La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Interopérabilité des SI Urbanisation des Systèmes d’information Stéphane Tallard Le démarche de l’urbanisation Architecture Applicative Master 2 SIGLIS1Interoperabilité.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Interopérabilité des SI Urbanisation des Systèmes d’information Stéphane Tallard Le démarche de l’urbanisation Architecture Applicative Master 2 SIGLIS1Interoperabilité."— Transcription de la présentation:

1 Interopérabilité des SI Urbanisation des Systèmes d’information Stéphane Tallard Le démarche de l’urbanisation Architecture Applicative Master 2 SIGLIS1Interoperabilité des SI - Urbanisation

2 2 Master 2 SIGLIS Les liens entre les différentes vues Vue fonctionnelle Vue métier Système d’information Vue Applicative Vue technique Répartition des applications sur des infrastructures Les applications supportent des activités liées aux processus de l’entreprise Le SI participe à la chaîne de plus-value. Le SI est aligné sur le métier. Le SI est supporté par des applications Les fonctionnalités sont à disposition au travers des services applicatifs Le SI est découpé en modules ayant des rôles fonctionnels Les fonctionnalités assurent la couverture métier

3 Interoperabilité des SI - Urbanisation 3 Master 2 SIGLIS Objectifs du cours Comprendre et réaliser la cartographie d’un système d’information en tenant compte des règles d’urbanisation • Prendre en compte une demande et proposer une cartographie d’un système d’information cible

4 Interoperabilité des SI - Urbanisation 4 Master 2 SIGLIS Définition : Bloc Applicatif Un bloc applicatif est un objet logiciel concret qui, dans un contexte technique donné, offre à l’ensemble du SI, l'implémentation des fonctionnalités des prises définies par le bloc fonctionnel correspondant. Un bloc applicatif communique avec les autres blocs par échange de messages et par appel de services. Le bloc applicatif est un ensemble de composants logiciels qui présentent une cohérence fonctionnelle : données et traitement sur les mêmes objets métiers, technique.

5 Interoperabilité des SI - Urbanisation 5 Master 2 SIGLIS Architecture applicative • Pour répondre à la question « Comment est ce que je vais répondre à mes besoins fonctionnels ? » • Pour représenter les flux entre applications • Pour se poser les questions : • Les applications du SI existants sont elles satisfaisantes ? • J’achète de nouvelles applications ? • Je vais créer des applications spécifiques ? Pourquoi réaliser une « architecture applicative » ?

6 Interoperabilité des SI - Urbanisation 6 Master 2 SIGLIS Objectif de l’architecture applicative • Proposer une structuration du SI en blocs communicants • L’étude doit tenir compte des acteurs et de l’organisation • Une bloc fonctionnel peut donner lieu à n blocs applicatifs • Une bloc applicatif peut contribuer à l’implémentation de 1 à N blocs fonctionnels

7 Interoperabilité des SI - Urbanisation 7 Master 2 SIGLIS Le Gestionnaire de flux  c’est le bus logiciel Quatre fonctions: • Acheminement des messages de l’émetteur vers le(s) destinataire(s) • Stockage des messages avec gestion d’échéancier et de seuil • Activation de procédures distantes à échéance (date, seuil) ou au fil de l’eau • Transformation des messages; enrichissement et mise en forme

8 Interoperabilité des SI - Urbanisation 8 Master 2 SIGLIS Le message • C’est le mode de propagation entre blocs applicatifs d’un flux de données résultant d’un évènement de gestion • flux interne (autre bloc applicatif) ou externe (extérieur à l’entreprise) • Synchrone ou asynchrone

9 Interoperabilité des SI - Urbanisation 9 Master 2 SIGLIS Front, middle et back office. •Ce sont les applications en contact avec le client de l’entreprise ou avec l’employé en contact avec le client de l’entreprise • Exemple: Dans le domaine bancaire, le logiciel de demande de prêt Front Office: vue client •Ce sont les applications qui sont chargées des fonctions administratives associées à la production. •Dans le domaine bancaire, le logiciel qui contrôle le paiement des mensualités, qui gère les aspects contractuels (envois de courriers, …) Back Office: vue produit •Ce sont les applications qui sont chargées de faire l’interface entre le front office et la back office. •Dans le domaine boursier, le logiciel qui va contrôler la régularité des opérations et le respect des procédures de contrôle. Middle Office

10 Interoperabilité des SI - Urbanisation 10 Master 2 SIGLIS Règle d’urbanisme N°1 Les données partagées des gisements de données doivent être historisées. Gestion des processus Le contexte: • un processus est constitué par plusieurs traitements pris en charge par des applications différentes • Le problème: • lorsque une application échoue (pb réseau, chute d’un serveur, …) le traitement est arrêté • la base est polluée par des données intermédiaires La solution : • revenir à l’état « avant » en effaçant les données intermédiaires produites • rejouer le processus si besoin

11 Interoperabilité des SI - Urbanisation 11 Master 2 SIGLIS Règle d’urbanisme N°2 Les données des gisements de données doivent être accompagnées d’une date de publication de mise à jour. Gestion des processus (2) Le contexte: • un processus produit des données et modifie la base en conséquence • Le problème: • On peut être amené à demander de rejouer le processus (données en entrées incorrectes, lancement du processus par erreur, arrivée de nouvelles données dont il faut tenir compte …. La solution: • revenir à l’état « avant » le début du processus en effaçant les données produites • rejouer le processus

12 Interoperabilité des SI - Urbanisation 12 Master 2 SIGLIS Règle d’urbanisme N°3 Les données des référentiels de données doivent être accompagnées d’une date de publication de mise à jour et aussi d’une date d’effet. Gestion des processus (3) Le contexte: • On doit revenir dans le temps sur les données des gisements de données ou • A la suite d’une erreur, les nouvelles données du référentiel sont incorrectes • Le problème: • Les données des gisements de données pointent sur des données du référentiel • Si les données du référentiel ont changé entre temps, on ne retrouve pas la base dans l’état « avant » La solution : • historiser les données du référentiel • donner une date d’effet aux données du référentiel

13 Interoperabilité des SI - Urbanisation 13 Master 2 SIGLIS Règle d’urbanisme N°4 Les données peuvent être dupliquées à condition que cela soit au niveau d’un même bloc. Le niveau gisement de données doit rester maître: la modification des données impose la publication du nouveau contexte. Duplication des données

14 Interoperabilité des SI - Urbanisation 14 Master 2 SIGLIS Règle d’urbanisme N°5 Le bloc offrant un service est le responsable de la qualité de service. Qualité de service

15 Interoperabilité des SI - Urbanisation 15 Master 2 SIGLIS Règle de bonne pratique N°1 Toute architecture applicative comporte une zone ordonnancement qui assure l’interface entre front office, back office et middle office. FO, BO, MO Cette zone assure: • la traduction, l’ordonnancement et le pilotage des demandes du FO. Une demande du FO est traduite en un ensemble de services appelés dans un certain ordre au niveau de MO et BO • le pilotage des processus internes au SI • la gestion des priorités

16 Interoperabilité des SI - Urbanisation 16 Master 2 SIGLIS Un texte ici • Un texte ici •


Télécharger ppt "Interopérabilité des SI Urbanisation des Systèmes d’information Stéphane Tallard Le démarche de l’urbanisation Architecture Applicative Master 2 SIGLIS1Interoperabilité."

Présentations similaires


Annonces Google