La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

30.01.2004Génétique-Biostatistique1 Estimation de la réponse corrélée des caractères de croissance lors de sélection des lapins sur la taille de la portée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "30.01.2004Génétique-Biostatistique1 Estimation de la réponse corrélée des caractères de croissance lors de sélection des lapins sur la taille de la portée."— Transcription de la présentation:

1 Génétique-Biostatistique1 Estimation de la réponse corrélée des caractères de croissance lors de sélection des lapins sur la taille de la portée. Utilisation d'une population contrôle cryopréservée et des tendances génétiques. Bartholomew C., Beausoleil R., Bergès N., 2004.

2 Génétique-Biostatistique2 Introduction Sélection génétique prolificité productivité (lapins, porcs) Succès de la sélection à long terme sur la taille des portées.

3 Génétique-Biostatistique3 But de létude: montrer si il y a eu des réponses corrélées sur différents caractères de croissance quand lobjet de la sélection était la taille de la portée.(Cf. synthèse de larticle) Résultats de la littérature variés. Réponse définitive?

4 Génétique-Biostatistique4 Synthèse de larticle Principales méthodes statistiques = modèles mixtes pour lanalyse des données: Amélioration de la production du bétail Prédiction des valeurs de reproduction Estimation des paramètres et des tendances génétiques. Introduction Introduction :

5 Génétique-Biostatistique5 Importance des caractères de croissance pour la production de viande de lapin: Poids au sevrage et à la fin de la période dengraissement GQM en post-sevrage Prise de nourriture Index de conversion (aliments poids vif)

6 Génétique-Biostatistique6 Deux approches expérimentales possibles: Comparer la dernière génération avec une génération préalablement cryoconservée, Appliquer les modèles mixtes pour calculer les tendances génétiques.

7 Génétique-Biostatistique7 La lignée V : lignée maternelle sélectionnée durant 21 générations en fonction du nombre de jeunes par portée, selon la procédure BLUP utilisant un modèle animal répétable. Les jeunes: sevrés à 28 jours; engraissement 5 semaines (nourriture commerciale ad libitum: 16% PB, 15.5% FB, 3.4% EE). Les animaux:

8 Génétique-Biostatistique8 Le groupe contrôle (GC): descendance de 73 femelles et 31 mâles provenant de la génération 15 (cryoconservée). Le groupe sélectionné (GS): jeunes de la génération 21 (actuelle) et contemporains du GC. Total: 1854 lapins (cages de 7 à 9 lapins).

9 Génétique-Biostatistique9 Poids individuel au sevrage (28 j): WW (g) Poids individuel en fin dengraissement (63j): WS (g) Données récoltées:

10 Génétique-Biostatistique10 GQM individuel durant lengraissement: DG (g/j) Consommation journalière entre sevrage et abattage: FC (g) Index de conversion alimentation poids vif pendant lengraissement: IC(g/g) (Les 2 derniers points ont été récoltés sous forme de moyenne pour chaque cage.)

11 Génétique-Biostatistique11 Le modèle prends en compte: La proportion danimaux en cage pour chaque effet fixe et aléatoire La moyenne des covariables Les données ont été analysées suivant un modèle mixte où tous les caractères ont les mêmes effets fixes et aléatoires, et selon la covariable de la taille totale de la portée à la naissance. Traitement des données:

12 Génétique-Biostatistique12 Méthode de calcul: algorithme REML Modèle animal bivariable: Caractères de croissance Taille de la portée au sevrage

13 Génétique-Biostatistique13 Le modèle mixte utilisé pour les caractères de croissance est: y ijklmn = µ+b*LS+Ys i +PO j +a k +p l +c m +e ijklmn Le modèle mixte utilisé pour la taille de la portée au sevrage est: y ijkl = µ+YSR i +RS j +a k +p k +e ijkl

14 Génétique-Biostatistique14 La lignée V ayant été sélectionnée selon la taille de la portée, cette covariable a été incluse dans le modèle. Cela permet de distinguer: les différences entre groupes dues aux différences de taille de portée les différences dues à dautres causes.

15 Génétique-Biostatistique15

16 Génétique-Biostatistique16 Primiparité: effet négatif sur les caractères de croissance (autres auteurs: idem) Covariable taille de portée à la naissance: effet négatif significatif, sauf pour lIC. Après comparaison avec le groupe contrôle: modifications des caractères de croissance strictement dues à la modification de la taille de la portée. Résultats:

17 Génétique-Biostatistique17 Leffet taille de la portée diminue avec le temps valeurs plus élevées au sevrage quà labattage. Corrélation non-additive permanente: significative (négative) pour le poids au sevrage ; 0 pour le poids à labattage. En terme de tendances génétiques: réponses corrélées significatives pour le poids au sevrage et le GQM; pour le poids à labattage: non significative.

18 Génétique-Biostatistique18 Poids à labattage = poids au sevrage + [GQM * 35j (post-sevrage)] ; or Tendance génétique (TG) TG (poids au sevrage) + 35 * TG (gain post-sevrage) contradiction ? Prévisible car: –Chiffres très petits – estimations actuelles des corrélations génétiques très petites

19 Génétique-Biostatistique19 Résultats de larticle: Pas de réponse corrélée des caractères de croissance par rapport à une population contrôle Rochambeau et al. (1994): sélection pour la taille de la portée poids individuel au sevrage mais poids total de la portée au sevrage. Objectifs de sélection des lignées maternelles.

20 Génétique-Biostatistique20 Discussion: Intérêt limité dune sélection unique sur la taille de la portée. Méthodologie? Effets de la cryopréservation connus lors de lexpérience?


Télécharger ppt "30.01.2004Génétique-Biostatistique1 Estimation de la réponse corrélée des caractères de croissance lors de sélection des lapins sur la taille de la portée."

Présentations similaires


Annonces Google