La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Losc in translation Qui a dit que l'effectif lillois inspirait l'ennui? Que les hommes de Puel n'étaient pas sexy? Voici la démonstration que l'amour,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Losc in translation Qui a dit que l'effectif lillois inspirait l'ennui? Que les hommes de Puel n'étaient pas sexy? Voici la démonstration que l'amour,"— Transcription de la présentation:

1 Losc in translation Qui a dit que l'effectif lillois inspirait l'ennui? Que les hommes de Puel n'étaient pas sexy? Voici la démonstration que l'amour, même ingrat, peut tout transfigurer – ou presque. Par les cahiers du foot

2 Selon l’expression consacrée, le LOSC vit actuellement une fin de cycle, en attestent les nombreux départs des joueurs cadres. Le prochain cycle devrait amener les dogues jusqu’en 2010, date de la mise à disposition prévue du nouveau stade. C’est donc une véritable opération liquidation avant travaux que semble mener le staff losciste. Raison de plus pour établir un bilan, joueur par joueur de la saison qui vient de s’achever.

3 Gardiens

4 Sylva C’est avec soulagement que les supporters lillois voient la CAN se rapprocher, car elle devrait permettre à leur gardien de réaliser avec la sélection sénégalaise la "spéciale Sylva" (feinte de dribble court sur l’attaquant adverse, dribble (trop) long, but) qui le démange depuis 2006.Après l’avoir effectuée (en demi-finale de la CAN 2008 face au Ghana), Sylva pourra redevenir le gardien sur et spectaculaire apprécié de tous. À noter: le but encaissé contre Lyon lui aura permis de rejoindre Mondragon dans la légende des gardiens de plus de 1m80 lobés sur leur ligne.

5 Malicki Le sosie de Jean Louis Aubert aura vécu une saison classique de doublure: peu de matchs joués mais plutôt de bonnes prestations, avec en point d’orgue la participation active à la victoire de Lille à San Siro, face au futur Champion d’Europe. T’as mal où? j’ai malicki (Sylva, montrant son doigt cassé au soigneur lors de Lille Nancy).

6 Défenseurs

7 Tavlaridis Du grec Tavlis, "le crâne" et riden, "action de briser, réduire en petits morceaux". "Qui n’a jamais pris une course d’élan de vingt mètres pour sauter – coudes et arcades sourcilières en avant – vers l’occiput d’un adversaire qui ne s’attend pas à recevoir 80 kg dans les côtelettes ne peut pas comprendre la joie que procure le football…" Issue de la biographie d’Efstafios (Tu l’avais pas venue venir, celle-là, hein, ducon?, aux Editions Réanimation, disponible en pharmacie et en hôpital), cette citation résume à elle seule l’état d’esprit de Tavlaridis. Devant si belle philosophie, peut on encore lui reprocher de provoquer – somme toute assez régulièrement – des fautes inutiles qui amènent immanquablement un but assassin (Lyon, Manchester)?

8 Vitakic Le Serbe du LOSC n’a pas beaucoup joué cette saison, ce qui explique en partie le décevant coefficient de spectacularité (copyright Canal+) de la Ligue 1 Orange. Pour compenser sa pointe de vitesse qui ferait passer NGotty pour un sprinter américain sous stéroïdes, Vitakic ne peut compter ni sur son sens du placement, ni sur sa science de l’anticipation. Vita préfère tout miser sur ses partenaires pour pallier ses éventuelles déficiences. Si ça, c’est pas être collectif…

9 Plestan Un joueur qui a repoussé sur le banc un Serbe de 92 kg et un Grec qui collectionne les traumatismes crâniens (des adversaires) mérite le respect. Si cela ne suffisait pas, savoir que Plestan sera capitaine de l’équipe quand Lille mettra fin à huit années de règne lyonnais devrait faire l’affaire.

10 Rafael Aussi appelé Schmitz (c’est bien le même joueur, n’en déplaisent aux journalistes qui ont cru pendant deux saisons que l’effectif lillois comptait un Brésilien et un Allemand). Envoyé sur le front russe à une époque ou Puel regardait trop Stalag 13, Rafael est revenu en pleine forme pendant deux saisons, avant de sombrer cette année. N’ayant plus l’âge d’aller jouer par moins 8000°C, le Brésilien devrait aller retrouver des températures plus proches de celles de son Allemagne natale...

11 Tafforeau Irréprochable depuis plusieurs saisons, Taff’ a été l’objet d’une terrible méprise lorsqu’il a cru découvrir que CGT signifiait Capitaine Gregory Tafforeau. Il dénonce alors les salaires de misère des arrières gauches des clubs ayant pour emblème un dogue, il s’insurge contre le système des primes de victoires, "même pas versées en cas de défaite", il monte au créneau pour dénoncer l’impossibilité de devenir propriétaire ("d’une nouvelle maison par mois")…

12 Chalmé Fidèle parmi les fidèles, relais de Puel sur le terrain qui apprécie sa hargne, son courage et ce manque criant de technique qui lui rappelle qu’avant d’être le meilleur entraîneur de France, lui aussi ratait souvent des passes simples… Souvent décrié au début, Chalmé est beaucoup plus apprécié des supporters lillois depuis qu’est arrivé son possible remplaçant (voir Lichtsteiner).

13 Lichtsteiner Faire une faute grossière puis contester, provoquer une faute inutile puis râler, pousser dans le dos un adversaire absolument inoffensif et pester, crocheter un adversaire qui avait de toute façon perdu le ballon mais s’insurger quand même… La liste pourrait être longue. Elle dure au moins 90 minutes pour les supporters du LOSC qui assistent à ces représentations grandeur nature. Y a-t-il aucun autre exemple d’un joueur qui énerve aussi bien les adversaires, ses coéquipiers, les supporters des deux camps, les arbitres, les commentateurs et tout être vivant au-delà des protozoaires?

14 Milieux

15 Makoun Surnommé "Makounkoun" depuis que Seydoux a revu Le Corniaud, Makoun fait office d’exception dans le LOSC de cette fin de saison. C’est après avoir vu le film L’un part, l’autre reste que le Camerounais aurait décidé de resigner. La légère modification du titre ("Les deux tiers de l’équipe part et toi, tu restes") n’aurait que légèrement atteint son moral. Signe distinctif : plus petit joueur de l’équipe (par la taille). Signe distinctif bis : seul joueur capable de marquer de la tête.

16 Cabaye Sans faire de bruit, Cabaye est devenu en deux saisons un cadre indéboulonnable, un pilier indestructible, un mur infranchissable, un roc inamovible… Nous reparlerons du caractère ridicule de cette longue et dithyrambique litanie en juillet 2014 quand Yohann soulèvera la Coupe du monde…

17 Debuchy Comme il semble loin le temps des blagues insouciantes et si drôles (qu’est ce qui est plus fort qu’un Buchy? Debuchy!). Depuis sa blessure, Mathieu a bien du mal à retrouver son niveau d’antan. Mais comme c’est un jeune du crû, qu’il ne se plaint jamais, qu’il se bat toujours et que si on ne voulait que des joueurs compétitifs, on irait supporter Lyon, Mathieu peut bien rester aussi longtemps qu’il veut.

18 Dumont Voir Debuchy…(le jeu de mots en moins). Si le milieu à quatre du LOSC était surnommé les quatre fantastiques par un journaliste bien peu inspiré, sûr que Dumont et Debuchy se battraient pour jouer l’homme invisible.

19 Bastos Recruté d’après la jurisprudence Hicham 2006, qui veut que toute équipe doit comporter un gaucher doté d’une frappe de balle surpuissante qu’il ne cadre jamais, Bastos aura fait une fin de saison intéressante, surnageant dans le n’importe quoi total d’une équipe désunie. On attendra sagement de juger s’il a le niveau de Roberto Carlos ou de Carlos tout court.

20 Obraniak Recruté en janvier parce que "avec un nom comme ça, on est sur qu’il en aura, de la gnac!" (Jean Luc Buisine, La Voix du Nord, 04 janvier 2007), Ludovic s’est bien caché de dévoiler la traduction de son nom (en polonais, "obrah" signifie "chat" et "niak" "noir"). Malgré les huit places perdues depuis l’arrivée d’Obraniak, le LOSC aurait tenu à conserver son mode de recrutement étymologique: devraient donc signer à l’intersaison Gignac, Gnako, Louis Bertignac, le Comte de Champignac et un japonais (n’importe lequel).

21 Robail Preuve vivante que Puel – sous ses dehors très sérieux, - n’est pas dépourvu d’un certain sens de l’humour (bien particulier il est vrai), Robail présente l’énervante particularité de repasser en boucle à tous ceux qui l’approchent la vidéo de son but en Ligue des champions. Seul problème: le commentaire qu’il recueille invariablement est "Wahou, il est super bien fait, le montage". Vendu à Dijon qui ne nous avait pourtant rien fait.

22 Gygax Recruté en raison du nombre de points obtenu par son nom au Scrabble, Gygax aurait pu contribuer à mettre la Française des Jeux, Bwin et autre betclic en faillite si un seul parieur avait trouvé les noms des deux buteurs du LOSC contre Athènes en Ligue des champions (Robail – Gygax, à la cote de contre 1) Vendu à Metz (en représailles de Youla).

23 Emerson L’article de la Gazette 32 sur Marseille-Lille ("Emerson en L1, le récit historique") résume trop bien la saison d’Emerson pour y ajouter quoi que ce soit. Reste à savoir ce que ce garçon a fait pour mériter telle punition.

24 Attaque

25 Bodmer Ah, Bodmer… Nonchalant pour ses détracteurs, brillant pour ses tracteurs, Bodmer donne cette irritante impression de jouer en permanence en tongs avec une chemise à fleurs. Lorsque le ballon lui arrive, tout se passe comme si l’action ralentissait subitement, un peu comme s’il jouait dans l’eau. Cette manière d’évoluer – des mouvements imprévisibles réalisés au ralenti tout en conservant une puissance étonnante – rappelle naturellement le film Matrix. En projection à Gerland la saison prochaine.

26 Keita Surnommé Tribune Sud – car l’argent de son transfert devrait suffire à construire un quart du futur stade de Lille – Keita aura régalé le Stadium Nord de ses dribbles, de ses grigris et de ses courses. Keita ne serait pas Keita sans ce côté frime – arrogance – égoïsme qui caractérise les grands joueurs. Eblouira le Stade Gerland l’année prochaine avant de finir au Milan AC dans deux ans. "Pas grave, il nous reste Youla", disent les supporters du LOSC avant de se jeter dans la Deûle.

27 Odemwingie Après avoir tout cassé pendant les cinq premières journées, Odemwingie clame haut et fort dans la presse qu’il se voit bien meilleur buteur et qu’il pense que le LOSC sera champion. Les dieux du foot – qui veulent bien rigoler mais faut pas pousser quand même – le punissent aussitôt. Résultat: huit mois de disette totale. En dépit d’une saison en huitième de teinte, Odemwingie finira meilleur buteur du championnat en 2008… s’il la ferme, cette fois ci.

28 Mirallas Malgré son prénom et son physique de jeune qui ne pense qu’à danser sur les baffles des boites de la frontière belge, Mirallas est sans aucun doute promis à un bel avenir. Pugnace, adroit et rapide, il pourrait bien être la prochaine pépite révélée par le LOSC (faire offre de transfert à Savoir qu’il est le plus grand espoir de renouveau de l’équipe nationale belge donne un aperçu assez terrifiant de la profondeur abyssale du trou dans lequel les Diables Rouges sont tombés.

29 Fauvergue Le Crouch du pauvre. Peu habile techniquement, manquant de puissance, plutôt lent et doté d’un jeu de tête défaillant, Fauvergue jouit d’une immunité éternelle depuis son but contre Lens en 2005 (penalty à la dernière minute, repoussé par Itandje sur Fauvergue qui marque d’un pointu tout pourri). Pas sûr que cette immunité l’empêche de finir sacrifié sur un dolmen de Carnac par les supporters et/ou les joueurs et/ou le statf du Stade Rennais. Les supporters lillois vivant à Toulouse ont l’impression de vivre sur une autre planète depuis un mois quand la première réaction qu’ils entendent quand ils annoncent être supporters de Lille est: "Le LOSC, ah ouais, Fauvergue il est trop fort"..

30 Youla Surnommé "Tribune Populaire, rangées N à P" pour les mêmes raisons que Keita, Youla aura confirmé à Lille sa trajectoire rectiligne: échec à Besiktas, échec à Metz, échec à Lille. A noter que son vrai nom est inconnu, celui de Youla provenant de la question que le joueur pose à ses coéquipiers après avoir tenté une reprise de volée. Youla? Bah, sur le parking d’Auchan, t’as encore tiré un poil au dessus…

31 Audel Contrairement à ce que de nombreux fans du LOSC pensent, Audel n’est pas le nom du nouveau parfum féminin de Paco Rabanne. Blessé puis suspendu puis blessé puis écarté du groupe puis blessé, cet attaquant aura en définitive eu bien de temps pour montrer tout le bien que l’équipe de l’infirmerie pense de lui.


Télécharger ppt "Losc in translation Qui a dit que l'effectif lillois inspirait l'ennui? Que les hommes de Puel n'étaient pas sexy? Voici la démonstration que l'amour,"

Présentations similaires


Annonces Google