La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Espèces négligées et sous- utilisées au Bénin A. Dansi, A. Eteka, P. Azokpota, P. Assogba FAST / FSA / IRDCAM.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Espèces négligées et sous- utilisées au Bénin A. Dansi, A. Eteka, P. Azokpota, P. Assogba FAST / FSA / IRDCAM."— Transcription de la présentation:

1 Espèces négligées et sous- utilisées au Bénin A. Dansi, A. Eteka, P. Azokpota, P. Assogba FAST / FSA / IRDCAM

2 Selon la FAO, plus de plantes sont cultivées ou collectées à létat sauvage à travers le monde pour lalimentation La recherche agronomique (nationale, régionale ou internationale) est généralement basée sur un petit nombre de cultures dites Majeures (riz, blé, maïs, manioc, igname, etc..) qui constituent de plus en plus la base de la sécurité alimentaire mondiale

3 Grand nombre despèces négligées (pas de recherche ou action de promotion) ou sous-utilisées (valeur potentielle sous-estimée ou sous-exploitée) Localement produites (commune, aire culturelle, zone agroécologique, pays, région) Contribuent à la sécurité alimentaire Contribuent à lamélioration de létat nutritionnelle Potentiels alicaments Facilement ou gratuitement accessibles aux populations Procurent des revenus substantielles aux populations Performent bien dans des zones marginales / changement climatiques

4 Les espèces négligées et sous-utilisées ont donc besoin: - de plus dattention - de plus defforts de conservation de leurs ressources génétiques RUFORUM (Regional University Forum for Capacity Building in Agriculture) Projet de Renforcement de capacités sur NUS

5 Recenser les espèces négligées et sous- utilisées du Bénin et identifier celles qui sont prioritaires (espèces médicinales, épices, et plantes oléagineuses sont exclues) Faire la synthèse des connaissances disponibles sur chaque espèces et identifier les besoins et priorités en matière de recherche Etude détat des lieux sur les NUS

6 Enquêtes classiques Diverses institutions de recherche (INRAB et ses stations, IRDCAM) et / ou de formation (FSA-UAC / FA-UP/ LAMS/ CETA-Ina etc.) Structures décentralisées du ministère de lAgriculture (CeRPA, CeCPA, DAGRI, DANA, SONAPRA, etc.) Marchés locaux et association des vendeurs et vendeuses de produits agricoles Associations de producteurs Sites maraichers Recherche bibliographique (internet, mémoires, thèses etc..) Méthodologie utilisée

7 Espèces recensées évaluées avec 10 critères 1.Étendue de la production (restreinte / région / pays) 2.Etendue de la consommation (restreinte / région / pays) 3.Degré de consommation (faible / moyen / élevé) 4.Valeur nutritive (faible / moyen / élevé) 5.Valeur dalicament (faible / moyen / élevé) 6.Disponibilité au cours de lannée (faible / moyen / élevé) 7.Présence au marché (faible / moyen / élevé) 8.Valeur marchande (faible / moyen / élevé) 9.Contribution au revenu des ménages (faible / moyen / élevé) 10.Contribution à lamélioration du pouvoir des femmes (faible / moyen / élevé) Méthodologie utilisée

8 Espèces importantes Toute espèce ayant une valeur élevée pour au moins un des 10 critères est considérée comme importante Espèces prioritaires Espèces importantes – Espèces déjà prises en compte par des projets Méthodologie utilisée

9 RESULTATS OBTENUS

10 38 espèces recensées (* = important) Céréales (03) Digitaria exilis* (fonio) Pennisetum glaucum* (mil) Sorghum bicolor* (sorgho) Racines et tubercules (03) Colocasia esculenta (Taro) Cyperus esculentus (souchet) Dioscorea dumetorum* (igname jaune / léfé en fon – bon pour diabétique)

11 Légumineuses à graines (05) Macrotyloma geocarpum* (lentille de terre) Riche en protéine 21.3 % Très riche en acide aminés essentiels Voandzeia subterranea* (Voandzou) Riche en protéine 18.8 % Très riche en acide aminés essentiels

12 Phaseolus lunatus Cajanus cajan* Sphenostylis stenocarpa* (African yam bean) 23·3 % de protéine / riche en sels minéraux

13 Légumes feuilles (12) Acmella uliginosa* Bidens pilosa* Ceratotheca sesamoides* Corchorus olitorius* Crassocephalum rubens* Cleome gynandra* Justicia tenella* Launeae taraxacifolia* Sesamum radiatum* Talinum triangulare Telfairia occidentalis Vitex doniana

14 Crassocephalum rubens (Akôgbo en fon) Antibiotique, diabète, insuffisances hépatiques, Vers intestinaux Prévention du cancer des seins Launeae taraxacifolia (gnantoto en fon) Galactogène Aphrodisiaque Régulateur tension Anti hémorroïde Bidens pilosa (Adjawounkpi) Antibiotique, anti dysenterie, anti-inflammatoire, anti paludeen Diuretique hepato-protecteur hypotensive

15 Acmella iluginosa (Lifroubiali) - Antibiotique, - Galactogène - Elimine caillot de sang après accouchement Sesamum radiatum Ceratotheca sesamoides Justicia tenella

16 Telfairia occidentalis Gynandropsis gynandra Talinum triangulare

17 Légumes graines (03) Citrulus lanatus* (egoussi) Cucumeropsis mannii* (egoussi) Parkia biglobosa* (Néré) Fruiters (12) Adansonia digitata * Artocarpus altilis Blighia sapinda* Borassus aethiopium Chrysophilum albidum Dalium guineense Irvingia gabonensis* Sclerocarya birrea Synsepalum dulcificum Tamarindus indica Ulvaria chamae Ximenia americana

18 Céréales Pennisetum glaucum Racines et tubercules Dioscorea dumetorum Légumineuses à graines Macrotyloma geocarpum Voandzeia subterranea Cajanus cajan Sphenostylis stenocarpa Légumes feuilles Corchorus olitorius Crassocephalum rubens Launeae taraxacifolia Bidens pilosa Gynandropsis gynandra Ceratotheca sesamoides Légumes graines Citrulus lanatus Cucumeropsis manii Fruitiers Blighia sapinda Espèces prioritaires (15)

19 Pourquoi ces espèces sont elles négligées ? Manque de financements (nationaux et internationaux) orientés sur les NUS Nombreuses contraintes (agronomiques, biotiques et abiotiques) : production difficile et non économiquement rentable Pas de marchés découlement (informels ou organisés) pour assurer la vente Considérations socioculturelles Cas de Macrotyloma geocarpum Cas Sphenostylis stenocarpa Cas du Launea taraxacifolia cultures pas très aimées par les jeunes

20 Besoins en matière de recherche 1.Etude ethnobotanique et documentation des connaissances endogènes relatives à la production (pratiques culturales), à la conservation et à la commercialisation 2.Identification et hiérarchisation des contraintes 3.Collection de germplasm pour la conservation ex situ 4.Biologie de la reproduction 5.Prospection éco-géographique et conservation in situ 6.Analyse de diversité (variétale, morphologique, génétique) 7.Evaluation agronomique : facteurs biotiques et abiotiques / adaptation aux changements climatiques 8.Domestication 9.Système semencier 10.Protection des cultures : connaissance des maladies et ravageurs (champ / post récolte) et définition des méthodes de lutte 11.Analyse socio-économique (circuit de commercialisation, contribution à la réduction de la pauvreté, rôle du genre, chaine des valeurs) 12.Technologie alimentaire : valeur nutritive, transformation post-récolte

21 Conclusion /recommandations Le Bénin dispose dune diversité non négligeable de plantes négligées et sous-utilisées. Pour les sortir de leur situation actuelle, il faudra: Mettre en place un programme national de recherche et de promotion sur les NUS Sensibiliser les écoles doctorales des différentes universités : sujets de licence, dingénieur, de master et de thèse sur les NUS / renforcement des capacités sensibiliser les décideurs politiques et les bailleurs de fonds à considérer les NUS comme des priorités

22 MERCI


Télécharger ppt "Espèces négligées et sous- utilisées au Bénin A. Dansi, A. Eteka, P. Azokpota, P. Assogba FAST / FSA / IRDCAM."

Présentations similaires


Annonces Google