La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 DOSSIER DOCUMENTAIRE Daniel CERDA - 2005. 2 Ce CD comprend : -- Quelques préliminaires, préambules, informations sur le thème du « chaînon manquant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 DOSSIER DOCUMENTAIRE Daniel CERDA - 2005. 2 Ce CD comprend : -- Quelques préliminaires, préambules, informations sur le thème du « chaînon manquant."— Transcription de la présentation:

1 1 DOSSIER DOCUMENTAIRE Daniel CERDA

2 2 Ce CD comprend : -- Quelques préliminaires, préambules, informations sur le thème du « chaînon manquant » relatif à la documentation. -- Mes fondamentaux en documentation. -- Quelques applications et outils élaborés et opérationnels.

3 3 - PREFACE - Dans nos sociétés où lon est amené à étudier de plus en plus longtemps et à réactualiser ses savoirs en quasi permanence, il devient nécessaire de remettre ses connaissances en question. Le savoir arrivant en masse, du livre le plus traditionnel aux technologies informatiques, les documentalistes sont de plus en plus amenés à faire un tri. En effet : à quoi servirait-il daccumuler des informations si leur quantité même empêche leur traitement et leur utilisation ? Le seul signalement dun document ( titre, auteur, date, éditeur, etc. ) ne suffit pas car le chercheur ignore le plus souvent au départ ce quil recherche exactement, nen sachant que le sujet.

4 4 Le tri dévolu au documentaliste ne peut pas se faire sans une analyse préalable du contenu des documents ( dit « traitement intellectuel » ) : cest ce quon appelle lanalyse documentaire. Cest en sachant ce quil y a dans un document que nous saurons si linformation peut ou non intéresser, que ce soit pour une étude ou une recherche ponctuelle. Cette analyse documentaire na rien de nouveau mais elle est apparue au grand jour depuis linformatisation des centres documentaires. Les données de cette analyse sont les éléments-clés de toute recherche documentaire : résumés, indicatif et/ou informatif, indexation à partir dun langage documentaire. Voilà le cœur et le nœud du problème : une mauvaise analyse du contenu du document peut entraîner une indexation insuffisante voire fautive, un résumé incomplet ou partiel. De ce fait, le document, tout en étant physiquement présent au CDI, peut se révéler « absent »… Cest particulièrement dommageable pour lanalyse des articles de périodiques car ceux-ci sont « dissimulés » à lintérieur des périodiques. Cest tout aussi gênant concernant les documents non imprimés, notamment les supports magnétiques et informations numériques. On sait quon ne peut pas les feuilleter comme des livres et que les jaquettes et étiquettes sont généralement assorties dun intitulé ou résumé insuffisant et tenant plus de la réclame que de la description.

5 5 Lusager dun centre de documentation a BESOIN dun inventaire complet du fonds documentaire et dune analyse précise du contenu de ce fonds pour pouvoir connaître à lavance si un document donné répond avec pertinence à sa recherche. Par ailleurs, les usages en documentation sont en train de se modifier : avec la recherche plein texte, avec les hypermédias, de nouveaux modes de lecture et de recherche apparaissent. Comment faire une recherche plein texte sur un résumé succinct voire vide, peu informatif, mal connu et/ou délimité, utilisant surtout des mots « vides » ou au contraire trop littéraire et qui, dans tous les cas, napporte que peu de choses sur le contenu réel du document ?

6 6 Cependant, pour quun CDI soit utile et utilisable, il convient de ne pas considérer que la seule personne dans lacte documentaire ( ou médiation documentaire ) qui compte est le/la documentaliste, seul(e) responsable de tout et victime expiatoire en cas dinsuccès dune médiation documentaire. La situation idéale consisterait en un CDI aussi complet et bien géré que possible dans lequel les utilisateurs, en toute autonomie, accèderaient à une documentation pertinente sans cesse actualisée et renouvelée. Ce qui sous-entend que laccès à la recherche documentaire ( principes, techniques, outils… ) est suffisamment explicite voire quenfin, pour sadapter à un monde qui souvre, la recherche documentaire est devenue une discipline à part entière qui justifie une formation ( ou au moins une information ) nécessaire.

7 7 Que cette formation soit assurée ou pas, efficace ou pas, assurée ou non par le/la documentaliste ( il est dailleurs à noter que dans les sections tertiaires, un enseignement au classement et à lindexation existe ), jai considéré quil pourrait être opportun de disposer dun outil dinformation et de formation - le plus possible autonome et interactif – pour les utilisateurs dun documentation au CDI. Cette animation na pas vocation a être exhaustive, çà nest pas une somme ou un pensum pour quun intellectuel de haute volée se fasse plaisir au service dun ego déplacé, cest un ensemble dinformations – de « fondamentaux » qui permettent à un béotien de se cultiver et à chacun de trouver quelques réponses pratiques à certaines questions concrètes.

8 8

9 9

10 10


Télécharger ppt "1 DOSSIER DOCUMENTAIRE Daniel CERDA - 2005. 2 Ce CD comprend : -- Quelques préliminaires, préambules, informations sur le thème du « chaînon manquant."

Présentations similaires


Annonces Google