La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Corrélations des effets génétiques directs et maternels sur les traits de poids vif et de carcasse d'agneau dans les races suédoises de moutons Service.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Corrélations des effets génétiques directs et maternels sur les traits de poids vif et de carcasse d'agneau dans les races suédoises de moutons Service."— Transcription de la présentation:

1 Corrélations des effets génétiques directs et maternels sur les traits de poids vif et de carcasse d'agneau dans les races suédoises de moutons Service de génétique Service de génétique

2 introduction - En Suède, 60-90% des revenus de lélevage de moutons sont assurés par le marché de la viande. - En Suède, 60-90% des revenus de lélevage de moutons sont assurés par le marché de la viande. - Il est donc important de savoir avec quels paramètres on pourrait augmenter la qualité des carcasses. - Il est donc important de savoir avec quels paramètres on pourrait augmenter la qualité des carcasses. - Les autres pays nordiques utilisent déjà des critères de carcasse vivante et à labattoir pour leur sélection génétique - Les autres pays nordiques utilisent déjà des critères de carcasse vivante et à labattoir pour leur sélection génétique

3 le but de cette étude est donc destimer les effets directs et maternels le but de cette étude est donc destimer les effets directs et maternels 1. sur le poids de carcasse (CW) 2. Sur la teneur en chair (FLESH) 3. Sur la teneur en graisse (FAT) Dans un second temps,voir si le poids à 4 mois (4MW) a une incidence sur la carcasse à labattage. Dans un second temps,voir si le poids à 4 mois (4MW) a une incidence sur la carcasse à labattage.

4 Matériels et méthodes Données: Données: - létude a porté sur des races blanches ( ) et la race Gotland ( ) - Âge pris en compte pour le paramètre 4MW : Races blanches : j Race Gotland : j Rmq: les agneaux dont le poids est inférieur à 10 kg ne sont pas rentrés dans létude. - La classification des carcasses à labattoir est réalisée en suivant le système de lunion européenne sous la supervision du Bureau Suédois de lAgriculture

5 Moutons de Races blanches Moutons de Races blanches Moutons Gotland Moutons Gotland Texel Gute Dorset

6 Estimation des paramètres Estimation des paramètres On recourt à 3 modèles différents selon que lon inclut 2-3 ou 4 caractères. On recourt à 3 modèles différents selon que lon inclut 2-3 ou 4 caractères. Chaque valeur est obtenue en additionnant tous les paramètres de variations: Chaque valeur est obtenue en additionnant tous les paramètres de variations: Y ijklmn =hy i +sd j +br k +b1(X ijklmn -x) Y ijklmn =hy i +sd j +br k +b1(X ijklmn -x) +b 2 (X² ijklmn -x²)+c 1 +a m +m n +e m +b 2 (X² ijklmn -x²)+c 1 +a m +m n +e m Y ijklmn = phénotype; hy=effet troupeau-agnelage; sd=sexe-taille de la portée; br=croisement père-mère; X=âge à labbatage; c1=envir.matern.; am=effet direct,mn=effet maternel; em=effet résiduel Y ijklmn = phénotype; hy=effet troupeau-agnelage; sd=sexe-taille de la portée; br=croisement père-mère; X=âge à labbatage; c1=envir.matern.; am=effet direct,mn=effet maternel; em=effet résiduel La variance phénotypique sera: La variance phénotypique sera: σ²p= σ²c+σ²a+σ ²m+ σam+ σ²e σ²p= σ²c+σ²a+σ ²m+ σam+ σ²e

7 Résultats Variance et héritabilité

8 Commentaires: - les erreurs standards sont basses sauf pour σ am du caractère CW - La variance phénotypique pour tous les traits est supérieure dans les races blanches par rapport à la race Gotland - Dans les analyses à 4 traits ( contenant 4MW ), σ 2 a,σ 2 m, σ 2 c sont > que dans les analyses à trois traits - Les estimations de la (co)variance pour FAT et FLESH ne diffèrent pas beaucoup entre les analyses à 3 ou 4 traits

9

10 Lhéritabilité et leffet maternel sont bas pour 4MW et CMW et modérément élevés pour FAT et FLESH Lhéritabilité et leffet maternel sont bas pour 4MW et CMW et modérément élevés pour FAT et FLESH Lhéritabilité de CW dans lanalyse à 3 caractères est < à 4 caractères. De plus, pour les études portant sur 3 caractères, h 2 est < que pour celles réalisées sur 4 caractères Lhéritabilité de CW dans lanalyse à 3 caractères est < à 4 caractères. De plus, pour les études portant sur 3 caractères, h 2 est < que pour celles réalisées sur 4 caractères La corrélation entre les effets génétiques directs et maternels pour le paramètre 4MW est négative et modérément élevée pour les 2 races. Pour CW, les erreurs standards de la corrélation des effets génétiques directs et maternels sont généralement haute et les estimations ne sont pas significativement différentes de zéro. La corrélation entre les effets génétiques directs et maternels pour le paramètre 4MW est négative et modérément élevée pour les 2 races. Pour CW, les erreurs standards de la corrélation des effets génétiques directs et maternels sont généralement haute et les estimations ne sont pas significativement différentes de zéro. Les variances de lenvironnement commun prise comme une fraction de la variance phénotypique totale varie entre 0,05 et 0,12 pour les paramètres 4MW et CMW. La valeur la plus haute est obtenue pour 4MW dans la race Gotland. Les variances de lenvironnement commun prise comme une fraction de la variance phénotypique totale varie entre 0,05 et 0,12 pour les paramètres 4MW et CMW. La valeur la plus haute est obtenue pour 4MW dans la race Gotland.

11 Corrélation entre les caractères

12 ( co)variance et héritabilité dans les analyses à deux traits ( co)variance et héritabilité dans les analyses à deux traits - les résultats obtenus pour FAT et FLESH sont plus bas par rapport au 3 et 4 caractères - Cependant, on a des valeurs plus élevées pour le FLESH dans les races blanches - Rmq: la race Gotland est plus influencée par lenvironnement maternel que les races blanches

13 Discussion Discussion Héritabilités Héritabilités - dans cette étude, h 2 est presque aussi élevée pour CW que le poids vif et est également élevée pour FAT et pour FLESH et ce dans les deux groupes - On peut donc concevoir ces caractères pour la sélection - Rmq: lh 2 sur CW est plus basse par rapport aux études antérieures où les effets maternels étaient associés aux effets directs dans la variance - Rmq: pour FAT et FLESH, on observe une diminution si les effets maternels sont inclus. Cela diffère selon les auteurs et selon les races.

14 Effets de la sélection du poids vif sur les traits de carcasse Effets de la sélection du poids vif sur les traits de carcasse - il existe une grande corrélation positive entre CW et 4MW dans les deux races - Une faible corrélation entre 4MW et FLESH. La sélection aura donc peu dimpact chez les races blanches.

15 - Par contre, chez les Gotland, la corrélation négative mais très élevée entre les effets directs sur 4MW et FAT indique quelques différences entre les deux types de races, et dans la race Gotland, une diminution de la composition en graisse peut être une conséquence de la sélection sur le poids vif. - Par contre, chez les Gotland, la corrélation négative mais très élevée entre les effets directs sur 4MW et FAT indique quelques différences entre les deux types de races, et dans la race Gotland, une diminution de la composition en graisse peut être une conséquence de la sélection sur le poids vif. - La sélection sur le poids vif va modifier le poids de carcasse mais pas la graisse et la quantité de chair - La sélection sur le poids vif va modifier le poids de carcasse mais pas la graisse et la quantité de chair

16 Influences maternelles sur les traits de carcasse Influences maternelles sur les traits de carcasse - les effets génétiques et environnementaux maternels sont importants pour CW - Lhéritabilité maternelle vaut la moitié de lhéritabilité directe - Les études à 4 paramètres montrent une héritabilité maternelle importante pour FAT et FLESH - Des informations concernant les effets maternels varient selon les auteurs car ils dépendent des paramètres détude

17 Conclusion Conclusion - La sélection sur 4MW, FAT et FLESH est possible car il existe une corrélation positive entre le poids à 4mois, la teneur en graisse et en chair (sauf pour le Gotland) - Les traits de carcasse peuvent être utilisés seulement après une sélection primaire des animaux.

18 - Pour éviter les biais, on utilisera un modèle animal à multiples caractères - La génétique et lenvironnement maternels ont un impact sur le CW

19 bibliographie Nasholm A., Direct and maternal genetic relationships of lamb live weight and carcass traits in Swedish sheep breeds, J.Anim.Breed.Genet., 121(2004), : breeds of livestock


Télécharger ppt "Corrélations des effets génétiques directs et maternels sur les traits de poids vif et de carcasse d'agneau dans les races suédoises de moutons Service."

Présentations similaires


Annonces Google