La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Seuls létablissement non ambigu de la traçabilité du résultat et lévaluation convenable de son incertitude peuvent inspirer une confiance suffisante pour.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Seuls létablissement non ambigu de la traçabilité du résultat et lévaluation convenable de son incertitude peuvent inspirer une confiance suffisante pour."— Transcription de la présentation:

1 Seuls létablissement non ambigu de la traçabilité du résultat et lévaluation convenable de son incertitude peuvent inspirer une confiance suffisante pour utiliser effectivement la donnée. QUALITE et METROLOGIE La fonction métrologique est lun des instruments centraux de la démarche qualité des entreprises et prend toute son importance aussi bien en tant que démarche volontaire interne à lentreprise quen tant que démarche contractuelle pouvant aboutir à la certification. Cest un point de passage obligé pour lobtention de la qualité des mesures. La métrologie peut se définir comme étant la science de la mesure associée à lévaluation de son incertitude Les instruments de mesure nont de signification que si les valeurs quils indiquent sont exactes. La fonction métrologique doit permettre de sassurer que les instruments sont encore en état de bon fonctionnement et que toute éventuelle dérive reste maîtrisée et connue et ce à travers les opérations de vérification et de raccordement aux étalons nationaux ou internationaux. Toutes les opérations de réduction des erreurs de mesure ont un coût (matériel, temps passé...). Il faut adapter l'effort aux buts fixés préalablement.

2 Une DONNEE DIGNE de CONFIANCE CE QUI EST DEJA FAIT Minimiser les erreurs : Automatiser la saisie Amplitude pour les mouvements Le système de pesée Identification fiable de lanimal Unicité et sauvegarde CE QUIL RESTE A FAIRE Vérification du matériel : test, raccordement … Traçabilité : utilisateur, matériel, chantier …

3 JUSTESSE : Cest laptitude dune balance à fournir des résultats concordants entre les valeurs lues sur la balance et les valeurs vraies des poids étalons. FIDELITE : Cest laptitude dune balance à fournir des résultats concordants entre eux, pour une même masse étalon déposée plusieurs fois sur le plateau. EXCENTRATION : Cest laptitude dune balance à fournir des résultats concordants, entre la valeur lue et la valeur vraie du poids étalon, en modifiant sa position sur le plateau. FLUAGE : Cest laptitude dune balance à fournir des résultats concordants entre eux dans le temps, pour une même masse étalon posée sur le plateau. MOBILITE : Cest laptitude d'une balance à répondre à une petite charge. Le seuil (de mobilité) est la plus petite variation de charge qui provoque un changement daffichage d'une balance. La VERIFICATION C'est l'ensemble des opérations qui ont pour but de vérifier, suivant une périodicité définie, que les caractéristiques métrologiques d'un moyen de contrôle de mesure en service satisfont aux spécifications qui définissent son aptitude à l'emploi. La nature et les résultats de chaque intervention seront consignés sur la fiche de vie ou un procès verbal de vérification.

4 Erreur Maximale Tolérée (EMT) Il va falloir déterminer lEMT pour toutes les caractéristiques dun plateau au cours de la vérification E.M.T. : cest lécart maximum toléré entre la valeur de la masse conventionnelle appliquée sur le plateau et la valeur lue. Selon la charge appliquée sur le plateau, lE.M.T. prend une valeur égale à un multiple de léchelon de vérification. La classe III impose que pour une masse comprise entre 0 et 500 points, l'EMT = e 501 et 2000 points, l'EMT = +- 1 e 2001 et 3000 points, l'EMT = +- 1,5 e Cette norme s'applique à du matériel neuf, pour une vérification sur le terrain, l'EMT sera multipliée par 2. Tunnel derreur Plateau 6kg de classe III en 3000 points, e = 6000g/3000=2g pour une masse de 2000g,2000/2=1000 points, EMT=+-2g EMT terrain = EMT x 2 = +- 4g pour une masse de 6000g,6000/2=3000 points, EMT=+-3g EMT terrain = EMT x 2 = +- 6g Exemple :

5 PROCES VERBAL de VERIFICATION

6 La TRACABILITE MATERIEL CONCERNE Micro utilisateur, Automate BALEA AGPA, plateaux de pesées BALEA LOGICIELS CONCERNES Micro : gestion technique (GEEDOC…), Saisie2000, TraceAppli. Automate AGPA : Version 6.4 du 06/11/03 Plateaux de pesées BALEA : TPN v3.11 MASSES de TRAVAIL permettant de relier les appareils de mesure aux étalons primaires

7 MESURE NOUVELLE CHAINE dACQUISITION MESURANDECAPTEURCONDITIONNEMENT PLATEAU MESURAGE VERIFICATION ETALON de REFERENCE Lautomate pilotera les opérations de vérification, enregistrera les tests et les résultats. TraceAppli permet de récupérer la vérification, dimprimer le compte rendu et darchiver les différentes vérifications. MASSES de TRAVAIL

8 IDENTIFICATION AUTOMATE et PLATEAU Ecran principal. En bas à gauche de lécran, affichage du numéro de la version du programme (6.0), de la date de la mise à jour du programme (15/04/03) et du numéro de série de lautomate (L88088). AUTOMATE Numéro de série (1 lettre + 5 chiffres) électronique + en visuel sur une étiquette PLATEAU Ecran simple pesage. En haut de lécran, à droite, affichage de la version du programme du plateau : TPN v3.11 L23088 comme numéro de série.

9 IDENTIFICATION UTILISATEUR Dans le cas dutilisation de GEEDOC, la liste des utilisateurs de lautomate sera fournit à Saisie2000 Dans les autres cas, la listes des utilisateurs devra être déclarée sous TraceAppli. TraceAppli permet de gérer également une identification pour le micro et le domaine.

10 Elles doivent être raccordées à une masse référence donnée par le Système International dUnités (S.I) rendu international par le traité dit « convention du mètre » Les MASSES de TRAVAIL Elles doivent être identifiées. Trace du dernier raccordement datant de moins de 2 ans. Achat, fabrication, location Usage limité

11 Les MASSES de TRAVAIL

12 Ce test permet de mesurer la dérive du plateau pendant les dix minutes après la mise sous tension. En fin de test l'automate affiche le résultat : La variation du poids pendant les 5 premières minutes est comparée à 3 fois la valeur de 'e' (échelon de vérification). La variation du poids pendant les 5 dernières minutes est comparée à 2 fois la valeur de 'e' (échelon de vérification). Le TEST de DERIVE La masse utilisée correspond à 1/3 portée maximum. Lautomate affiche une décimale de plus par rapport au mode pesée habituel.

13 Le TEST de LINEARITE Ce test permet de vérifier la justesse du plateau en mesurant les écarts de poids avec le zéro et deux masses. En fin de test l'automate affiche le résultat. Une masse utilisée correspond à 1/3 portée maximum. La 2eme masse > ½ portée maximum.

14 Le TEST dEXCENTRATION Ce test permet de mesurer les écarts de poids entre une masse posée au centre du plateau et aux quatre angles. En fin de test l'automate affiche le résultat. La masse utilisée correspond à 1/3 portée maximum.

15 Le TEST de FIDELITE Ce test consiste à poser 10 fois une masse sur le plateau et mesurer l'écart du zéro et de la masse. En fin de test l'automate affiche le résultat. La masse utilisée correspond à 1/3 portée maximum.

16 Le RAPPORT FINAL Lautomate enregistre la vérification et vous pouvez la récupérer sous TraceAppli.

17 Le RAPPORT FINAL

18 METROLOGIE : propositions Faire une vérification annuelle des plateaux. Location des masses de travail. Imprimer le résultat et créer un classeur de suivi des plateaux. Réparer si besoin. Réfléchir à un contrôle quotidien (avant chaque chantier).

19 TRACABILITE des CHANTIERS : propositions Sauvegarder le paramétrage du chantier. Sauvegarder le déroulement du chantier. Sauvegarder les données brutes échangées avec lautomate. Propositions : Sauvegarder les opérations effectuées sur le micro. Identification de lutilisateur, de lautomate, du plateau et du micro. Outils concernés : Logiciels Saisie2000 et TraceAppli. Micro et lautomate BALEA AGPA.

20 TRACABILITE des CHANTIERS : fonctionnement Listes des utilisateurs vers lautomate. Archivage du fichier envoyé sur lautomate. Enregistrement du déroulement du chantier. Identification utilisateur. Archivage du fichier retour de lautomate. Archivage du fichier compte rendu du chantier. Impression du journal compte rendu du chantier. Emission Chantier Réception

21 TRACABILITE des CHANTIERS : journal micro Avec TraceAppli :

22 TRACABILITE des CHANTIERS : chantiers

23 TRACABILITE des CHANTIERS : données brutes

24

25 TRACABILITE des CHANTIERS : propositions Tester le système. Imprimer les journaux. Est ce quils sont complets ? Est ce quil manque des fonctionnalités ? Les journaux sont archivés sous forme de fichiers sur le micro. Il faudrait réfléchir à la mise en place dune base de données pour sauvegarder et consulter toutes ces informations.


Télécharger ppt "Seuls létablissement non ambigu de la traçabilité du résultat et lévaluation convenable de son incertitude peuvent inspirer une confiance suffisante pour."

Présentations similaires


Annonces Google