La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

“Il y aura toujours des pauvres parmi vous?” Présenté par Lili-Anna Pereša, Centraide Version originale : Dr Richard Massé, directeur de la Santé publique,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "“Il y aura toujours des pauvres parmi vous?” Présenté par Lili-Anna Pereša, Centraide Version originale : Dr Richard Massé, directeur de la Santé publique,"— Transcription de la présentation:

1 “Il y aura toujours des pauvres parmi vous?” Présenté par Lili-Anna Pereša, Centraide Version originale : Dr Richard Massé, directeur de la Santé publique, avec la collaboration de Dre Marie-France Raynault, Centre Léa Roback Présentation au Comité de Centraide à McGill Jeudi, 3 octobre 2013

2 22,8 % DE LA POPULATION SOUS LE SEUIL DE FAIBLE REVENU

3 Comparaison entre les revenus à l’aide sociale et les seuils de faible revenu selon la MPC, Québec, RMR : Région métropolitaine de recensement

4 Un parcours de vie Naissance Maturité scolaire Décrochage scolaire Immersion professionnelle Niveau de revenu Milieu de vie État de santé Espérance de vie Les plus riches Les plus pauvres

5 Le parcours d'une vie Les plus riches Les plus pauvres Parmi les plus pauvres, il y a plus de naissances de faible poids plus de naissances prématurées plus de retards de croissance intra-utérine Naissance Maturité scolaire Décrochage scolaire Immersion professionnelle Niveau de revenu Milieu de vie État de santé Espérance de vie

6 Le parcours d'une vie Les plus riches Les plus pauvres La maturité scolaire touche la santé physique et le bien-être la compétence sociale la maturité affective le développement cognitif et langagier la communication et les connaissances générales Naissance Maturité scolaire Décrochage Scolaire Immersion professionnelle Niveau de revenu Milieu de vie État de santé Espérance de vie

7 Le parcours d'une vie Les plus riches Les plus pauvres Le décrochage scolaire peut entraîner l’exclusion et des problèmes d’adaptation sociale Naissance Maturité scolaire Décrochage scolaire Immersion professionnelle Niveau de revenu Milieu de vie État de santé Espérance de vie

8 Le parcours d'une vie Les plus riches Les plus pauvres Naissance Maturité scolaire Décrochage scolaire Immersion professionnelle Niveau de revenu Milieu de vie État de santé Espérance de vie Les personnes moins scolarisées présentent : une plus grande fragilité sociale des difficultés d’adaptation aux changements technologiques une plus grande précarité d’emploi

9 Le parcours d'une vie Entre les différents quartiers de Montréal : le revenu moyen passe de $ à $ la proportion de personnes vivant sous le seuil de faible revenu passe de 4 % à 46 % Les plus riches Les plus pauvres Naissance Maturité scolaire Décrochage scolaire Immersion professionnelle Niveau de revenu Milieu de vie État de santé Espérance de vie

10 Le parcours d'une vie Dans les quartiers plus défavorisés, il y a plus de logements insalubres plus de piétons, cyclistes et automobilistes blessés plus de répercussions des « îlots de chaleur » sur la santé, etc. Les plus riches Les plus pauvres Naissance Maturité scolaire Décrochage scolaire Immersion professionnelle Niveau de revenu Milieu de vie État de santé Espérance de vie

11 Le parcours d'une vie Les plus riches Les plus pauvres Naissance Maturité scolaire Décrochage scolaire Immersion professionnelle Niveau de revenu Milieu de vie État de santé Espérance de vie Par rapport aux plus riches, les moins bien nantis adoptent généralement de moins bonnes habitudes de vie se perçoivent comme étant en moins bonne santé sont plus nombreux à souffrir de maladies chroniques et de problèmes de santé mentale

12 Le parcours d'une vie Les plus riches Les plus pauvres Par rapport aux plus riches, les hommes les moins bien nantis vivent en moyenne près de 6 années de moins sont plus nombreux à décéder de façon prématurée ou de causes jugées évitables Naissance Maturité scolaire Décrochage scolaire Immersion professionnelle Niveau de revenu Milieu de vie État de santé Espérance de vie

13 Certains groupes sont plus vulnérables que d’autres à la précarité Taux de chômage chez les immigrants récents et la population totale Montréal, 2006 Immigrants récents Population totale

14 Espérance de vie (années) Territoires des CLSC de Montréal,

15 Bien s’alimenter sans les banques alimentaires? Sources des données pour : revenu aide sociale et MPC : Conseil national du bien-être social Canada; loyer : SCHL; PPN : Dispensaire diététique de Montréal; coût du transport : STM.

16 Quand on se compare… Pourcentage de personnes sous le seuil de faible revenu selon la mesure du panier de consommation* - régions métropolitaines de recensement * Année de référence : 2008

17 Un portrait en demi-teintes Ces résultats reflètent : l’accroissement des inégalités de revenu au Canada l’effet positif des politiques sociales au Québec, en particulier des politiques familiales

18 Organisation mondiale de la santé 2008 Combler le fossé en une génération Améliorer les conditions de la vie quotidienne Lutter contre les inégalités dans la répartition du pouvoir, de l’argent et des ressources Mesurer et comprendre les problèmes et évaluer l’efficacité des actions

19 Le chemin parcouru Taux de mortalité infantile (0-1 an) selon la catégorie de revenu Montréal, à Catégorie supérieure de revenu Catégorie inférieure de revenu

20 Le chemin parcouru Taux de mortalité chez les moins de 20 ans selon la catégorie de revenu Montréal, à Catégorie supérieure de revenu Catégorie inférieure de revenu

21 Plus nous investissons tôt, plus nous gagnons Source : Skill Formation and the Economics of Investing in Disadvantaged Children James J. Heckman et al. Science 312, 1900 (2006) Taux de rendement de l’investissement dans le capital humain Programmes préscolaires Scolarité Formation en cours d’emploi Coût de substitution des fonds Âge préscolaireÂge scolaireÂge postscolaire

22 89 % des investissements vont directement aux organismes au service de la population Investissement de 47 M$ dans 369 organismes et projets communautaires pour : briser le cycle de la pauvreté appuyer la mobilisation des collectivités développer le plein potentiel des organismes 11 % des investissements vont au renforcement des collectivités et au soutien à l’action communautaire : 8 % pour appuyer les tables rondes locales 3 % pour soutenir la formation dans les organismes communautaires Priorités de Centraide

23 Et Centraide? Financement à la mission Par opposition au financement téléguidé de projets La communauté peut mieux identifier ses besoins Permet la collaboration avec les autres organismes sur le terrain Permet l’innovation Permet une meilleure répartition du pouvoir

24 Structure de gouvernance de Centraide


Télécharger ppt "“Il y aura toujours des pauvres parmi vous?” Présenté par Lili-Anna Pereša, Centraide Version originale : Dr Richard Massé, directeur de la Santé publique,"

Présentations similaires


Annonces Google