La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

P.Hunckler CPD EPS Isère Octobre 2008 La natation scolaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "P.Hunckler CPD EPS Isère Octobre 2008 La natation scolaire."— Transcription de la présentation:

1 P.Hunckler CPD EPS Isère Octobre 2008 La natation scolaire

2 2 3 textes officiels de référence

3 3 La circulaire n° du modifiée par la circulaire n° du Les programmes d enseignement de l école primaire de La circulaire n°99 du 21 septembre 1999.

4 4 La circulaire n° du 13 juillet 2004 ( BO n°32 du 9 septembre 2004 ) modifiée par la circulaire n° du 15 octobre 2004( BO n° 39 du 28 octobre 2004).

5 5 Lenseignement de la natation dans les établissements scolaires du premier degré et du second degré. La circulaire précise les conditions techniques nécessaires à l enseignement de la natation au niveau de l encadrement, de la surveillance, de la température, de la surface utile et de la mise en œuvre de l activité.

6 6 L encadrement (pour une classe) Qui ? L enseignant de la classe Des professionnels qualifiés ( MNS ou BEESAN) Des fonctionnaires territoriaux (ETAPS ) Des intervenants bénévoles

7 7 Combien ? Maternelle : 1 enseignant + 2 adultes agréés, qualifiés ou bénévoles Elémentaire : 1 enseignant + 1 adulte agréé, qualifié ou bénévole Classes multicours : dont GS> 20 :cf.maternelle dont GS< 20 : 1 enseignant et 1 adulte qualifié.

8 8 La surveillance Elle est obligatoire pendant toute la durée de la présence des classes dans le bassin et sur les plages tels que définis par le POSS. Par qui ? MNS ou BEESAN ou personnel territorial qui, dans le cadre de son statut est qualifié pour surveiller les établissements de bains. Combien ? 1 jusqu à 3 classes évoluant dans le même bassin. Au delà 3 classes, 2 personnes sont nécessaires, y compris en de cas d utilisation d un système informatisé de surveillance.

9 9 La température En intérieur : Air : 24 à 27° Eau : 27°

10 10 La surface utile Premiers apprentissages : 4 m 2 de plan d eau par élève présent dans l eau ( surface conseillée : 5m 2 ). Dès que l élève est autonome : 5m 2 ( 7 m 2 conseillés). Niveau d autonomie défini par les programmes de 2007 : « parcourir 15m en eau profonde sans aide et sans appui ».

11 11 La mise en œuvre de l enseignement Aux cycles 2 et à 30 séances en 2 ou 3 modules ( + si possibilité d un module supplémentaire de 12 séances au cycle 3). 1 séance hebdomadaire minimum d environ 30 à 35 de pratique effective dans l eau.

12 12 Les programmes BO HS n° 3 du 19 juin 2008 horaires et programmes.

13 13 Cycle 1 : La natation n apparaît pas. Cycle 2 : Se déplacer sur une quinzaine de mètres.

14 14 Cycle 3 : Se déplacer sur une trentaine de mètres (réaliser une performance mesurée). Plonger, s immerger, se déplacer ( activité aquatiques et nautiques : adapter ses déplacements à différents types d environnement) Se déplacer en s adaptant à l environnement et réaliser une performance mesurée en natation ( pour la maîtrise du socle commun : compétences attendues à la fin du CM2).

15 15 La circulaire n° du 21 septembre 1999 ( BO n°7 HS du 23 septembre 1999).

16 16 « pratiques des activités physiques scolaires, relative à l organisation des sorties scolaires dans les écoles maternelles et élémentaires publiques (sauf NB1 du tableau 3- concernait la circulaire de 1987 abrogée- abrogé) ». La natation fait partie des enseignements réguliers, inscrits à l emploi du temps. Elle nécessite un déplacement hors de l école et fait partie de la catégorie 1 des sorties scolaires ( sortie scolaire régulière). Cette circulaire précise les objectifs et définit les conditions d organisation. Ces sorties sont autorisées par le directeur d école.

17 17 Au niveau du second degré Dans le prolongement des apprentissages de l école, l enseignement de la natation au collège et au lycée a pour but de faire acquérir des compétences spécifiques aux activités en milieu aquatique au travers des différentes formes de pratiques, telles que les nages sportives, la natation synchronisée, le water polo mais aussi les activités de sauvetage.

18 18 L encadrement de la natation et des activités aquatiques est assurée par l enseignant d EPS, responsable de la classe ou du groupe. La surveillance : obligatoire pendant toute la durée de la présence des classes dans le bassin et sur les plages. Dans le second degré, cette tâche de surveillance des scolaires, compte tenu de la qualification des professeurs d EPS en matière de sauvetage,pourra être assurée par une seule personne, exclusivement affectée à cette tâche, quelque soit le nombre de classes présentes dans le bassin ( idem pour l association sportive).

19 19 La surface utile : espace aquatique disponible doit être d au moins 5m 2 par élève présent dans l eau ( 7m 2 conseillés). La mise en œuvre : dans le cadre d un cycle d apprentissage, une séance hebdomadaire est un seuil au- dessous duquel on ne peut descendre. Chaque séance doit correspondre à une durée de 45 à une heure au collège et au lycée.

20 20 Le savoir nager au niveau du second degré L acquisition du savoir nager : une priorité nationale Le savoir nager : c est acquérir une maîtrise du milieu aquatique ( ne pas confondre avec la natation sportive).

21 21 2 degrés d acquisition : 1er degré Il doit être acquis ou vérifié au collège, si possible dès la classe de 6ème ou au plus tard à la fin de la 3ème. Il reconnaît la compétence à nager en sécurité dans un établissement de bain ou un espace surveillé (piscine, plan d eau calme à petite pente douce, parc aquatique).

22 22 La maîtrise de ce 1er degré constitue un pré requis pour accéder au terme d un cycle d apprentissage au niveau 1 des compétences attendues en natation de vitesse et en natation longue.

23 23 Un parcours de capacités composé de 5 tâches à réaliser en continuité, sans reprise d appuis au bord du bassin : Sauter en profondeur Revenir à la surface et s immerger pour passer sous un obstacles flottant. Nager 20mètres : 10 sur le ventre et 10 sur le dos. Réaliser un surplace de 10 secondes. S immerger à nouveau pour passer sous un obstacle flottant.

24 24 Il reconnaît la compétence à nager de manière responsable en milieu naturel surveillé et à faire face à certaines situations périlleuses et à permettre de porter secours sans se perdre soi même.Sa maîtrise suppose l acquisition de compétences de niveau 2 des activités de natation sportive, inscrite dans les programmes. 2nd degré

25 25 Un parcours de capacités composé de 5 tâches à réaliser en continuité, sans reprise d appuis au bord du bassin. Plonger et nager 10m en immersion. Nager 10 sans prendre appui. Réaliser un surplace de 1. Réaliser un plongeon canard pour remonter un objet immergé. Remorquer cet objet sur 20m sur le dos et les bras croisés sur la poitrine.


Télécharger ppt "P.Hunckler CPD EPS Isère Octobre 2008 La natation scolaire."

Présentations similaires


Annonces Google