La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Alinka ouvre lentement les yeux, fronce un naseau étonné, hume longuement l’air… Rien, elle ne reconnait rien ! Ni les odeurs familières, ni les arbres.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Alinka ouvre lentement les yeux, fronce un naseau étonné, hume longuement l’air… Rien, elle ne reconnait rien ! Ni les odeurs familières, ni les arbres."— Transcription de la présentation:

1

2

3 Alinka ouvre lentement les yeux, fronce un naseau étonné, hume longuement l’air… Rien, elle ne reconnait rien ! Ni les odeurs familières, ni les arbres et les rochers qui entouraient son nid de branchages… Quel est ce mystère ? Elle réfléchit un moment, mais comme toujours, intrépide, jaillit de sa couchette.

4 Elle aperçoit bientôt un petit lutin pareil à ceux avec lesquels elle avait l’habi- tude de jouer. Mais celui-ci, elle ne le connait pas ; Il la regarde tout étonné : -Une licorne ! Une vraie licorne ! Il n’y en a pas eu dans ces bois depuis des centaines d’années ! - D’où viens-tu ? Comment t’appelles-tu ? Es-tu vrai- ment une licorne ?

5 Alinka répond de son mieux. Son nouvel ami s’appelle Péku. Et les voilà partis dans des jeux endiablés, auxquels d’autres lutins viennent bientôt se mêler ! Que de cris de joie, que de fous rires secouèrent la torpeur de la Forêt Enchantée ce soir-là !

6 Tout d’un coup, il n’y avait plus personne avec Alinka. Mais à peine commence-t-elle à se poser des questions qu’un lutin réapparait, en haut, ou en bas, ou à droite, ou à gauche. Et cela dura toute la nuit, une nuit merveilleuse !

7 Alinka se pose beaucoup de questions, et se demande où sont passées toutes les licornes ses sœurs ? Et quels sont ces changements ? Rien ne ressemble à ce qu’elle avait connu… Péku ne sait que répondre et présente sa nouvelle amie au Sage de la Forêt. - Tu as là un cadeau exceptionnel, lui dit celui-ci, la possibilité de connaître une époque qu’aucune autre licorne ne connaît. Profites- en, car cette deuxième vie ne durera pas !

8 Comment auriez-vous réagi à la place d’Alinka ? Vous auriez été malheureux de penser que tout cela allait finir si rapidement ? Ah ! Mais c’est que vous ne la connaissez pas bien ! Elle décide de partir à la découverte du vaste monde ! Parfaitement ! Je vous l’ai dit, elle est intrépide. Alors, elle décide de partir avec Péku, et de découvrir le plus de choses possibles.

9 Comme ils quittent la forêt, elle voit un spectacle qui l’amuse grandement : une famille d’oursons pique-nique. Pas des ours, non ! Mais des oursons en peluche ! Et ils ont invité des lutins. Alinka et Péku descendent leur dire bonjour et partagent une tasse de thé. Les oursons sont fiers et heureux d’avoir vu une vraie licorne ! Depuis le temps qu’ils venaient dans cette forêt, cela n’était jamais arrivé encore ! La Famille Lapin elle-même vint les saluer et leur souhaiter bonne chance.

10 Alinka offre à ses nouveaux amis de les emmener faire un tour sur son dos et de les ramener chez eux. Et la surprise fut pour elle, car elle n’avait jamais vu une ville, et il fallut longuement lui expliquer à quoi servaient toutes ces choses étranges qui l’entouraient !!!

11 Avant de partir – lui dit Péku – je veux te montrer quelque chose dans le lieu le plus secret de la Forêt Enchantée. Personne n’y pénétre, car les ronces sont trop épaisses et entremêlées. Mais nous, nous volerons pour entrer ! Avez-vous deviné où, vers quel endroit secret, Péku veut amener Alinka ? Un endroit que vous connaissez parfaitement !

12 Vous l’avez compris, c’est le Château de la Belle au Bois Dor- mant ! Mais ils firent bien attention à ne pas la réveiller, car ce n’était pas son heure, et Péku savait bien qu’un jour un prince viendrait enfin la réveiller !

13 Alinka sentait déjà ses forces décliner. - Ah ! dit-elle, ce serait bien, un lit comme celui de cette Belle, mais un lit qui volerait ! - C’est presque ce que nous allons avoir, lui dit Péku, car nos amis les oursons ont eu une idée géniale ! Suis- mois au bord de la rivière !

14 Merveille ! Au bord de la rivière les attend une barque spécialement préparée pour eux ! La petite ville, ainsi que la rivière, font partie de la Forêt Enchantée. Il ne peut rien leur arriver de mauvais, pas de naufrage ou d’écueils. Ils peuvent quitter la barque, elle les attend toujours là où ils désire qu’elle soit.

15 A mon avis, cette barque elle-même était enchantée !!!

16 Ils traversèrent bien des pays, virent des choses étonnantes ! Le soir, ils quittent la barque. Péka se couche et s’endort. Alinka se promène seule au clair de lune. Et, lorsque Péka entrouvre un œil, il voit son blanc pelage briller comme de l’argent et la pointe de sa corne étinceler comme un diamant…

17 Ce qui étonna le plus Alinka, ce fut le pays des glaces. Savoir que ce pays était habité par des oiseaux si pleins de vie fut une immense surprise ! Mais Péku surveillait son amie du coin de l’œil. Elle se fatigue de plus en plus vite et devient… comment dire… transparente. Oui, c’est cela même. Elle devient plus transparente de jour en jour.

18

19 Et un soir elle lui dit… - Je dois partir… Ne sois pas triste. Je t’ai connu, j’ai connu tous les elfes de la forêt; la famille Ourson, j’ai vu des choses extraordinaires, je suis si heureuse ! - Je pars rejoindre les étoiles le cœur plein de joie, remerciant la vie du beau cadeau qu’elle m’a fait ! Il sembla à Péku, à travers ses larmes, qu’une paire d’ailes immaculées s’ouvrait sur le dos de son amie. Et, majestueusement, celle-ci s’en fut rejoindre les étoiles…

20

21 Dessins trouvés sur Internet Texte : Jacky Musique : danse champêtre : Florian Bernard au synthé Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix


Télécharger ppt "Alinka ouvre lentement les yeux, fronce un naseau étonné, hume longuement l’air… Rien, elle ne reconnait rien ! Ni les odeurs familières, ni les arbres."

Présentations similaires


Annonces Google