La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

13/05/2005Emmanuelle Bermès1 Les métadonnées à la Bibliothèque nationale de France Une vue d’ensemble Emmanuelle Bermès - Bibliothèque.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "13/05/2005Emmanuelle Bermès1 Les métadonnées à la Bibliothèque nationale de France Une vue d’ensemble Emmanuelle Bermès - Bibliothèque."— Transcription de la présentation:

1 13/05/2005Emmanuelle Bermès1 Les métadonnées à la Bibliothèque nationale de France Une vue d’ensemble Emmanuelle Bermès - Bibliothèque nationale de France Département de la bibliothèque numérique

2 13/05/2005Emmanuelle Bermès2 n Introduction  Métadonnées : essai de définition n Décrire, représenter  Rôle des métadonnées descriptives  L’identification  Rôle des métadonnées de structure n Préserver, administrer  Différents types de métadonnées de préservation  Lumière sur la gestion des droits  METS : un format global n Partager, diffuser  Les métadonnées transformées : les interfaces, l’indexation  Un protocole d’échange : l’OAI n Conclusion PLAN

3 13/05/2005Emmanuelle Bermès3 Métadonnées : essai de définition (1) Des données sur les données...  qui servent à organiser la connaissance et à utiliser et exploiter le document  internes ou externes  descriptives, contextuelles et structurelles  initiales et ajoutées tout au long du cycle de vie  qui servent à le maintenir accessible dans le temps et à garantir et contrôler cet accès  administratives et techniques  initiales et ajoutées tout au long du cycle de vie NB : certaines métadonnées sont communes aux deux types.

4 13/05/2005Emmanuelle Bermès4 Métadonnées : essai de définition (2) n les métadonnées ne s’appliquent pas à une donnée mais à un ensemble de données signifiant n les métadonnées sont parfois comprises parmi les données de l’ensemble de données signifiant, parfois extérieures à lui n les métadonnées sont des données, soumises aux même défis de production, gestion, conservation que les données elles-mêmes...

5 13/05/2005Emmanuelle Bermès5 Métadonnées : essai de définition (3) n La gestion d’un objet numérique complexe implique :  une gestion complexe du descriptif (une ou plusieurs notices, descriptions à niveaux)  une gestion complexe des aspects techniques (s’il y a différents formats de fichier par ex.)  une gestion complexe des aspects administratifs (droits, suivi des évolutions du document, suivi des évolutions des métadonnées)  une gestion complexe de sa structure physique (organisation des fichiers entre eux)  une gestion complexe de sa structure logique (organisation des parties du contenu entre elles) n C’est le rôle des métadonnées.

6 13/05/2005Emmanuelle Bermès6 Métadonnées : essai de définition (4) ? Un document numérique / électronique, c’est une suite de fichiers sans lien entre eux Métadonnées descriptives •rattacher le document à l’original / différentes versions d’un document •donner accès à la copie numérique / électronique Métadonnées administratives •gérer la collection, c’est-à-dire •gérer les droits d’accès •préserver les informations techniques nécessaires à la lecture des fichiers •garantir l ’intégrité des fichiers et le suivi de leurs éventuelles modifications identifiant unique (localisation / identification) Métadonnées de structure •rattacher les fichiers entre eux •reconstituer la structure du document

7 13/05/2005Emmanuelle Bermès7 n Introduction  Métadonnées : essai de définition n Décrire, représenter  Rôle des métadonnées descriptives  L’identification  Rôle des métadonnées de structure n Préserver, administrer  Différents types de métadonnées de préservation  Lumière sur la gestion des droits  METS : un format global n Partager, diffuser  Les métadonnées transformées : les interfaces, l’indexation  Un protocole d’échange : l’OAI n Conclusion PLAN

8 13/05/2005Emmanuelle Bermès8 Décrire, représenter n Les métadonnées descriptives :  appréhender le contenu d’un objet  description bibliographique approfondie et détaillée  identifier un objet ou un groupe d’objets  description bibliographique minimale  identifiant pérenne  identifier les parties qui composent un objet  information de structure  échanger des objets ou des descriptions d’objets  description bibliographique dans un format normalisé

9 13/05/2005Emmanuelle Bermès9 Le rôle des métadonnées descriptives (1) Dans le modèle OAIS : Information d’identification Identification interne Identification Globale description de la ressource Donne le moyen d’identifier le document URL ISBN Cote d'origine ID du fichier Auteur Titre

10 13/05/2005Emmanuelle Bermès10 Le rôle des métadonnées descriptives (2) n Une tradition dans les bibliothèques  Le catalogage : création d’information descriptive secondaire (notice) qui caractérise une information primaire (document)  Les métadonnées : des données (secondaires) sur les données (primaires) n Caractéristiques du catalogage :  un contenu normalisé : ISBD, AACR...  Un format pour le traitement informatique : MARC (Machine readable cataloguing)  une notice bibliographique c’est…  une description d’un objet matériel  des « points d’accès » pour retrouver le document  une localisation pour se le procurer

11 13/05/2005Emmanuelle Bermès11 Le rôle des métadonnées descriptives (3) n Du catalogage aux métadonnées  les métadonnées  une description d’un objet matériel ou non, les métadonnées peuvent être dans le document lui-même  multiplication des « points d’accès », information structurée  une localisation : URL / URN / URI n De nouveaux formats  pour les notices : Dublin Core, EAD + formats dérivés de MARC en XML (MarcXML, MODS, BiblioML)  nouveau : pour le contenu des documents eux-mêmes  autrefois on n’entrait pas « dans » le document  nouveaux besoins : OCR, tables des matières en saisie…  nouveau formats : TEI

12 13/05/2005Emmanuelle Bermès12 L’identification (1) n Problématique :  passer d’un nom de fichier à une URI  objectifs  de citabilité (pour les utilisateurs d ’une ressource)  d’identification (pour les machines chargées de localiser une ressource sur un réseau) n fonctionnalités des identifiants (URN) :  unicité - pérennité - granularité - adaptabilité - extensibilité - indépendance - résolution

13 13/05/2005Emmanuelle Bermès13 L’identification (2) n Les systèmes d’identification existants et normalisés sur le plan international :  systèmes non spécifiques au Web : ISBN...  spécifications du W3C : URI, URN, URL  systèmes de nommage du monde de l’édition électronique : Handle, DOI  systèmes de redirection : PURL, POI  systèmes indépendants : ARK  les propriétés de ARK  spécificité : le « qualifier »

14 13/05/2005Emmanuelle Bermès14 Le rôle des métadonnées de structure (1) n Les métadonnées de structure :  connaître tous les fichiers qui composent un document  y compris les fichiers de différents formats (texte / image)  y compris les fichiers de différentes natures (versions)  connaître la relation physique entre ces fichiers  ordre d’affichage  fichier cible qui donne accès à l’ensemble ...  connaître la relation logique entre ces fichiers  délimitation de chapitres, de séries  détail du contenu d’un fichier ...

15 13/05/2005Emmanuelle Bermès15 Le rôle des métadonnées de structure (2) Collection Document (notice bibliographique) Volume, tome, fascicule... Page n Un document complexe peut avoir plusieurs niveaux d’accès ou niveaux de granularité n Document simple : pas de problème de structure en soi, mais peut tout de même avoir plusieurs niveaux d’accès Vue de détail ( article ) Vue de détail Image (légende) Lot (notice bibliographique ) Collection

16 13/05/2005Emmanuelle Bermès16 Le rôle des métadonnées de structure (4) Groupe d'Objets Objet Fichier Périodique Série Monogr. à Plusieurs Vol. (MPV) Document Multimédia multi-support (MMS) Vue de détail (fichier image) Fichier texte Fichier vidéo Fichier audio Image (d'une planche de diapo, d'un fichier html) Page Fichier html Face d'un disque Volume Fascicule Cassette, disque, disque vinyle, planche de diapos, disquette, Ensemble Arborescence à gérer :

17 13/05/2005Emmanuelle Bermès17 n Introduction  Métadonnées : essai de définition n Décrire, représenter  Rôle des métadonnées descriptives  L’identification  Rôle des métadonnées de structure n Préserver, administrer  Différents types de métadonnées de préservation  Lumière sur la gestion des droits  METS : un format global n Partager, diffuser  Les métadonnées transformées : les interfaces, l’indexation  Un protocole d’échange : l’OAI n Conclusion PLAN

18 13/05/2005Emmanuelle Bermès18 Préserver, administrer n Les métadonnées administratives :  métadonnées techniques  pour la conservation (migration, émulation)  pour la restitution (pour savoir comment visualiser ce qu’on a conservé)  métadonnées de gestion des droits  pour contrôler l’accès (droits d’auteur, confidentialité)  pour contrôler l’usage (un fois qu’on a accédé au document, droit de l’imprimer, le copier, le modifier…)  métadonnées de source et de provenance  pour faire le lien avec un document source / original, analogique ou non  pour conserver l’historique des modifications subies par l’objet numérique

19 13/05/2005Emmanuelle Bermès19 Métadonnées de préservation (1) Matériel Système d'exploitation Compilateur Interpréteur FormatApplication Microprocesseur Multimedia Périphérique Nom Version Nom Version Instruction Nom Version Nom Version Dans le modèle OAIS : Information de Représentation

20 13/05/2005Emmanuelle Bermès20 Métadonnées de préservation (2)  Exemples de métadonnées techniques extraites automatiquement au niveau du fichier n caractéristiques techniques communes :  File path  File name and extension  Former file name  File size  File date and time  MIME type  File format  File format version  Target indicator n caractéristiques techniques particulières :  Image (récupérées à partir des en-têtes TIFF)  Audio  Video  Texte  Base de données  Fichiers systèmes (exécutables)

21 13/05/2005Emmanuelle Bermès21 Gestion des droits (1) n Les droits de propriété intellectuelle  le droit moral  le droit patrimonial  droit de reproduction  droit de représentation  autres : droits voisins, propriété industrielle n Conséquences pour le document numérique / électronique  sur la diffusion au public  sur la reproduction à des fins de conservation

22 13/05/2005Emmanuelle Bermès22 Gestion des droits (2) n Droits d’usage et droit d’accès  un contexte d’utilisation  quel type d’utilisateur ?  quelle application ?  des permissions : trouver, voir, imprimer, copier, modifier, détruire  des contraintes : qualité, quantité, prix...

23 13/05/2005Emmanuelle Bermès23 Gestion des droits (3)  Gestion des droits • Rights Declaration – Rights category – Other category type – Rights beginning date – Application duration – Rights end date – Rights contractref – Contract Type – Origin • Users Rights - Context (Utilisateurs concernés par la déclaration des droits) – User type • Rights Holder – RightsHolder Name – RightsHolder Dates – RightsHolder Responsibility – Authority Record Reference – RightsHolder Comments – RightsHolder Contact – Permissions – Constraints

24 13/05/2005Emmanuelle Bermès24 METS : un format global (1) n Metadata Encoding and Transmission Standard (METS) n implémentation du modèle de référence OAIS (Open Archival Information System) n schéma XML défini pour permettre la création d’un fichier de métadonnées  contenant la description de la structure hiérarchique d’objets numériques constituant une ressource numérique  répertoriant les noms et la localisation des fichiers correspondant à ces objets  contenant toutes les métadonnées associées  descriptives  administratives (technique - source - droits - provenance)

25 13/05/2005Emmanuelle Bermès25 METS : un format global (2) n Conserver :  METS permet de regrouper dans un seul fichier  toutes les métadonnées d’un document  des pointeurs vers des métadonnées qui décrivent le document et sont stockées ailleurs  éventuellement, les fichiers qui composent le document  Il réserve une place particulière aux métadonnées techniques et administratives, essentielles pour la conservation à long terme du document numérique  Il préserve l’intégrité des documents complexes grâce à une carte de structure

26 13/05/2005Emmanuelle Bermès26 METS : un format global (3) n Donner accès  grâce à un système élaboré de pointeurs, METS permet de relier entre eux les différents fichiers qui constituent un document, et de relier les métadonnées avec les fichiers qu’elles décrivent  grâce à la carte de structure, METS permet de reconstruire la navigation dans le document, qu’elle soit linéaire ou logique  METS est un schéma XML ; il est donc possible d’utiliser les technologies XML standard pour réaliser une interface de consultation à partir d’un fichier METS.

27 13/05/2005Emmanuelle Bermès27 METS : un format global (4) n Echanger  METS est un standard ouvert basé sur XML  S’appuyant sur des outils de collaboration (liste de discussion, exemples, METS implementation registry, partage d’outils…)  De plus en plus adopté notamment dans les bibliothèques  pour faciliter l’intéropérabilité, il s’appuie sur les METS application profiles

28 13/05/2005Emmanuelle Bermès28 METS : un format global (5) n 7 sections :  Header : informations sur le document METS  Descriptive metadata Section : métadonnées descriptives externes ou encapsulées  Administrative metadata Section : métadonnées techniques, droit, source, provenance  File section : liste des fichiers composant l’objet  Structural map : carte de structure, peut être logique ou physique, répétable  Structural links : liens entre différents éléments de la carte de structure  Behavior : association d’exécutables

29 13/05/2005Emmanuelle Bermès29 METS : un format global (6) n Les blocs de métadonnées de METS sont des « capsules », des enveloppes vides  qu’on remplit avec un lien (pointeur) vers autre chose  qu’on remplit avec des données dans un autre format n Les formats complémentaires :  principaux formats XML de métadonnées  tout document en XML ou encodé en base 64  les schémas d’extension

30 13/05/2005Emmanuelle Bermès30 METS : un format global (7) n Le système de pointeurs :  Mdref + xlink : permet de pointer vers un bloc de métadonnées stocké autre part  DMDID, AMDID : on utilise des identifiants, appliqués à chaque bloc de métadonnées, pour relier les blocs entre eux  fptr : file pointer, permet de pointer vers l’identifiant d’un fichier tel qu’on l’a donné dans la fileSec  mptr : pointeur externe vers un autre fichier METS, permet d’articuler plusieurs documents METS entre eux  area : élément de la carte de structure qui permet de pointer non vers un fichier, mais vers une partie d’un fichier

31 13/05/2005Emmanuelle Bermès31 METS : un format global (8) AMDID fptr Mdref mptr DMDID n Les relations entre les blocs de métadonnées : area

32 13/05/2005Emmanuelle Bermès32 n Introduction  Métadonnées : essai de définition n Décrire, représenter  Rôle des métadonnées descriptives  L’identification  Rôle des métadonnées de structure n Préserver, administrer  Différents types de métadonnées de préservation  Lumière sur la gestion des droits  METS : un format global n Partager, diffuser  Les métadonnées transformées : les interfaces, l’indexation  Un protocole d’échange : l’OAI n Conclusion PLAN

33 13/05/2005Emmanuelle Bermès33 Les interfaces et l’indexation (1) n Les métadonnées descriptives servent à... n Trouver :  dans le catalogue de bibliothèque  adapté pour la recherche avancée  accès intégré à l’offre de la bibliothèque (numérique/analogique : bibliothèque hybride)  avec un moteur de recherche  recherche simple conforme aux habitudes du web  recherche fine (mots-notice, tables et index en mode texte)  recherche plein texte (au-delà des seules métadonnées descriptives)

34 13/05/2005Emmanuelle Bermès34 Les interfaces et l’indexation (2) n Les métadonnées descriptives servent à... n Indexer :  Les moteurs de recherche les utilisent pour indexer les documents  veiller à  l’accessibilité des données  leur structuration  leur pérennité (identifiants)

35 13/05/2005Emmanuelle Bermès35 Les interfaces et l’indexation (3) n Les métadonnées descriptives servent à... n Découvrir : l’accès intuitif  la navigation par listes  liste d ’auteurs  liste de titres  l’utilisation des classifications (Dewey)  par époques  par types de documents  par thèmes  … vers les classifications « à facettes » ?

36 13/05/2005Emmanuelle Bermès36 Les interfaces et l’indexation (4) n Les métadonnées de structure servent à...  se repérer dans un document complexe  avoir une vue d’ensemble du contenu  accéder à un niveau de granularité plus fin n Quelques pistes :  la pagination (carte de structure physique)  la table des matières (carte de structure logique)  les vignettes

37 13/05/2005Emmanuelle Bermès37 Un protocole d’échange : l’OAI (1) n Plusieurs objectifs :  mettre en place des collections numériques partagées  en France : les pôles associés  avec des bibliothèques étrangères (projets thématiques)  améliorer la visibilité des ressources de la BnF sur le Web  dans des portails documentaires (Sudoc)  à travers des SP généralistes (OAIster)  à travers les moteurs de recherche (Yahoo)  améliorer la cohérence de l’offre de ressources numériques de la BnF en interne  utilisation de l’OAI pour créer un moteur de recherche fédéré sur l’ensemble des ressources  voir ex. de la BN d’Australie

38 13/05/2005Emmanuelle Bermès38 Un protocole d’échange : l’OAI (2) n Un protocole simple et ouvert :  utilise des technologies ouvertes qui sont des standards reconnus sur le Web  protocole HTTP  langage XML  offre une grande liberté d’application  indépendant des logiciels et des plateformes  développement simple et rapide ou approfondi et complexe  et une grande simplicité de mise en œuvre  pas de modification des structures existantes, ce n’est qu’une « couche » rajoutée au dessus de l’architecture de l’archive

39 13/05/2005Emmanuelle Bermès39 Un protocole d’échange : l’OAI (3) n Un protocole largement répandu...  dans les archives ouvertes,  dans les institutions patrimoniales et culturelles  dans le domaine de la recherche d’information sur le Web  moteurs de recherche (Yahoo, Google)  portails documentaires (OAIster, ARC, portails de bibliothèques)

40 13/05/2005Emmanuelle Bermès40 Un protocole d’échange : l’OAI (4) n Un protocole qui répond aux questions que se posent aujourd’hui les institutions...  comment diffuser largement et de manière ouverte, tout en gardant le contrôle sur mes données ?  Si je travaille en partenariat et en complémentarité avec d’autres acteurs, comment maintenir mon image et mes flux d’utilisateurs ?  Comment donner accès de manière simple (et transparente pour mes utilisateurs) à un nombre croissant de ressources, néanmoins choisies et validées ?  Comment gérer l’évolution rapide de mes ressources, et de celles de mes partenaires, sans bouleverser sans cesse mon architecture et mes données ?

41 13/05/2005Emmanuelle Bermès41 Un protocole d’échange : l’OAI (5) n La création des métadonnées  récupération des notices du catalogue  transformation en Dublin Core  automatisée  avec des tables de conversion  concertation avec les partenaires  pour garantir l’homogénéité des données descriptives sur le réseau

42 13/05/2005Emmanuelle Bermès42 Un protocole d’échange : l’OAI (6) n Organisation de la collection dans l’entrepôt pour faciliter le moissonnage sélectif n Création d’ensembles (sets) pour trier les notices  par type de documents (monographies, manuscrits, cartes et plans …)  par dossiers thématiques (=sélection de documents), fonds documentaires (=ensembles cohérents)  avec la classification Dewey pour permettre une sélection par thèmes n Possibilité d’organiser la collection de manière hiérarchique

43 13/05/2005Emmanuelle Bermès43 Un protocole d’échange : l’OAI (7) n L’entrepôt de la BnF aujourd’hui…  environ notices au format DC simple  64 ensembles thématiques ou collections décrites en DC  monographies, 1300 cartes et plans, 2500 manuscrits et ouvrages de la réserve

44 13/05/2005Emmanuelle Bermès44 Conclusion Stockage des documents Métadonnées descriptives : catalogue Métadonnées en METS Système d’archivage Entrepôt OAI métadonnées en DC WEB prestatairescatalogueurs internautes Visualisation notices Tables des matières Structure physique extraction automatique Production Traitement Stockage Accès

45 13/05/2005Emmanuelle Bermès45 Conclusion n Les difficultés :  mettre en place des outils  appliquer des normes  produire, traiter, maintenir les métadonnées n entraîne :  les coûts  l’organisation n Les avantages :  visibilité  préservation  possibilité d’évolution n entraîne :  gain de temps et de qualité  pour la préservation on ne peut pas en faire l’économie Enjeux des métadonnées :

46 13/05/2005Emmanuelle Bermès46 Conclusion n Pour les bibliothèques, les métadonnées impliquent  une évolution des besoins  plus seulement des métadonnées descriptives  gestion de documents structurés ou à structurer (XML)  une évolution des compétences métier  augmentation des compétences techniques  gérer les compétences documentaires dans un environnement nouveau  un défi  continuer à remplir les missions de conservation et de communication dans un environnement nouveau  collaborer avec d’autres acteurs que les bibliothèques


Télécharger ppt "13/05/2005Emmanuelle Bermès1 Les métadonnées à la Bibliothèque nationale de France Une vue d’ensemble Emmanuelle Bermès - Bibliothèque."

Présentations similaires


Annonces Google