La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Projet académique d’Education au Développement Durable (EDD) en Nouvelle-Calédonie Rapport du groupe de travail du Vice Rectorat : « l’EDD de la maternelle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Projet académique d’Education au Développement Durable (EDD) en Nouvelle-Calédonie Rapport du groupe de travail du Vice Rectorat : « l’EDD de la maternelle."— Transcription de la présentation:

1 Projet académique d’Education au Développement Durable (EDD) en Nouvelle-Calédonie Rapport du groupe de travail du Vice Rectorat : « l’EDD de la maternelle à la terminale » Novembre 2013

2 Objet de la démarche Promouvoir l’Education au Développement Durable (EDD) en Nouvelle-Calédonie dans le cadre scolaire, de la maternelle à la terminale.

3 L’éducation au développement durable participe à la mise en œuvre d’une politique à long terme, qui a pour objectif d’associer la préservation de l’environnement, l’équité sociale et une économie solidaire.

4 L’éducation au développement durable, inscrite dans les programmes, vise à l’acquisition de connaissances et de capacités pour développer des attitudes responsables face à nos actes quotidiens et à leurs impacts.

5 Ainsi, l’EDD devrait permettre de poursuivre les objectifs suivants :

6 1- prendre conscience des enjeux du développement durable par un travail de terrain et en partenariat avec les acteurs de la société civile

7 2- Promouvoir une implication citoyenne qui touche tous les élèves par des actions concrètes

8 3- Soutenir et valoriser l’implication volontariste des établissements scolaires

9 Le groupe de travail EDD VR Enseignants, chefs d’établissement, documentalistes, … Associations Entreprises Institutions Chercheurs

10 2014: expérimentation avec un nombre défini d’établissements volontaires 2015…: généralisation progressive à l’ensemble des établissements de Nouvelle-Calédonie

11 Lycées: Grand Nouméa, Jules Garnier, Anova, Antoine Kela (Poindimié), LEGTA (Pouembout), LEP Rivière Salée, LEP St P Chanel. Etablissements pilotes en 2014: collèges: Kaméré, Rivière salée, Boulari, Tiéta (Voh)

12 Les grands axes du projet: 1/ A l’échelle de la Nouvelle-Calédonie 2/ A l’échelle des établissements 3/ A l’échelle des enseignants et de la classe

13 A l’échelle de la Nouvelle-Calédonie Mettre en place une stratégie académique EDD – l’intégration d’un axe spécifique EDD au projet académique – la mise en place d’un comité académique EDD piloté par la Mission EDD du Vice Rectorat, et chargé de mettre en œuvre un plan académique EDD Quelles actions ?

14 Un comité académique EDD Mise en relation Pilotage de la politique académique EDD Mise en place des actions EDD dans les établissements scolaires Communication, pérennisation et valorisation des actions

15 A l’échelle de la Nouvelle-Calédonie Mettre en place une stratégie académique EDD – création d’un écolabel pour favoriser la valorisation et la mise en réseau des établissements Quelles actions ?

16 2 niveaux de labels: label E3D et label « éco- établissement » une liste d’actions à valider un label attribué par le comité académique attribution d’une « bourse » d’encouragement

17 1/ « Etablissement en démarche de Développement Durable » projet d’établissement comité EDD d’établissement référent(s) EDD,… Ex d’actions à valider au niveau de la gestion:

18 1/ « Etablissement en démarche de Développement Durable » … mais aussi des actions de communication, des actions pédagogiques et des actions éco citoyennes.

19 2/ Permet d’aller plus loin dans la démarche et dans les actions selon les 3 axes: Gestion-communication Pédagogie Ecocitoyenneté

20 2/ Axe 1 : Gestion éco-responsable et communication L’établissement possède un atelier scientifique ou une classe à projet EDD, Le tri des déchets est mis en place dans l’établissement, Adhérer à la charte éco-chantier (CCI) lors de travaux, L’établissement développe et entretient les espaces verts Axe 2 : Pédagogie (élèves et personnels) Présence d’un panneau d’affichage « actions EDD » en salle des professeurs Présence d’un panneau avec tous les objectifs élèves Présence en temps hors classe de« brigades élèves» pour différents domaines Présence d’un jardin, ou d’un potager mené par des élèves Expérimenter l’usage des énergies renouvelables (ex. en technologie) Axe 3 : Ecocitoyenneté Présence d’une page « actions éco-citoyennes » dans le carnet de correspondance, Avoir des élèves médiateurs pour aider à résoudre les conflits Recyclage des canettes aluminium, bouchons plastiques, papier, piles usagées Participer à une action de plantation de végétation ou de ramassage des déchets des quartiers

21 – le repérage, le renforcement et la diversification des partenariats – la mise en place de formations EDD pour tout personnel d’établissement – l’accompagnement et la valorisation des porteurs de projets EDD, A l’échelle de la Nouvelle-Calédonie Mettre en place une stratégie académique EDD Quelles autres actions ?

22 – l’information et la mise en relation des acteurs de l’EDD (site internet, site collaboratif, liste de diffusion, …), – le recensement et la création d’outils adaptés (outils pédagogiques, classes à projets, thème de TPE, outils de communication, …). A l’échelle de la Nouvelle-Calédonie Mettre en place une stratégie académique EDD Quelles actions ?

23 A l’échelle de la Nouvelle-Calédonie Mettre en place une stratégie académique EDD Quels moyens ? Mission EDD : 2 ou 3 ch. de mission Déplacements des CDM et réunions du CAEDD Formation continue EDD Création de classes à projet EDD Financement des écolabels Outils pédagogiques et communication Evènementiel EDD en 2015

24 A l’échelle des établissements Mettre en place une stratégie EDD au niveau des établissements Quelles actions préconisées? – L’intégration d’un axe spécifique EDD au projet de l’établissement, – La mise en place d’un comité EDD dans chaque établissement avec une (ou 2) personne ressource assurant le pilotage d’un plan d’action EDD.

25 Le comité EDD de l’établissement Plan d’actions EDD le chef d’établissement Vie scolaire Eco- délégués / Elèves Référents EDD Parents d’élèves Comité de la Vie Lycéenne Comité d’Education à la santé et à la citoyenneté Personnels ATOSS Il sera présidé par le chef d’établissement, secondé par le(s) référent(s) EDD, et tentera de regrouper des acteurs issus de toutes les composantes de la communauté éducative.

26 A l’échelle des établissements Mettre en place une stratégie EDD au niveau des établissements Ses actions -L’inscription de chaque établissement dans une démarche de DD : label E3D, pour cela validation de critères des différents axes: Axe 1 : Gestion éco-responsable et communication Axe 2 : Pédagogie (élèves et personnels) Axe 3 : Ecocitoyenneté

27 A l’échelle des établissements Mettre en place une stratégie EDD au niveau des établissements Ses actions – Mise en cohérence des enseignements disciplinaires et des différents dispositifs transdisciplinaires, – Formation de toute la communauté éducative de l’établissement, – Développement du partenariat, en favorisant l’ouverture locale et régionale de l’établissement, – Communication et valorisation des actions menées (écolabel, actions citoyennes, concours,…)

28 A l’échelle des établissements Mettre en place une stratégie EDD au niveau des établissements Quels moyens ? Mise en place du comité EDD de l’établissement (CEEDD) : HSE (pour le ou les référents EDD, responsable du pilotage du projet) Mise en place d’horaires facilitant la concertation pour les enseignants Utilisation d’horaires de dispositifs existant (Aide Personnalisée, Heure de Vie de Classe,…) pour les interventions dans les classes (intervention des référents ou des éco délégués) Formation dans l’établissement Moyens pour les déplacements des élèves en entreprise ou sur le terrain Soutien (en HSE et financier) pour mener les projets EDD (classe à projet, option) Apport d’outils pédagogiques ou aide à la réalisation de tels outils.

29 A l’échelle des enseignants et de la classe Quelles actions vers les enseignants ? -Développer la sensibilisation et la formation des enseignants, non seulement en EDD mais aussi en stratégie de travail en équipe et en gestion de projet. - Informer et former les enseignants sur la mise en place de projets : ateliers scientifiques ou encore les classes environnement, classes à projet EDD.

30 A l’échelle des enseignants et de la classe Quelles actions vers les enseignants ? -Proposer des outils pédagogiques : faire le point sur l’existant et promouvoir sa diffusion, créer de nouveaux outils adaptés à la Nouvelle-Calédonie. - Lister les partenaires dans le domaine de l’EDD, organiser et/ou promouvoir les contacts dans les entreprises, terrains, associations, institutions.

31 A l’échelle des enseignants et de la classe Quelles impulsions pour les élèves? - Développer les projets EDD dans l’établissement, - Organiser des élections d’éco délégués en parallèle (ou à la place) des élections de délégué de classe et faciliter les interventions de ces éco délégués dans les classes, - Inciter les élèves à s’impliquer dans des structures comme le CVL (Conseil de Vie Lycéenne), le FSE (Foyer Socio-Educatif),.. et ainsi prendre des responsabilités,

32 A l’échelle des enseignants et de la classe Quelles impulsions pour les élèves ? -Favoriser les actions de terrain, les actions solidaires, les actions citoyennes en rapport direct avec la réalité -Favoriser les actions qui mènent à un mieux être et à un mieux vivre au sein de l’établissement et trouver le lien entre ces actions et le Développement Durable, - Favoriser les diverses formes de tutorat (au sein de l’établissement, voire aussi entre établissements). N

33 A l’échelle des enseignants et de la classe Quelles impulsions pour les élèves ? -Favoriser les stages en entreprises (ou dans des associations, des organismes scientifiques, des institutions…) et développer le partenariat. - Valoriser les actions EDD (remise de trophées, diplômes ou autres récompenses). P

34 Quels moyens ? En dehors des actions de formations, les moyens à dégager pour ces actions seront sous la responsabilité de l’établissement, en favorisant le partenariat avec les entreprises, la société civile, les institutions, les partenaires étrangers… A l’échelle des enseignants et de la classe

35 Des indicateurs pour évaluer le projet: La labellisation implique suivi et évaluation d’autres indicateurs: nombre d’établissements impliqués, nombre de personnes impliquées et/ou formées (communauté éduc.), nombre de projets, d’évènementiels, d’actions de communication, économies réalisées sur le budget établissement, travaux mis en œuvre, …réduction des tags, des incivilités, de l’absentéisme…

36 Les actions proposées effectivement pour 2014

37 Formation en établissement par les chargés de mission Formation tout public pour la mise en place d’un projet EDD Groupe de travail sur les outils EDD Formations EDD proposées au PAF X

38 par le chef d'établissement auprès du CAEDD Feuille de route: les critères des grilles de labellisation à valider. Aide par formations au PAF demande de labellisation P

39 Comment se fera la validation des critères? (pièces justificatives, photos, articles,...et visite de l'établissement, rencontre des acteurs.) Possibilité d'élaboration de nouveaux critères, (comm. régulière avec le CAEDD) Octroi du label et bourses, officiellement en fin d'année, promotion avec relais sur les sites internet et de diffusion du VR. demande de labellisation P

40 des actions réalisées par les établissements, associations, collectivités, via le site internet et la liste de diffusion, via des informations/expériences/outils/modèles, via des événements. partenariats, concours, multi-axes (fff, fds, trecodec,....) par la création du concours du logo pour le label par l'établissement d'un calendrier scolaire des actions EDD et dates importantes pour la promotion de l'EDD. Renforcement du soutien et de la communication

41 BILAN INTERMEDIAIRE DE LA MISSION ET DE L’EXPERIMENTATION

42 Après 5 mois effectifs, le réseau collaboratif est tissé et étoffé, la mission est présente, invitée et sollicitée dans les différents groupes de travail: comme le comité organisateur de O21, GT plan Dugong, GT REMMOA, GT FUSEE(CIE), label école(DENC), label école en santé (DPASS), SERD, CTME, DIMENC, ADEME, PEW, CIE, CEN, WWF, Conserv. International, Symbiose, Synergie, Trecodec, Acotred, CCI, mairies,province, … Renforcement du soutien et de la communication

43 Cela permet de proposer aux 11 établissements pilotes et aux nouveaux demandeurs, (LPCH, Baudoux,Poya, Mariotti, des iles, de Bourail, Normandie…. ) des outils, des informations, des soutiens, sur les problématiques liés aux déchets, à la maîtrise de l’énergie, la biodiversité, l’eau,…. Notamment au travers de stages de formation du PAF, et des visites effectuées, du site EDD, Renforcement du soutien et de la communication

44 Ainsi valoriser les actions des établissements et des jeunes, médiatiquement (radio/presse/TV/net) ( chaque semaine, un établissement ou la mission est mis en valeur par son action et auprès des différents acteurs du DD. Pour continuer cette valorisation, concours de logo, et remise des labels E3D à la FDS en septembre, participation aux évènements à venir, (opération Nc propre, Serd,O21 jeunes… Renforcement du soutien et de la communication

45 Merci de votre attention, nous restons à votre disposition pour répondre à vos interrogations.


Télécharger ppt "Projet académique d’Education au Développement Durable (EDD) en Nouvelle-Calédonie Rapport du groupe de travail du Vice Rectorat : « l’EDD de la maternelle."

Présentations similaires


Annonces Google