La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Université sidi Mohammed Ben Abdelah École Supérieure de Technologie Fès Licence Professionnelle Management Internationale Exposé sous thème: Préparé par.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Université sidi Mohammed Ben Abdelah École Supérieure de Technologie Fès Licence Professionnelle Management Internationale Exposé sous thème: Préparé par."— Transcription de la présentation:

1 Université sidi Mohammed Ben Abdelah École Supérieure de Technologie Fès Licence Professionnelle Management Internationale Exposé sous thème: Préparé par : M. Reda LHIMER Mlle. Hind SAIDI Encadré par: M. Adil Hachmoud

2 PLANIntroduction Chapitre I: Présentation de e-gov I- Définition II- TIC en gouvernement électronique III-Les applications de gouvernement électronique Chapitre II: Processus dimplantation du e-gov Chapitre II: Processus dimplantation du e-gov I- Les étapes dimplantation de e-gov II- Schéma dimplantation

3 Chapitre III: Opportunités et freins du e-gov I- E-gov et sécurité II- Oportunité III- Freins Chapitre IV: e-gov au Maroc I- Projets E-Gov au Maroc II- La politique du E-gov au Maroc III- Modèle de développement IV- Exemple de portails de e-gov: CRI, Idarati

4 ConclusionBibliographie

5 Introduction Le secteur public est comme le secteur privé, confronté à l'évolution rapide des nouvelles technologies qui modifient les moyens de communication et d'échange du monde économique, mais également celles des individus. Internet, Extranet, Intranet, Wap, telles sont quelques-unes des composantes qui forment les nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) et qui permettent de créer de nouveaux moyens d'échange. Le secteur public est comme le secteur privé, confronté à l'évolution rapide des nouvelles technologies qui modifient les moyens de communication et d'échange du monde économique, mais également celles des individus. Internet, Extranet, Intranet, Wap, telles sont quelques-unes des composantes qui forment les nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) et qui permettent de créer de nouveaux moyens d'échange.

6 Introduction…. Introduction…. L'objectif de cet exposé est de présenter une vue cohérente des perspectives qui s'ouvrent au secteur public en matière de nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC). L'objectif de cet exposé est de présenter une vue cohérente des perspectives qui s'ouvrent au secteur public en matière de nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC).

7 Chapitre I: Présentation de e-gov

8 I- Définition du E-gov L e -Gouvernement est l'adoption par les collectivités publiques des nouvelles technologies de l'information et de la communication dans son rapport avec le Souverain, et dans sa relation avec les administrés, collaborateurs et partenaires du service public. L e -Gouvernement est l'adoption par les collectivités publiques des nouvelles technologies de l'information et de la communication dans son rapport avec le Souverain, et dans sa relation avec les administrés, collaborateurs et partenaires du service public.

9 Lexpression « e-Gouvernement » englobe généralement deux notions : Lexpression « e-Gouvernement » englobe généralement deux notions : La dématérialisation des procédures publiques et la numérisation intégrale de laccès aux services publics de lEtat et des administrations locales. La dématérialisation des procédures publiques et la numérisation intégrale de laccès aux services publics de lEtat et des administrations locales.

10 Lutilisation des Technologies de lInformation et de la Communication dans les administrations, établissements publics et collectivités locales. Il sagit ici de la mise en place de systèmes dinformation « métiers » permettant un traitement électronique des procédures publiques, indépendamment de leur mise en ligne (arrière guichets informatisés). Lutilisation des Technologies de lInformation et de la Communication dans les administrations, établissements publics et collectivités locales. Il sagit ici de la mise en place de systèmes dinformation « métiers » permettant un traitement électronique des procédures publiques, indépendamment de leur mise en ligne (arrière guichets informatisés).

11 II- TIC en gouvernement électronique Les principales technologies de linformation et de la communication (TIC) qui sont susceptibles daméliorer la prestation des services publics

12 Amélioration des services administratifs

13 III- Les applications de gouvernement électronique

14 Exemple dun formulaire Formulaire téléchargeable Envoi par la poste Formulaire rempli manuellement Impression Portail Service administratif Utilisateur Formulaire rempli électroniquement

15 Chapitre II: Processus dimplantation du e-gov du e-gov

16 III- Processus dimplantation du e-gov Étape 1 : Diffusion de lInformation: développement et mise en place des sites Web qui fournissent au public des informations sur Les différents services gouvernementaux Étape 2 : Transactions dans les deux sens. Étape 2 : Transactions dans les deux sens. La validation légale des signatures numériques et la sécurisation accrue des sites Web Étape 3 : Portails Universels. Basé sur le fait que les besoins du client peuvent toucher divers départements avec un même portail Permettant d'utiliser un seul point d'accès pour envoyer et recevoir l'information

17 Étape 4 : Personnalisation de portail Dans le but daméliorer les services électroniques selon les besoins de chaque client Étape 5 : Regroupement des services communs À ce stade, les clients ont une perception nouvelle de la prestation des services publics. Ils vont même devenir des acteurs principaux des processus de livraison des services électroniques. Étape 6 : Intégration et transformation globale de lentreprise À cette dernière phase de transformation, la gestion et la technologie sont intégrées selon la nouvelle structure de gouvernement

18 II- Schéma dimplantation

19 Chapitre III: Opportunités et freins du e-gov

20 I- E-gov et sécurité la vie privée et la confidentialité (le secret des données médicales, par exemple) la vie privée et la confidentialité (le secret des données médicales, par exemple) lintégrité des données transmises (impossibilité de procéder à des modifications indésirables) lintégrité des données transmises (impossibilité de procéder à des modifications indésirables) la preuve de lidentité (pour rappel, la Belgique est un des premiers pays à envisager une carte d'identité électronique) la preuve de lidentité (pour rappel, la Belgique est un des premiers pays à envisager une carte d'identité électronique)

21 la preuve quune transaction a eu lieu (un virement au service des contributions directes, par exemple) la preuve quune transaction a eu lieu (un virement au service des contributions directes, par exemple) les systèmes dautorisation (pour éviter que n'importe qui ne pénètre les secrets d'Etat ou pour réserver un service aux seules personnes habilitées) les systèmes dautorisation (pour éviter que n'importe qui ne pénètre les secrets d'Etat ou pour réserver un service aux seules personnes habilitées) l'exposition aux virus l'exposition aux virus

22 II- Opportunité du e-gov rendre les services disponibles par Internet 7 jours sur 7, 24 heures sur 24; rendre les services disponibles par Internet 7 jours sur 7, 24 heures sur 24; étendre laccessibilité à de nouveaux canaux d'accès comme l'ordinateur personnel connecté à Internet, les bornes digitales dans les lieux publics, la télévision interactive, le téléphone portable...; étendre laccessibilité à de nouveaux canaux d'accès comme l'ordinateur personnel connecté à Internet, les bornes digitales dans les lieux publics, la télévision interactive, le téléphone portable...; améliorer le confort d'utilisation (pas de files d'attente, plus d'informations, pas besoin de se déplacer...) améliorer le confort d'utilisation (pas de files d'attente, plus d'informations, pas besoin de se déplacer...) offrir de nouveaux services personnalisés aux citoyens et aux entreprises (par exemple le calcul en ligne des impôts); offrir de nouveaux services personnalisés aux citoyens et aux entreprises (par exemple le calcul en ligne des impôts);

23 assurer une plus grande transparence de l'administration; assurer une plus grande transparence de l'administration; offrir une information mieux ciblée et plus rapidement; offrir une information mieux ciblée et plus rapidement; simplifier les procédures administratives notamment en diminuant le nombre de formulaires et d'attestations à remplir; simplifier les procédures administratives notamment en diminuant le nombre de formulaires et d'attestations à remplir; servir d'exemple pour l'ensemble des agents économiques et les inciter à s'approprier les nouvelles technologies servir d'exemple pour l'ensemble des agents économiques et les inciter à s'approprier les nouvelles technologies

24 II- Freins risque de fracture numérique par l'exclusion de certaines catégories de la population (les classes les moins favorisées, personnes mal voyantes, personnes agées...) risque de fracture numérique par l'exclusion de certaines catégories de la population (les classes les moins favorisées, personnes mal voyantes, personnes agées...) manque de protection de la vie privée et de confidentialité des données manque de protection de la vie privée et de confidentialité des données crainte pour la sécurité des transactions ou la perreinité des données crainte pour la sécurité des transactions ou la perreinité des données

25 transfert de certains coûts vers le citoyen (achat de l'ordinateur, la connexion Internet, imprimante...) transfert de certains coûts vers le citoyen (achat de l'ordinateur, la connexion Internet, imprimante...) insuffisance des infrastructures de communication et d'un accès bon marché à la large bande insuffisance des infrastructures de communication et d'un accès bon marché à la large bande barrières culturelles et manque de compétences informatiques barrières culturelles et manque de compétences informatiques

26 Chapitre IV: e-gov au Maroc

27 I- Projets e-gov au Maroc Dès février 2003, le comité eGouvernement a été crée afin détablir un plan daction à court terme ayant pour objectif de réaliser un nombre significatif de projets tel : e-Finance e-Finance e-justice e-justice e-Transport e-Transport

28 e-Foncier de lAgence Nationale de le Conservation Foncière e-Foncier de lAgence Nationale de le Conservation Foncière projet DAMANCOM de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale. projet DAMANCOM de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale. Le système BADR (Base Automatisée des Douanes en Réseau) Le système BADR (Base Automatisée des Douanes en Réseau)

29 II- La politique du e-gov au Maroc Le comité e-gov marocain utilise trois concepts : Le comité e-gov marocain utilise trois concepts : concertation et communication : entre différents acteurs (Séminaires et journées de lAdministration électronique) concertation et communication : entre différents acteurs (Séminaires et journées de lAdministration électronique) Emulation : expériences réussies accroissent la demande Emulation : expériences réussies accroissent la demande Mutualisation : rentabiliser les investissement déjà consentis & réutilisation des applications génériques Mutualisation : rentabiliser les investissement déjà consentis & réutilisation des applications génériques

30 III- Modèle de développement le cas Marocain Numérisation des procédures publiques et mise en ligne de certaines procédures Promotion et développement de lutilisation de lInternet Technologique Educatif E-justice E- finances E-transport … Comité E-Gov Coordination entre différentes administrations permettant lapparition des guichets uniques

31 CRI Agadir CRI Agadir Idarati Idarati IV- Exemple de portails de e-gov:

32 conclusion La vitesse à laquelle évoluent les nouvelles technologies implique pour les collectivités publiques de réagir afin de ne pas se trouver en total décalage avec leur environnement. Pour ce faire, les collectivités publiques peuvent entreprendre diverses actions: Favoriser la mise en oeuvre d'infrastructures NTIC sur son territoire (câble, réseau…) et développer un plan d'urbanisation en ce qui concerne les nouvelles technologies ; Favoriser la mise en oeuvre d'infrastructures NTIC sur son territoire (câble, réseau…) et développer un plan d'urbanisation en ce qui concerne les nouvelles technologies ;

33 Favoriser la formation et l'éducation aux nouvelles technologies; Favoriser la formation et l'éducation aux nouvelles technologies; Intégrer ces nouvelles technologies dans ses propres processus; Intégrer ces nouvelles technologies dans ses propres processus; Promouvoir l'établissement d'un cadre législatif adapté aux nouvelles technologies. Promouvoir l'établissement d'un cadre législatif adapté aux nouvelles technologies.

34 Merci pour votre attention Merci pour votre attention


Télécharger ppt "Université sidi Mohammed Ben Abdelah École Supérieure de Technologie Fès Licence Professionnelle Management Internationale Exposé sous thème: Préparé par."

Présentations similaires


Annonces Google