La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

5è Réunion annuelle AFTLD 2011 Accra 18-22 avril 2011 Emmanuel ADJOVI, Institut de la Francophonie Numérique (IFN) LOrganisation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "5è Réunion annuelle AFTLD 2011 Accra 18-22 avril 2011 Emmanuel ADJOVI, Institut de la Francophonie Numérique (IFN) LOrganisation."— Transcription de la présentation:

1 5è Réunion annuelle AFTLD 2011 Accra avril 2011 Emmanuel ADJOVI, Institut de la Francophonie Numérique (IFN) LOrganisation Internationale de la Francophonie (OIF) et la gouvernance de lInternet

2 L'OIF et la gouvernance de l''Internet Plan de la présentation I- Le contexte de la Francophonie II- Les grands axes des actions de lOIF dans le domaine de la gouvernance de l'internet A/ Laide à la représentation nationale et régionale des milieux spécialisés francophones dans les instances de concertation et de décision de la société de linformation B/ Le renforcement des capacités C/ La mise à disposition dexpertise et/ou assistance de pays D/ Lorganisation dactivités de sensibilisation, de concertation et de plaidoyer E/ Perspectives Conclusion

3 L'OIF et la gouvernance de l''Internet I- Le contexte de la Francophonie La Francophonie est forte dune population de plus de 890 millions dhabitants et de 220 millions de locuteurs de français de par le monde 1. Structure de la Francophonie 56 pays et gouvernements membres 19 pays observateurs un opérateur principal (intergouvernemental): l'OIF au sein duquel l'IFN (Institut de la Francophonie numérique) est chargée des actions de coopération dans le secteur des technologies de l'information et de la communication des opérateurs: AUF (Agence universitaire de la Francophonie), AIMF (Association internationale des maires francophones), TV5, Université Senghor d'Alexandrie Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) CONFEMEN et la CONFEJES

4 L'OIF et la gouvernance de l''Internet I- Le contexte de la Francophonie 2. Les étapes historiques Sommet des chefs dEtats et de gouvernements de Cotonou, 1995 Conférence ministérielle de Montréal en 1997 sur les inforoutes Conférence ministérielle de Rabat en 2003 sur la société de l'information: appel pour une gouvernance de l'internet démocratique et multilatérale qui tienne compte des besoins de tous les acteurs et respecte la diversité géographique et culturelle

5 Sommet des chefs dEtats et de gouvernements de Montreux, 2010 : - commande à lOIF et aux opérateurs de mener une réflexion sur une nouvelle stratégie en matière de TIC et sur leur contribution possible à un cyberespace libre et accessible, riche de contenus francophones. - Mise en exerce de la nécessité dun dialogue avec toutes les parties concernées, dans le cadre de lexpansion de la Toile, qui prenne en compte lensemble des intérêts et qui respecte les droits et libertés de chacun. - exhortation de lOIF à contribuer à la réalisation des objectifs du Forum sur la gouvernance dInternet es. Nous soulignons la nécessité dun dialogue avec toutes les parties concernées, dans le cadre de lexpansion de la Toile, qui prenne en compte lensemble des intérêts et qui respecte les droits et libertés de chacun. Nous demandons à lOIF de contribuer à la réalisation des objectifs du Forum sur la gouvernance dInternet. L'OIF et la gouvernance de l''Internet

6 I- Le contexte francophone 3. La vision Internet, patrimoine commun de lhumanité : depuis le SMSI, il est établi que lInternet est un bien public mondial dont la gestion ne peut pas être unilatérale. Doù la nécessité de mettre en place une société de linformation inclusive. Internet, acteur et vecteur du présent et du futur de nos sociétés : pour relever les défis de la société de linformation, lOIF estime que sa présence active et concertée au sein des instances internationales de décision, lui permet de donner résonance à ses positions, de se constituer en force de propositions, de contribuer à la prise des décisions internationales dans le sens des aspirations de ses États et gouvernements membres. Elle est entend donc contribuer à une gouvernance internationale, multilatérale et démocratique de lInternet.

7 Modèle multi-acteurs : rôle des Gouvernements, de la société civile et du secteur privé.un modèle qui tient compte des besoins et attentes ainsi que des intérêts des pays du SudUn modèle qui crée les conditions favorables à lexpression de la diversité culturelle et la pluralité linguistiqueLobjectif est que la communauté francophone puisse exprimer ses spécificités et quelle sapproprie la culture numérique dans toute sa diversité, mais également en faveur du développement social, éducatif, culturel et économique de pays les moins avancés. L'OIF et la gouvernance de l''Internet

8 II- Les grands axes des actions de lOIF dans le domaine de la gouvernance de l'internet A/ Laide à la représentation et à la contribution des milieux spécialisés francophones dans les instances de concertation et de décision de la société de linformation Rencontres ICANN : comme depuis 2000, lOF a soutenu, en 2010, une dizaine dexperts du Sud à chacune des trois rencontres annuelles de Icann (Nairobi en mars, Bruxelles en juin et Cartagena en décembre). Idem pour San Francisco en mars experts africains de haut niveau se sont vus remettre les des clés cryptographiques de sécurité des serveurs racines Internet lors dune cérémonie organisée à Washington en juin et juillet 2010 par ICANN. Idem en Forum sur la gouvernance de l'internet à Vilnius en septembre 2010 : une dizaine de participants soutenus. Suivi du Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI) : Huit participants sponsorisés pour le Forum de mai 2010 à Genève

9 L'OIF et la gouvernance de l''Internet II- Les grands axes des actions de lOIF dans le domaine de la gouvernance de l'internet Rencontres AFRINIC, AFNOG : lOIF a soutenu les rencontres de Kigali et de Johannesbourg B/ Renforcement des capacités ateliers en partenariat avec l'AFRINIC: IPV6 atelier de formation AROC de l'AFTLD à Bamako en 2010 Appui de la participation dune vingtaine de femmes du Sud à un atelier sur les femmes et les opportunités de lInternet à loccasion de la 54è session de la commission des Nations-Unies sur la condition de la Femme qui sest tenu en mars 2010 à New-York.

10 L'OIF et la gouvernance de l''Internet II- Les grands axes des initiatives de lOIF dans le domaine de la gouvernance de l'internet C/ La mise à disposition dexpertise et/ou assistance pays (stratégies nationales et régionales) assistance du Burkina-Faso et de la RDC pour le processus de re-délégation. Mise à disposition dune expertise qui a élaboré un document daccompagnement de la re-délégation du.ml du Mali. Il comporte, dune part, l'architecture sur les modalités de gestion du.ml par lAGETIC et dautre part, un document décrivant le processus de migration du.ml de Sotelma vers lAgetic. Appui aux actions du Secrétariat de lAlliance Global des TIC pour le développement et latteinte des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD)

11 II- Les grands axes des actions de lOIF dans le domaine de la gouvernance de l'internet D/ Lorganisation dactivités de sensibilisation, de concertation et de plaidoyer - En avril 2010, appui à lorganisation à Québec dun colloque sur la cybercriminalité sur la toile francophone - En juin 2010 à Bruxelles : réunion dun comité technique en charge de la cybercriminalité sur la toile francophone, au sein du Réseau international francophone de formations policières (Francopol). L'OIF et la gouvernance de l''Internet

12 Les grands axes des actions de lOIF dans le domaine de la gouvernance de l'internet E/ Les perspectivesEn 2011, poursuite des actions en matière dappui à la contribution des acteurs du Sud aux foras internationaux et régionaux (ICANN, IGF, AfriNIC, etc) ; consolidation des actions dans le domaine de renforcement des capacités ( par exemple lappui à latelier AfTLD daccra en novembre prochain), mais, lOIF souhaiterait que ses partenaires se penchent de plus en plus sur la question du suivi des formations. Les activités dappui à la concertation seront marquées par un colloque sur la cybercriminalité au Québec (septembre), un symposium sur la liberté dexpression sur Internet à Bruxelles (novembre) et dautres rencontres sur la cybercriminalité. LOIF travaille actuellement à la mise en place dune nouvelle stratégie en matière de TIC : elle reste ouverte à la contribution des uns et des autres L'OIF et la gouvernance de l''Internet

13 Conclusion Les actions de l'OIF dans le secteur de la gouvernance de l'internet contribuent à l'émergence d'une société de l'information ouverte, transparente, inclusive et démocratique. Leur renforcement dépend des partenaires, notamment de lengagement de ces derniers à sapproprier une culture numérique adaptée à lévolution constante et rapide du secteur. Le développement accélérée de la large bande en Afrique offre de nouvelles perspectives qui méritent une anticipation rapide.

14 L'OIF et la gouvernance de l''Internet Thank you for your attention! Merci pour votre attention!


Télécharger ppt "5è Réunion annuelle AFTLD 2011 Accra 18-22 avril 2011 Emmanuel ADJOVI, Institut de la Francophonie Numérique (IFN) LOrganisation."

Présentations similaires


Annonces Google