La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Violences faites aux femmes en situation de guerre : problématiques et challenges Françoise Duroch MSF, International symposium on sexual violence in conflict.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Violences faites aux femmes en situation de guerre : problématiques et challenges Françoise Duroch MSF, International symposium on sexual violence in conflict."— Transcription de la présentation:

1 Violences faites aux femmes en situation de guerre : problématiques et challenges Françoise Duroch MSF, International symposium on sexual violence in conflict and beyond

2 Introduction Pluralité d’acteurs, nombreux financements, mais pérennité des actions et offre de soins médicaux lacunaires Phénomène polymorphe (viols, exploitation sexuelle, prostitution forcée..) qualification souvent difficile, composante culturelle massive faisant écran à l’accès aux soins Cristallisation des phénomènes de violence à moyen et long terme, déplacement des violences militaires vers la sphère privée et domestique

3 Quatre axes de réféxion principales Accès aux soins, sensibilisation Prise en charge médicale Recherche et monitoring des activités Suivi des patientes : adhérence au traitement, enjeux légaux, de protection et de sécurité

4 Accès aux soins/sensibilisation Accès aux soins : difficile, tabous massifs, contraintes liées à la sécurité, manque d’informations, accessibilité géographique restreinte liée à l’offre de soins centralisée –Bunia, Ituri : impossibilité de sortir de la ville –Patientes préférant se taire plutôt que d’affronter le risque de stigmatisation/rejet social

5 Données cumulées: Bunia, Ituri, DRC, viols.

6 Type d’agresseurs, informations rapportées par les patients

7 Prise en charge médicale Lacunaire et centralisée : formation des homologues locaux, tentation du moralisme, prix des ARV, traitement chirurgical des fistules, monitoring des activités, espace privatif, définition de cas –Soudan, Darfour : peu de personnel médical féminin, patientes devant payer une amende en cas de grossesse hors mariage, relativisme moral sur la nature des violences subies par les femmes

8 Prise en charge médicale : challenges Contexte avec contraintes de sécurité/culturelles majeures : partenariat difficile avec les autres agences (Bunia, Darfour…) Protocoles médicaux absents, avortements interdits même en cas de danger de mort pour la mère (El Salvador) ou après un viol(Caroline du sud) pilule du lendemain considérée comme abortive (Honduras…)

9 Darfour: –Octobre fevrier 2004, 500 victimes de viol –Prise de parole publique de MSF, repercussion sur la sécurité des équipes –99% de femmes, entre 12 et 45 ans 28% des patientes raportent avoir été violées plusieurs fois 50% disent avoir subi des violences associées (coups, mutilations…)

10 Recherche et monitoring des activités Difficultés de monitoring : définition de cas (ex : acte sexuel hors mariage versus acte sexuel par la force) complexe, composante culturelle massive Phénomène labile, nécessitant une réévaluation constante des phénomènes de violence Formation continue des équipes nationales et internationales Ex d’enquête, Ituri, Lac Albert, RDC (2005)

11 Violence individuelle (n=281) Sexe ratio H/F = 0,8 (125/156) Age médian = 25 ans (étendue: 1-75) –28 (10%) < 5 ans Type de violence –259 (92%) Détention/Otages –11 (4%) Violences sexuelles –6 (2%) Mutilations/Blessures par machette –5 (2%) Blessures par balle 73/223 (33%) victimes pour soins et témoigner

12 Femme 24 ans : « Les jeunes filles étaient choisies pour être violées. Ma belle soeur était du nombre et a été retenue pendant deux mois» Jeune fille, 15 ans : « Quatre miliciens m’ont tiré sous un arbre en me fermant la bouche, il s m’ont violé chacun leur tour, par l’anus et le vagin, lls m’ont ensuite menacé de mort si je parlais » Rapport du personnel de santé, jeune fille handicapée mentale, 14 ans : « la patiente était hospitalisée en gynécologie, elle était très sale avec des matières fécales et du sperme sur son corps et ses habits, ainsi que des traces de coups, des lésions faisant penser à de la torture. Elle a déclaré avoir été violée par des personnes non identifiées. Elle ignore le nombre d’agresseurs » Témoignages, Ituri, RDC

13 Suivi des patientes : adhérence au traitement, enjeux légaux, de protection et de sécurité Adhérence : peu de visibilité sur la prise des protocoles médicaux (ARV, hépatite B, suivi psychosocial) Activités de suivi psychosocial difficile à monitorer Définition du viol : variable selon les Etats, validité du certificat médico-légal (Darfour) –Ex du Libéria, définition modifiée

14 Protection Quasi absence de partenaires pouvant offrir un lieu sécurisé pour les patients : safe place Situation migratoire : travail sur le site planning des camps, octroi de carte d’identité provisoire pour éviter les fouille abusives aux check points. Sécurité des équipes nationales et internationales travaillant sur ces problématiques (cas du Darfour, deux personnels internationaux arrêtés)

15

16 Nombre de patientes, Monrovia, Libéria, personnes soignées à l’hôpital de Benson 50% des victimes ont moins de 18 ans Agresseurs essentiellement civils et connus des patientes Absence de structures pouvant temporairement protéger les patientes (sécurité physique et morale)

17 sensibilisation Séminaire de sensibilisation, Monrovia, Libéria

18 Burundi Burundi, Seruka, Bujumbura : Centre de santé des femmes, prise en charge IST, GBV et planification familiale Environ 150 patients par mois, agresseurs civils à plus de 50%, 5% d’hommes victimes 16% viols collectifs 66% des patients arrivent dans les 72h

19 Autres Viols d’hommes peu dénoncés : environ 5% dans les activités de MSF Viol utilisé comme instrument de torture et dans les milieux carcéraux (affaire England) Contextes où la présence internationale est lacunaire : Afghanistan, Somalie, Tchétchénie etc…. Patientes qui rapportent de nombreux abus sexuels par les forces armées régulières et forces de maintien de la paix (dilemme entre reporting et éthique médicale)

20 Recommandations Travail de lobby sur les Etats : protocoles nationaux, démocratisation du PEP, pilule du lendemain et interruption de grossesse Augmentation de l’offre de soins notamment dans les domaines de chirurgie réparatrice (gynéco, fistules…) Augmentation de l’offre de protection physique et morale : mise en place de structures d’accueil

21 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Violences faites aux femmes en situation de guerre : problématiques et challenges Françoise Duroch MSF, International symposium on sexual violence in conflict."

Présentations similaires


Annonces Google