La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Université d ’été du C.F.D.U 30,31 août 1septembre 2006 La ville changement de nature vision d ’un P.L.U.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Université d ’été du C.F.D.U 30,31 août 1septembre 2006 La ville changement de nature vision d ’un P.L.U."— Transcription de la présentation:

1 Université d ’été du C.F.D.U 30,31 août 1septembre 2006 La ville changement de nature vision d ’un P.L.U.

2 LA VILLE CHANGEMENT DE NATURE VISION D ’UN PLU Sommaire quelques chiffres sur la métropole lilloise les enjeux de la métropole lilloise Les apports de la loi S.R.U. Le P.L.U. de L.M.C.U.

3 La métropole lilloise Quelques chiffres L’aire urbaine lilloise compte habitants pour une surface de 875 km². La Communauté Urbaine réunit 85 communes sur 8 territoires.C’est une métropole transfrontalière qui se situe entre PARIS, LONDRES, BRUXELLES dans une région de plus de d’habitants. La ville centre Lille compte h (20 % du poids de la population globale). C’est une métropole multipolaire avec Roubaix habitants, Tourcoing habitants, Villeneuve d’Ascq habitants, Armentières habitants. 5 villes centres qui concentrent 39 % de la population et 55 % des logements sociaux. C’est une métropole fortement touchée par la mono industrialisation textile du XIXe siècle qui a stigmatisée le territoire. La moitié de son territoire est en zone agricole, qui représente une activité économique importante et un paysage à préserver

4 La métropole lilloise Les enjeux 1000 he à dédier à l ’économie d ’ici à 2015, 5500 logements à construire par an dont 2000 logements sociaux (hors ANRU)d ’ici à 2012 renouveler l ’espace urbain en maîtrisant l ’urbanisation un schéma vert sur he à développer d ’ici à 2015 doubler le nombre de passagers dans les transports en commun d ’ici à 2015 préserver l ’ espace rural préserver les ressources en eau Les souhaits: métropole européenne être une des 15 grandes transformer l ’image de la ville par la qualité

5

6 La loi S.R.U article L énonce que les collectivités locales doivent harmoniser, dans le respect réciproque de leur autonomie, leurs prévisions et leurs décisions d ’utilisation de l ’espace afin: d ’aménager le cadre de vie, d’assurer sans discrimination aux populations résidentes et futures des conditions de vie, d ’emploi, de services et de transports répondant à la diversité de ses besoins et de ses ressources, de gérer le sol de façon économe, d ’assurer la protection des milieux naturels et des paysages ainsi que la sécurité et la salubrité publique, de promouvoir l ’équilibre entre les populations résidant dans les zones urbaine et rurales

7 La loi S.R.U. RAPPORT DE COMPATIBILITE DES DOCUMENTS D ’URBANISME ENTRE EUX: le P.L.U. doit être compatible au S.D.D.U. ou au S.C.O.T., le P.L.U. doit être compatible au P.D.U., le P.L.U. doit être compatible au P.L.H., le P.D.U et le P.L.H. doit être compatible au S.D.D.U. ou au S.C.O.T. La loi S.R.U. oblige à penser globalement

8 La loi S.R.U. LE P.L.U. -Aujourd’hui le P.L.U. doit permettre de fonder une politique locale d ’aménagement tout en gardant sa vocation de gestionnaire de l ’espace, -le P.L.U. sera davantage un document prospectif exprimant un projet d ’aménagement du territoire, un parti d ’urbanisme, des choix stratégiques accompagnés d ’un souci de qualité et de préservation de l ’environnement,

9 La loi S.R.U. LE P.L.U./ le P.A.D.D. -le Projet d ’Aménagement et de Développement Durable (P.A.D.D.) constitue un cadre de référence et de cohérence avec différentes actions d ’aménagement. Élaboré dans un souci de transparence à partir d ’un diagnostic, il répond aux enjeux du territoire, -il définit les orientations d ’urbanisme et d ’aménagement retenues, dans le respect des principes généraux de gestion économe de l ’espace dans la perspective d ’un développement durable, notamment en vue de favoriser le renouvellement urbain,et de préserver la qualité architecturale et l ’environnement

10 Le P.L.U. de L.M.CU. Le P.L.U.communautaire c ’est: 4 années d ’élaboration pour produire un des plus important P.L.U de France en tant que « grosse » intercommunalité (85 communes), entamé en 1999 ceci dans un contexte législatif « évolutif » loi S.R.U en décembre 2000, loi U.H.en juillet 2003, ce sont des nouvelles compétences communautaires à prendre en compte de nombreuses réunions de concertation avec le public, les communes et les partenaires associés

11 Le P.L.U. de L.M.CU. Quelques éléments de calendrier Démarrage 1999, loi S.R.U. décembre 2000, débat sur le P.A.D.D. décembre2001 concertation préalable de février 2002 à mai 2003, arrêt mai 2003, loi U.H. juillet 2003 consultation administrative l ’été 2003, enquête publique en décembre 2003, approbation octobre 2004 mise en vigueur janvier 2005

12 Le P.L.U. de L.M.CU. LE P.A.D.D. du P.L.U. prend en considération les principes généraux de la loi S.R.U., au travers: de 5 objectifs stratégiques: 1 renforcer les fonctions internationales de L.M.C.U., 2 développer l ’accessibilité et l’intermodalité des transports, 3 développer une politique économique ambitieuse et équilibrée territorialement, 4 concevoir des outils de solidarité pour assurer l ’équité territoriale 5 atteindre un haut niveau de qualité urbaine et environnementale; et de 3 grands principes: 1 l ’équilibre, 2 l ’ excellence, 3 la qualité.

13 Le P.L.U. de L.M.CU. Toutes ces considérations nous montrent que S.D.D.U., P.L.U, P.D.U., et P.L.H, mettent en avant la nécessité d ’une ville dense, équilibrée aux multiples fonctions, au cadre de vie agréable. Qui réponde à tous nos besoins mais qui nous respecte ainsi que les générations futures.

14 Le P.L.U. de L.M.CU. l ’environnement est fragile, nous devons construire des villes durables, et respirables l ’envie de nature est de plus en plus prégnant. Mais de quelle nature parle-t-on? La demande individuelle des habitants :avoir des espaces de proximité, La demande sociale: avoir une ville vivable qui respecte l ’environnement et qui respecte l ’individu (santé, prévenir les risques…)et qui réponde aux besoins de tous sans discrimination.

15 Le P.L.U. de L.M.CU Comment les documents d ’urbanisme peuvent ils intégrer ces demandes, ces besoins, ces exigences, en dehors d ’un P.A.D.D. bien pensant mais non opposable, La qualité dans le PLU L ’espace est rare, construire la ville dense et durable c ’est travailler non pas sur la quantité d ’espaces de respiration en ville, mais sur la qualité, urbaine, de l ’architecture et de l ’environnement mais aussi sur la qualité de l ’espace public et de son maillage, c ’est aussi préserver les ressources naturelles, informer et se préserver des risques naturels et technologiques

16 Le P.L.U. de L.M.CU La qualité dans le PLU/qualité du bâti et des paysages c ’est préserver un patrimoine architectural et paysager, c ’est ce que nous avons voulu initier avec l ’IPAP(Inventaire Patrimonial, Architectural et Paysager) c ’est inciter à construire qualitativement c ’est ce que nous avons voulu mettre en avant avec les CRAUP (Cahiers de recommandations Architectural Urbain et Paysager), mais ce document n ’est pas opposable, cette initiative va de paire avec celle de la communauté et l ’ADU en matière de qualité de l ’espace public (ateliers, rencontres et charte)

17 Le P.L.U. de L.M.CU La qualité dans le PLU/préserver la ruralité et les zones écologiquement sensibles c ’est préserver la qualité des espaces ruraux avec la mise en place de zonage NP(zone naturelle pouvant accueillir des constructions respectant la préservation des sites et des paysages), NE(zone naturelle de protection des milieux écologiquement sensibles),Ap(zonage agricole de forte qualité paysagère), ceci dans l ’esprit de la politique de l ’ ENM et du schéma vert métropolitain c ’est créer un zonage UP (zonage de parc urbain), afin de préserver des espaces de respiration dans la ville dense

18 Le P.L.U. de L.M.CU La qualité dans le PLU/transport en commun, stationnement, espace public c ’est intégrer tous les modes de déplacement sur le domaine public en dépassant le concept du tout voiture mais en le réinventant au travers du partage de la « rue » le PLU appuyé par le PDU peut revoir la réglementation du stationnement en ville, en valorisant les axes lourds de transports en commun, en exigeant des plafonds (et non des planchers)de nombre de places de stationnement par m² de SHON de logements ou de bureaux, la ville dense ne doit pas nier totalement la voiture mais la penser autrement, penser autrement c ’est aussi exiger dans la conception du projet l ’intégration du stationnement, afin que l ’espace public puisse être un lieu convivial, de rencontre et ou la nature puisse avoir sa place.(ref CRAUP)

19 Le P.L.U. de L.M.CU La qualité dans le PLU/préserver les ressources et préserver des risques préserver les ressources en eau par un zonage de NE1, informer et être vigilant avec un indice « n » et « n1 »spécifiant les sols pollués, informer et réglementer les zones de risques technologiques par un indice « zp », informer et réglementer les inondations par un indice « i » ou « i1 »

20 Le P.L.U. de L.M.CU Comment l ’envie de nature influence-t-elle l ’urbain? au delà des documents d ’urbanisme’il y a une vrai ambiguité sur cette envie de nature, entre la promotion de la ville dense sans voitures,qui répond à tous nos besoins, et la nature au pied de chez soi que l ’on peut s ’approprier, cette nature au pied de chez soi ne sera jamais dans les grandes agglo qu ’une évocation, mais celle ci doit être de qualité à défaut d ’être en quantité.(cf foncier rare et cher) Les documents d ’urbanisme peuvent désormais porter ces ambitions, et pour certaines les réglementer, mais n ’oublions pas que les documents d ’urbanisme sont des outils, et que l ’acte d ’aménager ne passe pas uniquement au travers de documents prospectifs qui tracent la route, mais c ’est bien aussi une exigence et une ambition de tous les instants. Et dans un premier temps il y un vrai effort de pédagogie et de communication à instaurer par le débat.


Télécharger ppt "Université d ’été du C.F.D.U 30,31 août 1septembre 2006 La ville changement de nature vision d ’un P.L.U."

Présentations similaires


Annonces Google