La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Peindre la lumière (un regard physique) La physique et la technique ça les regarde ? La science ça la regarde ? Et Albert, ça le regarde ? Jean-Louis IZBICKI.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Peindre la lumière (un regard physique) La physique et la technique ça les regarde ? La science ça la regarde ? Et Albert, ça le regarde ? Jean-Louis IZBICKI."— Transcription de la présentation:

1 Peindre la lumière (un regard physique) La physique et la technique ça les regarde ? La science ça la regarde ? Et Albert, ça le regarde ? Jean-Louis IZBICKI Julien LE BERRE

2 Au début le soleil brilla (Fiat lux)

3 Des observations telles que celle- ci ont peut-être été faites ?

4 Oui mais pas comme celle-là !!!

5 Il y a bien longtemps...

6

7 ça y est, déjà la physique !!!

8 Van Eyck aussi Lagneau mystique (1432)

9 La conception « rayon lumineux »

10 La peinture à lhuile La peinture à l'huile autorise la superposition de fines couches transparentes de couleur (les glacis) qui permettent d'obtenir des effets de lumière et d'ombre d'une grande subtilité ainsi qu'une grande richesse dans les teintes. Le peintre peut ainsi faire ressortir les plus infimes détails dans le rendu des textures et des formes conférant ainsi à l'oeuvre une grande sensualité. Van Eyck (1434)

11 Qui dit lumière, dit miroir. La Vénus au miroir, Vélasquez (1648) Le politiquement correct lemporte sur la physique.

12 Qui dit lumière dit ombre

13 Le Caravage La vocation de Saint Matthieu (1600) Michelangelo Merisi

14 Le souper chez Emmaüs Le Caravage (1601) Utilisation dune camera obscura ?

15 Une simple chandelle : La Tour ( ) La Madeleine aux deux flammes. (Wrightsman) La Madeleine à la veilleuse. (Terff) La Madeleine au miroir. (Fabius) Vers 1640

16 Rembrandt (1640) La sainte famille ou le Ménage du menuisier.

17 Par la grande fenêtre cintrée, la lumière inonde toute la partie gauche de l'atelier et frappe d'un rayon d'or le sein de la mère nourrice. Comment expliquer qu'il ne fasse pas clair à droite, et qu'on y distingue à peine la haute cheminée avec sa crémaillère et son chaudron? Qu'est-ce qui arrête le rayon sur la femme assise? La volonté seule de Rembrandt. Sa manière d'éclairer est un artifice, un caprice de son génie. Il lui plaît de maîtriser la lumière, de la concentrer toute vive en un point significatif et de l'éteindre où il suffit qu'on devine les accessoires.

18 Et les impressionistes ?

19 Le coucher de soleil du physicien Julien Le Berre, Le Havre (2005)

20 Le coucher de soleil du physicien A une solution de thiosulfate de sodium, on ajoute quelques gouttes dacide chlorhydrique... Lumière blanche observation « diffusion » observation « diffusion/transmission »

21

22 Quelques arrêts sur image... Au début de la réaction

23 Quelques arrêts sur image... Vers la fin de la réaction

24 Lastronaute américain John W. Young durant la mission Apollo 16 (20/04/1971) sur le site du cratère Descartes Sans atmosphère, le ciel est noir.

25 Pourquoi la lumière du jour nest- elle pas la lumière directe du soleil ? Absorption Diffusion Latmosphère atténue la lumière du soleil de deux façons.

26 Lumière du jour = lumière directe du soleil + lumière du ciel + lumière du sol

27 La diffusion Rayleigh

28 Pourquoi le ciel diurne apparaît-il bleu ?

29 Pourquoi le soleil couchant passe-t-il progressivement dun blanc éblouissant à un jaune brillant, puis un orange et enfin un rouge profond ?

30 Et pourquoi lombre derrière le muret est bleue ? Armand Guillaumin Musée du Havre

31 Et après les impressionistes ? Dans le salon le soir, rue de Naples (1933). Vuillard Deux femmes sous la lampe (1892).

32 La lumière dEdward Hopper ( ) Elle est omniprésente. Artificielle ou naturelle, diurne ou nocturne, douce ou brutale, elle sculpte les formes, structure l'espace et, surtout, insuffle du sens en dramatisant, par ses contrastes, les situations. Hopper lui- même le reconnaissait: «Ce qui est humain m'est étranger. Tout ce que je veux, c'est peindre la lumière, sur l'angle d'un mur, d'un toit.»

33 Office at night (1940) Night windows (1928) Nighthawks (1942)

34 Dans Office at Night, l'éclairage froid contribue à enfermer les protagonistes dans leur solitude.

35 Et Albert dans tout ça ?

36 La relativité : Galilée Lespace et le temps sont liés : nous vivons dans un monde à 4 dimensions. Deux conséquences : « dilatation du temps » et « contraction des longueurs » !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Un fait observé nest pas indépendant de lobservateur. Pour 2 observateurs différents, lun en bateau et lautre qui reste à quai, le temps sécoule de façon identique, les faits observés sont équivalents. le bateau se déplace à vitesse constante La relativité restreinte : Einstein

37 Sentence first, verdict later. La reine dans Alice au pays des merveilles.

38 Persistence de la mémoire (ou les montres molles) Dali,1931

39 Le Temps transformé Magritte (1935) Un des symboles de la relativité (dans son enseignement !) est le train. Magritte représente un train émergent dun espace (une cheminée) improbable. Un autre symbole bien connu, lié à la relativité, est lhorloge. La relativité chez vous

40 Lobservateur est observé et vice-versa. Escher : Drawing hands (1948)

41 En guise de conclusion Limage est sans doute notre plus grand dénominateur commun. Accessible au plus grand nombre elle ne saurait se réduire à son immédiate visibilité. Les sciences (physique, biologie...) et lart qui les produisent sont les fondements de ce patrimoine commun.

42 Imagination is more important than knowledge. Albert Einstein ( )


Télécharger ppt "Peindre la lumière (un regard physique) La physique et la technique ça les regarde ? La science ça la regarde ? Et Albert, ça le regarde ? Jean-Louis IZBICKI."

Présentations similaires


Annonces Google