La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Articulation Une articulation est une entité anatomique comprenant au moins deux os, plus ou moins mobile lun par rapport à lautre, et une interface permettant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Articulation Une articulation est une entité anatomique comprenant au moins deux os, plus ou moins mobile lun par rapport à lautre, et une interface permettant."— Transcription de la présentation:

1

2 Articulation Une articulation est une entité anatomique comprenant au moins deux os, plus ou moins mobile lun par rapport à lautre, et une interface permettant le glissement (sauf exception) sous forme de tissu fibreux, fibrocartilage, cartilage hyalin, voire plan de glissement (Dufour, 2005). Il existe trois grands types articulaires, comprenant des sous- groupes, ainsi que quelque modèles particuliers. Articulation fibreuses (synarthrose): leur mobilité est faible ou «absente». Elle comprennent: -Syndesmoses qui sont des surfaces relié par un ligament interrosseux (comme la tibio-fibulaire inférieure). -Sutures qui sont des surfaces à tissu fibreux intercalé puis plus ou moins calcifié (comme la voûte crânienne). -Gomphoses qui sont un type réservé à limplantation des dents.

3

4

5

6 Articulation à cartilage Leur mobilité est modéré (peu mobile ou semi-mobile). Elles comprennent: -Synchondroses qui ont des surfaces unies par un cartilage (les métaphyses qui évoluent vers la calcification et les articulations de la base du crâne). -Symphyses (amphiarthrose) qui ont des surfaces unies par un fibrocartilage (comme entre les corps vertébraux ou le pubis).

7

8 Articulations à synoviale (diarthrose) Leur mobilité est grande. Cest le type le plus répandu dans le corps humain. Elles se caractérisent par la présence de cartilage hyalin, dune capsule, dune synoviale, de ligaments, et, selon le cas de fibro-cartilage. On en dénombre sept types: -Trochoïdes: Cylindre plein tournant dans un cylindre creux (un degré de mobilité= rotation interne et externe). Ex.: atlas/axis, radio-ulnaire proximale (supérieur) -Ginglymes (trochléenne): poulie pleine tournant dans une poulie creuse, avec une gorge et deux joues ( un degré de liberté = flexion-extension). Ex.: Coude. -Ellipsoïdes (condylienne): mobilité dun ovoïde plein dans un creux (deux degrés de liberté = flex.-ext. et abd.-add.). Ex.: radio-carpienne. -Bicondylaires: association de deux ellipsoïdes solidaire mécaniquement (deux degrés de liberté).Ex.: occipito- atloïdienne

9 -En selle: une surface est convexe dans un sens et concave dans lautre, lautre surface est inversement conformée (deux degrés de liberté = flex.-ext. et rot. Int.- rot. ext.). Ex.: carpo- métacarpienne du pouce, calcanéo-cuboïdienne. -Sphéroïde (énarthrose): sphère pleine tournant dans une sphère creuse (trois degrés de liberté= flex.-ext., abd.-add., rot. Int.-rot. ext.). Ex.: coxo-fémorale. -Surfaces planes (arthrodie): surfaces planes, ou pouvant être considérées comme telles en raison de leur petite taille (cinq degré de liberté= infinité daxe mais amplitude réduite). Ex.: cunéo-métatarsienne, zygapophyse vertébrale ou encore acromio-claviculaire. Ces articulations peuvent être congruentes ou non, concordantes ou non.

10

11 Caractéristiques des articulations Selon la classification, les articulations à synoviale ont comme avantage dêtre peu sujette à la fatigue, mais comme inconvénient dêtre conditionnées par la morphologie osseuse et donc ne supporte pas dêtre déviées de son axe programmé sous peine de luxation. Les articulation à cartilage ont les caractéristiques inverses: sujette à la fatigue, mais pouvant bouger dans tous les sens.

12 Cartilage Il existe différents types de cartilage: le cartilage hyalin (des surfaces articulaires), les fibrocartilages (ménisques, labrum ou disques intercalés entre deux élément osseux), et les cartilages élastiques (pavillon de loreille, ou partie de la cloison nasale). Notre intérêt se portera sur le cartilage hyalin et les fibrocartilages. Le cartilage ne possède pas de vascularisation propre. Il est nourri par imbibition à partir du liquide synovial. Le mouvement articulaire permet de répartir ce liquide sur lensemble de létendue cartilagineuse. Les alternances de compression-décompression permettent de nourrir le cartilage et dévacuer les déchets, à la manière dune éponge. La dureté du cartilage est variable. Il est plus souple en surface, et plus dur au fur et à mesure quon se rapproche de los sous-chondral. Le cartilage le plus épais du corps est au niveau patellaire (5mm).


Télécharger ppt "Articulation Une articulation est une entité anatomique comprenant au moins deux os, plus ou moins mobile lun par rapport à lautre, et une interface permettant."

Présentations similaires


Annonces Google