La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MARCHE ET TENDANCES EN C ONSOMMATION A LIMENTAIRE H ORS D OMICILE EN 2005.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MARCHE ET TENDANCES EN C ONSOMMATION A LIMENTAIRE H ORS D OMICILE EN 2005."— Transcription de la présentation:

1 MARCHE ET TENDANCES EN C ONSOMMATION A LIMENTAIRE H ORS D OMICILE EN 2005

2 Qu’est-ce qu’un restaurant ?

3 L’ANNEE 2005… …4ème année consécutive de transition

4 Rappel 2004 Les chiffres clés ,932 Milliards € +2,90%(0,64%) Chiffre d’affaires ,33% + 0,75% + 0,75%Etablissements 9,127 Milliards -0,76% -0,76%(-0,70%)Repas/Prestations

5 72,932 Mds € en 2005 (+2,90% en CA / -0,76% en volume) Consommation alimentaire hors foyer RA CAFES Bistrots Cafés Restaurants HOTELS Indépendants Groupes - Chaînes COLLECTIVE Santé Enseignement Entreprises Divers COMMERCIALE Indépendants Sociétés structurées dont chaînes CAA Métiers de Bouche Magasins Cinémas Pétroliers Sites établissements en France Chiffre d’Affaires : 6,417 Mds € (-3,02%) Nombre de repas servis par an : 655,4 Millions (+1,94%) 9 % du marché de la CHD

6 RA CAFES Bistrots Cafés Restaurants CAA Métiers de Bouche Magasins Cinémas Pétroliers Sites HOTELS Indépendants Groupes - Chaînes COLLECTIVE Santé Enseignement Entreprises Divers COMMERCIALE Indépendants Sociétés structurées dont chaînes Consommation alimentaire hors foyer établissements en France Chiffre d’Affaires : 8,254 Mds € (+12,09%) Nombre de repas servis par an : 1,304 Mds (+9,95%) 11% du marché de la CHD 72,932 Mds € en 2005 (+2,90% en CA / -0,76% en volume)

7 RA CAFES Bistrots Cafés Restaurants CAA Métiers de Bouche Magasins Cinémas Pétroliers Sites HOTELS Indépendants Groupes - Chaînes COLLECTIVE Santé Enseignement Entreprises Divers COMMERCIALE Indépendants Sociétés structurées dont chaînes Consommation alimentaire hors foyer Chiffre d’Affaires : 0,843 Mds € Nombre de repas servis par an : 200,7 Millions 1 % du marché de la CHD 72,932 Mds € en 2005 (+2,90% en CA / -0,76% en volume)

8 RA CAFES Bistrots Cafés Restaurants CAA Métiers de Bouche Magasins Cinémas Pétroliers Sites HOTELS Indépendants Groupes - Chaînes COLLECTIVE Santé Enseignement Entreprises Divers COMMERCIALE Indépendants Sociétés structurées dont chaînes Consommation alimentaire hors foyer établissements en France Chiffre d’Affaires : 4,05 Mds € (+6,29%) Nombre de repas servis par an : 200 Millions (+4,16%) 6% du marché de la CHD 72,932 Mds € en 2005 (+2,90% en CA / -0,76% en volume)

9 RA CAFES Bistrots Cafés Restaurants CAA Métiers de Bouche Magasins Cinémas Pétroliers Sites HOTELS Indépendants Groupes - Chaînes COLLECTIVE Santé Enseignement Entreprises Divers COMMERCIALE Indépendants Sociétés structurées dont chaînes Consommation alimentaire hors foyer établissements en France Chiffre d’Affaires : 37,237 Mds € (+2,18%) Nombre de repas servis par an : 2,541 Mds (-4,35%) 50% du marché de la CHD 72,932 Mds € en 2005 (+2,90% en CA / -0,76% en volume)

10 Consommation alimentaire hors foyer RA CAFES Bistrots Cafés Restaurants CAA Métiers de Bouche Magasins Cinémas Pétroliers Sites HOTELS Indépendants Groupes - Chaînes COMMERCIALE Indépendants Sociétés structurées dont chaînes GROUPES (hors chaînes) 1503 établissements en France CA : 2,521 Mds € (+3,36%) Nb repas servis/an : 68 millions (=) COLLECTIVE Santé Enseignement Entreprises Divers 72,932 Mds € en 2005 (+2,90% en CA / -0,76% en volume) INDEPENDANTS établissements en France CA : 27, 980 Mds € (+0,8%) Nb repas servis /an : 1,696 mds (-7,73%) CHAINES 5019 établissements CA : 6,735 Mds (+6,02%) Nb repas servis/an : 776 millions (+3,51%)

11 RA CAFES Bistrots Cafés Restaurants CAA Métiers de Bouche Magasins Cinémas Pétroliers Sites HOTELS Indépendants Groupes - Chaînes COLLECTIVE Santé Enseignement Entreprises Divers COMMERCIALE Indépendants Sociétés structurées dont chaînes Consommation alimentaire hors foyer établissements en France Chiffre d’Affaires : 16,13 Mds € (-1,98%) Nombre de repas servis par an : 4,225 Mds 23% du marché de la CHD 72,932 Mds € en 2005 (+2,90% en CA / -0,76% en volume)

12 JUSTIFICATION Retour du produit "Star" et d'un contact sincère Prix, Produit, Rapidité, Efficacité, Ambiance Rupture de rythme INNOVATION Nouveaux circuits, lieux et packagings Prix, Rapidité, Efficacité, Produit Prise alimentaire dominée par une autre activité ACTIONS CRITERES de CHOIX FONCTIONS Le produit devra aller de + en + là où se trouve le consommateur Le consommateur ira chercher le produit là où il se trouve Segmentation GIRA Produit, Cadre, Atmosphère Festif événementiel Produit, Service, Ambiance, Prix Plaisir festif Produit, Prix, Ambiance Pause, détente 3%  7%  12%  11%  67%  VOLUME de REPAS Plus de 30€ Entre 20 et 30€ Entre 15 et 20€ Entre 10 et 15€ Moins de 10€ € TTC (boissons Incl.) Luxe Haut de gamme Intermédiaire Economique Super Economique SEGMENTS Entre 17 et 27 € ?

13 2003 %2004 %2005 % Evolution poids des repas Super Economique Economique Intermédiaire Haut de gamme Luxe

14 consomme 1 repas sur 7 consomme 1 repas sur 3 consomme 1 repas sur 2 Consommation de repas à l’extérieur du domicile

15 Fréquentation Moral des Ménages Rythme de vie (35h, WE,CP)… Hauteur du Ticket Moyen Justification permanente La Fréquentation

16 La Restauration de chaînes en Europe en 2005 Enseigne Restaurants Moy. Unités/enseignes Chiffre d’affaires (mds d’€) CA/Unités(millions d’€) France Europe

17 La Restauration de chaînes en Europe en CA par modes de distribution Chiffre d’affaires (mds €) Restauration Distri. Rapide Restauration Self Service Restauration Servie à Table France 7 59% 11% 30% Europe 39 62% 14% 24%

18 La Restauration de chaînes en Europe en 2005 – Repas par modes de distribution Nombre de repas (millions) Restauration Distri. Rapide Restauration Self Service Restauration Servie à Table France % 9% 22% Europe % 16% 7%

19 2001 Ouverture de nouveaux points de vente Evolution des 15 Majeures France

20 mono-produit Trop mono-produit anglo-saxon Trop anglo-saxon remise en cause permanente Pas de remise en cause permanente injustifiés Prix injustifiés l ’écoute Pas à l ’écoute de leurs clients l’envie de revenir Ne créent plus l’envie de revenir Les chaînes qui souffrent

21 Des repas encore plus rapides Des repas consommés plus souvent hors domicile Un tassement des repas festifs au profit des repas nécessité Une simplification de l’offre Une déstructuration des repas Une recherche permanente de l’équilibre 6 grandes tendances

22 Un apport de nouvelles solutions alimentaires Une communication simple et sincère Une information plus rassurante de l’innovation, de l’animation et de la surprise … Les 4 grandes pistes à suivre

23 1er élément de sensation sur la réassurance Sécurité alimentaire Retour en force du produit « STAR » Expérience sensorielle Véritable « CONTACT » sincère avec l’établissement Expérience émotionnelle 1. Propreté globale du restaurant Hygiène générale 2. Qualité intrinsèque du produit Le produit tel qu’il est… sans paillettes 3.Atmosphère Relationnel Les Critères de Fidélisation

24 «Sentiment» de hausse des prix Passage abusif à l’euro Battage médiatique sur la baisse des prix Difficulté des marques à justifier la différence Prise de distance à l’égard de la publicité et du marketing Méfiance/Promesse Rejet de la « manipulation » 2 Craintes…

25 Manger « BON » Retour du « gustatif » Stimulation sensorielle Manger à « Risque zéro » Réassurance permanente sur la traçabilité Apport de « CERTITUDES » Forte demande d’informations 4 Grandes Attentes…

26 Justification des prix Manger « A MOINDRE COÛT » Manger « VRAI et SIMPLE » Moins de promesses et plus de solutions Recherche d’une cuisine sans « artifices » Appellations « compréhensibles » et « sécurisantes » 4 Grandes Attentes…

27 Anglos-Saxons / Latins Pressés et Gourmets Equilibre et Gourmandise Tradition et Innovation Plaisirs de la table et lieux de consommation ISOLEMENT EUROPEEN Les 5 Grands Paradoxes des Français

28 Le retour aux fondamentaux La notion de partage Le souci permanent de la qualité L’innovation La technicité, la compétence et l’efficacité La simplicité Le bien être La générosité Ce qui fera la différence demain dans l’esprit du « CLIENT »

29 RASSURER JUSTIFIER CREDIBILISER au lieu de se battre sur les prix au lieu de niveler le marché par le bas au lieu de brader la qualité 3 Axes Stratégiques pour une reprise de la croissance des volumes

30 MARCHE ET TENDANCES EN C ONSOMMATION A LIMENTAIRE H ORS D OMICILE EN 2005


Télécharger ppt "MARCHE ET TENDANCES EN C ONSOMMATION A LIMENTAIRE H ORS D OMICILE EN 2005."

Présentations similaires


Annonces Google