La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Diagnostic comparatif de l’état des stocks et évolutions d’abondance des ressources démersales, dans les pays de la CSRP (Synthèse du module SIAP-Analyses.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Diagnostic comparatif de l’état des stocks et évolutions d’abondance des ressources démersales, dans les pays de la CSRP (Synthèse du module SIAP-Analyses."— Transcription de la présentation:

1 Diagnostic comparatif de l’état des stocks et évolutions d’abondance des ressources démersales, dans les pays de la CSRP (Synthèse du module SIAP-Analyses «mono-spécifiques») D. Gascuel, M. Laurans, A. Sidibé, M. D. Barry Avec la collaboration des participants du module : Y. Camara, A. Caverivière, F. Domain, J. Guitton, C. Inejih, A.Medina, A. Mendy, K. Mohamed Fall, C. Perales-Raya, 0. Tariche, D. Thiam, D. Thiao

2 Gascuel et al.Symposium Dakar, Juin 2002 Objectifs (1)  Établir des états de références et évaluer l'impact de la pêche sur les ressources démersales  Aboutir à une compréhension fonctionnelle de la dynamique des ressources démersales, à l'échelle nationale et sous régionale.  Indicateurs : l Séries temporelles d'abondances l Séries temporelles d'indicateurs d'activité dans les pêcheries l Diagnostics sur l'état d'exploitation des stocks

3 Gascuel et al.Symposium Dakar, Juin 2002  Formation aux méthodes d’analyses  Renforcement de la coopération sous-régionale  Traitement des données StatBase et TrawlBase  Agenda des ateliers (groupes d’évaluation) l Janvier 2001 – Atelier Conakry l Juin 2001 – Atelier Nouadhibou l Octobre 2001 – Atelier Mindelo l Janvier/Février 2002 – Atelier Ténérife  + travail inter-ateliers Objectifs (2)

4 Gascuel et al.Symposium Dakar, Juin 2002  Pour une sélection d’espèces : l Analyses GLM des données campagnes et PUE (abondances) l Modèles globaux (diagnostics et abondances) l Approche structurale de l’état des stocks (diagnostics)  Indices GLM de l’abondance des communautés => Méthodes usuelles d’évaluation des stocks (outils d’aide à la gestion des pêches) => Approche comparative et fonctionnelle (démarche écosystèmique ) Méthodes

5 Gascuel et al.Symposium Dakar, Juin 2002 Les analyses effectuées => Une vingtaine de «stocks» pris en compte (dont évaluation 14)

6 Gascuel et al.Symposium Dakar, Juin 2002 RÉSULTATS : 1 – Évolution des abondances Sénégal - 75 % en 15 ans, pour les 5 espèces évaluées Évolution de l’effort de pêche effectif : (> 2.5 fois) 1000 T

7 Gascuel et al.Symposium Dakar, Juin 2002 RÉSULTATS : 1 – Évolution des abondances Guinée - 70 % en 10 ans (cinq Sciaenidés), une stabilisation depuis 95 ? Évolution de l’effort de pêche effectif situation «vierge» en 1985

8 Gascuel et al.Symposium Dakar, Juin 2002 RÉSULTATS : 2 – Estimation des potentiels de captures … … et des « pertes » de captures

9 Gascuel et al.Symposium Dakar, Juin 2002 RESULTATS 3 : Synthèse diagnostics - SENEGAL État de l’exploitation État de la biomasse

10 Gascuel et al.Symposium Dakar, Juin 2002 Caractérisation de l’état des stocks par des indicateurs : l Excédent d’effort (effort actuel versus f MSY ), l Perte de captures (captures actuelles versus MSY), l Perte de biomasse (B actuelle versus état vierge), l Baisse du recrutement Définition d’un indicateur BILAN, et d’un indice de certitude du diagnostic Synthèse diagnostics - Sénégal

11 Gascuel et al.Symposium Dakar, Juin 2002 Synthèse diagnostics - GUINÉE

12 Gascuel et al.Symposium Dakar, Juin 2002 Synthèse diagnostics - GUINÉE

13 Gascuel et al.Symposium Dakar, Juin 2002 Synthèse diagnostics – CAP VERT et MAURITANIE

14 Gascuel et al.Symposium Dakar, Juin 2002 Synthèse diagnostics - BILAN

15 Gascuel et al.Symposium Dakar, Juin 2002 RÉSULTATS 4 : de l’espèce à la communauté et au groupe fonctionnel – l’exemple de la GUINÉE  Un diagnostic moins pessimiste que pour les espèces cibles principales …  … mais des baisses d’abondance qui restent fortes, notamment pour la communauté à Sparidés - 73 % - 44 % Sciaenidés (Kg/30’)

16 Gascuel et al.Symposium Dakar, Juin 2002 Les niveaux trophiques supérieurs sont ceux dont la baisse d’abondance est la plus forte.

17 Gascuel et al.Symposium Dakar, Juin 2002 DISCUSSION :  Quelle capacité de réponse de l’écosystème ? Quelques observations l 1. L’accroissement d’abondance de certaines espèces (vie courte et/ou faible niveau trophique) L’exemple du poulpe au Sénégal

18 Gascuel et al.Symposium Dakar, Juin Un accroissement d’abondance, lorsque l’effort de pêche augmente L’exemple des crevettes côtières, en Mauritanie Effort de pêche effectif Abondance (PUE)

19 Gascuel et al.Symposium Dakar, Juin 2002 Indices de biomasse accessible par niveau trophique (valeur moyenne par décennie) B50 B60 B80 B90 Bact 3. La diminution des biomasses accessibles par niveau trophique Exemple dans l’Atlantique Centre-Est (modèle de flux trophique)

20 Gascuel et al.Symposium Dakar, Juin 2002 Le scénario de la succession écologique : POISSONS POULPE CREVETTES ?

21 Gascuel et al.Symposium Dakar, Juin 2002 CONCLUSION  Les ressources ichtyologiques démersales : l Une surexploitation (modérée à marquée) des espèces cibles en Guinée (et au Cap Vert) l Une surexploitation très marquée au Sénégal (et en Mauritanie ?)  De fortes diminutions des biomasses à l’échelle des communautés écologiques  L’écosystème possède une capacité de réaction à la pression de pêche, mais cette capacité a des limites. => Des indications concordantes pour un prochain scénario catastrophe


Télécharger ppt "Diagnostic comparatif de l’état des stocks et évolutions d’abondance des ressources démersales, dans les pays de la CSRP (Synthèse du module SIAP-Analyses."

Présentations similaires


Annonces Google