La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

B3. EVOLUTION DU DT 84 ( PROJET ) Journées GEMER.Nantes.21 et 22/05/2014 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "B3. EVOLUTION DU DT 84 ( PROJET ) Journées GEMER.Nantes.21 et 22/05/2014 1."— Transcription de la présentation:

1 B3. EVOLUTION DU DT 84 ( PROJET ) Journées GEMER.Nantes.21 et 22/05/2014 1

2 DT 84 - OBJET Le DT 84 décrit une méthode qui permet d'élaborer et de réviser les plans d'inspection des équipements sous pression d'un site des industries pétrolières, pétrochimiques et chimiques, soumis à surveillance d'un Service Inspection Reconnu, et de retenir des périodicités d'inspection et de requalification pouvant être supérieures à respectivement 5 et 10 ans. Version en vigueur : DT 84 révision B01 Février 2010 Révision C02 élaborée par le GT UIC/UFIP (10 réunions en 2ans ) Présentation au Pôle de compétence ESP Sud Est (DREAL PACA) par le GT UIC/UFIP suite aux questions collectées (2 réunions les16/07/2013 et 07/04/2014 ) Journées GEMER.Nantes.21 et 22/05/2014 2

3 DT 84 - JUSTIFICATIONS  Techniques: Prise en compte du PM2I (Impact environnemental) Limitation de la mise en œuvre des épreuves hydrauliques Méthode de définition des échéances des inspections Harmonisation avec le DT 32 sur certaines parties communes (exemples : annexe CND avec référence au DT 75, annexe relative au dé-calorifugeage) Clarification de certains points posant problème lors des audits  Economiques: Compétitivité internationale Coûts des grands arrêts Meilleur alignement avec les règles européennes Optimisation du renouvellement des charges et catalyseurs La gestion de fin de vie des catalyseurs et charges nécessite une flexibilité dans les périodicités d’arrêt des installations et est incompatible avec des butées temporelles réglementaires. Remarque : les unités interconnectées doivent pouvoir bénéficier de la même flexibilité. Journées GEMER.Nantes.21 et 22/05/2014 3

4 DT 84 - PRINCIPALES MODIFICATIONS PROPOSEES Limitation de la mise en œuvre des ré épreuves hydrauliques Méthode de définition des échéances des inspections (méthodologie RBI ) Dispense de vérifications internes des équipements lors des inspections de requalification périodiques, dans le cas des équipements contenant des fluides non corrosifs Création de l’annexe 4.5: dispositions applicables à certains échangeurs à faisceaux démontables Reprise de l’annexe 6 concernant les règles de dé-calorifugeage lors des inspections périodiques et des requalifications périodiques (notion d’équipements témoins). Renvoi au DT 75 pour le choix et l’adéquation des techniques CND Journées GEMER.Nantes.21 et 22/05/2014 4

5 DT 84 - LIMITATION DES RÉ-ÉPREUVES HYDRAULIQUES  Constat Chez les principaux partenaires économiques de la France (GB, NL, Bel,US, …), la ré-épreuve hydraulique est le plus souvent réservée uniquement aux cas des réparations avec intervention sur la chaudronnerie.  Propositions pour les sites avec SIR (DT 84) Lors de la requalification périodique, limiter la ré-épreuve hydraulique aux faisceaux d’échangeurs et générateurs de vapeur. A la suite de réparations métallurgiques, mise en œuvre de la ré-épreuve hydraulique pour les cas définis par le guide AQUAP Journées GEMER.Nantes.21 et 22/05/2014 5

6 DT 84 - METHODE DE DEFINITION DES ECHEANCES D’INSPECTION L’application d’une méthode RBI permet de ne pas fixer a priori de limites temporelles aux échéances règlementaires. Les échéances des contrôles sont déterminées sur la base des résultats de la méthode RBI. C’est le cas dans la plupart des pays partenaires économiques de la France pour les fluides hors vapeur d’eau (pas de ré épreuve hydraulique systématique). Quelques rappels : –Le coût de maintenance courante en France est supérieur de 20 à 25% au coût en Europe occidentale (périmètre Total Hors France = Benchmark Raffineries Ouest Europe). –Les coûts d’arrêts sont 15% supérieurs en France par rapport au coût moyen Ouest Européens (périmètre Total Hors France = Benchmark Raffineries Ouest Europe). –La disponibilité des installations est 1,2% inférieure en France par comparaison avec les autres usines Ouest Europe du groupe Total (- 4 jours /an en moyenne ) Journées GEMER.Nantes.21 et 22/05/2014 6

7 DT 84 - AUTRES POINTS INTÉGRÉS DANS LA VERSION FINALE Journées GEMER.Nantes.21 et 22/05/  Ré-épreuve à surcharge réduite pour les Equipements construits suivant le Décret de 1926  Recalage des dates d’ échéance règlementaires en référence à la date du permis de démarrage  Rédaction de l’annexe 4.5 DISPOSITIONS APPLICABLES A CERTAINS ECHANGEURS A FAISCEAUX démontables La présente annexe permet de définir les dispositions spécifiques à retenir dans les plans d'inspection d’échangeurs dont l’extraction des faisceaux tubulaires conduit, de par leurs dimensions, à des interventions de maintenance majeures, voire entraîne l’ endommagement des tubes lors de leur extraction et /ou de leur réinsertion à l’ intérieur des calandres (afin d'éviter leur extraction lors des inspections et requalifications périodiques ).

8 DT 84 - ANNEXE 4.5 Journées GEMER.Nantes.21 et 22/05/2014 8

9 DT 84 : ANNEXE 4.5 Contraintes de mise à disposition et préparation des équipements pour visite interne  Montage d’échafaudage complexe  intervention de dépose de calorifuge ( endommagement des tôles de protection, remplacement du calorifuge  Mise en œuvre de moyens de manutention lourds Ouverture et démontage de parties d’ équipements de grande capacité pour procéder aux inspections internes règlementaires (quelle que soit la nature du produit )  Endommagement de parties d’équipements initialement assemblées en atelier mais démontées sur site pour les visites internes imposées.  Réparation potentielle d’équipement ( ex :obturation de tubes d’échangeurs endommagés lors de l’ extraction du faisceau tubulaire ) Journées GEMER.Nantes.21 et 22/05/2014 9


Télécharger ppt "B3. EVOLUTION DU DT 84 ( PROJET ) Journées GEMER.Nantes.21 et 22/05/2014 1."

Présentations similaires


Annonces Google