La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La filière française. France : Production et consommation de porc en milliers de tonnes éq. carc.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La filière française. France : Production et consommation de porc en milliers de tonnes éq. carc."— Transcription de la présentation:

1 La filière française

2 France : Production et consommation de porc en milliers de tonnes éq. carc

3 France : Echanges de porc en milliers de tonnes éq. carc

4 France : Consommation de viande par habitant (kg/an)

5 Répartition du cheptel porcin français en 2000 (RGA 2000)

6 Nombre et taille moyenne des élevages de porcs Ensemble des détenteurs Les principaux élevages * * Plus grands élevages totalisant 80% des effectifs (plus de 10 porcs en 1986, plus de 300 en 1988, et plus de 500 en 1995, 1997 et 2000) Source ITP d'après SCEES

7 Nombre et taille moyenne des élevages de porcs Répartition des porcs selon la spécialisation des élevages (%) Taille des exploitations et des élevages Source ITP/SCEES - d'après Agreste, Enquête porcine 1986 et 1998

8 Répartition des truies (%) et nombre d'élevages

9 Un modèle français de production porcine Des élevages familiaux dans des exploitations agricoles Dimension et main d'œuvre familiales : * 67% des truies dans élevages de 50 à 300 * 15% dans élevages de + de 500 truies * 2 pers. en moyenne, travail familial à 70% Élevages dans des exploitations agricoles : * 2/3 des porcs des exploit. 30 à 100 ha de SAU * Exploitations spécialisées/non : 50%/50% porcs Performances techniques : parmi les meilleures Une forte organisation collective : * 90% de la production en groupements * Nombreux outils industriels et services coopératifs

10 Le porc dans des exploitations agricoles Les 4 grands types d'exploitations identifiés par lITP dans l'ensemble français

11 Une organisation basée sur 25 années dexpérience Les groupements de producteurs commercialisent 90% de la production Groupements de Producteurs -/- de producteurs, + spécialisés Importante implication dans la filière 15 années de compétitivité en alimentation ind. Génétique Abattage et transformation

12 Concentration des groupements de producteurs

13 La formation du prix en France Le Cadran au « Marché du Porc Breton » UNIPORC Instruments contrôlés par les producteurs

14 Les abattoirs de plus de porcs et répartition régionale ( en 2000)

15 Structure des abattoirs en France Activité et nombre d'abattoirs, selon abattages annuels

16 France : Nombre d'abattoirs selon les groupes Entreprises/groupes de plus de porcs/an, année 2003 Sources : Uniporc, Inpaq, Unions régionales

17 Commerce extérieur La France au cœur de lUE

18 Le marché du porc : Pays-Bas

19 Pays-Bas : Caractéristiques générales Petit Pays km² 16 millions d'habitants productions animales Tradition marchande libéralisme accès au marché international spécialisation

20 Pays-Bas : évolution du cheptel En milliers de têtes

21 La situation néerlandaise avant la peste Conséquences de mesures de protection de l'environnement Arrêt de la croissance de la production Changements des structures excédent de porcelets, puis multi-site Surcapacité : abattage, aliment de bétail restructuration du secteur de l'abattage

22 Pays-Bas Circuits de commercialisation des porcs charcutiers

23 La formation du prix NON – transparence Bourse de Montfoort Abattoirs Marché à terme

24 Pays-Bas Une filière en difficulté … Loi sur la restructuration * - 20% du cheptel Loi sur la reconstruction * Améliorer le bien-être * Réduire le risque sanitaire * Adaptations des capacités … avec des faibles perspectives

25 Travail à mi-temps

26 Le marché du porc : Danemark

27 Danemark : Caractéristiques générales Petit Pays * km², morcelé, presqu'île * 5 millions d'habitants * productions bovine, porcine Très organisé Production porcine liée au sol * Assez bonne répartition * Utilisation des céréales par les porcs Orientation à l'export < 400 4–500 5–600 > 600 Densité 2001 porcs/km²

28 Danemark S ecteur dabattage et commercialisation Une gestion des marchés Bureaux à l'étranger - réseau mondial (Danish Crown, Ess Food) Connaissance des marchés par lanalyse et les moyens appropriés

29 Danemark : Exportation Evolution des produits en % du total exporté

30 Danemark : Exportation Evolution des destinations en milliers de tonnes

31 Danemark : Exportation UE Evolution des destinations en milliers de tonnes

32

33 Danemark Respect de la réglementation Loi sur l'Agriculture - organisation des exploitations - taille des élevages Loi Harmonie - liaison effectifs / surfaces agricoles - 1,7 porc par ha, 1,4 en stockage lisier 6-9 mois - utilisation d'azote par la prod. végétale

34 Danemark Contraintes de surface pour l'élevage porcin Besoin de surface d'épandage * (1) 1,4 UA/ha depuis le 01/08/02 * (2) 1,7 avant Taux de propriété (3) * 25% de 0 à 120 UA * 60% de 120 à 250 * 100% au delà de 250 UA Autorisation au delà de 250 UA (230 truies NE). Éventuellement en dessous.

35 Danemark Perspectives Développement des fermes < 250 UA Reconversion : lait vers porc Céréaliers : besoin revenu supplémentaire Traitement du lisier : inutile

36 Le marché du porc : Espagne

37 Production porcine en Espagne 38 millions de porcs produits en millions animaux présents élevages 350 porcs/élevage Bilan excédentaire depuis 1993 Principale production animale dans une agriculture diversifiée "Culture" de l'intégration : 75% à 85% des porcs Filière créatrice d'emplois

38 Espagne : Commerce Extérieur En milliers de tonnes éq. carcasse

39 Espagne : les États-Unis au sud de l'Europe Grandes entreprises de la filière, et intégration Grande dimension des firmes et des unités de production * Entreprises privées, coopératives, autres intégrateurs : 80 % * Économies d'échelle * Mobilité géographique * Des filières de l'aliment aux produits élaborés Coût de production inférieur * Coûts : aliment, travail, investissement * Performances techniques : marge de progrès Valorisation du produit, Croissance rapide, si profit Dans la production, mais AUSSI dans la filière

40 Évolutions Production porcine en Espagne Part 2002 des régions > 10% 5 à 10% < 5% % du national % 02/96Cheptel tous porcs base 100 = 1987

41 Le marché du porc : NEM

42 2004 : Lélargissement à lEst Évolution du cheptel Source : ITP d'après FAO, USDA, ZMP et données nationales en milliers de têtes

43 Pologne : structures agricoles

44 Europe centrale Modes de propriété de la production porcine (2) Répartition des cheptels porcins selon les secteurs après les changements politiques : fin années 90 début 2000 (1) Entreprises privatisées ou de statut privé détenues par l'État Estimations ITP d'après sources nationales IndividuelsCoopérativesEntreprisesEtat République Tchèque21%26%47%6% Hongrie50%20% Pologne85%< 2 % 30% (1) 13%

45 Pologne Conclusion et perspectives Une certaine habitude de marché Bonne rentabilité à l'intérieur… mais existence d'un cycle Structure morcelée Souplesse, Performances limitées Produit peu adapté Abattoirs anciens et peu compétitifs Souci politique, peu de moyens


Télécharger ppt "La filière française. France : Production et consommation de porc en milliers de tonnes éq. carc."

Présentations similaires


Annonces Google