La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Rapport n°4, automne 1998 Agroalimentaire et agriculture dans le monde Industrie Energie Institut Mondial de la Donnée Statistique et Économique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Rapport n°4, automne 1998 Agroalimentaire et agriculture dans le monde Industrie Energie Institut Mondial de la Donnée Statistique et Économique."— Transcription de la présentation:

1 Rapport n°4, automne 1998 Agroalimentaire et agriculture dans le monde Industrie Energie Institut Mondial de la Donnée Statistique et Économique

2 Tableau de bord : les données générales Indice Valeur pour l’été 1998 Évolution trimestrielle Évolution annuelle Croissance mondiale+4,55 %-- Indice des prix Base 100 au printemps ,76+2,2 %-5,6 % Prix alimentaires39,26+0,8 %-5,8 % Prix énergétiques47,00+9,6 %-8,1 % Prix industriels129,6+5,8 %+3,8 % Commerce en volume ,6 %+41,0 % Commerce en valeur (k€) ,5 %+76,8 % Croissance démographique +0,411 %+0,0017 pts-0,0344 points

3 Données sur l’ensemble des produits alimentaires consommés par les citoyens Agroalimentaire

4 Céréales Analyse : Les stocks sont stabilisés, mais les prix continuent leur chute. La stabilité des quantités échangées, de la demande et des stocks laissent présager d’un marché plus équilibré dans les mois à venir. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,26 +5,4%+0,4%-2,2%+0,0%+0,2%-11,0%-11,2%

5 Riz Analyse : Les prix sont stabilisés et en légère progression. Les stocks repartent à la hausse et le commerce est en léger repli. La consommation de riz aux dépends de celle des céréales est la raison de la hausse de la consommation. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,74 +5,7%+0,4%+16,2%+24,8%-7,2%-4,0%+3,5%

6 Poisson Analyse : Les stocks croissent très vite, comme la consommation mais aussi les prix. La hausse de la consommation se fait par production locale, puisque le taux d’importation a reculé de 9 points. Le scandale du canal de Mozambique reste à surveiller. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,79 +2,9%+0,4%+21,9%+18,7%+1,8%+9,3%+7,4%

7 Viande Analyse : Les prix sont stables, tout comme les stocks. En revanche, le volume des ventes a connu un très fort recul. D’une année sur l’autre, la consommation a progressé de 6 % et l’offre de 4,5%, grâce à une modération des prix (-0,4%). ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,21 +3,5%+0,4%-7,5%+1,6%-20,5%-20,4%+0,1%

8 Café Analyse : Jamais autant de café n’a été échangé, et pour autant d’argent. L’offre et la consommation font jeu égal, les stocks croissant tout de même encore, et le prix se contractant légèrement. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,80 +6,0%+2,2%+13,5%+5,4%+22,5%+17,7%-4,0%

9 Thé Analyse : Les stocks vont vers une asymptote à 5000 unités, et les prix vers 9k€/unité. La production reste au plancher (-3,5%, corrigé des variations saisonnières), quand la consommation n’a jamais été aussi élevée. De ce fait, le volume du commerce repart à la hausse. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,39 -0,2%+2,6%+7,7%+1,0%+22,9%+25,7%+2,3%

10 Sucre brun Analyse : Les prix rebondissent fortement, provoquant une baisse de la consommation et des volumes échangés. La production est stimulée par des bénéfices en hausse grâce aussi à la baisse du prix du cacao. La baisse des stocks permet aux producteurs d’augmenter leurs prix. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,73 +5,8%+1,7%-2,0%-4,7%-18,7%-13,8%+6,0%

11 Chocolat Analyse : Les marchés affichent des chiffres très modérés. La baisse des stocks devrait prendre fin avec la hausse de la production et la baisse simultanée de la consommation. Les prix devraient rester stables. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,87 +6,5%+1,6%-1,4%-0,5%+6,3%+6,1%-0,1%

12 Huile d’arachide Analyse : Les prix restent dans une fourchette élevée, en dépit d’une consommation en berne. Les stocks devraient reprendre, les marchés se saturer à nouveau, et les prix diminuer mécaniquement. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,04 +18,4%+2,2%-20,5%-6,6%-30,3%-28,6%+2,3%

13 Données sur les sources d’énergies non renouvelables Energie

14 Charbon Analyse : Après la frénésie chinoise d’acheter tout le charbon disponible sur les marchés, le marché retombe à des quantités ridicules. Le prix du charbon, bien qu’ayant repris 12%, reste en dessous des frais pour être produit et mis en vente… ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,83 +4,2%+4,0%+7,7%+4,0%-96,2%-95,7%+12,1%

15 Gaz naturel Analyse : La courbe des stocks est magnifique, et à mettre en rapport avec la courbe des prix. La consommation est supérieure à la production, parce qu’Oman produit 100 unités sans avoir de stocks pour accueillir les unités. Normal… ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,86 +1,6%+6,5%+6,3%-1,7%-18,4%-20,7%-2,8%

16 Pétrole Analyse : Le marché du pétrole redécolle après la paix au Moyen-Orient. Les prix se ressaisissent, en dépit d’une réalité : il y a encore surproduction, et les stocks sont monstrueux. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,95 +17,7%+41,7%+39,1%+3,3%+13,8%+26,1%+10,8%

17 Uranium Analyse : Merci au Niger et à la Hongrie de nous offrir ainsi des crises de fou rire dans nos bureaux… ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,00 +0,0%--+20,0%--+0,0%

18 Données sur les biens manufacturés Industrie

19 Carburant Analyse : La consommation a arrêté de suivre la courbe de l’offre, avec une baisse de 1,2 %. Les prix en hausse sont la raison de ce recul. Le carburant est le deuxième produit par le volume de vente qu’il représente, avec plus de 75 millions d’euros ce trimestre. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,53 +28,7%+9,2%-1,2%+13,2%+13,0%+23,4%+9,2%

20 Cigares Analyse : Les prix se sont stabilisés avec les stocks en forte baisse. La production s’est reprise, ce qui devrait maintenir les prix bas. La consommation est d’ailleurs étrangement en baisse, sûrement du fait d’un manque d’unités disponibles sur les marchés. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,53 +44,1%+5,8%-5,6%-15,1%-6,7%-3,5%+3,4%

21 Composants électroniques Analyse : La croissance des stocks entraîne une détente du prix. Les prix très élevés poussent la production à croître, permettant de suivre la demande et la consommation. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,00 +69,0%+68,1%+101,1%+220,0%+66,7%+44,0%-13,6%

22 Engrais Analyse : Le marché est chaotique, avec de grandes variations dans la valeur échangée. Le prix est en hausse, alors que la consommation repart timidement à la hausse, moins vite que l’offre. Pourtant, la demande approche d’une valeur asymptotique. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,16 +26,0%+4,6%+12,2%+11,8%-34,1%-20,3%+20,9%

23 Machine-outil Analyse : Le marché se met en route. Les prix sont très élevés, et devraient décourager l’achat chez beaucoup de pays. Le chiffre d’affaire est déjà très élevé (2,9% du commerce mondial), et devrait rapidement croître, surtout si les prix arrivent à se modérer. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) , ,0%+18,6% ,7%

24 Matériel informatique Analyse : La hausse exponentielle de la demande est loin d’être compensée par la production naissante. Les prix exagérés ne sont rentables que pour quelques pays, et pour d’autres simplement distraits. La multiplication de la concurrence devrait y remédier. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,78 +9,1%+11,2% ,7%

25 Matériel médical Analyse : La hausse exponentielle de la demande est loin d’être compensée par la production naissante. Les prix exagérés ne sont rentables que pour quelques pays, et pour d’autres simplement distraits. La multiplication de la concurrence devrait y remédier. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,00 +0,0%+19,2%-23,1%+2,0%+0,0%+0,2%

26 Matières plastiques Analyse : La production a du mal à suivre la demande, et pourtant, les prix baissent. Le marché se structure, et est limité par le manque de stock. La croissance industrielle devrait maintenir cette situation encore longtemps. La filière peut craindre un pétrole plus cher. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,04 +66,9%+36,9%+32,5%+6,7%+83,8%+74,5%-5,0%

27 Véhicule Analyse : La demande continue sa croissance, ce qui fait que chaque progression dans l’offre trouve immédiatement son débouché, aussi parce que certains pays achètent n’importe quoi à n’importe quel prix… Cela ne peut durer qu’avec une baisse future des prix. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,20 +21,4%+7,5%+49,3%+33,6%+6,5%+0,8%-5,3%

28 Données sur les matières premières non énergétiques et renouvelables Matières premières industrielles

29 Argent Analyse : Les quelques unités échangées représentent déjà une petite fortune, qui couvre à peine les frais de stockage qui ont été engagés. Pas étonnant donc que les prix flambent : les producteurs veulent récupérer un peu d’argent de leur mauvais investissement. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,00 +46,3%+200,0%+192,0%+3,1%+900,0%+889,0%-1,1%

30 Bauxite Analyse : Les prix ne bougent pas, et les stocks connaissent pour la première fois une petite baisse, qui révèle leur faiblesse face à la demande qui a augmenté très vite, et ne laisse pas de marge de manœuvre. Ils devraient cependant rebondir le trimestre prochain. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,00 +66,9%+58,1%-27,1%-6,7%+111,8%+107,1%-2,2%

31 Cobalt Analyse : Les prix sont très stables, du fait d’une croissance parallèle de la production et de la consommation. En revanche, une baisse des prix est à espérer suite à l’envol des stocks : cela permettra aux producteurs industriels d’être en mesure de baisser les prix. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,50 +93,3%+0,0%+21,1%+30,2%+0,0%-0,3%

32 Cuivre Analyse : Le prix perd du terrain, alors que pour la première fois, les stocks reculent légèrement. La consommation déborde la production, et les producteurs devraient augmenter les prix puis la production une fois les stocks résorbés. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,18 +0,0%+69,0%+40,0%-0,4%+42,6%+41,0%-1,1%

33 Diamant Analyse : Il y a stagnation de la consommation, mais ça n’empêche pas la croissance de l’offre et d’importantes opérations sur les marchés. Les prix devraient, théoriquement, baisser dans les mois à venir. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,00 +83,3%+0,0% +40,0%+20,0% +0,0%

34 Fer Analyse : La production a doublé en un trimestre, alors que la consommation diminuait faute d’unités disponibles sur les marchés. La consommation et les stocks devraient repartir à la hausse dès le trimestre prochain, et les prix se stabiliser. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,90 +90,9%+32,4%-2,9%-2,2%+12,4%+37,2%+22,0%

35 Magnésium Analyse : Les stocks croissent, encore et toujours. Pourquoi une telle stabilité des prix ? Parce que la Corée du Nord produit colossalement, mais sans chercher à vendre sa production. C’est vrai qu’un pays en récession peut se passer d’une telle manne… ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,71 +13,8%+23,2%+21,8%+8,4%+49,7%+47,1%-1,7%

36 Mercure Analyse : Il y a eu de nombreuses manipulations sur le marché du mercure : une unité consommée à changé en moyenne 1,85 fois de main ! Le chiffre d’affaire du secteur est donc artificiellement gonflé. Les prix s’élèvent, alors que les stocks sont sur de fortes croissances ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,57 +0,0% +5,3%+46,4%+105,6%+137,8%+15,7%

37 Or Analyse : La rupture de la fin 1997 se poursuit : des stocks en baisse, des prix d’une grande stabilité, un volume échangé égal à la consommation. Le quasi-triplement récent de la production devrait amener un nouveau paradigme, et une baisse des prix. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) , ,7%+0,0% -5,6%-42,9%-42,7%+0,3%

38 Phosphates Analyse : Le commerce augmente rapidement, alors que les prix se sont stabilisés provisoirement grâce à la stagnation des stocks. La production repart légèrement à la hausse, tandis que la consommation est poussée par un marché de l’engrais dynamique. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,25 +9,2%+26,0%+29,0%+0,3%+208,0%+197,0%-3,6%

39 Tabac Analyse : Le prix du tabac baisse enfin, alors que les stocks pléthoriques croissent invariablement. La consommation a beau être en croissance, la production est trop élevée. Le marché représente moins que les frais d’entretien des marchés. Ça fait réfléchir… ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,00 +4,7%+44,1%+36,9%+14,8%-80,0%-83,1%-15,5%

40 Arachide Analyse : Avec le bond de la production et des stocks, les prix sont contraints de reculer. Cela mène à un chiffre d’affaire constant, et les prix pourraient encore baisser. La consommation au dessus de la demande prouve l’existence de très nombreux gaspillages. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,00 +31,6%+18,4%+36,0%+13,0%+11,2%+0,1%-10,0%

41 Cacao Analyse : Le léger recul de la consommation, et la hausse encore de la production, ont mené à un fort décrochage des prix et du commerce : le marché du cacao a atteint un niveau très bas, mais il n’est pas sûr que le prix du cacao puisse repartir à la hausse avec de tels stocks. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,80 +1,7%+6,5%-0,6%+3,8%-38,3%-58,1%-32,1%

42 Sucre Analyse : Les prix sont repartis à la baisse, alors que les stocks deviennent démesurés. Les besoins sont parfaitement comblés, 87 % d’entre eux venant de pays producteurs. Le commerce reste donc très faible, en dessous des 10 millions d’euros. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,67 +5,6%+5,8% +6,5%+7,1%+0,7%-6,0%

43 Platine Analyse : La demande a connu un boom formidable, avec la consommation dans son sillage. L’offre devrait réagir, puisque les stocks baissent et permettent de faire remonter légèrement les prix. La tension sur le marché pourrait relancer l’inflation. ProductionDemandeConsommationStocks Quantité échangée Valeur échangée (k€) Prix (k€) ,56 +0,0%+49,5%+35,9%-8,9%-22,7%-16,7%+7,9%

44 Coup d’œil sur les marchés

45 Merci de nous avoir lu. Nous organisons un jeu concours pour récompenser votre fidélité. Soyez le premier à nous envoyer l’inflation pour les produits alimentaires ce trimestre pour remporter un chèque de €. N’hésitez d’ailleurs pas à réagir à cette publication : nous serons ravis de vous répondre sur n’importe quel point.


Télécharger ppt "Rapport n°4, automne 1998 Agroalimentaire et agriculture dans le monde Industrie Energie Institut Mondial de la Donnée Statistique et Économique."

Présentations similaires


Annonces Google