La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 La plongée jeunes E. B.. 2 Enfant naturellement adepte de la plongée libre Début des années 70 : expériences pas avant 16 ans plongée = domaine des.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 La plongée jeunes E. B.. 2 Enfant naturellement adepte de la plongée libre Début des années 70 : expériences pas avant 16 ans plongée = domaine des."— Transcription de la présentation:

1 1 La plongée jeunes E. B.

2 2 Enfant naturellement adepte de la plongée libre Début des années 70 : expériences pas avant 16 ans plongée = domaine des adultes sportifs Début des années 80 Pouliquen à Tahiti Malamas en Corse 1985 : premier colloque sur la plongée enfant 1986 : A.R.P.E RIPE Historique

3 3 L ’ enfant n ’ est pas un adulte en réduction Spécificités propres vis à vis de la plongée Analyse multifactorielle qui nécessite la constitution d ’ une équipe comprenant : enfants parents moniteurs Généralités

4 4 L ’ appareil respiratoire Maturation pulmonaire Maturation pulmonaire –multiplication alvéolaire  8 ans ultérieurement augmentation de taille –tissu élastique  18 ans –calibre bronchique –conséquences sur : la compliance la compliance la résistance la résistance les échanges gazeux les échanges gazeux

5 5 Le coeur

6 6 La sphère O.R.L. O.B.T. principal facteur d ’ échec O.B.T. principal facteur d ’ échec Fonction d ’ ouverture de l ’ orifice musculaire des trompes moins bonne chez l ’ enfant Fonction d ’ ouverture de l ’ orifice musculaire des trompes moins bonne chez l ’ enfant La trompe d ’ Eustache est plus large et l ’ isthme moins marqué La trompe d ’ Eustache est plus large et l ’ isthme moins marqué

7 7 Ceci explique : la fréquence des pathologies de l ’ O.M. majorée par la fréquence des affections rhinopharyngées l ’ impossibilité à l ’ enfant de d ’ obtenir l ’ ouverture des trompes par déglution ou BTV (Valsalva obligatoire)

8 8 Le froid Froid principal facteur limitant Froid principal facteur limitant –surface cutanée tête-cou développée –rapport surface/poids élevé –pannicule adipeux mince

9 9 Le psycho-affectif Réactions de panique Réactions de panique –risque de surpression pulmonaire –réactions parfois imprévisibles –importance des repères visuels Importance du rapport âge chronologique – maturité Importance du rapport âge chronologique – maturité

10 10 Spécificités de l'enfant plongeur Sur le plan physique : Sur le plan physique : –Taille, force (matériel adapté : bouteilles, embouts,…) –Élasticité pulmonaire faible –Isolation thermique –Sensibilité ORL : perméabilité des trompes, végétations –FOP Sur le plan psychologique : Sur le plan psychologique : –Affectif, confiance –Spontanéité –Pas (ou peu) d'inhibitions –Mimétisme –Émulation –Activité, jeux –Influence parentale / désir de l'enfant

11 11 Conditions d'accès Autorisation écrite du responsable légal Autorisation écrite du responsable légal Age minimum : 8 ans Age minimum : 8 ans Visite médicale par médecin fédéral ou titulaire d ’ un diplôme de médecine de la plongée ou de médecine hyperbare qui peuvent prescrire une audio-tympanométrie Visite médicale par médecin fédéral ou titulaire d ’ un diplôme de médecine de la plongée ou de médecine hyperbare qui peuvent prescrire une audio-tympanométrie La visite médicale est annuelle ou semestrielle pour les 8-12 ans La visite médicale est annuelle ou semestrielle pour les 8-12 ans

12 12 Normes de pratique Code du Sport Code du Sport - Plongée libre – Jeunes Bulles - Plongée libre – Jeunes Bulles –Bronze, Argent : plongeurs débutants –Or : plongeurs en fin de formation N1

13 13 Normes de pratique 1 élève / encadrant en baptême et formation Bronze 1 élève / encadrant en baptême et formation Bronze 2 élèves / encadrant à partir de la fin de formation Bronze 2 élèves / encadrant à partir de la fin de formation Bronze 3 élèves / encadrant si 1 P1 dans la palanquée 3 élèves / encadrant si 1 P1 dans la palanquée Température de l'eau < 12°C : pas de plongée Température de l'eau < 12°C : pas de plongée Température de l'eau < 23°C : durée de la plongée  25', Température de l'eau < 23°C : durée de la plongée  25', Jusqu'à 12 ans, 1 plongée / jour maxi Jusqu'à 12 ans, 1 plongée / jour maxi Jusqu'à 6m : E1 ; jusqu'à 20m : E2 ; Explo Argent ou Or : P4 Jusqu'à 6m : E1 ; jusqu'à 20m : E2 ; Explo Argent ou Or : P ans ans ans 1 plongée/jour 2 plongées/jour Baptême2m3m Bronze-Argent6m Or10m20m

14 14 Plongeur de Bronze L'enfant doit : être capable de s'équiper et se déséquiper être capable de s'équiper et se déséquiper être capable de ranger son matériel être capable de ranger son matériel être capable d'évoluer en surface être capable d'évoluer en surface être capable de s'immerger et revenir en surface être capable de s'immerger et revenir en surface être capable d'équilibrer ses oreilles être capable d'équilibrer ses oreilles être capable d'enlever et de remettre son embout être capable d'enlever et de remettre son embout être capable de vider son masque partiellement rempli être capable de vider son masque partiellement rempli connaître les signes élémentaires connaître les signes élémentaires Connaître les consignes d'évolution en palanquée Connaître les consignes d'évolution en palanquée

15 15 Plongeur d'Argent L'enfant doit : être capable de capeler et décapeler en surface être capable de capeler et décapeler en surface être capable de s'immerger en phoque, canard, coulée être capable de s'immerger en phoque, canard, coulée être capable de remonter lentement et faire un tour d'horizon être capable de remonter lentement et faire un tour d'horizon être capable de maintenir un niveau d'immersion et s'équilibrer au gilet être capable de maintenir un niveau d'immersion et s'équilibrer au gilet être capable de réagir au remplissage total du masque être capable de réagir au remplissage total du masque être capable de remonter en expiration avec embout être capable de remonter en expiration avec embout

16 16 Plongeur d'Or Idem niveau 1 sauf compétence 5 ("autonomie") Idem niveau 1 sauf compétence 5 ("autonomie")

17 17 Qualifications Accessibles à partir du plongeur de bronze Accessibles à partir du plongeur de bronze Milieu naturel Milieu naturel 3 plongées satisfaisantes 3 plongées satisfaisantes

18 18 Qualification gilet L'enfant doit : vérifier, fixer et entretenir son gilet de stabilisation vérifier, fixer et entretenir son gilet de stabilisation remonter en expiration embout en bouche de 3 à 5m remonter en expiration embout en bouche de 3 à 5m connaître l'emplacement des purges connaître l'emplacement des purges savoir utiliser son gilet en surface savoir utiliser son gilet en surface savoir se stabiliser en poumon-ballast et à l'aide du gilet savoir se stabiliser en poumon-ballast et à l'aide du gilet

19 19 Qualification bateau 1 (pneumatiques ou barges) L'enfant doit : connaître et appliquer les consignes de sécurité sur un pneumatique connaître et appliquer les consignes de sécurité sur un pneumatique être capable de faire une bascule arrière être capable de faire une bascule arrière être capable de descendre le long du mouillage être capable de descendre le long du mouillage être capable de s'équiper et se déséquiper en surface et de passer son bloc au bateau être capable de s'équiper et se déséquiper en surface et de passer son bloc au bateau connaître quelques termes marins et quelques nœuds connaître quelques termes marins et quelques nœuds

20 20 Qualification bateau 2 (vedettes et chalutiers) L'enfant doit : connaître et appliquer les consignes de sécurité sur un bateau connaître et appliquer les consignes de sécurité sur un bateau être capable de faire un saut droit être capable de faire un saut droit être capable de descendre le long du mouillage être capable de descendre le long du mouillage être capable de remonter tout équipé à l'échelle être capable de remonter tout équipé à l'échelle connaître quelques termes marins et quelques nœuds connaître quelques termes marins et quelques nœuds

21 21 Pédagogie destinée à l'enfant Sécurité (prévention active, lestage,…) Sécurité (prévention active, lestage,…) Jalons : matérialiser la progression Jalons : matérialiser la progression Découverte (environnement, plaquettes bio,…) Découverte (environnement, plaquettes bio,…) Travail sur les sensations Travail sur les sensations Plaisir : le jeu est au service de l'apprentissage Plaisir : le jeu est au service de l'apprentissage Variété : susciter l'intérêt en permanence Variété : susciter l'intérêt en permanence Communication, vocabulaire Communication, vocabulaire

22 22 Les séjours : Centre de loisirs sans hébergement Tout accueil collectif sans hébergement d ’ au moins 8 mineurs en dehors d ’ une famille pendant quinze jours au moins au cours d ’ une même année. Tout accueil collectif sans hébergement d ’ au moins 8 mineurs en dehors d ’ une famille pendant quinze jours au moins au cours d ’ une même année. Le nombre de mineur ne doit pas être supérieur à 300 au cours d ’ une même année Le nombre de mineur ne doit pas être supérieur à 300 au cours d ’ une même année

23 23 Les séjours : Centre de vacances Tout accueil collectif d'au moins 12 mineurs avec hébergement d'au moins 1 nuitée Tout accueil collectif d'au moins 12 mineurs avec hébergement d'au moins 1 nuitée Au dela extrait casier judiciaire + bafa Au dela extrait casier judiciaire + bafa Déclaration préalable au près du préfet du département du lieu du domicile ou du siège social Déclaration préalable au près du préfet du département du lieu du domicile ou du siège social Encadrement qualifié Encadrement qualifié Locaux conformes aux normes d ’ hygiène et de sécurité en vigueur Locaux conformes aux normes d ’ hygiène et de sécurité en vigueur Projet éducatif et projet pédagogique Projet éducatif et projet pédagogique

24 24 Conditions de pratique dans les CVL et CLSH L ’ activité doit se dérouler conformément aux dispositions de l'arrêté de juin 1998 modifié 2000 L ’ activité doit se dérouler conformément aux dispositions de l'arrêté de juin 1998 modifié 2000 L'apnée ne peux être pratiquée au delà de 6 mètres L'apnée ne peux être pratiquée au delà de 6 mètres Autorisation parentale Autorisation parentale Certificat médical de non contre indication Certificat médical de non contre indication Encadrement assuré par un titulaire du BEES option plongée subaquatique Encadrement assuré par un titulaire du BEES option plongée subaquatique Obligation d'assurance en responsabilité civile Obligation d'assurance en responsabilité civile

25 25 Les locaux Organisés de façon à permettrent une utilisation distincte des sanitaires par les garçons et les filles de plus de 6 ans Organisés de façon à permettrent une utilisation distincte des sanitaires par les garçons et les filles de plus de 6 ans Organisés de façon à permettre aux filles et aux garçons de dormir dans des lieux séparés Organisés de façon à permettre aux filles et aux garçons de dormir dans des lieux séparés Couchage individuel Couchage individuel Équipés d ’ un lieu permettant d ’ isoler les malades Équipés d ’ un lieu permettant d ’ isoler les malades Conformes vis-à-vis des règles de sécurité contre les risques d ’ incendie des bâtiments recevant du public Conformes vis-à-vis des règles de sécurité contre les risques d ’ incendie des bâtiments recevant du public

26 26 Références documentaires La plongée enfants – F. Luttenschlager – Gap (1999) La plongée enfants – F. Luttenschlager – Gap (1999) L ’ enfant et la plongée – JJ. Gauthier – Amphora (1991) L ’ enfant et la plongée – JJ. Gauthier – Amphora (1991) 1000 exercices et jeux en natation sous- marine et en plongée – JP. Malamas – Vigot (1990) 1000 exercices et jeux en natation sous- marine et en plongée – JP. Malamas – Vigot (1990) - ARPE - ARPE

27 27 L ’ enfant n ’ est pas un adulte en réduction !


Télécharger ppt "1 La plongée jeunes E. B.. 2 Enfant naturellement adepte de la plongée libre Début des années 70 : expériences pas avant 16 ans plongée = domaine des."

Présentations similaires


Annonces Google