La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ensemble on peut ! Les conditions gagnantes qui favorisent la démarche de communication des risques à la population Par Nicolas REGNY, Chef du service.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ensemble on peut ! Les conditions gagnantes qui favorisent la démarche de communication des risques à la population Par Nicolas REGNY, Chef du service."— Transcription de la présentation:

1 Ensemble on peut ! Les conditions gagnantes qui favorisent la démarche de communication des risques à la population Par Nicolas REGNY, Chef du service de protection civile / préfecture de lIsère / France

2 Directives européennes Sévéso Directives européennes Sévéso Classement sévéso des établissements considérés à risques = « sites sévéso » Classement sévéso des établissements considérés à risques = « sites sévéso » Lois françaises sur la sécurité civile, information sur les risques Lois françaises sur la sécurité civile, information sur les risques Obligation de plan de secours Obligation de plan de secours Obligation dinformation des riverains Obligation dinformation des riverains Obligation dexercices de sécurité civile Obligation dexercices de sécurité civile Petit rappel du contexte réglementaire français et européen

3 3 « Ensemble on peut » UN PREALABLE : UNE CAMPAGNE DINFORMATION DU PUBLIC SUR LES RISQUES INDUSTRIELS MAJEURS EN RHÔNE-ALPES

4

5 Pourquoi la campagne ? Droit fondamental des citoyens à linformation Obligation réglementaire pour les sites Sévéso Choix dune campagne régionale : - Messages et langage communs - Même niveau d information pour tous - Collégialité (administrations, industriels, éducation nationale, communes) - Mutualisation des moyens - Budget : 1 million dEuros HT - Financement par industriels, État, communes, collectivités…

6 8 départements 21 bassins 65 établissements 220 communes 1,3 million de personnes Les secteurs concernés

7 « Ensemble on peut ! » Mutualisation des moyens humains et financiers => aller au-delà de la réglementation en terme dinformation du public (ex. : actions pédagogiques) Dispenser une information complète, homogène et développer un discours unique et partagé (messages communs, langage commun) sur toute la région dynamique, renforcement de la crédibilitéTravail collégial => instauration dune dynamique, renforcement de la crédibilité car présence des différents acteurs (autorités, industriels, riverains..) = > accroître limpact de la campagne

8 Lorganisation de la campagne Lorganisation de la campagne Un secrétariat : service de lÉtat chargé de contrôler les installations (DREAL) + 2 chargés de mission Un comité de pilotage : 8 préfectures + élus + industriels + associations 4 groupes de travail : plaquettes, film, actions pédagogiques, médias Moyens dinformation des acteurs : réunions des industriels, des élus, news letter….

9 Les supports diffusés Un logo et un visuel Un slogan « les bons réflexes » Une plaquette par bassin format 12 X versions Un aimant

10 Les autres actions et supports dinformation un dossier « relais dopinion » un site internet un numéro Vert 18 réunions publiques 8 conférences de presse

11 La planification des secours internes et externes : Une double obligation pour lindustriel et pour les autorités publiques ! « POI / PPI »

12 Plan dOpération Interne Prévu pour les incidents ou accidents dont les conséquences demeurent circonscrites à lintérieur du site. Plan Particulier dIntervention Prévu pour les accidents pouvant avoir des conséquences à lextérieur du site. Prend en compte laccident les plus graves pouvant survenir. POI industriel PPI Préfet Limite de l établissement Une dualité POI / PPI

13 Plan dopérations internes Contenu Plan de situation Schéma dalerte Scénario daccidents Caractéristiques du scénario Cartographie des surfaces affectées par les dangers Produits pouvant créer le danger Consignes dintervention (alerte, PC …) Liste des moyens de lutte contre le danger Fiches action-réflexe des intervenants (équipes sécurité, pompiers …) Articulation avec le P.P.I. Pour chaque scénario daccident

14 Plan particulier dintervention Description de linstallation Nature du risque Scénario daccident et périmètres de sécurité Nature des contre-mesures de protection des populations Missions respectives des acteurs de lorganisation des secours Modalités dinformation des populations en cas dincident PRINCIPES GENERAUX DINTERVENTION DISPOSITIONS DETAILLEES DINTERVENTION Localisation des postes de commandement Moyens dalerte Cartographies Fiches missions des intervenants Répertoire téléphonique

15 Le PPI concerne : Les sites nucléaires Les sites nucléaires Les installations classées Seveso II Les installations classées Seveso II Les stockages souterrains de gaz, hydrocarbures Les stockages souterrains de gaz, hydrocarbures Les grands barrages (+ 15M m 3 eau + 20m haut) Les grands barrages (+ 15M m 3 eau + 20m haut) Les ouvrages dinfrastructure TMD (ports, gares) Les ouvrages dinfrastructure TMD (ports, gares)

16 PPI = un règlement de manœuvre Un document de référence pour tous Un document de référence pour tous Pas une « bible » exhaustive Pas une « bible » exhaustive Un plan de secours pour lextérieur Un plan de secours pour lextérieur Détaillé selon enjeux et probabilités Détaillé selon enjeux et probabilités Un document consultable par tous en mairie Un document consultable par tous en mairie

17 UN EXEMPLE : EXERCICE AVEC LA PLATEFORME CHIMIQUE DE PONT DE CLAIX « Ensemble on a pu ! » Le jeudi 8 avril 2010

18

19 Contexte géographique

20 Le contexte Une plateforme chimique au sud de lagglomération de GRENOBLE Une plateforme chimique au sud de lagglomération de GRENOBLE Un site « rattrapé » par la ville Un site « rattrapé » par la ville Site en zone urbaine ( habitants) Site en zone urbaine ( habitants) Site qui fait partie du « paysage » Site qui fait partie du « paysage » Rappeler dangerosité du site malgré habitude (quasi un siècle dexistence! ) Rappeler dangerosité du site malgré habitude (quasi un siècle dexistence! )

21 Le plan de secours Le plan de secours « Plan particulier dintervention » commun à 2 établissements SEVESO II « Plan particulier dintervention » commun à 2 établissements SEVESO II PERSTORP et ISOCHEM PERSTORP et ISOCHEM Plan approuvé en 2004 Plan approuvé en scénarios daccidents 13 scénarios daccidents Risques : toxicité, explosion, incendie Risques : toxicité, explosion, incendie

22 Les périmètres dintervention 5 périmètres regroupant plusieurs scénarios : P1 500 m : 2 communes ( habitants) P m : 6 communes ( habitants) P m : 10 communes ( habitants) P m : 24 communes ( habitants) P5 canalisation : 17 communes ( habitants)

23

24 Pourquoi un exercice ? Une obligation Une obligation Loccasion de sensibiliser les élus et les habitants Loccasion de sensibiliser les élus et les habitants Un exercice « qui se voit et sentend ! » Un exercice « qui se voit et sentend ! » Troubler la vie quotidienne des riverains Troubler la vie quotidienne des riverains Une pédagogie coercitive Une pédagogie coercitive Un entraînement pour tous ! Un entraînement pour tous !

25 Les conditions de réussite Associer les élus et les populations riveraines au choix de la date Associer les élus et les populations riveraines au choix de la date Associer les écoles (sensibilisation générationnelle) Associer les écoles (sensibilisation générationnelle) Des actions visibles et audibles sur la voie publique, perturber le « quotidien » Des actions visibles et audibles sur la voie publique, perturber le « quotidien » Médiatisation en amont (annonce aux riverains..) Médiatisation en amont (annonce aux riverains..)

26 Les modalités de préparation Décision environ 8 à 10 mois avant avec exploitant et maires Décision environ 8 à 10 mois avant avec exploitant et maires Réunion préparatoire de lancement 3 mois avant (annonce officielle à tous, choix de la date, constitution de groupes de travail) Réunion préparatoire de lancement 3 mois avant (annonce officielle à tous, choix de la date, constitution de groupes de travail) Choix du scénario Choix du scénario Choix des actions à jouer « cahier des charges » : on ne peut pas tout jouer Choix des actions à jouer « cahier des charges » : on ne peut pas tout jouer

27 La préparation de lexercice Choix du scénario avec lexploitant PERSTORP : Choix du scénario avec lexploitant PERSTORP : Rupture franche du plus gros piquage dun réservoir de stockage dammoniac (17 tonnes) – Atelier Dessalage Réunion avec les élus, les enseignants Réunion publique avec riverains Des articles dannonce La place de l'incertitude, du « timing » dans la planification des actions (de lestimatif !) La place de l'incertitude, du « timing » dans la planification des actions (de lestimatif !)

28 Le choix du scénario daccident Scénario proposé par exploitant puis validé par administration après avis des experts Scénario proposé par exploitant puis validé par administration après avis des experts Scénario PERSTORP : Scénario PERSTORP : Rupture franche du plus gros piquage dun réservoir de stockage dammoniac (17 tonnes) – Atelier Dessalage Une cinétique rapide = durée limitée à une demi journée

29 Le déroulement du scénario Alerte Gaz niv. 1 Fuite Alerte Gaz niv. 2 Sirène PPI Fin dalerte Sirène Diamètre max de fuite Fuite obturée Mersures [NH3] ds latmosphère = 0 MAIS odeurs A. S. Pompiers plate-forme Pompiers SDIS 38 Pompiers Arkema Cellules de crise Equipes dappui Mise en place du dispositif PPI Mesures de [NH3] Incident mineur POIPPI temps Fin dexercice PCO/ PMA et COD 13H3016H17H 14H Bouclage réel entre 14H30 et 15H20

30 Les actions jouées -Moyens dalerte testés (sirène, véhicules, téléphone) -Mise en œuvre des actions de protection des populations = les bons réflexes = mise à labri -Bouclage réel du P2 (2 500m) : 6 communes habitants -Armement Centre opérationnel départemental et dun Poste commandement avancé -Armement dun PMA, Poste médical avancé -Mesures de toxicité -Activation des plans communaux de sauvegarde (écoles)

31 VARCES A & R JARRIE M Communes du périmètre de lexercice : - Le Pont de Claix - Echirolles - Jarrie - Champagnier - Varces Allières et Risset - Claix

32 Communication-Information Information préalable des populations : Information préalable des populations : Publications municipales Publications municipales Plaquette informant du plan de secours et de lexercice Plaquette informant du plan de secours et de lexercice Réunion Comité de suivi (CLIC) Réunion Comité de suivi (CLIC) Conférence de presse Conférence de presse = aspect pédagogique de lexercice = aspect pédagogique de lexercice

33 Le déroulement et le REX 8 avril après midi (13 h h) 8 avril après midi (13 h h) Bonne participation des + proches Bonne participation des + proches Bonne couverture par médias Bonne couverture par médias Débriefing le 4 mai Débriefing le 4 mai Retour dexpérience Retour dexpérience Modification du plan de secours Modification du plan de secours


Télécharger ppt "Ensemble on peut ! Les conditions gagnantes qui favorisent la démarche de communication des risques à la population Par Nicolas REGNY, Chef du service."

Présentations similaires


Annonces Google