La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Activités des entreprises minières canadiennes à létranger et leurs impacts sur les communautés. Fodé-Moussa Keita, Groupe de Recherche sur les Activités.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Activités des entreprises minières canadiennes à létranger et leurs impacts sur les communautés. Fodé-Moussa Keita, Groupe de Recherche sur les Activités."— Transcription de la présentation:

1 Activités des entreprises minières canadiennes à létranger et leurs impacts sur les communautés. Fodé-Moussa Keita, Groupe de Recherche sur les Activités Minières en Afrique

2 Cas de Bonte Gold Mines, Ghana Maison-mère canadienne: Akrokeri-Ashanti. - Na pas décontaminé le site. -Na pas averti et payé ses employés qui se retrouvent désormais sans travail. -Na pas payé les compensations dues aux agriculteurs qui lui ont cédé leurs terres. -Na pas payé sa dette due à lÉtat Ghanéen.

3 La particularité de lindustrie minière La relation entre lentreprise et les communautés est difficile dès le début, parce que: -Une mine ne souvre pas comme une usine. -LAfrique et lAmérique latine ont une tradition multi centenaire dexploitation de leurs minéraux. -Dans le monde de la finance internationale, les investissements dans lindustrie minière demeurent marginaux.

4 La particularité de lindustrie minière La relation entre lentreprise et les communautés est difficile dès le début, parce que (suite): -Les mines des pays du Nord sépuisent peu à peu. -Beaucoup de dépenses et dendettement sur une très longue période de temps.

5 Les phases dun projet minier. Phase I: Exploration. Travaux de recherche sur le terrain afin de découvrir un dépôt de minerai dont la valeur économique reste encore à prouver. Phase II: Développement du dépôt. Suite à la découverte dun dépôt de taille significative en Phase I, on cherche à développer son potentiel économique. Phase III: Production. Cette phase consiste principalement en une opération industrielle

6 Lémission de licences au Ghana en trois étapes : 1- Une licence de reconnaissance est attribuée pour une période dun an renouvelable annuellement (Phase I du projet). 2- Une licence de prospection dun maximum de trois ans est donnée pour une superficie ne dépassant pas 150 km². Elle peut être renouvelée sous conditions pour une période de deux ans (Phase I et II). 3- Une licence dexploitation est accordée si une étude de faisabilité incluant des études dimpacts environnementaux est acceptée. Elle est accordée pour une période de trente ans, renouvelable pour un autre trente ans et concernant une superficie ne dépassant pas cinquante km² (Phase III).

7 Mines dor africaines. Mine dor Ghanéenne Mine dor de Morila, Mali

8 Mine de Grasberg, Indonésie Mine de Minjar, Australie

9 Lentreprise minière junior: Une entreprise minière junior [ou société minière dexploration et de développement] est une entreprise qui entreprend lexploration et/ou le développement dun site minier et dont les activités et opérations sont principalement financées par lémission dactions destinées à cette fin. Elle ne possède pas suffisamment de capital lui permettant de raisonnablement dresser un budget ni de planifier dopération en fonction de revenus provenant dactivités minières. Cela nempêche pas lentreprise davoir des intérêts dans la production minière.

10 Les impacts environnementaux et sociaux des activités minières (Phases I et II) Constructions de routes daccès qui augmentent les flux de population. Déboisements provoquant une érosion des sols. Creusements laissant des cicatrices sur les sols. Forages provoquant bruits et vibrations. (image ci-contre) Autres cas parfois extrêmes.

11 Les impacts environnementaux et sociaux des activités minières (Phase III) Bruits des installations et de la mine. Santé et sécurité reliés à la manipulation des explosifs. Pertes de sols et de végétation. Production de déchets solides ainsi que de poussières et de gaz toxiques. Rejets toxiques dans les cours deau.

12 Les impacts environnementaux et sociaux des activités minières (suite…) Consommation dénergie contribuant au changement climatique. Abandon déquipement sur le terrain. Pertes de sites archéologique, de réserves naturelles, de sites culturels et historiques. Il existe aussi des cas extrêmes de confrontations avec les communautés (Ex. Anvil Mining, Glamis Gold…).

13 Pourquoi ces problèmes? Les pays en voie de développement regorgent de ressources mais ne peuvent les exploiter eux-même. Ils sont aussi endettés et ne peuvent financer leur industrie minière nationale. Les organismes internationaux leur conseillent de privatiser leur économie pour attirer les investissements.

14 Pourquoi ces problèmes? (suite) Conséquences : Depuis les années 80, les mines dAfrique, dAsie et dAmérique latine sont exploitées par des entreprises étrangères qui créent une part de richesse qui profite un peu à lÉtat qui les accueillent au prix de sa soumission aux règles du jeux souvent définies par les entreprises. LÉtat-hôte bénéficiant de sa mince partie quil naurait jamais pu produire de lui même, prend donc le choix de jouer le jeu. Autrement, il ne pourrait jouir de la richesse de son sous-sol.

15 Contribution du secteur minier aux revenus du gouvernement ghanéen(en millions de Cedis)

16 Problèmes des pays en développement et puissance du Canada. 30% des travaux dexploration minière réalisés dans le monde et 76% des mines que possèdent les entreprises canadiennes cotées à la bourse de Toronto sont situées en dehors du Canada; 19% sont en Afrique. De plus, 45% des concessions minières des entreprises minières canadiennes, cela inclut les mines en opération ainsi que les projets dexploration, sont situées à lextérieur du Canada. Plus de 60% du financement mondial par actions de lindustrie minière ce fait à travers des institutions canadiennes ou la bourse de Toronto en (85% en 2004).

17 Problèmes des États en développement et puissance du Canada (suite). Le total des capitaux levés et le nombre dentreprises inscrites à la bourse de Toronto surpasse le total des quatre autres bourses concurrentes situées ailleurs dans le monde. Parmi les plus grandes entreprises mondiales oeuvrant dans lextraction de lor, du nickel, du zinc, du cuivre : les canadiennes se placent parmi les 3 premières pour chaque minéral (mais 8 ème pour le cuivre).

18

19

20

21

22

23

24 Source : GAMAH INTERNATIONAL TSX GROUP, 2005.

25

26

27

28

29 Pourquoi cette forte présence canadienne? Le Canada est lui-même géologiquement riche. Son environnement daffaire est stable et attractif. Il a une longue tradition minière. Il a une main dœuvre experte qui a un esprit de pionnier. Il a dû rapidement établir sa présence internationale. Il a un secteur économique affilié qui le supporte et qui est inégalé dans le monde

30

31 Les groupes de citoyens et ONG réagissent. Cas de Bonte Gold mine: « Center for Environment Law & Development », « Center for Public Interest Law » et « Third World Network ». Au Guatemala: Communauté de San Miguel et Sipakapa. Au Canada: Mine Alerte, Amis de laTerre, etc. Ne pas oublier le rôle des médias !!

32 Réactions des milieux daffaires, des gouvernements et organisations internationales. Principes directeurs de lOCDE. Pacte Mondial de lONU. Régulation des marchés boursiers. Regroupements dinvestisseurs responsables et éthiques. Tables rondes nationales du gouvernement Canadien.

33 MERCI !


Télécharger ppt "Activités des entreprises minières canadiennes à létranger et leurs impacts sur les communautés. Fodé-Moussa Keita, Groupe de Recherche sur les Activités."

Présentations similaires


Annonces Google