La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Présentée le 10 décembre 2009 - BM, AfDB, UE, AFD, JICA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Présentée le 10 décembre 2009 - BM, AfDB, UE, AFD, JICA."— Transcription de la présentation:

1 Présentée le 10 décembre BM, AfDB, UE, AFD, JICA

2 De quoi va-t-on parler? • Diagnostic • Principaux problèmes et obstacles • Des ébauches de solutions? Et ce pour les secteurs portuaire, ferroviaire et routier…

3 Introduction • La note se veut synthétique, non exhaustive • Elle se focalise sur les infrastructures et sur la gestion de celles-ci… • … et n’aborde que tangentiellement le sujet de leurs usagers • Le transport aérien, à dessein, n’est pas traité

4 Diagnostic (1) • Enclavement de certaines régions • Accès difficile aux écoles et aux centres de santé de base • Secteur agricole pénalisé (acheminement des intrants, sortie des productions…) • Tourisme freiné • Les coûts de transport érodent le pouvoir d’achat des ménages et la compétitivité des produits malgaches sur les marchés internationaux

5 Diagnostic (2) • Depuis 2002, montée en flèche des dépenses publiques dédiées aux infrastructures • Mais forte dépendance vis-à-vis des ressources externes (jusqu’à 80% des dépenses d’investissements)

6 Diagnostic (3) • Engagement 2 du MAP, intitulé « infrastructure reliée » • Réformes: (i) participation du secteur privé (Madarail, Terminal à Conteneurs à Tamatave, Ehoala-QMM, Sherritt- mole B à Toamasina), (ii) recentrage des Ministères sur leurs fonctions régaliennes et création d’agences opérationnelles telles l’ARM, l’APMF… Nouvelles locomotives Madarail Terminal à Conteneurs (Toamasina) Port d’Ehoala (Fort-Dauphin)

7 Diagnostic Portuaire • Une réforme en panne (PGAs…) • Qq infrastructures récemment réhabilitées (mais encore du travail!) • Un nouveau port en eau profonde, Ehoala Port de Morondava Port d’Antisiranana

8 Diagnostic Routier • km de routes dont revêtues • 9.7 km de routes revêtues / km 2 (31 km en Afrique Sub-saharienne, 134 pour la moyenne des pays à faibles revenus dans le monde) • seulement 22,4% de la pop. rurale vit à moins de 2 km d’une route circulable toute l’année • Entretien insuffisant et rendu plus compliqué de par la pluviométrie élevée, le relief et les surcharges.

9 Rural Access Index

10 Diagnostic Ferroviaire Deux réseaux aux logiques très distinctes: 1.Le réseau Nord, concessionné, à vocation frêt, récemment réhabilité et offrant des coûts de transport très compétitifs 2.La FCE, très détériorée, à vocation sociale (désenclavement) et gérée par l’État Fianarantsoa – Côte EstRéseau Nord

11 Les Problèmes Majeurs • Les besoins en investissements sont colossaux, quasi démesurés face au budget de l’État, ne serait-ce que pour retrouver le niveau de qualité d’infrastructures du début des années 70 • La politique d’entretien actuelle ne permet pas d’assurer la pérennité des investissements, malgré quelques progrès notables depuis 2002 • Les réformes engagées ces dernières années, tout en étant fondées sur des principes solides et éprouvés, sont encore fragiles: les institutions nouvellement créées, dont le rôle sera crucial pour résoudre les deux problèmes précédents, sont encore vulnérables, voire menacées. À titre de référence: Budget de l’État 2009:3.246 milliards d’Ariary. Coût de réhabilitation du réseau routier estimé à lui seul à environ milliards d’Ariary Budget du MTPM < 400 milliards d’Ariary depuis 2002.

12 Problèmes du Secteur Portuaire (i) Absence d’un Schéma Directeur (ii) Besoin d’augmenter la capacité du port de Toamasina (80% des échanges avec l’extérieur) (iii) Persistance du manque de maintenance (iv) Manque de sécurité le long des côtes malgaches (v) Nécessité de renforcer l’APMF et de la doter de l’autonomie prévue selon son statut (vi) Retards importants constatés dans la mise en place des PGAs qui ont considérablement tempéré l’enthousiasme initial du secteur privé à s’impliquer dans la gestion des ports. Effondrement – Port de Mahajanga Phare du Cap d’Ambre

13 Problèmes du Secteur Routier (i)Loi sur la charge à l’essieu non appliquée (US$60 millions de dégâts / an) (ii)Incivisme (vols, vandalisme) (iii)Cyclones et changement climatique (augmentation des débits de pointe  redimensionner les ouvrages?) (iv)lourdeur des procédures administratives (AO) (v)Fonds d’Entretien Routier: budget disponible, critères d’affectation, transparence (vi)Faiblesse des entreprises de TP locales (vii)Financement bailleurs stoppé suite à la crise (viii)Portions du réseau très fragiles (besoin d’entretien périodique, ponts RN13, Anjil-Anjil, Kamoro, Betsiboka, Manakarabe, Maroansetra) Glissement de Terrain – RN25 Pont de la Mandrare – RN13

14 76 tonnes sur la RN2!! Sans compter le tracteur (broyeur cimenterie chinoise) Le conteneur est peut-être OK mais… le conteneur + les bananes chargées en route? La campagne de sensibilisation a déjà été faite… Et les textes de loi existent. Des équipements vétustes mais… … qu’on peut mettre au goût du jour pour un coût très modéré (RN2 ter) Des statistiques assez alarmantes

15 Vidange sur la RN2 Pose de la fibre optique sur la RN4 qui déstabilise le bord de chaussée Non-respect des barrières de pluie malgré les campagnes de sensibilisation Destruction de la signalisation (vol des fers à béton) RN31 – buse volée au pk10 Fuites d’hydrocarbures sur les citernes routières Affaissement chaussée dû à un vol de buse - RN6 vers Port-Bergé

16 RN13 – Fossé récemment réhabilité mais déjà affaissé RN4 entre Maevatanana et Ankazobe aucun entretien des accotements Radier partiellement emporté suite à l’obstruction des alvéoles – RN10 à Manakaravavy Ponts métallique avec intervention récente (RN13) RN5 – côté plageRN13 – à la sortie de Manambaro RN32 vers Befanfriana… pb d’assainissement

17 Problèmes du Secteur Ferroviaire FCE: • Ligne intrinsèquement déficitaire mais non subventionnée de manière pérenne • Entretien insuffisant et au coup par coup • Investissement minimum estimé à US$40 millions Réseau Nord (TCE/MLA/TA – Madarail) • Conditions de concurrence avec la route (pesage) • Capacité maximum sera atteinte en 2012 • Concession fragilisée par la crise mondiale et locale • Non-respect du contrat de concession par l’État (RER, subventions passagers, dettes, Comité de Suivi…) loco FCE: déraillement en 2006 Pont rail-route de Brickaville FCE: gare de Ambinany

18 L’avenir? Maître mot: pérenniser… • pérenniser les infrastructures existantes en priorisant l’entretien et la réhabilitation sur les nouveaux investissements • pérenniser les réformes institutionnelles engagées ces dernières années (i) en adhérant pleinement à leurs principes fondateurs, (ii) en donnant aux agences qui en sont issues les moyens financiers et humains, le cadre juridique et la légitimité qui seuls leur permettront de fonctionner efficacement, et (iii) en dotant les Ministères concernés des moyens financiers et humains nécessaires pour qu’ils puissent remplir correctement leur mission régalienne et leur rôle stratégique.

19 Les moyens financiers….

20 … les acteurs et…

21 … les méthodes.

22 Merci de votre attention… Et surtout… de vos commentaires! Place au débat! Qu’on espère plus productif que Maputo 12…


Télécharger ppt "Présentée le 10 décembre 2009 - BM, AfDB, UE, AFD, JICA."

Présentations similaires


Annonces Google