La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ESTIMATION DE L’HERITABILITE DU POIDS DE LA PERDRIX A DIFFERENTS AGES Julien Pujol Benoit Quéro Guillaume Rad Tinamou Isabelle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ESTIMATION DE L’HERITABILITE DU POIDS DE LA PERDRIX A DIFFERENTS AGES Julien Pujol Benoit Quéro Guillaume Rad Tinamou Isabelle."— Transcription de la présentation:

1 ESTIMATION DE L’HERITABILITE DU POIDS DE LA PERDRIX A DIFFERENTS AGES Julien Pujol Benoit Quéro Guillaume Rad Tinamou Isabelle

2 I.Présentation de l’étude II.Matériels III.Commentaires des méthodes utilisés IV.Résultats V.Conclusion VI.Utilisations et critiques VII.Bibliographie

3 I.Présentation de l’étude Avantages de Rhynchotus rufescens  appréciés pour la chasse  bon rendement de carcasse 74.37%  bon développement de la poitrine ( filets ) 36.65%  résistante aux maladies commune de la volaille d’élevage Inconvénients:  performance de reproduction moyenne  performance de production peu connues

4 Objectif de l’étude : Obtenir une estimation de l’héritabilité et des composants de la variance du poids en fonction de l’age afin de déterminer la stratégie de sélection a mettre en place pour rendre l’élevage de ces perdrix intéressante d’un point de vue économique.  atteindre un poids d’abattage de 600g Le poids est le caractère qui a le plus d’impact commercial et comme pour les autres espèces de volailles, c’est ce paramètre qui est retenu.

5 II.Matériels  Oiseaux de l’UNESP ( Jaboticabal – Brazil )  59 groupes d’animaux  2 saisons de reproductions 09/01 à 05/02 et 09/02 à 05/03  Sex ratio 1:1 à 1:6  Box de reproduction grillagé sur sol paillé ( 1*2*2m )  Eau et nourriture ad libitum

6 III.Commentaires des méthodes utilisées  Collecte et identification quotidienne des œufs  Après éclosion transfert des poussins en box d’élevage par lots de 20  Sexage au poids de 250g  Pesée hebdomadaire de la naissance jusqu’au 94 ème jour  Traitement anti-parasitaire  Changement de litière tous les 2 mois  3000 données de poids de 250 animaux/an

7  14 groupes d’animaux classés en fonction de l’age  Utilisation du modèle animal : donnés propres au groupe ( age de naissance, mois de naissance, sexe, place de l’animal dans l’élevage … ) données propres à l’animal ( valeur génétique additive)  Estimation des composants de la variance du poids par utilisation du programme MTDFREML H² = S²A / S²P P = M + G + E P = valeur Phénotypique M = moyenne de la population G = valeur Génotypique E = Somme des effets environnementaux

8 IV.Résultats  Héritabilité élevée ( 4er jour ) = manque d’information + effet du hasard difficile a séparer  Héritabilité entre 14 et 56 jours = +/- 0 ( variance génétique additive très faible cela entraîne des incohérence de la variance phénotypique et environnementale )  Entre 63 et 91 jours H² estimée est comprise entre 0,12 et 0,25 0,1< H² < 0,3 = héritabilité moyenne  Quelques animaux de la classe 91 jours presentent des poids superieurs à 550g

9 Poids moyen au différents ages et estimation des composant de la variances et de l’héritabilité ( perdrix en captivité)

10 V.Conclusions La valeur estimée de l’héritabilité aux classes d’age 77, 84 et 91 permettent d’utiliser la mesure du poids dans ces catégories comme critère initial pour démarrer un programme de sélection de Rynchotus rufescens.

11 VI.Utilisations et critique  Sélection des animaux par pesée au jour 77, 84 et 91  Exemples: mise en place d’un schéma de sélection basé sur les 5% supérieurs à répéter jusqu’à obtenir homogénéisation de la population de perdrix produite.  La population ainsi sélectionnée représente alors la population parentale ( naisseurs )  Les poussins produits seraient alors engraissés et se rapprocheraient du poids optimum d’abatage qui est de 600g.

12  attention à la consanguinité lors de la sélection qui pourrait entraîner une disparition de la rusticité  risque de tare associée a la sélection sur un seul caractère  Il faudrait faire des études complémentaires à plus grande échelle pour 2 raisons: • garder une base génétique saine après sélection pour pouvoir commencer la production dans de bonnes conditions • vérifier si l’élevage de masse est possible c’est-à-dire si la perdrix supporte un confinement autre que des logettes de 20 individus  Études sur l’IC pour viabilité économique

13 VI.Bibliographie •BOLDMAN, K.G et al. A manual for use of MTDFREML. A set of programs to obtain estimates of variances and covariances. Lincoln: USDA/ARS, p •LEDUR, M.C et al. Parametros geneticos e fenotipicos para peso corporal en differntes idades em linhages de frango de corte. Rev. Soc. Bras. Zootec., Vicosa, V. 21, n.4, p , 1992 •MORO, M.E.G. Desempenho e caracteristica de carcaca de perfdizes criadas com differnetes programas de alimentacao na fase de crescimento f. •FREITAS, THOLON, QUEIROZ. Heritability estimation of body wheight of partridges ( RHYNCOTUS RUFESCENS ) in different ages, 8th world congress on genetics applied to livestock production. August 13-18, 2006, BELO Horizonte, MG, Brasil

14


Télécharger ppt "ESTIMATION DE L’HERITABILITE DU POIDS DE LA PERDRIX A DIFFERENTS AGES Julien Pujol Benoit Quéro Guillaume Rad Tinamou Isabelle."

Présentations similaires


Annonces Google