La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Analyse de la décentralisation de la lutte contre le VIH au Burundi Dr Damien NIMPAGARITSE SEP/CNLS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Analyse de la décentralisation de la lutte contre le VIH au Burundi Dr Damien NIMPAGARITSE SEP/CNLS."— Transcription de la présentation:

1 Analyse de la décentralisation de la lutte contre le VIH au Burundi Dr Damien NIMPAGARITSE SEP/CNLS

2 2 Contexte L’épidémie du VIH et du SIDA est un problème majeur de santé publique. La séroprévalence dans la population générale est proche de 4%,2,9 % en milieu rural, 10% en milieu urbain (ENS 2002, une autre est en cours )‏ La prévalence en milieu rural a triplé en 10 ans(<1% en 1989) La population rurale avoisine 90%.

3 3 Contexte Un 1er plan stratégique national de lutte a démarré en La décentralisation a été affirmée comme une stratégie transversale permettant une plus grande efficacité auprès de la population L’appropriation de la lutte par les acteurs et les bénéficiaires et leur participation sont des éléments déterminants dans la réussite de cette stratégie.

4 4 Structures décentralisées Il s'agit d'une décentralisation sectorielle(les unités sectorielles dans les ministères:USLS) et d'une décentralisation teritoriale (les comités dans les provinces: CPLS,les communes : COCOLS et les collines :CLS)‏ Les comités territoriaux sont composés sur une base multisectoielles avec des intervenats des secteurs public, privé et des ONG selon l'organigramme suivant

5 5.. Ministères (Santé et Sida) USLS CPLS COCOLS CLS Confes.Rel. Secteur Privé ONGs Associations PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Lies hiérarchiques Liens de collaboration Conseil National Secrétariat Exécutif

6 6 Objectifs de l’étude. Apprécier le niveau d’appropriation et de participation des acteurs décentralisés et des bénéficiaires à l’action et à la prise de décision. Identifier les forces et les faiblesses de la décentralisation de la lutte contre le SIDA au Burundi. Formuler des recommandations de nature à renforcer la mise en œuvre de la décentralisation de la lutte contre le SIDA au Burundi.

7 7 Cibles et méthodes intervenants et les présidents des CPLS, les présidents des COCOLS, les chefs des ONG Les groupes cibles principaux du programme : les jeunes, les femmes et les personnes vivant avec le VIH Méthodes: analyse documentaire entretiens semi directifs focus groups –choix raisonné: 1 province par région, 1 commune par province –Au total 9 entretiens et 9 focus groups

8 8 Résultats Focus groups: connaissance des plans et structures La majorité des jeunes connaissent l’existence des plans et des structures Confusion chez certains avec d’autres structures(ex.Ministères,ONG..)‏ Les femmes savent très peu sur les plans et les structures. Les PVVIH déclarent connaître ces plans et les structures.

9 9 Résultats(suite)‏ Focus groups:rôle Les jeunes déclarent que leur rôle est de former les pairs,de les sensibiliser,,distribuer les préservatifs,gérer les clubs et centres pour jeunes, Les jeunes se plaignent de ne pas être assez impliqués dans la planification,la formation et la gestion. Les femmes comprennent que leur rôle est de conseiller les paires et la famille,d’appuyer les malades Elles ne se sentent pas impliquées dans le processus.

10 10 Discussion Le niveau d'appropiation et de participation ont a été jugé satisfaisant auprès des jeunes, des personnes vivant avec le VIH et des organisations de la société civile alors qu’il est classé insuffisant chez les femmes et les acteurs du secteur public

11 11 Conclusions et fin. Des forces et faiblesses ont été relevées qui pourront orienter les actions futures. Des recommandations ont été formulées pour développer davantage les aspects étudiés en vue de soutenir la stratégie de décentralisation.


Télécharger ppt "Analyse de la décentralisation de la lutte contre le VIH au Burundi Dr Damien NIMPAGARITSE SEP/CNLS."

Présentations similaires


Annonces Google