La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Prévention des conduites addictives: portrait d’une dynamique de formation 20 mars 2008- C. Nache et P. Victor CRES et IUFM de Haute Normandie 2 ème.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Prévention des conduites addictives: portrait d’une dynamique de formation 20 mars 2008- C. Nache et P. Victor CRES et IUFM de Haute Normandie 2 ème."— Transcription de la présentation:

1 1 Prévention des conduites addictives: portrait d’une dynamique de formation 20 mars C. Nache et P. Victor CRES et IUFM de Haute Normandie 2 ème Colloque National des Formateurs IUFM en Education à la Santé

2 2 La mise en œuvre de l’ES et de la PCA dans les formations, un nouveau contexte • Des enjeux majeurs de santé publique (loi de santé publique 2004, plan gouvernemental… ), • Un cadre institutionnel (BOEN 1998, 1999, 2001, 2002, ) précisant le rôle de l’école en matière de santé, • Une diversification des approches (programmes officiels, thèmes de convergence, socle commun de connaissances et de compétences 2006, …), • Le rôle central de la formation des acteurs: enseignants, CPE, personnels et cadres de l’éducation nationale (cahier des charges de formation des maîtres 2007). • Un nouveau contexte • Des principes actés… • Cahier des charges MILDT/DESCO • Les acteurs et leurs logiques • Partenariat et consensus • A la recherche d’un 2nd consensus •Le projet de formation • Exemples de méthodologies • Conclusion

3 3 • Principes de la formation professionnelle des maîtres : … « une formation ouverte sur l’environnement économique et sur la société… » (§2.3): « …coopérer avec les parents et découvrir les partenaires de l’école pour travailler ensemble (services sociaux, médicaux….) » • Compétences professionnelles des maîtres… • Compétence 1 : Agir de façon éthique et responsable • Compétence 6 : Prendre en compte la diversité des élèves • Compétence 9 : Travailler en équipe et coopérer avec les parents et les partenaires de l’école Des principes actés… • Un nouveau contexte • Des principes actés… • Cahier des charges MILDT/DESCO • Les acteurs et leurs logiques • Partenariat et consensus • A la recherche d’un 2nd consensus • Le projet de formation • Exemples de méthodologies • Conclusion

4 4  Contexte : Expérimentation MILDT/DESCO - guide d ’intervention  Objectif : Former sur 4 ans des intervenants pour le milieu scolaire  Public cible : Équipes éducatives (au sens large)  Pilotage : Multi-partenarial Cahier des charges national pour la formation d ’intervenants en milieu scolaire • Contenus : (module de 6h évolutif) – informations validées sur santé, prévention, loi ; – données chiffrées (nationales, locales) ; – liens avec les programmes scolaires, l’ES en milieu scolaire… ; – charte d ’intervention en milieu scolaire ; – étude de la démarche proposée par le guide d’intervention ; – techniques d ’animation. • Un nouveau contexte • Des principes actés… • Cahier des charges MILDT/DESCO • Les acteurs et leurs logiques • Partenariat et consensus • A la recherche d’un 2nd consensus • Le projet de formation • Exemples de méthodologies • Conclusion

5 5 Les acteurs et leurs logiques Les partenaires extérieurs • possèdent une expertise en matière d’ingiénerie de formation en PS ; • accordent une attention particulière aux partenaires institutionels... ; • fonctionnent aussi à partir de financements extérieurs ; • cherchent à valoriser leur savoir faire en PS auprès des établissements scolaires ; • possèdent une expertise sur des priorités régionales de santé; • portent des valeurs en rapport avec la pédagogie d’intervention en éducation pour la santé. • Un nouveau contexte • Des principes actés… • Cahier des charges MILDT/DESCO • Les acteurs et leurs logiques • Partenariat et consensus • A la recherche d’un 2nd consensus • Le projet de formation • Exemples de méthodologies • Conclusion L’Inspection Académique 76 • répond aux directives nationales et régionales ; • améliore le fonctionnement et la dynamique de projet des CESC en lien avec la santé ; • positionne les infirmières en tant que personnes ressource ; • souhaite disposer à terme d’un “quota” d’intervenants en interne; • s’assure que l’offre de formation répond à la démarche globale et pédagogique de l’EN ; • est attentive à la représentativité des différents partenaires extérieurs.

6 6 • Créer un lien de confiance et faire preuve d’ouverture ; • Travailler en équipe, en concertation et en consultation ; • Respecter la mission organisationnelle de chaque partie ; • Respecter les attentes et les limites de chacun ; • Partager les pouvoirs, les risques et les responsabilités ; • Investir conjointement les ressources ; • Favoriser l’engagement et la permanence des intervenants. • Cahier des charges MILDT • Logique Education Nationale • Logique Partenaires extérieurs • Un nouveau contexte • Des principes actés… • Cahier des charges MILDT/DESCO • Les acteurs et leurs logiques • Partenariat et consensus • A la recherche d’un 2nd consensus • Le projet de formation • Exemples de méthodologies • Conclusion PARTENARIAT ET CONSENSUS…

7 7 Figure 1 : Nombre de mots associés librement au mot santé en fonction de chaque population et par type de représentation T VP SP M PLC2 SVT PE2 AIS CONCEPTION MENTALE EQUILIBRE - BIEN-ETRE - FORME BONNE SANTE - MAUVAISE SANTE VITALITE – VIEILLESSE – GUERIR VIE – MORT - RESPECT DE SOI RESPECT DES AUTRES - PLAISIR VIGUEUR - EPANOUISSEMENT CONCEPTION TECHNICIENNE MALADIE - MEDECINE SOINS – MEDECIN- EPIDEMIE MEDICAMENTS - HOPITAL VACCINATION - RECHERCHE INFIRMIERE – SIDA - CANCER PHARMACIE - MILIEU MEDICAL CONCEPTION VIE PRATIQUE HYGIENE - ALIMENTATION ACTIVITE SPORTIVE - SOMMEIL HYGIENE DE VIE - CORPS RYTHMES BIOLOGIQUES DEVELOPPEMENT-CROISSANCE REPOS - ENTRETIEN PHYSIQUE ENVIRONNEMENT - TRAVAIL GRAND AIR - EAU CONCEPTION SOCIO-POLITIQUE PREVENTION - EDUCATION SECURITE SOCIALE - SOCIETE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION INFORMATION - PROFESSIONS CARNET DE SANTE PHENOMENES MAJEURS DE SOCIETE CONDITIONS DE TRAVAIL, DE LOGEMENT, DE VIE NIVEAU DE RESSOURCES ACCES AUX SOINS A la recherche d’un 2 nd consensus…

8 8 Durée : 2 jours (1 J. départ. et 1 J. locale, par R.U.E) La journée départementale : Apports théoriques et scientifiques la matinée : • Historique et contexte de la formation • l’ES en milieu scolaire (l’enseignement et la recherche) • L’importance des ressources personnelles dans la prévention des addictions • Apports sur les conduites addictives l’après-midi : • Concepts de base en santé et éthique de l ’intervention • Prévention et promotion de la santé en région (ressources dispo.) • Échanges avec des partenaires locaux (institutionnels et associatifs) • Un nouveau contexte • Des principes actés… • Cahier des charges MILDT/DESCO • Les acteurs et leurs logiques • Partenariat et consensus • A la recherche d’un 2nd consensus • Le projet de formation • Exemples de méthodologies •Conclusion PROJET DE FORMATION (organisée par l’IA 76)

9 9 Le projet de formation (suite) 2nde journée (locale - petit groupe - avec le guide impérativement!) la matinée : • L’ES dans les programmes scolaires et les chartes • Situation d’apprentissage – construire une culture commune • Les représentations relatives aux addictions • Expérimentation d’un outil de projet • La question du financement des projets en milieu scolaire l’après-midi : • Méthodologie « causale »/Méthodologie « thématique » • Diagnostic préalable à l’action • L’évaluation des actions • L’inscription du projet dans le CESC • Bilan de la formation • Un nouveau contexte • Des principes actés… • Cahier des charges MILDT/DESCO • Les acteurs et leurs logiques • Partenariat et consensus • A la recherche d’un 2nd consensus • Le projet de formation • Exemples de méthodologies •Conclusion

10 • Un nouveau contexte • Des principes actés… • Cahier des charges MILDT/DESCO • Les acteurs et leurs logiques • Partenariat et consensus • A la recherche d’un 2nd consensus • Le projet de formation • Exemples de méthodologies •Conclusion

11 11 FINALITE : Accompagner les élèves dans leur réflexion par rapport à la consommation d’alcool OBJECTIFS GENERAUX OBJECTIFS OPERATIONNELS ACTIONS Permettre aux élèves de parler des transformations de leur corps et les changements de comportements Permettre aux élèves de s’approprier les données liées à l’alcool Développer les compétences leur permettant de demander de l’aide Evoquer les notions d’évolution physique et psychique de l’adolescence Evoquer avec les élèves les facettes du processus d’émancipation Apporter des informations sur les effets de l’alcool et les conséq. sur la vie perso. et sociale Apporter des informations sur les textes réglementant l’alcool Aider l’élève à repérer dans son entourage les adultes susceptibles de l’écouter Liste d’ affirmations Test : où il y en a le plus Recherche documentaire au CDI Remue méningesBlason Test d’auto évaluation de consommation (infirmerie) Campagnes de prévention avec témoignages de jeunes Questionnaire de connaissances Groupe de discussion autour des personnes ressources Projet 5-4ème Slogans de préventionPréparation à l’attestation scolaire de sécurité routière Permettre à l’élève d’évaluer sa « relation » à l’alcool

12 Visée éducative : Se construire une opinion raisonnée relative « aux conduites addictives » Dimensions scientifique et technologique - Connaissances sur le corps comme unité de fonctionnement en l’associant à son activité et sur les règles d’hygiène de vie (idée de besoins) - Connaissances relatives aux substances psychoactives (produits et types de consommation) et à leurs effets sur l’organisme et le cerveau en particulier (circuit de la récompense) - Données épidémiologiques sur les consommations des jeunes Dimensions culturelle et symbolique - Religion - Différentes pratiques culturelles de consommation (historique, famille, alcool en France…) - Techniques de séduction du consommateur (publicité, création de produits dérivés…) Dimension sanitaire (risque, prévention, précaution) - la justification des comportements souhaitables en matière de santé, - les risques liés aux conduites addictives, à court terme sur l’intégrité physique, à moyen et à long terme sur la santé et la vie sociale. - les facteurs de risque, distinction entre usages, usages nocifs ou abusifs et dépendances - les concepts de promotion de la santé, les démarches de prévention adaptées au milieu scolaire et les ressources ou points d’appui Dimensions sociale,économique et politique - Politique des établissements scolaires (orga. du cadre de vie et des activités éducatives, implication des personnels, CESC…) - Données géopolitiques (production et distribution des substances psychoactives…) - Lois et règlements (loi Evin, lutte contre les stupéfiants…) - Campagnes de prévention, coûts - Lieux d’accueil… Exemple d’organigramme concernant “ les conduites addictives ” Dimensions éthique et psychologique - Importance des CPS (ressources de chacun, mise à distance critique, capacité à demander de l’aide…) - Ethique des activités scolaires (respect des habitudes culturelles, respect des consciences, absence de conditionnement…) - Techniques de gestion du stress - Rapport à la loi et à la règle…

13 13 Conclusion  Évolution de l’approche partenariale vis-à-vis des projets en PS ;  Nécessité de relativiser la portée des formations et envisager un accompagnement des besoins spécifiques sur site ;  Au moins 2 modalités d’évaluation: « immédiate » (degré de satisfaction) + « à distance » (comparatif t1-t0, demandes de financements avant 2005 avec celles de la période ) ;  Un mode opératoire complexe mais garant d’une pérennisation et d’une mise en route plus rapide sur les prochains projets… • Un nouveau contexte • Des principes actés… • Cahier des charges MILDT/DESCO • Les acteurs et leurs logiques • Partenariat et consensus • A la recherche d’un 2nd consensus • Le projet de formation • Exemples de méthodologies • Conclusion

14 14 Prévention des conduites addictives: portrait d’une dynamique de formation 20 mars C. Nache et P. Victor CRES et IUFM de Haute Normandie 2 ème Colloque National des Formateurs IUFM en Education à la Santé


Télécharger ppt "1 Prévention des conduites addictives: portrait d’une dynamique de formation 20 mars 2008- C. Nache et P. Victor CRES et IUFM de Haute Normandie 2 ème."

Présentations similaires


Annonces Google