La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PLAISIR DE LIRE Concours littéraire Collégiens-Lycéens Tanger-Tétouan Propositions de lecture Balkissou Mohamadou - Frédéric Bulfone.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PLAISIR DE LIRE Concours littéraire Collégiens-Lycéens Tanger-Tétouan Propositions de lecture Balkissou Mohamadou - Frédéric Bulfone."— Transcription de la présentation:

1 PLAISIR DE LIRE Concours littéraire Collégiens-Lycéens Tanger-Tétouan Propositions de lecture Balkissou Mohamadou - Frédéric Bulfone

2 INTRODUCTION

3 Ali boum yé Le combat du siècle, Benoît Kongbo Oskar, éditeur

4 Proposition de lecture La construction du récit Une lecture suivie Les personnages Analyse du roman Activités de fin de lecture

5 La construction du récit

6 Schéma narratif du roman: Situation initiale. Nago dit « Go », de par le surnom que lui a donné son cousin, est un petit vagabond de 14 ans qui vit avec sa grand-mère. Son principal loisir est de regarder les films, si ses moyens le permettent, au ciné-vidéo le Méga Jet li que tient son cousin Ouagra. Elément déclencheur. Un jour, il y regarde « grondement dans la jungle »,le film sur le combat entre Mohamed Ali et Georges Foreman et se sent une vocation pour la boxe. Il commence à s’entrainer.

7 Les péripéties. - Il essaye de dérober un sac de sel dans la boutique du commerçant libanais pour s’en servir comme puntching- ball. Il est pris en flagrant délit et conduit au poste de police, puis en cellule. Grâce à l’intervention de Simone et de sa grand-mère, il est relâché. - Il travaille comme aide à tout faire chez Simone la tenancière d’une gargote. - Il se fracture le bras et l’omoplate en participant à un tournoi de boxe organisé par un ancien boxeur - Il se fait embaucher à l’hôpital par Cherydan le médecin blanc qui l’avait soigné. Il nettoiera son bureau et ses toilettes et aura un salaire à la fin de chaque mois. Mais cela doit rester un arrangement entre eux. - Il veut devenir médecin et soigner le parkinson de Mohamed Ali et en parle à Cherydan qui l’encourage plutôt à apprendre la médecine traditionnelle. - Il profite du départ en France de Cherydan pour partir secrètement à Bagandou l’apprendre.

8 Situation finale. Il deviendra un bon tradi-praticien que les gens viendront le consulter de toutes parts. Il épousera la fille de son maître, aura un fils et vivra définitivement dans ce village de Bagandou.

9 Le roman au fil des chapitres

10 PP La lune n’a pas paru Nago surnommé « Go » vit avec sa grand-mère Tabitha à Walingba, l’un des plus grands quartiers de Bangui. Et selon cette dernière, il vient d’avoir ces quatorze ans. Elle le sait car le ciel était pareil au jour de sa naissance, et la lune n’a pas paru. Elle lui confia que selon la coutume, il serait prédestiné à être un homme pour qui les ténèbres n’auront pas de secret. Ne pouvant lui offrir de cadeau, elle l’a embrassé pour le bénir. Il n’a pas été scolarisé. Il n’a ni frère, ni sœur et n’a que des réminiscences sur ses parents. Il n’a en plus de sa grand-mère qu’un cousin. Il vagabonde dans le quartier à longueur de journée, et à l’occasion rend de menus services avec quelques récompenses à la suite ce qui lui assure ses petites dépenses.

11 PP15-21 Ciné-vidéo Méga Jet Li Ayant été informé par son ami Tipapa qu’un très bon film serait projeté au Méga Jet Li, il. son cousin Ouagra l’ exhorte à venir voir le film « Grondement dans la jungle », sur le singulier combat de boxe qui a opposé Mohamed Ali (Cassius Clay) à Georges Foreman en 1974 au Zaïre PP Fouille chez Tabitha Il fouille en vain la cachette de sa grand-mère. A la fin il se décide de courir la retrouver au marché pour lui dérober quelques pièces et satisfaire ainsi son envie de voir ce film. Il offre une cigarette à son cousin qui le laisse y entrer gratuitement

12 PP33-46 Grondement dans la jungle Nago regarde le spectacle et décrit le combat. Il semble comprendre les commentaires des journalistes plus que les autres spectateurs qui eux, étaient mécontents que ce soit en anglais. PP Comme Mohamed Ali Après avoir vu le film, Nago qui ne s’était jamais soucié de son avenir décide qu’il sera un boxeur comme Mohamed Ali même si son cousin pense qu’il délire. Il n’en parle pas à sa grand-mère de peur qu’elle le dissuade. Il a commencé donc à s’entrainer en cachette. Et au bout d’un mois, ayant constaté une certaine amélioration, il part à la recherche d’un cobaye. Il se rend chez son ami Tipapa et découvre que celui-ci aussi s’entraine à l’aide d’un sac de sable, c’est qui lui donne une idée.

13 PP57-66 Bangui-Liban Nago va dans la boutique du libanais et essaye de dérober un sac de sel afin de s’en servir comme punching-ball. Il est pris en flagrant délit par le propriétaire. Après avoir été violenté par ses employés malgré l’intervention d’une dame qui proposait de payer le prix du larcin, il sera ensuite conduit au poste de police afin qu’on l’oblige à donner les noms des instigateurs du vol. PP Une justice bancale La grand-mère désespérée vient au secours de son petit fils. Nago subit l’interrogatoire de la police. Il avoue avoir dérobé le sac non pas pour son contenu, mais parce qu’il voulait l’utiliser pour s’entrainer à la boxe, il veut réussir comme Mohamed Ali. Le brigadier ne le croit pas et décide de le mettre en cellule. Ce qui satisfait Mustapha le propriétaire du magasin qui gratifie cet agent de quelques billets de banque.

14 PP Droit de cellule La grand-mère et la dame ont beau supplié pour qu’on le laisse en garde à vue, il sera amené en cellule sous la huée de la foule. Nago y subit l’intimidation de Ringo, le chef de cellule qui réclame son droit. Encore une fois la dame intervient en payant pour lui, mais il n’aura pas pour autant la paix. Il devra se battre et administrer une bonne raclée à Ringo en imitant le combat du film « grondement dans la jungle. »

15 PP La dame à la perruque rousse Grâce à l’intervention de la dame, le brigadier accepte de libérer Nago mais à condition que la grand-mère paye tout ce qui a été volé dans le magasin du libanais. Il lui tend la liste. La somme étant très élevé pour la pauvre grand-mère qui élève seule son petit fils orphelin de mère depuis ses trois ans, ils négocient et parviennent à un accord. La grand-mère emprunte de l’argent à un ami de la dame et à la fin de la journée, Nago est libéré. Le brigadier ne manque pas tout de même de le sermonner avant.

16 PP Une nuit dans le cœur de Tabitha L’histoire de ce vol était sur toutes les lèvres et Nago est devenu une sorte de paria dans le quartier, les parents ont interdit à leurs enfants de s’approcher de lui. Même au Méga Jet Li, il ne trouve pas de répit. Sur les conseils de sa grand-mère, il ira travailler comme garçon à tout faire dans la gargote de Simone, la dame à la perruque rousse. Ce petit job est assez rentable, il se fait de bons pourboires en plus de la prime que lui verse la dame à la fin de chaque semaine

17 PP Temps mort pour Mohamed Nago semble trouver son bonheur avec ce job et la situation financière de sa grand-mère s’améliore. Il va souvent au ciné-vidéo offrir des cigarettes à son cousin Ouagra et voir des films. Il a un peu oublié la boxe. Il refuse la proposition de Tipapa de faire partie de son équipe pour un tournoi de boxe. Il dit préférer se concentrer sur son travail qui lui permet de bien vivre Un après-midi, il est allé au Méga Jet Li et a regardé un film très émouvant sur la boxe opposant un allemand à un noir américain datant de la période nazi. Après le film, il discute avec son cousin à propos de la capacité de Mohamed Ali de terrasser le boxeur noir. Tipapa s’entraine avec son équipe tous les jours.

18 PP Mohamed est de retour Nago tombe malade alors qu’il a repris durement l’entrainement, voulant participer en solitaire au tournant. Sa grand-mère le soigne avec des remèdes traditionnels. Elle lui fait boire une potion. Il craignait que ce ne soit de la fièvre typhoïde, mais sa patronne Simone qui est passée le voir, le rassure que c’est un simple paludisme. Ayant repris des forces, il va voir son cousin qui lui propose d’être son coach pour le tournoi moyennant un peu d’argent et des cigarettes. Lors du tournoi, il finit par intégrer l’équipe de Tipapa. Il gagne son premier combat. Et de tous les horizons, les cris fusent: « Ali! Ali! Boum yé! »

19 PP Mohamed dans tous ses états Nago est raccompagné chez lui en victorieux par un groupe de gamins. Il s’en enorgueillit et adopte à la fin le look de Mohamed Ali. Son cousin est fier de lui et promet de l’inscrire dans une école de boxe. Mais ses coéquipiers sont mécontents de lui car il s’attribue à lui seul cette victoire. Lors du deuxième combat du tournoi, Tipapa prend aussi le pseudo de Mohamed Ali ce qui met Nago en rogne. Tipapa est battu par Djo Fraser. Durant les trois jours de repos, Nago reprend intensément l’entraînement. Il va à son job les matinées. Sa grand-mère n’aime pas qu’il fasse de la bosse, craignant qu’il ait un accident. Ouagra essaye de la rassurer. Le tournoi reprend et Nago gagne un autre combat. Il est sacré meilleur boxeur de l’équipe de Walingba, le futur Mohamed Ali.

20 PP Mohamed comme Foreman! Nago est reconnu par tous pour son talent de boxeur. Il est l’idole des enfants. Désormais sa grand-mère le soutient. Il abandonne son job qu’il renie en se prenant la tête avec Mohamed Ali. Il se livre avec acharnement à l’entrainement. Le tournoi a fait naître des vocations dans le quartier. Une autre compétition est initiée par un ancien boxeur avec comme enjeu, une vraie coupe. Ce n’est pas un combat d’équipe. Nago a fait une belle prouesse lors de son premier match. Pour le deuxième, il affronte un ami de Djo Fraser qui veut en découdre avec lui afin de venger ce dernier. Il le met K.-O et passe pour la demi-finale. A deux doigts de la victoire, il s’écroule sous une intense douleur dorsale et n’entend plus rien.

21 PP175 – 186 Mohamed pas boxer Anéanti par la douleur, Nago est emmené à l’hôpital communautaire où on lui pose un plâtre qu’il doit garder (3 ou 2) mois. Sa grand-mère a été avertie de son état. Elle court le retrouver à l’hôpital. Le vieux boxeur aussi y est. Il promet à la grand-mère d’inscrire Nago dans une vraie école de boxe. Avec le bras plâtré, sa vie change. Il maigrit et déprime. Néanmoins, il se livre à un petit commerce de pétrole pour couvrir ses petites dépenses. Ses amis passent souvent le voir pour le sortir de sa mélancolie. Le vieux boxeur aussi. Ils sont devenus amis. Il l’accompagne à l’hôpital le jour où on lui enlève le plâtre. De l’avis des médecins, il est guéri mais il doit attendre le durcissement de l’os avant de reprendre le sport. Cela ne l’enchante guère, mais sa grand-mère aussi est cet avis.

22 PP L’homme qui voit le cœur des ténèbres. Nago repart voir docteur Cherydan l’américain qui l’avait soigné prétextant souffrir de l’épaule. Il lui apprend qu’il est orphelin de père et de mère, et profite pour lui demander de lui trouver un job à l’hôpital. Le médecin lui demande de revenir dans deux jours et lui donne un peu d’argent et sa carte de visite. L’hôpital ne pouvant l’embaucher, il le prend à titre personnel pour nettoyer son bureau et ses toilettes. Il le payera chaque semaine 3500 frs CFA, avec la possibilité d’avoir des primes. Il apprend que Mohamed Ali son idole a la maladie de Parkinson et veut devenir médecin afin de le soigner. Il en parle à son cousin et aussi à sa grand-mère qui lui rappelle les prédictions sur sa destinée, écrites dans le ciel sa lune de a la nuit de sa naissance.

23 PP Mohamed nganga Il discute de son projet avec Cherydan qui lui montre qui lui montre l’impossibilité de devenir médecin lorsqu’on n’a jamais étudié. Il l’oriente plutôt vers la médecine traditionnelle. Il y réfléchit sérieusement et décide d’aller au village l’apprendre, car en ville il n’y plus d’escrocs. Son cousin lui suggère un village du sud, Bagandou et l’encourage vivement à tenter cette aventure. Nago profite du départ en congé de son patron et de l’argent qu’il lui donne pour préparer son voyage. Et un jour qui ressemble au jour de sa naissance, il décide de partir secrètement. Il a dit à son cousin et à sa grand-mère qu’il accompagnait son patron pour deux jours.

24 PP Epilogue Nago ne reviendra plus vivre en ville. Il suivra son destin et restera définitivement au village. Il s’est installé à Bagandou, a épousé la fille de son maître avec qui il a eu un fils. Il est devenu un tradipraticien de renom. Il lui arrive d’aller en ville pour changer d’air ou intervenir auprès d’un malade grave. Sa grand-mère a terriblement vieilli, mais se maintient toujours grâce à son aide. Son cousin Ouagra est parti dans l’arrière pays travailler dans une mine de diamant. Cherydan est reparti en occident. Et c’est sur les conseils du médecin noir qu’il rédige son histoire afin de servir d’exemple de rêve de vie.

25 Les personnages: Nago -Surnommé « Go » est un jeune enfant, orphelin de père et de mère. Il est élevé par sa pauvre grand-mère qui n’a pas pu le scolariser. -S’il commence sa vie comme un petit vagabond, il va vite se reprendre et la fascination qu’il éprouve pour Mohamed sera le leitmotiv de sa destinée. Il pensait que la boxe, c’était « sa voie »Mais il a dû prendre le chemin inverse pour se réaliser «quitter la ville pour aller vivre au village »

26 Tabitha C’est la grand-mère classique, très dévouée envers son petit fils. Elle a tout fait pour le sortir de la prison. Elle est aussi compréhensive et attentionnée. Au départ elle n’aimait qu’il fasse de la boxe mais quand elle a compris que c’est sa passion, elle l’a soutenu. « La grand-mère avait carrément changer d’avis. Un soir, elle me déclara: - La boxe c’est ton école. Il ne faut pas t’amuser avec. Continue et un jour, Dieu t’aidera à devenir grand comme le fromager. Je fus ému par ses paroles. » (p.163)

27 Simone, la dame à la perruque rousse. Elle semble sortir de nulle part, on ne sait pour quelle raison elle vole à son secours lors son arrestation, ni si elle connaissait la grand-mère. Elle va l’embaucher dans sa gargote malgré son jeune âge comme factotum autrement dit son petit « boy » Cherydan le médecin blanc Il compatit à la triste destinée du petit orphelin et lui offre un petit job, réalisant peut-être qu’il est trop tard pour essayer de le faire étudier…

28 Ouagra le cousin L’éternel fauché! Il lui faut toujours une cigarette. On ne comprend pas pourquoi il ne peut pas se la payer, alors qu’il travaille au ciné-vidéo. Son aide est assez déterminante, même si au début il paraissait distant de Nago. Une fois son talent révélé, il se proposera d’être son coach. Et à la fin du roman c’est lui qui l’a encouragé à partir à la recherche du savoir.

29 Analyse du roman

30 Le roman soulève certains fléaux qui minent la société africaine: -La misère et ses corollaires. Nago n’a pas été à l’école parce que c’est un pauvre orphelin et que sa grand- mère qui l’élève vit dans la misère. A 14 ans, il est employé comme petit »boy » par Simone et même le médecin occidental qui éprouve également de l’empathie pour lui, n’a pas proposé de le scolariser mais plutôt de l’employé malgré son jeune âge. Tout semblait naturel -La corruption  Une justice bancale (p.79)

31 Le roman est aussi, comme le laisse entre l’auteur, un exemple de rêve de vie. La chute du roman rend un hommage à l’Afrique. Elle met en exergue sa contribution à l’évolution de l’humanité grâce aux secrets de la forêt que Nago est allé chercher.

32 ACTIVITÉS AUTOUR DU ROMAN I- Hypothèses de lecture, étude du paratexte  Observez la première et la quatrième de couverture, de quoi pourrait-on parler dans ce roman ?  Ce titre vous attire-t-il ?  Connaissez-vous cet auteur ?  Avez-vous envie de le lire ?  Les commentaires de quatrième de couverture, vous incitent-il à lire le livre ?  En feuilletant : Comment se présente le livre ?  Observez la typographie : facilite-t-elle la lecture ?

33 II - Activités sur le roman  Quels sont les personnages principaux ?  D’où lui vient ce surnom de « Go »  Comment la grand-mère sait-elle que c’est l’anniversaire de Nago?  Pourquoi Nago veut-il faire de la boxe?  Pourquoi a-t-il volé le sac de sel?  D’où vient le titre du livre?  Pourquoi abandonne-t-il la boxe?  Que pensez-vous de l’acte désintéressé de Simone?  Quelle est importance l’œuvre accorde-t-elle à la médecine traditionnelle?  Que pensez-vous de la chute du roman? 


Télécharger ppt "PLAISIR DE LIRE Concours littéraire Collégiens-Lycéens Tanger-Tétouan Propositions de lecture Balkissou Mohamadou - Frédéric Bulfone."

Présentations similaires


Annonces Google