La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Biomécanique ostéopathique Philippe GUERIN Ostéopathe D.O.MRO(F) Le sacrum.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Biomécanique ostéopathique Philippe GUERIN Ostéopathe D.O.MRO(F) Le sacrum."— Transcription de la présentation:

1

2 Biomécanique ostéopathique Philippe GUERIN Ostéopathe D.O.MRO(F) Le sacrum

3 Rappels utiles la mise en tension de muscles qui participeront à la formation des axes. Il faut garder en mémoire différents facteurs: forme de coin du sacrum à base supérieure et base antérieure les ligaments postérieurs « suspendent » le sacrum par leur direction (haut vers bas et dehors vers dedans) lanatomie implique la physiologie (rail creux- plein, surfaces en L, capsule et ligaments) le ligament axile tendu dune surface à lautre

4 Sacrum. Haut Dehors Lombaires Iliaque Coccyx

5 Sacrum. Haut Dehors Lombaires Iliaque Coccyx

6 Articulation Sacro-Iliaque ouverte Sacrum Iliaque

7 Axe Laxe de mobilité du sacrum en flexion- extension est un axe horizontal, dans un plan frontal, passant par les deux surfaces articulaires et en particulier au niveau de S2 et grâce à la tension des deux ligaments axiles. Cet axe est nommé : Axe Transverse Moyen ou A.T.M.

8 Articulation Sacro-iliaque Haut Avant Haut Avant

9 Mise en garde Toute la difficulté est : dapprécier la direction des petits et grands bras qui vont guider le mouvement de ne pas assimiler la mobilité ostéopathique crânio- sacrée avec la mobilité mécanique décrite dans la physiologie articulaire (anatomie générale), la nutation représente un cas particulier de cette dernière de bien comprendre que les axes ne sont pas fixes de figurer tous les mouvements dans les trois dimensions

10 Point important Dans la flexion-extension, il faut considérer la mobilité du sacrum en deux parties : la base au dessus de laxe lapex en dessous de laxe.

11 Extension Extension (mécanique articulaire) La base du sacrum va se déplacer vers larrière et lapex vers lavant. Mais : LA BASE EST GUIDEE PAR LE COURT BRAS ET LAPEX PAR LE LONG BRAS. Donc, le court bras amène la base vers le haut et le long bras amène lapex vers le haut.

12 Extension Extension (suite) Donc lors de lextension : LA BASE VA EN HAUT ET EN ARRIERE. LAPEX VA EN HAUT ET EN AVANT. DONC, ROTATION VERS LARRIERE MAIS MONTEE ENTRE LES ILIAQUES. (Ce mouvement correspond en partie à la contre-nutation)

13 Extension Sacrée Extension Sacrée (mécanique articulaire)

14 Ligaments Ligaments (extension sacrée, mécanique articulaire) Les grands ligaments sacro-sciatiques freinent la montée du sacrum ( direction verticale ). Les ligaments axiles se tendent et senroulent. Les ligaments ilio-lombaires se tendent par écartement des crêtes iliaques.

15 Conséquences Conséquences (extension sacrée, mécanique articulaire) En conséquence : - les iliaques vont souvrir en arrière - mise en tension des ligaments ilio- lombaires - les iliaques vont se « resserrer » en avant.

16 Flexion ( Flexion (mécanique articulaire) La base du sacrum va se déplacer vers lavant et lapex vers larrière. Mais : LA BASE EST GUIDEE PAR LE COURT BRAS ET LAPEX PAR LE LONG BRAS. Donc, le petit bras amène également la base vers le bas et le grand bras amène l apex vers le bas.

17 Flexion Flexion (suite) Donc en flexion du sacrum : La base va en bas et en avant Lapex va en bas et en arrière Donc rotation vers lavant, mais aussi descente entre les iliaques. (Ce mouvement correspond en partie à la nutation)

18 Flexion Sacrée Flexion Sacrée (mécanique articulaire)

19 Ligaments Ligaments (flexion sacrée mécanique articulaire) Les ligaments sacro-iliaques postérieurs se tendent et freinent le sacrum (haut en bas et dehors en dedans) Les ligaments sacro-iliaques antérieurs freinent la rotation antérieure (antéro-postérieurs) Les petits ligaments sacro-sciatiques freinent la postériorisation de lapex (antéro-postérieur de lapex à lépine sciatique) Les ligaments axiles se tendent et senroulent sur eux-mêmes

20 Conséquences Conséquences (Extension sacrée, mécanique articulaire) En conséquence : - les iliaques se « resserrent » en arrière - les ligaments ilio-lombaires se détendent - la symphyse pubienne a tendance à sécarter en avant

21 Constatation De nombreux ligaments freinent la flexion, ce qui sexplique par lutilisation plus fréquente du sacrum surtout lors de la flexion du rachis ajoutée à linfluence de la pesanteur.

22 La torsion La torsion (Les axes) Une torsion sorganise autour dun axe oblique. Il se définit par : - sa direction oblique : de lextrémité supérieure dun petit bras à lextrémité inférieure du grand bras opposé. - sa direction antéro-postérieure : la pointe du petit bras est antérieure par rapport au grand bras. - son origine supérieure : il se nomme comme lextrémité supérieure

23 Axe Axe (définition) Donc par exemple : Un axe oblique gauche est dirigé : De gauche à droite De haut en bas D avant en arrière

24 Mouvement du sacrum Mouvement du sacrum (torsion) Pour se faire il faut créer deux points fixes servant daxe : pincement de lextrémité inférieure dun grand bras et de lextrémité supérieure du court bras opposé. Autour de cet axe, le sacrum peut se mobiliser entre les iliaques, donc, dans notre exemple (axe gauche) : lhémibase sacrée gauche et lA.I.L. droit sont restreints car servant daxe, lhémibase droite et lA.I.L..gauche sont libres.

25 Mouvements Mouvements (suite) Lhémibase droite et lA.I.L. gauche sont guidés par la direction des bras de lauricule. Ils peuvent donc aller librement vers lavant et vers larrière. Le mouvement réalisé sur cet axe oblique gauche sappelle torsion sacrée

26 Les torsions /G Si la base droite se déplace vers lavant sur le petit bras droit, la face antérieure du sacrum regarde à gauche. Le sacrum regarde à gauche sur axe oblique gauche : Cest la torsion gauche / gauche. Si la base droite se déplace vers larrière sur le petit bras droit, la face antérieure du sacrum regarde à droite. Le sacrum regarde à droite sur axe oblique gauche: Cest la torsion droite / gauche.

27 La torsion Gauche/Gauche Laxe va être réalisé par: - la contraction du pyramidal droit (lors de lappui au sol, pied droit par exemple) : pincement inférieur droit - la contraction du carré des lombes gauche (lors du pas oscillant) qui soulève liliaque : pincement supérieur gauche. La base droite, guidée par le petit bras droit, va en bas, en avant et en dehors. LA.I.L. gauche, guidée par le grand bras gauche, va : en bas, en arrière et en dehors.

28 Conséquences Conséquences (torsion G/G) Donc au total, dans une torsion G/G : - le sacrum sincline à droite - le sacrum fait une rotation gauche. Donc, la colonne lombaire sadapte et fait : une inclinaison latérale gauche (ou side gauche) une rotation droite 1 ère loi de FRYETTE : NSRd

29 NS GRD L5 ERSd Torsion G/G

30 Ligaments Ligaments (torsion G/G) Les ligaments sacro-iliaques postérieurs droits (faisceaux supérieur et moyen) freinent labaissement de la base droite. Les ligaments sacro-iliaques antérieurs gauches freinent labaissement de lA.I.L. gauche. Le P.L.S.S. gauche freine le recul de lA.I.L. gauche.

31 La torsion Droite / Gauche La base droite du sacrum, guidée par le petit bras droit va : en haut, en arrière et en dedans LA.I.L. gauche guidée par le long bras gauche va : en haut, en avant et en dedans.

32 Conséquences Conséquences (torsion D/G) Au total, dans une torsion D/G : - le sacrum sincline à gauche - le sacrum fait une rotation droite. Ladaptation lombaire donne : une inclinaison latérale droite (ou side droit) une rotation gauche 1 ère loi de FRYETTE : NSRg

33 Torsion D/G NSdRg L5 FRSg

34 Ligaments Ligaments (torsion D/G) Le grand ligament sacro-sciatique gauche se tend pour limiter lascension de lA.I.L.


Télécharger ppt "Biomécanique ostéopathique Philippe GUERIN Ostéopathe D.O.MRO(F) Le sacrum."

Présentations similaires


Annonces Google