La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Énergie éolienne. Un long mûrissement Vers 2008 : Abandon du projet Terravent par Skypower (201 MW) À la CRÉ du BSL germe l’idée de reprendre ce contrat.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Énergie éolienne. Un long mûrissement Vers 2008 : Abandon du projet Terravent par Skypower (201 MW) À la CRÉ du BSL germe l’idée de reprendre ce contrat."— Transcription de la présentation:

1 Énergie éolienne

2 Un long mûrissement Vers 2008 : Abandon du projet Terravent par Skypower (201 MW) À la CRÉ du BSL germe l’idée de reprendre ce contrat au bénéfice de toute la région : 1 er appel d’offres pour des projets communautaires. Chacun pour soi Des gagnants (3) et des perdants.

3 Bilan du 1 er appel d’offres Une source de revenus et un levier de développement formidable Des petits projets (25 MW), plus coûteux (12,5 ¢) Le gouvernement ne pouvait maintenir la formule en raison du prix élevé du kWh Nécessité de proposer des projets communautaires plus concurrentiels Déséquilibre entre les MRC et désir de solidarité

4 Pourquoi se regrouper ? Pour mettre en commun nos ressources financières Projets avec investissements 50% public Pour pouvoir réaliser des projets plus performants Pour partager les revenus à l’échelle de la région Participation aux profits peu importe la localisation des projets Création d’un fond de développement régional Un partenariat solidaire à parts égales

5 Initier le partenariat Automne 2012 : création d’un comité éolien régional 8 MRC + CRÉ BSL + PNMV Tous les partenaires ne sont pas au même niveau Expérience Capacité d’investissement Tolérance au risque Hiver 2013 : premier contacts avec les promoteurs Choisir le bon partenaire Décembre 2013 : lancement de l’appel d’offres de 450 MW

6 Consolider et structurer le partenariat 114 municipalités avec droit de retrait Informer les élus Encadrer le droit de retrait Date limite pour exercer le retrait Faire confiance Impossible de connaître le plan d’affaire Concentrer la prise de décision Des municipalités (800 élus) vers les MRC (114 élus) Des MRC vers une instance régionale (10 représentants)

7 Quelle entité pour la région ? Régie intermunicipale Compagnie Société en commandite Société en nom collectif Ne permet pas d’emprunter collectivement Une boîte pour se concerter et faire circuler l’argent Fiscalement neutre Création simple et rapide

8 Beaucoup de travail accompli Une idée, un projet et des valeurs communes…

9 Malécites Structure du partenariat Promoteur privé MRC S.E.N.C. communautaire Associés S.E.C. Mixte Parc éolien Commanditaire Propriétaire Compagnie Commandité Opérateur Actionnaire

10 Malécites : 10 % Distribution des revenus Promoteur privé 8 MRC : % S.E.N.C. communautaire Compensations territoriales (CT) 5000 $/MW S.E.C. Mixte Parc éolien Commandité inc. 50 % des profits 45 % des CT Fond régional : 10 % 50 % des profits MRC d’accueil Malécites : 10 % 8 MRC : 10 % Une première tranche jusqu’à 7% de l’investissement de la SENC ( $ pour un projet de 480 M$) Tous les revenus de la SENC qui excèdent 7% de son investissement

11 Participer à l’appel d’offres 300 MW réservé au Bas-Saint-Laurent et à la Gaspésie Un joueur incontournable Arrimer notre quasi-monopole avec les règles de l’appel d’offres : Appuyer les projets de plusieurs promoteurs Rester en retrait par rapport au développement des projet Adopter une série de conditions minimales Rentabilité Gestion du risque Acceptabilité sociale

12 À venir… Au 3 septembre : Environ 8 développeurs Près de 12 projets de 50 à 375 MW En décembre 2014 : Choix des projets par HQD Création de sociétés mixtes de projet avec les développeurs retenus 2016 ou 2017 : mise en service des parcs éoliens.


Télécharger ppt "Énergie éolienne. Un long mûrissement Vers 2008 : Abandon du projet Terravent par Skypower (201 MW) À la CRÉ du BSL germe l’idée de reprendre ce contrat."

Présentations similaires


Annonces Google