La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ce project est soutenu par les Services fédéraux des affaires Scientifiques, Techniques et Culturelles, SSTC Les partenaires concernés dans ce project:

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ce project est soutenu par les Services fédéraux des affaires Scientifiques, Techniques et Culturelles, SSTC Les partenaires concernés dans ce project:"— Transcription de la présentation:

1 Ce project est soutenu par les Services fédéraux des affaires Scientifiques, Techniques et Culturelles, SSTC Les partenaires concernés dans ce project: UNIVERSITÉEQUIPEASPECTS UCL Centre Entreprise-Environnement Séminaire de Droit de l’Environnement Prof. Daniel Tyteca Économique - Juridique (Coordination) FUSAGx Laboratoire d’Ecologie Prof. Grégory Mahy Ecologique KULeuven Laboratorium voor bos, natuur & landschap Prof. Martin HERMY Ecologique BUREAU D’ETUDE Resource Analysis B.V. Michaël Van Rompaey Social La conservation de la biodiversité est un aspect essentiel du développement durable. La conséquence ultime de l’implantation humaine et de l’exploitation des ressources naturelles est l’apparition d’une mosaïque d’habitats (semi-)naturels; à savoir des ‘îlots verts’ dispersés parmi des parcelles urbanisées, industrialisées ou vouées à l’exploitation intensive (agriculture, foresterie). En vue de réduire le nombre d’espèces menacées de régression ou d’extinction en raison de la fragmentation des habitats, une solution consiste à (ré-)établir un réseau écologique. Un réseau écologique (RE) peut être défini comme “l’ensemble des biotopes susceptibles de fournir aux espèces un milieu de vie temporaire ou permanent dans le respect de leurs exigences vitales et permettant d’assurer leur survie à long terme”*. Les réseaux écologiques visent à assurer les conditions permettant aux populations ou aux espèces de survivre dans un paysage qui est,par ailleurs, le siège d’activités humaines à un degré plus ou moins important. Etablir un RE consiste à allouer une ressource bien déterminée -le territoire- à certaines formes d’exploitation durable, avec un souci de préserver la biodiversité. Dans ce cadre, de nombreux acteurs sont directement concernés, p. ex: les agriculteurs, les autorités locales, les associations de protection de la nature, les habitants…. La faisabilité du rétablissement d’un RE dépendra fortement de la participation de ceux-ci. Jusqu’ici, le réseau écologique, l’aménagement du territoire et l’évaluation socio- économique de la biodiversité ont toujours été abordés de façon autonome. Ceci peut constituer un frein sérieux à la réussite des réseaux écologiques à long terme. Si l’on souhaite que ces derniers soient couronnés de succès, il est nécessaire qu’ils incorporent les réalités juridiques et socio-économiques à l’échelle locale, de même que les interactions possibles entre l’établissement de RE et les activités génératrices de revenus ou de bien-être, ainsi que d’autres intérêts. L’objectif du présent projet de recherche est de proposer des réponses à ces problèmes, aussi bien d’un point de vue théorique, comparatif, que dans une perspective appliquée. * DELESCAILLE L-M, Le maillage écologique et l'espace rural. Annales de Gembloux, 99 : Introduction 1 Laboratoire d‘Ecologie, FUSAGx ; 2 Laboratorium voor Bos, natuur en landschap, KULeuven ; 3 Centre Entreprise-Environnement, UCL ; 4 Séminaire de Droit de l’Environnement, UCL ; 5 Resource Analysis B.V., Antwerpen Étude de faisabilité des réseaux écologiques: aspects écologiques, économiques, sociaux et juridiques Laurence LEDUC 1, Brecht VERMOTE 2, Aurore DI GIUSTO 3, Charles-Hubert BORN 4, Xavier LOMBART 4, Els VANTHOURNOUT 5, Jan VINCKE 5 and Wouter VERHEYEN 5 Informations intéressantes? La vallée de la Dyle?…Vous la connaissez probablement ! Nous aimerions faire appel à vos connaissances et votre expérience pour nous aider dans nos démarches. Avez- vous des données concernant la faune et la flore (données d’inventaires, cartes de distrubution,…), du matériel cartographique intéressant, …? Quelles espèces vous semblent pertinentes comme espèces-cibles lors de l’élaboration de notre réseau? Quels terrains méritent particulièrement notre attention? Ou avez-vous simplement des suggestions à nous faire, des idées à partager? Alors, n’hésitez pas et prenez contact avec nous! D’avance, un grand merci pour votre aide ! - Base théorique Le concept de réseau écologique (RE) n’est pas nouveau… De nombreuses recherches scientifiques ont déjà été effectuées sur le sujet. L’ analyse structurée de la littérature ci- rapportant constitue donc une étape essentielle de notre projet de recherche. Le project devra non seulement s’attarder sur les aspects écologiques, mais également sur la perception sociale, la valorisation économique et la législation en vigueur concernant la conservation de la nature en général et les réseaux écologiques, en particulier. Cette première étape, nous permettra de mettre en évidence les concepts-clés qui nous seront utiles pour notre étude de cas… La durée du project: 01/01/2003 – 31/12/2004 Étude de cas: la vallée de la Dyle Dans cette étude, nous utiliserons concrètement les concepts-clés étudiés lors de la partie théorique. Les critères suivants ont été pris en considération pour le choix de notre zone d’étude: (1) importance de la zone dans le domaine de la conservation de la biodiversité, et présence d’habitats et/ou d’espèces qui méritent la protection, tant en Flandre qu’en Wallonie, dans le contexte de NATURA 2000, notamment ; (2) connaissance de base de la structure écologique, des habitats et de la biologie de la population d’au moins quelques espèces-cibles; (3) interactions possibles entre écologie, sociologie, économie et législation en vigueur; (4) pertinence de la zone choisie pour la Flandre et la Wallonie et possibilités de comparaison. Il est apparu que la vallée de la Dyle satisfaisait à l’ensemble de ces exigences. Ce projet vise l’étude des possibilités de restauration d’un réseau écologique dans la vallée de la Dyle entre Wavre et Leuven (Figure 1 & 2; la partie flamande ± 2000 ha – la partie wallone ± 800 ha ). Figure 2 Figure 1 © Patrick Endels


Télécharger ppt "Ce project est soutenu par les Services fédéraux des affaires Scientifiques, Techniques et Culturelles, SSTC Les partenaires concernés dans ce project:"

Présentations similaires


Annonces Google