La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chapitre 4 Les relations internationales de 1975 à 1991: retour des tensions et fin de la guerre froide Nouveau contexte des années 1970 : -La crise économique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chapitre 4 Les relations internationales de 1975 à 1991: retour des tensions et fin de la guerre froide Nouveau contexte des années 1970 : -La crise économique."— Transcription de la présentation:

1 Chapitre 4 Les relations internationales de 1975 à 1991: retour des tensions et fin de la guerre froide Nouveau contexte des années 1970 : -La crise économique depuis la crise du modèle américain : Watergate, retrait du Vietnam. Notion de malaise américain (discours de James Carter, président à partir de 1976) Relance de la guerre froide (lURSS tente de profiter des difficultés E-U) : Cest le retour des tensions américano-soviétiques, sous le nom de « guerre fraîche ». Ce retour des tensions va accélérer la fin de la guerre froide en Pourquoi un retour des tensions entre les deux Grands? Comment cette reprise des tensions va provoquer la fin du conflit? Problématique :

2 I) La guerre fraîche ( ) A) Origine : le durcissement soviétique URSS remplace ses vieux missiles par des SS20, missiles de portée intermédiaire (4 à 5000 km), très précis, installés en RDA à partir de Déséquilibre des forces au profit de l'URSS, présentée comme la 1ère puissance militaire du globe, qui menace toute lEurope occidentale. Cf doc 2 p. 175

3 Lexpansion du communisme : lURSS tire profit des difficultés du Tiers-Monde. Sandinistes du général Ortega 1979 Intervention en Afghanistan coup de Kaboul Chute de Saïgon unification du Vietnam Cambodge -Les Khmers rouges de Pol Pot Prennent le pouvoir Près de 100 millions d'hommes passent sous l'influence de Moscou ( autant que de 1945 à 1949) = Un nouveau climat de guerre froide

4 B) La riposte américaine -La riposte modérée : J. Carter ( ) - La contre offensive : R. Reagan ( ). Cf doc. 3 p. 175 Trop modéré dans un premier temps, la guerre en Afghanistan le fait réagir. « America is back » -refuse de ratifier les accords SALT 2 - boycotte les jeux olympiques de Moscou de décrète l'embargo sur le blé E-U à destination de l'URSS Il perd les élections après lépisode de lambassade de Téhéran Retrouver la grandeur en relançant la lutte contre lURSS : retour du containment -hausse du budget militaire -fusées Pershing II en Europe de louest -IDS : « guerre des étoiles » -interventions militaires

5 C) Un tiers-Monde sous tension - naissance dun nouveau modèle 1979 : lIran, modèle islamiste ( doc 1 p. 188) Rejet des EU et de URSS. Il instaure un régime islamiste. Il appelle tous les musulmans à en faire autant. Déstabilisation de la région : 2nd choc pétrolier et guerre Iran / Irak ( )

6 II) La fin de la guerre froide ( ) A) PHASE 1 : limplosion du bloc soviétique: trois étapes Il arrive à la tête de lURSS en 1985 Il lance en 1986, la Perestroïka (restructuration) lors du 27ème congrès du PCUS. Il sagit de sauver le système soviétique en composant avec le capitalisme. Politique de libéralisation du système soviétique. Politique de glasnost (démocratisation politique) : liberté dexpression, multipartisme, élection dun président dURSS. Conséquence : la politique intérieure de lURSS devient une priorité avant la politique extérieure de soutien au communisme dans le monde ( retrait dAfghanistan en 1989) ETAPE 1 2 PHASES SIMULTANEES

7 La fin des démocraties populaires Pologne, pays précurseur avec Lech Walesa et Solidarnosc Début 1989, en Hongrie, instauration du multipartisme et ouverture de la frontière avec lAutriche. LURSS ne réagit pas à la décision hongroise. En juillet, elle annonce labandon de la doctrine Brejnev de la souveraineté limitée des pays de lest. ETAPE 2

8 La révolution de 1989 Successivement, en quelques mois, les régimes communistes tombent. Dabord en Pologne, avec la victoire de Solidarnosc aux élections, ensuite en RDA, cest la chute du mur de Berlin. Dans la plupart des démocraties populaires, les régimes communistes seffondrent sans violence. Devenus démocratiques, ces pays engagent leur transition vers léconomie de marché.

9 Léchec des réformes et la mort de lURSS : 1991 Echec de la Perestroïka qui cumule les défauts du communisme et du capitalisme (chômage, inflation) Réveil des peuples de lURSS Lexemple de lEurope de lest : Baltes, peuples dAsie centrale revendiquent eux aussi plus dautonomie Fin 1991 (25/12), Gorbatchev démissionne. 13 républiques sur 15 quittent lURSS qui de fait nexiste plus. Boris Eltsine reste président de la Russie. Aout 1991, tentative de putsch des conservateurs qui échoue grâce à la pression de la rue et de Boris Eltsine, président de la Russie depuis janvier ETAPE 3

10

11 B) PHASE 2 : La fin de la confrontation ( ) Etats-Unis URSS Accords de Washington 1987 Accords START 1991 Réduction armements Dialogue renoué La nouvelle détente Afrique du Sud 1990 Afghanistan 1989 Vietnam Nicaragua 1990 Diffusion de la détente Initiative américaine ou soviétique Légende

12 Chapitre 5 : Un nouvel ordre mondial ? (1991 à nos jours) Fin 1991: disparition de lURSS, les Etats-Unis sont la seule superpuissance. Pour certains (Fukuyama) cest la « fin de lhistoire », idée que la démocratie et léconomie de marché vont triompher partout dans le monde. Mais en réalité, on a rapidement un retour des tensions et on voit même la multiplication des conflits, qui prennent de nouvelles formes, et lapparition de nouvelles menaces. Face à ces nouvelles menaces pour la paix dans le monde, de nouveaux acteurs vont alors apparaître sur la scène internationale alors que lONU va connaître un renouveau de son action. Pbk: en quoi peut-on parler dun nouvel ordre mondial à partir de 1991? Qui sont les nouveaux acteurs internationaux? Quelles sont les nouvelles menaces qui pèsent sur la sécurité internationale?

13 LOnu doit devenir larbitre des conflits et le garant du droit international. Les blocages peuvent être levés au conseil de sécurité. I) Les tentatives de mise en place dun nouvel ordre mondial A – La fin des blocages au Conseil de Sécurité

14 Interventions avant 1991 B – Des interventions accrues

15 C – De nouveaux acteurs -ONG -Organisations internationales

16 II) Nouvel ordre mondial ou nouvel ordre américain ? -les EU apparaissent comme les « gendarmes » du monde. Leur puissance militaire et financière leur permet dintervenir partout où leurs intérêts sont en jeu. Les moyens de domination : A/Un budget de la défense en hausse permanente (cf doc. 2 p. 183)

17 LEurope bipolaire: lOTAN face au pacte de Varsovie URSS Pologne Tchécoslovaquie HongrieBulgarie Roumanie ETATS UNIS Albanie RDA Démocraties populaires CEE RFA Espagne et Portugal Benelux Italie France Europe de lOuest OTAN Pacte de Varsovie Royaume-Uni B/ Les Etats-Unis sappuient sur une OTAN élargie

18 -En 1989, les démocraties populaires seffondrent -En 1991, lURSS disparaît. La nouvelle donne géopolitique en Europe : intégration des anciens membres du pacte de Varsovie dans lOTAN et même danciennes républiques soviétiques (pays baltes) ETATS UNIS Russie U.E Royaume -Uni Benelux Allemagne réunifiée Italie Espagne et Portugal Pologne HongrieR. Tchèque + Slovaquie Bulgarie Roumanie OTAN Albanie Ex-Yougoslavie Grèce E x - R é p u b li q u e s Turquie Scandinavie France

19 C/ Une présence militaire mondiale, avec un redéploiement après la guerre froide puis le 11/9 face aux nouvelles menaces

20 D) Une hégémonie contestée (cf cours géo) Difficultés (crise des subprimes, endettement) et résistance économique : UE, Chine, Mercosur Montée de lantiaméricanisme au Moyen-Orient et développement du terrorisme islamiste (Al Qaida). Cf attaques du 11/9 : les Etats-Unis touchés au plein cœur de leur puissance, remise en cause Le monde reste marqué par de multiples périls dont le contrôle échappe partiellement aux E.U., qui voient apparaître de nouveaux adversaires au plan géopolitique mais surtout économique, dans un monde qui devient de plus en plus multipolaire. Leur suprématie reste cependant indéniable. Difficultés en Irak et en Afghanistan. Critiques de lunilatéralisme états-unien (Irak) Affirmation de nouvelles puissances

21 III) Les facteurs du nouveau désordre mondial Depuis 1991, les conflits qui ont éclaté sont des guerres civiles, souvent dues à des revendications identitaires. 75% des victimes de conflits sont des civils (guerres ethniques, attentats,…) A. la résurgence des conflits ethniques La guerre froide achevée, des revendications identitaires se multiplient dans les anciens Etats communistes: chaque peuple, chaque nation aspire à lindépendance. Ces revendications sont alors exploitées par danciens dirigeants communistes. Ainsi, en Yougoslavie réapparaît le problème des nationalités: les républiques de lex-Yougoslavie proclament leur indépendance après la victoire aux élections des opposants aux communistes ( ). La Serbie communiste de Milosevic refuse cette indépendance et déclenche la guerre. Elle tente de créer une grande Serbie, semparant de territoires croates et bosniaques. Pour cela elle pratique la purification ethnique. (déplacement de populations, massacres pour rendre un territoire homogène sur le plan de la langue, de la religion.) Le conflit sachève grâce à la pression de lONU et de lOTAN avec les accords de Dayton en Il reprend en 1999 au Kosovo, attaqué par la Serbie, nécessitant une nouvelle intervention de lOTAN.

22 -Sur fond de pauvreté, les problèmes ethniques en Afrique, nés parfois du tracé des frontières au moment de la décolonisation, provoquent de graves conflits. Ex: en 1994, au Rwanda, lethnie Hutu massacre à un million de Tutsis; depuis 2003 au Darfour (Soudan) saffrontent rebelles et milices pro- gouvernementales qui sen prennent aux civils: morts, 2 millions de déplacés.

23 B. Les risques de prolifération nucléaire : Hausse du nombre de possesseurs de larme nucléaire: Israël, Pakistan, Inde, Corée du Nord, Iran (?).

24 C.la montée de lislamisme radical -Lhyperterrorisme dAl Qaïda : qui prône à la fois un respect strict de la loi religieuse musulmane (néo fondamentalisme) mais qui fixe aussi un objectif politique qui sadresse à lensemble des musulmans : combattre les Etats-Unis et leurs alliés car les occidentaux soutiennent lEtat dIsraël. -les mouvements islamistes qui déstabilisent les Etats musulmans, FIS en Algérie, Hezbollah au Liban, Djihad islamique en Palestine.

25 Lespoir dun nouvel ordre mondial basé sur la coopération et le droit international né dans laprès guerre froide sest rapidement évaporé: le développement de nouveaux conflits, impliquant de plus en plus des acteurs non étatiques, illustre désormais le nouveau désordre mondial qui marque les relations internationales après Ainsi, le monde de laprès guerre-froide est un monde où se multiliplient les menaces (prolifération nucléaire, attentats terroristes, islamisme,…), menaces que ni lONU, ni les Etats- Unis, restés comme le seul supergrand après la guere froide, nont réussi à maîtriser.

26


Télécharger ppt "Chapitre 4 Les relations internationales de 1975 à 1991: retour des tensions et fin de la guerre froide Nouveau contexte des années 1970 : -La crise économique."

Présentations similaires


Annonces Google