professionnelle. Modèles de prestation de service inopportuns. 12

13 Données pertinentes Les pourcentages concernant la violence conjugale, pour une période de cinq ans, dans le cas de couples mariés ou en union de fait, étaient de 9 % pour les partenaires âgés de 15 à 24 ans et de 7% pour ceux âgés de 25 à 34 ans. Pour lannée 2004, les résultats du SISHV indiquent que la prévalence de la violence en milieu familial pour une période de cinq (5) ans ne doit pas être considérée comme « négligeable ». 13

14 Données pertinentes Les taux réels de violence familiale dans les FC ne sont pas disponible, mais peu de raisons portent à croire quils soient plus faibles que dans la population en général. Environ 12 % des victimes de crimes violents étaient victimes de violence familiale, 83 % dentre elles étaient des femmes. 14

15 Pourquoi la victime ne fuit-elle pas? Le fait dentretenir la relation suffit à motiver la victime de rester en vie. Peur de labuseur ou de lagresseur. Peur de perdre les enfants. Manque de ressources pour partir ou pour quitter le partenaire. 15

16 Pourquoi la victime ne fuit-elle pas? Manque de confiance vis-à-vis des services. Isolement – pas de soutien désiré de la part de la famille – barrière de la langue. Le système de justice pénale ne prend pas toujours les victimes au sérieux. Les victimes ne savent pas où aller pour obtenir de laide. 16

17 Pourquoi la victime ne fuit-elle pas? Elle espère que labuseur va changer. Elle se sent toujours aimée (période « lune de miel »). Elle saccuse – la victime se sent responsable de la violence de son partenaire. Elle veut que la famille reste réunie, pour les enfants. Idéal dune « famille heureuse » – et sentiment déchec Croyances religieuses Honte Elle a peur dêtre jugée. Elle estime que labus est quelque chose de normal (na pas vécu autre chose). 17

18 Mythe ou fait? Le nombre de cas de violence familiale est plus élevé au sein des FC que dans la population en général. 18

19 Mythe ou fait? Les victimes dabus provoquent labus et elles méritent ce qui leur arrive. 19

20 Mythe ou fait? Les hommes qui abusent de leur partenaire ont des troubles de santé mentale. 20

21 Partie III Le leadership : Rôles et responsabilités

22 Obligations des FC – Sensibilisation et prévention Les commandants des bases/escadres et les commandants (CO) doivent sassurer que les membres des FC et leur famille ont accès aux informations concernant la dynamique de la VF et ses répercussions sur les familles et aux ressources disponibles pour les aider. Séances dinformations données aux unités, journées de la famille, dépliants, demande pour une présentation par léquipe daide aux victimes de crise familiale, et dautres méthodes peuvent être prises en considération, si elles sont appropriées. 22

23 Obligations La VMF est un problème lié à la santé, qui doit être traité. Tous les membres des FC, les superviseurs et les commandants sont responsables de : Bien connaître la dynamique de la VF et les ressources disponibles pour obtenir de laide. Participer activement à lélimination de la VF au sein des FC. Mettre en place une collectivité qui encourage la détection précoce de ce problème et lintervention immédiate. 23

24 Politiques pertinentes : DOAD – Violence en milieu familial Directives du CEMD : Chapitre 23, qui porte sur la violence familiale Ordres permanents de la base/escadre 24

25 Responsabilités de tous les membres des FC Avertir immédiatement les bureaux locaux de protection de lenfance si une violence ou une négligence à lendroit des enfants est présumée ou soupçonnée. Fournir le soutien nécessaire, en encourageant la victime, ou le présumé agresseur, daller chercher de laide. Pour les superviseurs, informer le commandant si laffaire peut avoir des répercussions sur le service du membre. Communiquer avec léquipe daide aux victimes de crise familiale pour obtenir de linformation et des conseils. Dans le cas dun incident attribuable à la VF, des mesures immédiates doivent être prises : 25

26 Responsabilités des CO et des superviseurs : La première priorité est de sassurer de la santé et de la sécurité des personnes concernées. À la suite de la réception des allégations, les CO devraient envisager la mise en œuvre dun rapport portant sur lincident, en fonction de la DOAD , y compris le D Pol San, et le Médecin-chef de la base dont les noms apparaissent dans la liste de distribution. Les membres des FC devraient avoir la permission dobtenir tous les services recommandés. 26

27 Responsabilités des CO et des superviseurs : Sassurer que le D Pol San et le DGCM ont été avisés concernant toute mesure administrative ou disciplinaire qui pourrait être prise (mesures relatives à la DOAD ). Le CO pourrait chercher à obtenir lavis dun conseiller juridique pour déterminer si la situation nécessite lintervention dune autorité civile ou militaire. 27

28 DGCM Joue un rôle uniquement si le membre des FC impliqué dans lincident de violence en milieu familial doit être suivi en counseling et respecter une période de probation. Fournit aux CO les informations courantes et les directives concernant les mesures administratives prises, en fonction de la situation de violence en milieu familial. 28

29 Effectue un examen administratif des recommandations formulées par les CO concernant un membre des FC en situation de violence familiale, en cas de manquement au suivi en counseling ou à la période de probation ou si la violence familiale pourrait faire en sorte que le membre des FC soit libéré, à la suite dune recommandation. DGCM 29

30 Obligations relatives à la protection des informations Il est impératif que tous les dossiers relatifs à un incident de violence en milieu familial soient traités comme des dossiers contenant des informations de nature délicate. En attendant une déclaration de culpabilité pour une infraction de violence familiale, toutes les personnes doivent être présumées innocentes. La réputation et le droit à la vie privée doivent être respectés. 30

31 Les dossiers officiels concernant un incident en matière de violence familiale sont désignés comme étant « Protégé B » et doivent faire lobjet dun contrôle rigoureux et être conservés en lieu sûr. La divulgation fait lobjet de règlements émis par des organismes dirigeants et des mesures de discipline sont prévues. Obligations relatives à la protection des informations : 31

32 Partie III Ressources disponibles

33 33 Stratégie nationale de sensibilisation et de prévention de la violence familiale au sein des FC DOAD ; Violence familiale Directives du CEMD à lintention des commandants – Chapitre 23 portant sur la prévention de la violence familiale. Équipe dintervention en cas de crise familiale des FC (EICFFC). Chaque année, formation des membres de léquipe (EICFFC). Programmes de « Énergiser les Forces ». Centre de ressources pour les familles des militaires.

34 Sensibiliser les membres des FC concernant la VF et les ressources disponibles qui peuvent intervenir. Diminuer le taux dincidence et la prévalence de la VF. Stimuler la détection précoce et lintervention immédiate. Buts : Campagne de sensibilisation et de prévention de la violence familiale au sein des FC 34

35 35 Campagne de sensibilisation et de prévention de la violence familiale au sein des FC -- Prenez position!

36 Ressources dintervention au sein des FC Équipe daide aux victimes en situation de crise familiale Services psychosociaux PM Aumôniers Médecins militaires 36 Note : Les Cmdt/superviseurs ayant besoin dinformation/direction pour gérer efficacement les événements de violence familiale peuvent également utiliser ces ressources.

37 Équipe daide aux victimes de crise familiale – Rôles Prévention et sensibilisation concernant la violence familiale. Intervention et gestion de cas. Tâches relatives à la justice et tâches administratives Fonctions particulières en fonction des rôles des membres professionnels. 37

38 Fonctions des membres de l EICFFC Travailleurs sociaux de la base ou de lescadre. Personnel qui soccupe de la promotion de la santé sur le terrain. Police militaire. Coordonnateur de prévention et intervention du Centre de ressources pour les familles des militaires. Sil y a lieu, professionnels de la santé et travailleurs sociaux de la collectivité civile. 38

39 Ressources externes qui peuvent intervenir Centre de ressource pour les familles des militaires PAMFC : Refuges, centre daide aux victimes dagression sexuelle Aide juridique Travailleurs sociaux Psychologues Membres du clergé 39

40 Initiative communautaire à (Inserer le nom de votre base ou escadre) Campagne de prévention et de sensibilisation des FC : « Prenez position ! » Équipe daide aux victimes de crise familiale IPO Programmes « Énergiser les Forces » CRFM 40

41 Numéros de téléphone (urgences) Services policiers (aide aux victimes) Services de soutien pour femmes et hommes Maison de transition Refuge sécuritaire en cas durgence pour les femmes et les enfants; counseling. Centre de ressources pour les familles des militaires Évaluation, référence, soutien en situation de crise, intervention à court terme. Numéro sans frais, ligne de services 24 heures sur 24. PAMFC Ligne dinformation pour les femmes victimes dagression sexuelle Counseling individuel ou de groupe pour les femmes victimes dagression sexuelle. Police militaire Divers services de police et de sécurité à la base et aux environs de la collectivité militaire. Centre communautaire de crise Ligne de services, 24 heures sur 24, pour intervention en situation de crise (numéro sans frais) 41

42 Conclusion : Elle peut se manifester : Dans toutes les classes de la société; Dans tous les groupes dâge; Dans toutes les cultures; …peu importe le grade. La violence familiale au sein des FC nest pas négligeable. 42

43 Prenez position! Appelez!


Télécharger ppt "Prévention et de sensibilisation de la violence familiale des FC Les dirigeants : Rôles et responsabilités."

Présentations similaires


Annonces Google