La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Introduction au Web 2.0 Cours 3 Christian MAKAYA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Introduction au Web 2.0 Cours 3 Christian MAKAYA."— Transcription de la présentation:

1 Introduction au Web 2.0 Cours 3 Christian MAKAYA

2 Les business models du Web 2.0

3 Le modèle Freemium  Mise à disposition gratuite d’un service de base  Objectif: attirer de l’audience  Proposition dans un second temps d’une version « Premium », avec plus de fonctionnalités  Enjeu: faire en sorte que les utilisateurs ne se contentent pas de la version gratuite  Ex: Viadeo, Linkedin,Deezer, FlickR…

4 La publicité  L’Affichage (Display): apparition de bandeaux publicitaires avec un ciblage thématique et une recherche accrue du profiling. Tarification très faible (CPM < à 0,5€). Ex: MySpace  Les liens sponsorisés (Matching): liens commerciaux composés de plusieurs mots-clés achetés pour être bien positionnés.  L’intermédiation « chaude »: mise en place de partenariats entre des marques et des blogueurs via des régies publicitaires d’un nouveau genre (ex: W2Media) Le Social Media Marketing: insertion des marques dans l’univers des réseaux sociaux. Nécessité d’accepter une perte de contrôle de son message + difficulté mesurer le retour sur investissement. Ex: Facebook propose du sponsoring de groupes

5 L’intermédiation  Places de marché: rencontre entre offreurs et demandeurs. Ex: eBay, Deezer…  Systèmes d’affiliation: paiement d’une commission (3% à 20%) pour chaque transaction organisée par le site Ex: partenariat FlickR – imprimeurs de photographies

6 L’utilisation des données  Monétiser l’audience via des opérations de marketing direct ciblées  Enjeu: risques juridiques (CNIL!) et risque de ternir l’-e-reputation de votre site en passant pour des « vendeurs de contacts » Exemple: Facebook, Google + Astuce: acquérir une expertise sur l’analyse du comportement de votre audience et proposer des services de consulting ciblés;

7 Les biens virtuels  Vente « one-shot » de biens virtuels, micro-applications, fonctionnalités supplémentaires sur votre service  Enjeu: peu répandu mais vous permet de tirer une marge très confortable Exemple: Second Life, Facebook (cadeaux virtuels), Habbo Hotel, jeux vidéos…

8 Les dons  Collecte de ressources centrées sur le don ou le bénévolat  Enjeu: refus de la publicité et de la vente de contenus, pour des questions éthiques et/ou de net-étiquette Exemples: Wikipedia, Wordpress, MyMajorCompany, Xetic

9 L’abonnement  Paiement d’un abonnement (mensuel, annuel, trimestriel) pour accéder à la totalité des services  Enjeu: Expliquer les apports de l’abonnement face à des concurrents pouvant opter pour le gratuit et/ou le freemium, plus en accord avec la culture du net  Modèle fortement délaissé au profit du Freemium

10 Le Web 2.0, un eldorado?

11 Des poules aux œufs d’or?  Rachat de services Web 2.0 au prix fort  2006: Rachat de YouTube par Google 1,65 milliards de dollars  2007: Microsoft rachète 1,6% de Facebook pour 240 millions de dollars (soit 100 fois le chiffre d’affaires réalisé par Facebook en 2007). Chiffre d’affaires 2011: 3,8 milliards de dollars.  Entrées en Bourse fortement plébiscitées  Facebook prévoit de lever 100 milliards de dollars lors de son introduction en Bourse…mais va devoir publier ses comptes  Lancement sen Bourse tonitruants pour Linkedin, Groupon, Zynga  Facebook aurait créé indirectement emplois en Europe et en France en 2011 (Etude Deloitte, janvier 2012)

12 De grosses désillusions -MySpace: cédé en juin 2011 par Rupert Murdoch pour 35 millions de dollars (16 fois moins que son prix d’acquisition en Dailymotion: débarquement de ses fondateurs par les investisseurs -Groupon: n’a levé « que » 800 millons de dollars en Bourse et son titre connait des déconvenues - Idem pour Linkedin

13 Un colosse aux pieds d’argile  Des sociétés sur-valorisées: bulle spéculative?  La dépendance vis-à-vis de la publicité: la croissance de l’investissement publicitaire pourra difficilement compenser les besoins de financement La difficulté pour les créateurs de services innovants de manager la croissance de leurs services => passer la main à des hommes de l’art?  Néanmoins, le Web 2.0 demeure un champ d’expérimentation et d’innovation exceptionnel qui a bouleversé le rapport à l’Internet pour les individus, les et les organisations, à but lucratif ou non. => Il y aura un avant et un après Web 2.0!

14 TP: Le club des jeunes financiers (CJF)  Le CJF réunit des étudiants et jeunes professionnels de moins de 5 ans d’expérience intéressés par le secteur et les métiers de la finance. Antennes à Paris, Londres, Genève, New-York et Hong-Kong.  Le CJF souhaite proposer à ses membres un service de réseau social  Développement d’une plateforme dédiée ? Pourquoi? – Matrice SWOT  Choix d’un réseau social existant? Pourquoi? – Matrice SWOT  Comment monétiser ce service?  Le CJF organise prochainement une rencontre avec George SOROS et souhaite communiquer sur les réseaux sociaux  Quel(s) plateforme(s)?  Quel(s) outil(s)?  Quels indicateurs de performance?  Le CJF souhaite organiser un forum de recrutement sur Second Life:  Matrice SWOT  Segmentation, ciblage, positionnement  Marketing mix


Télécharger ppt "Introduction au Web 2.0 Cours 3 Christian MAKAYA."

Présentations similaires


Annonces Google