La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI Comment désormais penser la géostratégie et la guerre sachant que celle-ci est dorénavant potentiellement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI Comment désormais penser la géostratégie et la guerre sachant que celle-ci est dorénavant potentiellement."— Transcription de la présentation:

1 GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI Comment désormais penser la géostratégie et la guerre sachant que celle-ci est dorénavant potentiellement apocalyptique et définitive? INTRODUCTION

2 GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI Une formidable puissance de feu La menace dispense de l'emploi => La finalité de la stratégie n'est alors plus seulement d'engager habilement les moyens pour gagner la guerre, mais de dissuader l'adversaire de l'entreprendre INTRODUCTION

3 GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI Le fonctionnement de la bombe atomique a été élaboré lors du projet " Manhattan ". Lexplosion est due à une fission nucléaire. La fission nucléaire est produite quand un neutron entre en collision avec le noyau dun atome dUranium 235 ou de Plutonium 239 dans le cas des bombes de La collision libère à son tour deux neutrons qui vont à leur tour frapper dautres noyaux; cest ainsi quune réaction en chaîne se produit en libérant cent millions de fois plus dénergie quune molécule de carburant en moins dun centième de seconde. Fonctionnement de la bombe

4 GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI Raisons internes Interaction du programme militaire avec le programme civil Assurer le progrès scientifique Raisons externes Pouvoir exercer des pressions diplomatiques en cas de crise internationale Consolider une sphère d'influence (URSS par rapport aux pays satellites) Renforcement d'alliance (Grande-Bretagne et États-Unis) Compétition bilatérale (URSS et États-Unis, mais aussi Inde-Pakistan) Monnaie d'échange (Iran, Corée du Nord) : chantage à la prolifération Raisons positives Acquérir un statut international (on traite avec beaucoup plus de soin un pays nucléaire, surtout entre pays nucléaires) Autonomie de décision par rapport à un protecteur un peu envahissant accepter d'être protégé Nucléairement c'est un acte de soumission. Croyance en une stratégie de dissuasion (FR, USA, Grande-Bretagne) Les principales raisons politiques de la recherche de la puissance nucléaire

5 GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI La dissémination de la bombe Officiellement les EU sont opposés à la dissémination de la bombe Pour contre-attaquer les soviétiques, la meilleure solution consista donc à armer les pays exposés pour leur permettre de se protéger eux même. En cas dattaque, les soviétiques sexposaient à une riposte nucléaire, sans que les EU soient en première ligne. Les américains ont ainsi, armé leurs alliés, pour endiguer toute avancée communiste.

6 GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI La dissémination de la bombe Plus tard, le transfert des technologies atomiques fut un élément clés de la politique extérieure américaine pour retourner des pays alliés à lunion soviétique (comme lÉgypte) et les attirer vers le camps occidental Linde et le Pakistan, ennemi mortel, ont été équipés par les occidentaux, sous contrôle discret de la maison blanche. La législation américaine interdisait lexportation du savoir faire nucléaire. Pour contourner ce problème les EU ont donc eu intérêt à organiser la dissémination.

7 GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI Les débuts de la prolifération Il fallait armer la France pour quelle puisse protéger lAllemagne de louest et plus largement lEurope de la menace soviétique Israël possédait le savoir faire de la bombe avant même sa création. De nombreux experts nucléaires ayant participé au programme américain étant juifs. La stratégie américaine a consisté donc a coupler les programmes nucléaires israéliens et français. Israël apportant le savoir faire et la technologie, la France apportait la puissance industrielle. La France et Israël ont ainsi développer leur bombes atomique.

8 GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI Le mécanisme de la prolifération Les américains ont décidé dinitier dautres alliés à la technologie nucléaire. Les accords de coopération sont présentés comme des projets d« application civiles » de lénergie nucléaire. Des pays pétroliers tels, lIrak, lEgypte, lArabie Saoudite ou lIran ont ainsi été dotés dinstallation nucléaire quaucun projet de production délectricité ne peut justifier.

9 GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI Le mécanisme de la prolifération (suite) En 1955, le Canada signa un accord avec les EU : il renonçait à détenir la bombe atomique. Dans les années 70, le commerce nucléaire passe brutalement de la petite industrie à lindustrie lourde. Les réacteurs de recherche laissèrent place à de véritable centrale nucléaire. Les américains délèguent la commercialisation à trois partenaires : le Canada, la France et lAllemagne fédérale. Les accords de licence garantissaient aux américains un contrôle absolu sur ces matériels. Ainsi, les américains sous traitèrent la dissémination nucléaire à leurs alliés.

10 GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI Les pays disposants des capacités techniques pour développer un armement atomique

11 GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI DEFINITION traité international universel => 4 pays seulement ne lont pas signé (lInde, le Pakistan, Israël et Cuba) signé en 1968 et a été reconduit pour une durée indéterminée en 1995 Le Traité de Non Prolifération

12 GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI ROLES Lutter contre la prolifération des armes nucléaires dans les pays qui nen possèdent pas et enfin Désarmer les pays dotés darmes nucléaires Les pays signataires sengagent à renoncer à toute arme nucléaire et se placent sous le contrôle de lAgence internationale de lénergie atomique (AIEA) Le Traité de Non Prolifération

13 GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI BILAN Mitigé au niveau de la non-prolifération ou du désarmement nucléaire Rôle limité de LAgence internationale de lénergie Atomique (AIEA) chargée de contrôler les installations nucléaires de ses 118 adhérents Le Traité de Non Prolifération

14 GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI ENERGIE ATOMIQUE MILITAIRE Exploitation militaire de lénergie atomique repose, sur les mêmes méthodes de transformation quexigent les applications industrielles. Rien ninterdis les Etats concernés de parcourir tranquillement le chemin qui men du nucléaire civil au nucléaire militaire et cela jusquaux cinq dernières minutes.

15 GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI Dominique Lorentz a travaillé pendant cinq ans sur les questions nucléaires. Elle a exploiter des milliers de documents officiels, articles de presse, livres, portant sur les cinquante dernières années. « Une Guerre »retrace une histoire saisissante de la prolifération du nucléaire en éclairant des événements et des alliances qui apparaissent au premier abord incompréhensibles Fiche de lecture « Une guerre »

16 GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI Prolifération de latome Demande importante des pays producteurs de pétrole du Golfe persique Ne peut avoir que des objectifs militaires et non la production délectricité, puisquils sont assis sur des réserves pétrolières financement de coûteux programmes nucléaires. EXEMPLE: Iran du chah veut faire de son pays « la 5° puissance militaire du monde, avec des installations atomiques», être au centre dun « marché commun des pays riverains de lOcéan Indien » et « faire payer le pétrole à son juste prix ». Occidentaux signent des contrats déquipement et darmement Fiche de lecture « Une guerre »

17 GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI Accord Eurodif 1. L'Iran apporte 1 milliard de dollars à la France sous forme de prêt, via le canal du Commissariat à l'énergie atomique. 2. Le remboursement de ce prêt doit commencer en 1981, l'année de la mise en service de l'usine d'enrichissement d'uranium d'Eurodif, située sur le site de fabrication de la bombe atomique française. 3. L'Iran entre dans le capital d'Eurodif=>l'Iran possédait une minorité de blocage. 4.L'Iran a donc le droit de retirer jusqu'à 10 % de la production d'uranium enrichi =>représente un tiers de la production dans le monde. Fiche de lecture « Une guerre »

18 GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI Naissance du contentieux France refuse aux Iraniens le droit d'exercer leur statut d'actionnaires d'Eurodif Pression de la part de lIRAN à travers des actions terroristes (prise d'otages au Liban et d'attentats sur le territoire français). Fiche de lecture « Une guerre »

19 GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI les États-Unis: têtes actives (environ en réserve ou en attente d'assemblage) ; la Russie : têtes actives (environ en réserve ou en attente d'assemblage) ; la Grande-Bretagne : 200 têtes actives ; la France: 350 têtes actives ; la Chine : 400 têtes actives ; l'Inde : 30 à 40 têtes actives ; le Pakistan : 24 à 48 têtes actives ; Israël, bien que non déclarée officiellement, on estime qu'elle dispose de 100 à 200 têtes actives, les services de renseignement des États-Unis estiment qu'ils disposent de 82 têtes ; la Corée du Nord, supposée posséder 1 à 2 têtes nucléaires Pays disposant de la bombe atomique en 2004


Télécharger ppt "GEOPOLITIQUE DE LATOME Cédric FANCHON Youness GUATI Comment désormais penser la géostratégie et la guerre sachant que celle-ci est dorénavant potentiellement."

Présentations similaires


Annonces Google