La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE TRAITEMENT PREVENTIF INTERMITENT ET LA MOUSTIQUAIRE IMPREGNEE D’INSECTICIDE POUR LA PREVENTION DE LA PLACENTOPATHIE PALUDEENNE Kouakou KP, Doumbia Y,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE TRAITEMENT PREVENTIF INTERMITENT ET LA MOUSTIQUAIRE IMPREGNEE D’INSECTICIDE POUR LA PREVENTION DE LA PLACENTOPATHIE PALUDEENNE Kouakou KP, Doumbia Y,"— Transcription de la présentation:

1 LE TRAITEMENT PREVENTIF INTERMITENT ET LA MOUSTIQUAIRE IMPREGNEE D’INSECTICIDE POUR LA PREVENTION DE LA PLACENTOPATHIE PALUDEENNE Kouakou KP, Doumbia Y, Djanhan LE, Traoré M, Bogni LP, Djanhan Y. (Service de Gynécologie et d’Obstétrique du CHU de Bouaké)

2 Introduction  Incidence paludisme: millions/an dans le monde  Le paludisme est responsable de complications maternelles et fœtales graves au cours de la grossesse  Morbidité fœtale: petit poids de naissance, paludisme congénital  Apparition forte Chloroquinorésistance

3 Introduction (suite)  Le nouveau schéma de prévention du paludisme au cours de la grossesse recommandée par l’OMS, préconise le Traitement Préventif Intermittent (TPI) par la Sulfadoxine-Pyriméthamine dans les pays à forte endémicité paludéenne.  Association à la moustiquaire imprégnée d’insecticide fortement conseillée.

4 Objectif général  Évaluer efficacité TPI dans la transmission paludisme chez la gestante

5 Objectifs spécifiques 1. Préciser fréquence de prescription du TPI au cours de la grossesse 2. Déterminer taux de transmission transplacentaire du paludisme 3. Identifier facteurs influençant transmission transplacentaire du paludisme

6 Patientes et Méthode  Étude prospective transversale  1 er Janv Mai 2008, à la maternité de Sokoura ( Bouaké).  Inclusion: Grossesse à terme avec fœtus vivant Grossesse à terme avec fœtus vivant Accouchement en présence de l’enquêteur Accouchement en présence de l’enquêteur  Gouttes épaisses et frottis sanguin réalisés au niveau de la face maternelle du placenta et au niveau du cordon ombilical

7 Patientes et Méthode(suite)  La lecture des lames a été faite au laboratoire du Centre de Dépistage Volontaire au microscope à l’immersion après coloration au GIEMSA  Analyse statistique avec le Test Khi deux.

8 RESULTATS COMMENTAIRES

9 TABLEAU I : Répartition des parturientes selon la prescription du TPI à la Sulfadoxine -Pyriméthamine TPIEffectif% Oui15190,4 Non169,6 Total Hommerich: 77% (Malaria J, 2007 Nov,8;6: 144 ) Gies: 70% (Malaria J Sept 18;7:180)

10 TABLEAU II : Répartition des parturientes selon le nombre de prise du TPI TPIEffectif% 1 prise 5133,77 ≥2 prises 10066,23 Total Hommerich: 50% (Malaria J, 2007 Nov,8;6: 144 )

11 MIIEffectif% Oui7947,3 Non8852,7 Total TABLEAU III : Répartition des parturientes selon l’utilisation de la MII Vanga (Abidjan) : 6,5% USAID (Dakar) : 17% (Enquête ENPS)

12 TPI ( 2prises) + MII Effectif% Oui5935,32 Non10864,68 Total TABLEAU IV : Répartition des parturientes selon l’utilisation d’un TPI correct + MII

13 Tableau V : Répartition des résultats de la goutte épaisse selon le site de prélèvement Sites Sites Goutte épaisse PlacentaCordon N%N% Négative14989, Positive1810,78053 Total FALADE (Nigeria): 10,5% (Malaria J Juil 6; 6: 88) GIES (Burkina Faso):18,1%

14 Tableau VI : Influence du nombre des CPN sur la goutte épaisse au niveau du placenta Nombre de CPN Goutte épaisse Total NégativeN(%)PositiveN(%) 0 8 (88,9) 1 (11,1) 9 (100%) (80,9) 13 (19,1) 68 (100%) 3 34 (94,4) 2 (5,6) 36 (100%) ≥4 52 (96,3) 2 (3,7) 54 (100%) Total 149 (89,2) 18 (10,8) 167 (100%) Khi2 = 8,75ddl=3 P= 0,03288

15 Tableau VII : Influence de la prise du TPI sur le résultat de la goutte épaisse au niveau du placenta TPI Goutte épaisse Total NégativeN(%)PositiveN(%) Oui137(90,7)14(9,30)151(100%) Non12(75)4(25)16(100%) Total 149 (89,2) 18 (10,8) 167 (100%) Khi2 = 8,89 ddl= 1 p= 0, Falade: 10,5% avec TPI-SP et 17% sans TPI-SP Parise et all. : 12% avec TPI-SP contre 27% avec Chloroquine (Am J Trop Med Hyg 1998 ; 58 : )

16 TABLEAU VIII : Répartition des résultats de la goutte épaisse au niveau du placenta selon un TPI correct + MII Goutte épaisse EffectifPourcentage Positive46,8% Négative5593,2% Total59100% Khi 2 = 7,89 p= 0,0496

17 CONCLUSION  Le TPI est efficace dans la prévention de la placentopathie paludéenne.  L’association à la MII renforce cette efficacité.  Il convient cependant d’améliorer la promotion du TPI et de la MII  Rôle des programmes de lutte contre le paludisme

18


Télécharger ppt "LE TRAITEMENT PREVENTIF INTERMITENT ET LA MOUSTIQUAIRE IMPREGNEE D’INSECTICIDE POUR LA PREVENTION DE LA PLACENTOPATHIE PALUDEENNE Kouakou KP, Doumbia Y,"

Présentations similaires


Annonces Google