La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Enseigner la natation Circonscription de Saint-Dié-des-Vosges.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Enseigner la natation Circonscription de Saint-Dié-des-Vosges."— Transcription de la présentation:

1 Enseigner la natation Circonscription de Saint-Dié-des-Vosges

2 Plan de lanimation 1 ère partie : Les principes didactiques : les fondamentaux en natation. 2 ème partie : La réglementation, les textes officiels, les objectifs et les compétences attendues. 3 ème partie : Quelques éléments sur le module dapprentissage et la séance en natation. 4 ème partie : Pratique à la piscine. 5 ème partie : Présentation de loutil « Mon cahier de natation », un projet pédagogique complet. 6 ème partie : échanges, questions-réponses.

3 Lenseignement de la natation Évolution historique dans son enseignement

4 1 ère partie : Les fondamentaux de la natation : du terrien au nageur. Les fondamentaux de la natation sont liés à la définition du savoir nager. Les activités aquatiques caractérisent par une adaptation à un milieu inhabituel qui remet en cause trois principes du comportement humain : léquilibre la respiration le mode de déplacement Il faut tenir compte du fait que les appuis sont fuyants, la résistance au déplacement importante.

5 Principes didactiques : Les fondamentaux en natation Entrer dans leau et simmerger : Lenfant ne peut sapproprier la natation quen construisant son savoir nager. Il doit appréhender un élément (leau) et son nouvel espace, en le repérant, notamment dans sa dimension essentielle quest la profondeur. Rôle de ladulte : médiateur, sécurisant (milieu anxiogène), climat affectif (éprouver du plaisir à apprendre) De lescalier ou léchelle, au plongeon en passant par les sauts, se surpasser permet denclencher lexploit et la réussite.

6 Séquilibrer Passer dun équilibre vertical à un équilibre horizontal nécessite de perdre des informations « de terrien » (regard, équilibre, appuis…). Accepter puis construire des équilibres différents dans des positions variées : Ventrales – Dorsales – Verticales - En boule Construire lhorizontalité du corps. Position de la tête et alignement « bras-tête-tronc-jambes », posture de référence avant laction motrice. Rendre cet alignement tonique, apprendre à se rééquilibrer en permanence, soucis essentiels du maître. Principes didactiques : Les fondamentaux en natation

7 Séquilibrer La mise en évidence de la poussée dArchimède donc de la flottaison est un passage primordial : « le corps flotte… » Pour lenfant, percevoir les phénomènes physiques liés à la flottaison constitue une découverte déterminante. La remontée passive après une immersion, un saut, illustre la maîtrise de lappréhension de cette dimension quest la profondeur. Ces différentes formes déquilibre, une fois maîtrisées sont le témoin primordial de la perception de ce nouveau milieu … avant dentreprendre le travail de propulsion.

8 Principes didactiques : Les fondamentaux en natation Se déplacer et se propulser Enjeu : trouver des appuis efficaces pour se déplacer Les actions motrices des bras sont prépondérantes en natation, donc à construire prioritairement. Amener lélève à explorer des modes de propulsion avec les bras : en position dorsale – ventrale – en simultané – en alternatif Amplitude des gestes à travailler en priorité.

9 Principes didactiques : Les fondamentaux en natation Maîtriser la respiration Lapnée constitue une étape essentielle ; elle est à construire dès le début des apprentissages. Pour apprendre à nager, il faut nager les poumons pleins mais on se heurte alors à un problème de suffocation (source dangoisse préjudiciable aux apprentissages). Pour perturber le moins possible la position de référence du nageur, il faut construire un nouveau rythme respiratoire. La position horizontale du nageur et limmersion de la tête imposent de modifier la respiration du terrien. Le travail sur la respiration est à effectuer dès les premières séances dapprentissage.

10 Principes didactiques : Les fondamentaux en natation En résumé, à lécole lorsque lon apprend à nager il faut travailler sur : La flottabilité : Lenfant accepte dentrer dans leau, de se laisser porter par leau, de simmerger. Léquilibre : Lenfant maîtrise des équilibres variés associés ou non à différentes prises dappuis. La glisse : Lenfant sait allonger son corps dans laxe de son déplacement. La respiration : Lenfant sait simmerger totalement (apnée) et sait expirer sous leau sur place puis en déplacement. La propulsion : Lenfant sait orienter les surfaces dappui sur leau tout en maîtrisant leur amplitude.

11 Principes didactiques : Les fondamentaux en natation Chaque séance doit comporter des activités dans chacune des 4 familles dexercices : Entrer dans leau et simmerger Séquilibrer Se déplacer et se propulser Respirer

12 2 ème partie : Réglementation : 3 textes officiels. La circulaire du 21 septembre 1999 (BO n°7 Hors Série du 23 septembre 1999) La circulaire n° du 7 juillet 2011 (BO n°28 du 14 juillet 2011) La convention pour lorganisation des activités de natation passée entre lEducation nationale et la Collectivité Territoriale responsable

13 Objectifs et compétences attendues : Apprendre à nager à tous les élèves est une priorité nationale, inscrite dans le socle commun de connaissances et de compétences. Les connaissances et les capacités nécessaires s'acquièrent progressivement et doivent être régulièrement évaluées, notamment au palier 2 du livret personnel de compétences. Les enseignements seront organisés en cycles dapprentissage.

14 Objectifs et compétences attendues : L'acquisition des connaissances et des compétences permettant l'accès au savoir-nager se conçoit à travers la programmation de plusieurs cycles d'activités répartis aux trois paliers du socle. Cet apprentissage commence à l'école élémentaire et, lorsque c'est possible, dès la grande section de l'école maternelle. Il doit répondre aux enjeux fondamentaux de l'éducation à la sécurité et à la santé mais aussi favoriser l'accès aux diverses pratiques sociales, sportives et de loisirs.

15 Organisation et mise en œuvre Pour atteindre les niveaux de réalisation attendus au terme des programmes, il y a lieu de prévoir : une trentaine de séances réparties en deux ou trois cycles dactivités, auxquelles peut sajouter, lorsque les conditions le permettent, un cycle supplémentaire dune dizaine de séances au cycle 3 pour conforter les apprentissages et favoriser la continuité pédagogique avec le collège. Assurer pour lensemble des élèves un parcours de formation cohérent et le suivi des compétences. Une séance = 30 à 40 minutes de pratique effective dans leau

16 Lenseignement de la natation est assuré sous la responsabilité de lenseignant de la classe ou, à défaut dun autre enseignant dans le cadre de lorganisation du service de lécole. Lenseignant participe à cet enseignement. Lenseignement seffectue dans le cadre dun projet pédagogique établi avec lappui des équipes de circonscriptions. Une convention passée entre lInspecteur dAcadémie- directeur des services départementaux de lEducation nationale et la collectivité territoriale ou la structure responsable de létablissement de bains précise les modalités. Organisation et mise en œuvre : Dans le premier degré ….

17 Grille de référence : Le savoir - nager de lécole primaire au collège Socle commun de connaissances et de compétences : Lautonomie et linitiative – savoir nager Circulaire du 7 juillet et programmes de 2008 PREMIER PALIER : En fin de cycle 2 (CE1) : Lévaluation seffectue en deux parties séparées par un temps de récupération. -Se déplacer sur une quinzaine de mètres. Se déplacer sur une quinzaine de mètres sans aide à la flottaison et sans reprise dappuis. -Simmerger, se déplacer sous leau, se laisser flotter. Effectuer un enchaînement dactions sans reprise dappuis en moyenne profondeur, amenant à simmerger en sautant dans leau, à se déplacer brièvement sous leau (par exemple pour passer sous un obstacle flottant) puis à se laisser flotter un instant avant de regagner le bord.

18 DEUXIEME PALIER : En fin de cycle 3 (CM2) : Lévaluation seffectue en deux parties séparées par un temps de récupération. -Se déplacer sur une trentaine de mètres. Se déplacer sur une trentaine de mètres sans aide à la flottaison et sans reprise dappuis. Par exemple, se déplacer sur 25 mètres, effectuer un virage, une coulée et une reprise de nage pour gagner le bord. -Plonger, simmerger, se déplacer. Enchaîner un saut ou un plongeon en grande profondeur, un déplacement orienté en immersion (par exemple pour passer dans un cerceau immergé) et un surplace avant de regagner le bord. Grille de référence Le savoir - nager de lécole primaire au collège Socle commun de connaissances et de compétences : Lautonomie et linitiative – savoir nager Circulaire du 7 juillet et programmes de 2008

19 TROISIEME PALIER : Premier degré du savoir-nager au collège (si possible dès la 6 ème, au plus tard en fin de 3 ème ) Parcours de capacités, composé de 5 tâches à réaliser en continuité, sans reprise dappuis au bord du bassin : - sauter en grande profondeur, - revenir à la surface et simmerger pour passer sous un obstacle flottant, - nager 20 mètres : 10 mètres sur le ventre et 10 mètres sur le dos, - réaliser un surplace de 10 secondes, - simmerger à nouveau pour passer sous un obstacle flottant. Connaissances et attitudes essentielles à vérifier : - connaître les règles dhygiène corporelle - connaître les contre indications - prendre connaissance du règlement intérieur de linstallation nautique - connaître et respecter le rôle des adultes encadrant Grille de référence Le savoir - nager de lécole primaire au collège Socle commun de connaissances et de compétences : Lautonomie et linitiative – savoir nager Circulaire du 7 juillet et programmes de 2008

20 Les professionnels soumis à lagrément préalable de lInspecteur dAcadémie sont : -des éducateurs sportifs qualifiés, titulaires dun diplôme (*, **,***) conférant le titre de maître nageur sauveteur. -Ou des fonctionnaires territoriaux des activités physiques et sportives. * MNS : diplôme de maître nageur sauveteur ** BEESAN : brevet détat déducateur sportif des activités de natation *** BPJEPS : brevet professionnel de la jeunesse, de léducation populaire et du sport, spécialité « activité aquatique et de la natation » Qualité des personnes intervenant dans lenseignement de la natation, dans le 1 er degré : circulaire du 7 juillet

21 Taux dencadrement Pour les écoles maternelles Pour les écoles élémentaires Classe Effectif normal Lenseignant + 2 adultes agréés, professionnels qualifiés (MNS*, BEESAN**, BPJEPS de spécialité***) ou intervenants bénévoles Lenseignant + 1 adulte agréé, professionnel qualifié (MNS ou BEESAN) ou intervenant bénévole Effectif inférieur à 12 (taux dencadrement fixé localement par chaque Inspecteur dAcadémie) Taux fixé par chaque Inspecteur dAcadémie : pour le département Vosges 1 adulte pour un effectif inférieur à 12. Dans certains cas, des élèves de classes différentes peuvent être regroupés. Un encadrant supplémentaire est requis quand le groupe-classe comporte des élèves issus de plusieurs classes et quil a un effectif supérieur à 30. Dans les classes comprenant des élèves de maternelle (GS) et délémentaire Effectif supérieur ou égal à 20 Lenseignant + 2 adultes agréés, professionnels qualifiés (MNS, BEESAN, BPJEPS de spécialité) ou intervenants bénévoles Effectif inférieur 20 Lenseignant + 1 adulte agréé, professionnel qualifié (MNS ou BEESAN, BPJEPS de spécialité ) ou intervenant bénévole - Respecter les taux encadrement lors des déplacements. (Voir BO HS n° 7 du 23/09/99). - Chaque enseignant devra posséder la liste des élèves quil a en charge. Normes dencadrement à respecter circulaire du 7 juillet 2011

22 Surveillance Cas général La surveillance est assurée par un personnel titulaire dun des diplômes (*,** et ***) conférant le titre de maître nageur sauveteur conformément à larticle D du code du Sport. Les surveillants sont exclusivement affectés à cette tâche pendant toute la durée de la présence des élèves dans le bassin et sur les plages. Le POSS (plan dorganisation de sécurité et de secours) définit la cadre général de la surveillance. Celui-ci tient compte des particularités de chaque piscine, il est donc spécifique à chaque établissement. Cas particulier des bassins dapprentissage dune superficie inférieure ou égale à 100 m2 et dune profondeur maximale de 1,30m : La surveillance peut être assurée par un membre de léquipe dencadrement (enseignant, intervenant agréé) sous réserve quil aura satisfait aux tests de sauvetage prévus par lun des diplômes conférant le titre de maître nageur sauveteur. Respect des taux dencadrement en fonction du niveau de scolarité. Conditions matérielles daccueil SuperficieAu minimum, 4 m 2 par élève Accueil simultané de différents publics : Espaces réservés aux élèves Les espaces réservés aux élèves doivent être clairement délimités. Les espaces de travail doivent être organisés sur les parties latérales des bassins et ne peuvent être réduits aux couloirs centraux. Surveillance et conditions matérielles à respecter circulaire du 7 juillet

23 Enseignants - Adapter lorganisation pédagogique à la sécurité des élèves et assurer par un enseignement structuré et progressif, laccès au savoir- nager tel que défini aux premiers paliers du socle commun. - Sassurer que les intervenants respectent lorganisation générale prévue, et tout particulièrement la sécurité des élèves. Professionnels qualifiés et agréés - Assister lenseignant dans lencadrement des élèves et lenseignement de la natation : prise en charge dun groupe délèves, selon les modalités définies par le projet pédagogique. Intervenants bénévoles agréés et non qualifiés Ils peuvent selon le cas : - Assister de façon complémentaire lenseignant ou lintervenant qualifié dans les activités que celui-ci conduit avec un groupe délèves - Prendre en charge un groupe délèves que lenseignant leur confie. Dans ce cas, ils assurent la surveillance du groupe et remplissent une mission danimation dactivités de découverte du milieu aquatique suivant les modalités définies par lenseignant. Personnes nétant pas en charge de lencadrement de lactivité. (Parents accompagnateurs, ATSEM, AVS). Accompagnateurs (parents, ATSEM, AVS) assurant lencadrement de la vie collective (transport en bus, vestiaires,…) ne sont soumis à aucune exigence de qualification ou dagrément. Leur participation relève de lautorisation du directeur décole. - ATSEM (agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles) : autorisation préalable du maire qui peut inclure laccompagnement des élèves dans leau. - AVS ( Auxiliaire de vie scolaire) : ils accompagnement les élèves en situation de handicap à la piscine, y compris dans leau quand cest nécessaire, en référence au projet daccueil individualisé ou au projet personnalisé de scolarisation. Rôles et responsabilités : circulaire du 7 juillet

24 Sécurité active et permanente : quelques conseils Le comptage régulier des élèves. Les modalités de travail, associant 2 élèves. Le balisage des espaces de travail de chaque groupe. Avoir une perche à portée de main. Les entrées et les sorties ordonnées du bassin Le déplacement sur les plages et dans les espaces de circulation. Les activités de réinvestissement nécessitent un niveau accru d'attention. Une attention particulière aux signes de fatigue. Pas de jeux libres en grand groupe en fin de séance

25 3 ème partie : Préparer le module dapprentissage, AVANT le modulePENDANT le moduleAPRES le module En classe, à lécoleA la piscineEn classe, à lécole A la piscineEn classe, à lécole A la piscine - Répartition des créneaux par classe (en fonction des créneaux de lécole – planning prioritaire) - Constitution des groupes en fonction de la connaissance de leur niveau - Connaître les textes officiels sur lenseignement de la natation à lécole -Rédaction du projet pédagogique de lécole ou du cycle (gestion des dispensés, organisation des classes, prise en charge des élèves handicapés, suivi et évaluation ….) -Informations aux parents (en conseil décole et/ou lors de la réunion de rentrée, mots dans les cahiers) -Préparer les élèves au module de natation -(renouveler les agréments si besoin de parents agréés - connaître le POSS de la piscine (à voir) -présenter son projet pédagogique si différent de celui de la piscine ou de la circonscription (ex : organisation particulière) - savoir ce qui se passe dans les groupes à la piscine, suivi des élèves - Retour sur les apprentissages, notamment pour les autres groupes (maîtrise de la langue) - projet littérature en lien avec la natation ou autre projet lien interdisciplinaire - travail sur lhygiène (toilette du corps et équilibre alimentaire) - assurer une bonne relation avec les MNS, se présenter, échanger - gestion des groupes - temps de travail : favoriser au maximum le temps dactivité dans leau -prévoir, anticiper (organisation de lespace et du matériel) -assurer la surveillance et la sécurité des élèves en bassin et dans les vestiaires (rôle de chacun ) – fiche parents accompagnateurs - bilan des séances et des apprentissages - à la fin dun module reporter le niveau atteint sur le livret (obligatoire en fin de CM2) - bilan de lécole à présenter en conseil des maîtres et en conseil décole (données chiffrées sur les résultats des élèves) - Participation obligatoire à la réunion bilan annuelle organisée par lIEN et le Directeur de la piscine (directeur ou représentant de lécole) - courrier de remerciements fait par les élèves, dessins en maternelle

26 Au cours de la séance, Respecter les consignes. Présenter, préciser et matérialiser les espaces daction. Aménager le milieu et favoriser un temps important dactivité dans leau (critère pour lenseignant). Le parcours permet doffrir aux élèves un champ riche et varié dexpériences, de découvertes. Mettre en place des situations, permettant lévaluation : diagnostique ( 1 ère séance), et bilan (avant-dernière séance). Mettre en place une évaluation continue (fiches du cahier «Mon cahier de natation »). ASSURER UN COMPTAGE REGULIER DES ELEVES

27 4 ème partie : piscine Mise en situation Vivre des activités dans chacun des 4 domaines à travailler, exemples dadaptation et dévolution des contenus. Le matériel : quel(s) objectifs ? Quelle(s) activité(s) ? Que proposer aux élèves nageurs ? La parcours : un dispositif à privilégier.

28 5 ème partie : Projet pédagogique : Mon cahier de natation En conformité avec le socle commun de connaissances et de compétences et avec la dernière circulaire concernant lapprentissage de la natation à lécole (circulaire n° du 7 juillet 2011), cet outil dapprentissage de la natation est laboutissement dun travail de réflexion entre conseillers pédagogiques et maîtres nageurs, et dune expérimentation conduite auprès de classes de lécole primaire. Il a été conçu pour aider les enseignants des écoles, pour favoriser un travail en partenariat avec le personnel des piscines mais aussi pour impliquer davantage les élèves dans la découverte et linvestissement dun milieu nouveau.

29 Cet outil se compose : dun cahier individuel de lélève utilisable de la grande section (GS) au cycle 3 dun livret pédagogique (téléchargeable gratuitement sur le site du CRDP) dun cahier plastifié daffiches (uniquement éditées à la demande des collectivités) Projet pédagogique : Mon cahier de natation

30 Ce cahier suggère des tâches à réaliser à la piscine. A travers 4 familles dexercices : -l entrée dans leau, -limmersion, -léquilibre -le déplacement. Mon cahier de natation : le cahier individuel de lélève

31

32 Des indications pour comprendre Un petit personnage qui indique la profondeur Des indications de distance et de temps

33 Il propose également 6 niveaux pour évaluer les élèves, Mon cahier de natation : le cahier individuel de lélève

34 Des niveaux qui valident les paliers du socle commun de connaissances et de compétences

35 Des fiches dautoévaluation,

36 Des consignes sur les obligations du baigneur. Des recommandations sur les règles dhygiène et de santé

37 le test nécessaire pour la pratique des activités nautiques à lécole (circulaire n° du 31/05/2000) Le SauvNage Test proposé par lEcole de Natation Française, hors temps scolaire, utilitaire et sécuritaire. Dautres tests …

38 Mon cahier de natation : le livret pédagogique téléchargeable gratuitement sur le site du CRDP :

39 Mon cahier de natation : le livret pédagogique Une étude détaillée des 48 situations du livret de lélève Pour chaque situation, plusieurs possibilités …

40 Mon cahier de natation : le livret pédagogique Aide à la préparation : un tableau récapitulatif des 48 situations proposées.

41 Mon cahier de natation : le livret pédagogique

42

43 Mon cahier de natation : Le cahier plastifié pour lenseignant Ce cahier est conçu pour être utilisé par lenseignant au bord du bassin. Toutes les vignettes sont découpées, laissant une large place à la différenciation et à la liberté pédagogique de lenseignant. La dernière page blanche permet au maître décrire des consignes au marqueur effaçable à sec.

44 Mon cahier de natation : le cahier plastifié pour lenseignant Les critères de réussite, les points de difficultés, des idées de jeux, parcours.. en face : les vignettes correspondantes.

45 Bibliographie utilisée pour ce diaporama Merci à Hervé BERTIN, Conseiller Pédagogique départemental en EPS Inspection Académique de Meurthe-et-Moselle Textes officiels : Circulaire du 21 septembre 1999, (BO n°7 Hors Série du 23 septembre 1999) Circulaire n° du 7 juillet 2011, (BO n°28 du 14 juillet 2011) Programmes de lécole primaire, BO HS n°3 du 19 juin 2008 Autres documents : Outil « Mon cahier de natation » composé de 3 livrets, Association Docapeps, CRDP de Lorraine 2011 Apprendre à nager à lécole, commentaires du dvd, CDDP Moselle Document réalisé par léquipe départemental EPS 54 en octobre 2009 sur les fondamentaux, annexe 3. Remerciements : A tous les formateurs du groupe départemental EPS 54 et à tous les éducateurs territoriaux spécialisés en natation.

46 6 ème partie : Echanges, questions – réponses. Livret de lélèveLivrets de lenseignant


Télécharger ppt "Enseigner la natation Circonscription de Saint-Dié-des-Vosges."

Présentations similaires


Annonces Google